Publishers
Add to bookmarks Add to subscriptions Share
PUBLICATIONS LA REVUE
Newspapers | Community / News / Newspaper / Periodicals / Advertisement / Advertiser 2017-10-11 08:35:43
Page 1 of 9
  • Add to bookmarks Add to subscriptions Share
    Page 1

    La evue JOURNAL Alain Legris 1325, carré Masson 450␣471-3746471-3746 DE COEUR ET D’ACTION T E R R E B O N N E - L e m e r c r e d i 1 1 o c t o b r e 2 0 1 7 - 578 e a n n é e .. n o 21 10 FIER JOURNAL INDÉPENDANT MEMBRE D’HEBDOS QUÉBEC L’orphelin d’Auschwitz continue d’inspirer Page A-3 LES MODÈLES 2017-2018 À DÉCOUVRIR CAH IER S PÉCIAL AU TOM OBILE www.troisdiamantschrysler.com Jeep Compass 2018 Chevrolet Bolt 2017 PETER MACLEOD libre depuis toujours Page B-1 LA SURETÉ 61 CANDIDATS DU QUÉBEC dans La sureté la course du Québec à Terrebonne sort Page A-12 A-7 AU TO M N E 201 7 La sureté du Québec sort À CONS ERV ER Subaru Crosstrek 2018 L’ARTILLERIE SOYEZ EN VOITURE LOURDE pour l’automne ! Cahier spécial Page A-7 de 24 pages

  • Add to bookmarks Add to subscriptions Share
    Page 2

    A-2 Le mercredi 11 octobre 2017 - LA REVUE - www.larevue.qc.ca 5 BUREAUX A gence immobilière POUR VOUS SERVIR 2295, ch. Gascon, Terrebonne Siège social LACHENAIE • REPENTIGNY JOLIETTE • LAVALTRIE 450 471-3181 viacapitaledistinction.com A gence immobilière GAGNER UN VOYAGE *Contactez un de nos courtiers participants pour connaître tous les règlements du concours. Le con cours se termine le 3 janvier 2018. OFFERT PAR LES COURTIERS PARTICIPANTS EN COLLABORATION AVEC DÉTENTEUR D’UN PERMIS DU QUÉBEC VOYAGES AQUA TERRA. Vous rêvez d’une carrière comme courtier immobilier? Pour plus d’information sur la bourse que Via Capitale Distinction vous offre. Contactez Nicole Martel 514 703-4494

  • Add to bookmarks Add to subscriptions Share
    Page 3

    ACTUALITÉ Le mercredi 11 octobre 2017 - LA REVUE - www.larevue.qc.ca A-3 L’exceptionnel parcours d’un combattant La première fois que George Reinitz a lutté, ce n’était pas dans un dojo, mais bien à Auschwitz. Il avait 12 ans. Avec son caractère, il aurait sans doute préféré lutter contre les nazis, mais la faim a été son principal combat. C’est à son arrivée au Canada, à 16 ans, qu’il a appris ce qu’était la lutte en tant que sport. Un sport qui lui aura appris la vie, dit-il. Un sport qui lui aura donné une nouvelle famille et un avenir. Pénélope Clermont journaliste@larevue.qc.ca À Terrebonne, on connaît George Reinitz comme le fondateur de l’entreprise manufacturière de meubles Jaymar, qui a rapatrié ses activités dans la municipalité en 1972. S’il n’a plus de lien direct avec la ville depuis qu’il a vendu Jaymar, en 2000, il conserve un souvenir extrêmement positif de la communauté qui l’a «fait [se] sentir comme chez lui», pour reprendre ses termes, il y a de cela 45 ans. Difficile de résumer le parcours de cet homme né le 16 avril 1932, en Hongrie. Car son histoire est immensément riche. George Reinitz est à la fois un survivant de l’Holocauste, un ancien champion de lutte olympique et un brillant homme d’affaires. Ce sont toutes ces facettes de son histoire qu’il dévoile dans sa biographie intitulée Wrestling with life : From Hungary to Auschwitz to Montreal, qu’il a écrite avec Richard King. Redonner ce qu’il a reçu La Revue s’est entretenue avec le principal intéressé au George & Eleanor Reinitz Wrestling Center, qu’il a fondé avec sa femme, Eleanor, au début des années 2000. S’il n’a pas compétitionné depuis 1960, il parle encore très bien le langage des athlètes. Il faut en effet le voir saluer chacun d’entre eux avec un sourire et un intérêt sincères, prenant le soin de nous décrire une parcelle de leur parcours au passage. Les jeunes le saluent avec chaleur, prouvant le respect qu’ils ont pour l’homme encore bien solide du haut de ses 85 ans. «Je suis fier de ces jeunes qui, même s’ils proviennent de différentes cultures et religions, sont devenus des amis», confiet-il en spécifiant que le centre qu’il a créé est sa plus grande fierté. «Je change des vies ici», laisse-t-il savoir. Visiblement, M. Reinitz est toujours aussi passionné par son sport. «Comme c’est un sport individuel, tu ne peux pas mettre la faute sur quelqu’un d’autre si tu perds et c’est la même chose si tu gagnes. Tu apprends à prendre des décisions pour toi-même, que ce soit à travers le sport ou en affaires», évoque-t-il. «Ce sport m’a donné confiance en moi quand je suis arrivé au Canada, à 16 ans, sans famille et sans rien. J’ai d’abord aimé le sport, puis le club (YMHA, the Davis Y) est devenu une famille. Le coach m’invitait à souper et m’emmenait pêcher. J’avais quelqu’un qui s’intéressait à moi. Je suis chanceux de pouvoir faire la même chose avec ces jeunes et d’en faire de bons citoyens.» De la Hongrie à Auschwitz Ayant grandi dans la ville de Szikszó, en Hongrie, M. Reinitz affirme avoir connu une enfance heureuse. C’est toutefois au lendemain de son 12e anniversaire que le vent a tourné. Le 17 avril 1944, sa famille et lui ont eu une heure pour quitter leur I N C E N D I E D E L ’ O A S I S L’affaire suit son cours L’enquête préliminaire en pro forma se poursuit dans le dossier d’Alain Landais, l’homme arrêté pour meurtre au deuxième degré et incendie criminel. Les faits remontent au 9 juillet, alors que le brasier de la Résidence Oasis à Terrebonne faisait une victime, Marcelle Magnan, âgée de 94 ans. Près d’un mois plus tard, le 3 août précisément, on procédait à l’arrestation du Terrebonnien. Il est détenu depuis. Une nouvelle rencontre, toujours en pro forma, est prévue le 11 octobre au palais de justice de Saint-Jérôme. D’autres rencontres du même type ont eu lieu le 26 septembre et 4 octobre. La Revue suit le dossier, qui n’est pas près de se régler étant donné sa nature et sa complexité. (PC) S’il n’a pas compétitionné depuis 1960, George Reinitz parle encore très bien le langage sportif, s’intéressant au maximum à ce qui se passe au George & Eleanor Reinitz Wrestling Center, qui accueille à l’occasion Georges St-Pierre. (Photo : Pénélope Clermont) domicile afin d’être déportés vers Auschwitz. Dès leur arrivée, le jeune George est séparé de sa mère et de sa sœur. Heureusement, si on peut le dire ainsi, il passera la majeure partie de son séjour au camp de concentration avec son père, à ni plus ni moins combattre la faim 24 heures sur 24. Il se risquera même à voler des pelures de patates. «Toute ma vie, même enfant, j’ai été un risk taker. […] Même si j’étais au pire endroit sur terre, je ne pouvais pas complètement renier ma personnalité», raconte celui qui a été témoin des pires atrocités. C’est en quelque sorte une pneumonie et un bon samaritain qui lui ont sauvé la vie. Alors qu’il était tenu à l’infirmerie plus longtemps qu’il ne l’aurait dû, les autres prisonniers ont été évacués pour entreprendre la marche de la mort. C’est à cette occasion qu’il a vu son père pour la dernière fois, à travers une fenêtre. D’Auschwitz à Montréal Grâce au War Orphans Project, M. Reinitz est arrivé au Canada le 19 septembre 1948. Cumulant les différents boulots, il a fini par fonder Jaymar en 1956. À l’instar de son père et de son grand-père avant lui, il avait de la graine d’entrepreneur. Un an plus tard, il s’est marié avec sa compagne des 60 dernières années, Eleanor, avec qui il est fier d’avoir fondé une famille réunissant un total de 18 membres. C’est d’ailleurs pour ses petits-enfants qu’il a entrepris l’écriture de sa biographie, afin qu’ils connaissent l’histoire de leur grand-père, même si replonger Le lutteur olympique à l’âge de 25 ans, en 1957, peu avant sa participation aux Maccabiah Games. (Source : Wrestling with life : From Hungary to Auschwitz to Montreal) dans ses souvenirs n’a pas toujours été de tout repos. «Un autre facteur qui m’a motivé est que je crois que la haine n’a pas de place dans notre monde. Elle ne sert qu’à nous diviser et à renier la vaste majorité de personnes qui ne désirent que vivre en paix et en sécurité», conclut l’homme avec sagesse. Rappelons que Wrestling with life : From Hungary to Auschwitz to Montreal est publié chez McGill-Queen’s University Press et tous les profits sont remis à des organismes œuvrant auprès d’enfants orphelins. Plus de 150 modèles en magasin et sur Rodi.com PROMOTION $ $ 299 749 PRIX RÉGULIER : .99 .99 INCLINABLE ÉLECTRIQUE 4 COULEURS AU CHOIX Valide jusqu’au 31 décembre 2017 ou jusqu’à épuisement des stocks. TERREBONNE (Lachenaie) 553 des Migrateurs 450-581-7634 Insomnie! 450 492-9766 558, montée Masson, Terrebonne Présentez ce coupon pour 15 % de rabais. Valide jusqu’au 30 novembre 2017 • Produits naturels • Vitamines • Suppléments • Alimentation • Produits corporels • Plantes médicinales • SANS GLUTEN Meilleur taux 2.14 % * Taux variable G ROUPE STL Service T enue L ivres Service de payes www.groupestl.ca info@groupestl.ca Tél : 450 477-2228 Fax : 450 477-2229 Certaines conditions s’appliquent Gilles Dupuis c.h.a. Courtier immobilier hypothécaire Cell: 514 757-2265 dupuisgilles@videotron.ca 2296, chemin Gascon, Terrebonne 475, mtée Masson, Mascouche ORTHODONTISTE Dr Nathalie BEAULNE 1423, chemin Gascon Terrebonne Bureau #200 450 964-7072 www.orthodontisteterrebonne.ca Vous voulez acheter ou vendre. APPELEZ-MOI CHANTAL AUGER COURTIER IMMOBILIER www.chantalauger.com Bur : 450 471-5503 Cell : 514 730-2221

  • Add to bookmarks Add to subscriptions Share
    Page 4

    A-4 Le mercredi 11 octobre 2017 - LA REVUE - www.larevue.qc.ca ACTUALITÉ Le 5 octobre, une nouvelle fracassante est tombée : TransCanada abandonne son projet d’oléoduc Énergie Est. Gilles Fontaine presse@larevue.qc.ca Il n’est pas étonnant que cette nouvelle soit reçue avec beaucoup d’enthousiasme de la part du maire de Mascouche, Guillaume Tremblay. «C’est une victoire que l’on doit partager avec les citoyens et les groupes environnementaux. Nous avons organisé un grand rassemblement et ensemble, nous nous sommes tenus debout. Ça me fait dire que lorsqu’on croit en quelque chose, il ne faut pas baisser les bras», a-t-il mentionné. Même réaction chez les députés bloquistes Luc Thériault (Montcalm) et Michel Boudrias (Terrebonne), qui ont partagé : «C’est une belle journée pour la démocratie, pour la participation citoyenne. C’est grâce à l’opposition des gens, des groupes de défense de l’environnement, des élus locaux et régionaux qu’aujourd’hui, nous pouvons tous crier victoire!» Le député péquiste de Terrebonne, Mathieu Traversy, s’est aussi réjoui de l’annonce. «Le Parti Québécois est le seul parti politique en importance à l’Assemblée nationale qui s’est clairement positionné contre l’oléoduc d’Énergie Est. Le pipeline aurait traversé plus de 700 de nos cours d’eau, sur près de 700 km au Québec, dont la rivière des Mille Îles et la rivière Mascouche. Les villes de Terrebonne et de Mascouche étaient aussi visées par le tracé», rappelle-t-il. Pourtant, Mathieu Lemay, député de Masson de la CAQ, accueille avec soulagement l’annulation du projet. «Contrairement à ce que d’autres peuvent dire, nous avons toujours été contre le projet tel quel. C’est pourquoi nous avons soumis une série de conditions pour mettre le fardeau sur TransCanada.» La FCCQ déçue De son côté la Fédération des chambres de commerce du Québec (FCCQ) se dit déçue. «C’est une bien mauvaise nouvelle pour notre économie, car ce sont des milliers d’emplois en génie civil et en construction industrielle qui ne verront pas le jour au Québec. Sans compter les millions de dollars d’investissements et plus de 10 milliards de dollars de revenus fiscaux à oublier», a déclaré Stéphane Forget, PDG de la FCCQ. Une position qui n’est pas nécessairement appuyée par la Chambre de commerce et d’industrie Les Moulins (CCIM). «Nous avions décidé de ne pas prendre O L É O D U C É N E R G I E E S T Victoire pour les Moulinois Partis de Cacouna, des marcheurs ont été rejoints à Terrebonne par quelques centaines de personnes en juin 2014. L’opposition au projet d’oléoduc Énergie Est de TransCanada prenait son envol dans la MRC. (Photo : archives) position sur ce projet, car nous trouvions que les incidences et les retombées étaient environnementales et non économiques, notamment pour Les Moulins», a soutenu Lucie Lecours, directrice générale de la CCIM. Rappelons que dans la MRC Les Moulins, la vague d’opposition au projet de TransCanada a pris son envol lors de la marche de la Terre Mère qui s’est arrêtée dans le Vieux-Terrebonne au printemps 2014. Depuis, les groupes de pression, les citoyens et les élus de la MRC se sont unis pour dénoncer ce projet qui avait pour but d’acheminer 1,1 million de barils de pétrole des sables bitumineux de l’Alberta vers l’est du pays. Le pipeline aurait été d’une longueur de 4 600 kilomètres (700 km au Québec) et aurait traversé plus de 700 cours d’eau de la province. T E R R E B O N N E Le stationnement sur rue permis en tout temps Lors de la séance du conseil municipal du 2 octobre, les élus de Terrebonne ont autorisé le stationnement sur rue 24 heures par jour, sept jours par semaine, sauf en cas d’opération de déneigement ou de nettoyage. Pour ce faire, le territoire sera divisé en quatre zones d’intervention. Selon la densité et la largeur des rues, du stationnement alternatif sera possible ou non. Les opérations de déneigement et de nettoyage seront annoncées aux citoyens au plus tard à 17 h la journée précédente par les moyens suivants : une signalisation clignotante appropriée aux endroits requis dans les rues de quartier; un message texte ou courriel personnalisé aux propriétaires de véhicules (suivant leur inscription sur le site Web à compter de novembre); un message disponible sur le site Web de la Ville de Terrebonne; de même qu’un message d’information téléphonique au 450 961-2001. Dès novembre, les citoyens recevront à leur domicile tous les détails et procédures nécessaires à l’application de cette réglementation. Une page Web sera également destinée à cette nouvelle mesure. La Ville de Terrebonne rappelle que cette modification était «largement attendue» par la population. (VT) Quoi? Pardon? Je vous entends, mais je ne comprends pas toujours... Retrouvez le plaisir d’entendre de façon discrète et efficace Dépistage auditif sans frais Valide jusqu’au 1 er décembre 2017 LABELLE AUDITION Audioprothésiste 385 montée Masson, Mascouche, bureau 104 sur rendez-vous 450-657-1000 Daphné Godin-Blouin Audioprothésiste D E R N I È R E H E U R E La COPA s’invite dans le dossier de l’aérodrome Fidèle à sa mission de faire avancer, de promouvoir et de préserver la liberté de voler des citoyens canadiens, l’Association canadienne des pilotes et propriétaires d’aéronefs (COPA) soutient financièrement la lutte juridique du promoteur de l’Aérodrome Les Moulins contre ceux qui menacent ses activités d’aménagement à Mascouche. Les sommes destinées à soutenir ce combat proviennent du Fonds de la défense du droit de voler, un fonds spécifiquement dédié à la défense des activités aéronautiques et doté d’un capital autonome de plus d’un million de dollars. Décrivant le processus judiciaire comme de l’«acharnement» de la part des opposants, Bernard Gervais, président de la COPA, croit qu’il est important de supporter le promoteur, d’autant plus que les décisions à venir pourraient avoir une portée nationale. Par cette implication, M. Gervais veut «arrêter ce cycle naissant de harcèlement sans fondements.» «Il en va de la préservation du doit de voler au Canada La COPA annonce soutenir financière la lutte juridique du promoteur de l’Aérodrome Les Moulins. (Photo : archives) et [du maintien d’un] réseau d’aviation générale qui puisse subvenir aux besoins du pays, ne serait-ce que pour assurer la relève de pilotes pour le futur», dit la COPA par voie de communiqué. Plus de détails à venir dans une prochaine édition. (PC) Téléphone 450 964-4444 Télécopieur 450 471-1023 Internet www.larevue.qc.ca courriel larevue@larevue.qc.ca PRÉSIDENT-DIRECTEUR GÉNÉRAL Gilles Bordonado FONDATEUR Aimé Despatis INSPIRATRICE Marie-France Despatis RÉDACTRICE EN CHEF Véronick Talbot JOURNALISTES Mélanie Savage Pénélope Clermont Gilles Fontaine Jean-Marc Gilbert JOURNALISTES-PIGISTES Raymond Berthiaume Karine Audet Pierre-Luc Chenel Stéphane Lapierre Karine Limoges CHRONIQUEURS Robert Gareau Claude Martel La version E-PAPER est DIRECTEUR DES VENTES GillesBordonado DIRECTEUR DÉVELOPPEMENT Daniel Soucy COORDONNATRICES AUX VENTES Lise Bourdages Cinthia Davidson-Audet REFLET ÉCONOMIQUE Luc Laurin CONSEILLERS PUBLICITAIRES Paul Laverdière Yves Chamberland Daniel Soucy Julie Gordian Jonathan Lessard Annie Perron Vivianne Morin Pierre St-Arneault Luc Laurin Charles Verdun GUIDE DES ADRESSES Julie Gordian RÉCEPTION / PETITES ANNONCES / ARCHIVES Carole Cyr Jessica Berry Émilie Bordonado COMPTABILITÉ Lise Caron INFOGRAPHIE / MONTAGE Compo-Max Inc. DISTRIBUTION Publi-Sac Laurentides 1 888 999-2272 TIRAGE 56 000 LA REVUE, journal hebdomadaire, est publiée par LAREVUE de Terrebonne inc. 231, rue Ste-Marie à Terrebonne, province de Québec (Code postal: J6W 3E4) et imprimé par l’imprimerie Transmag. Nos bureaux sont ouverts du lundi au vendredi de 8h30 à 17h. Dépôt légal à la Bibliothèque Nationale du Québec. Distribué gratuitement dans les municipalités de Terrebonne, Lachenaie, Mascouche, La Plaine, Saint-François (Laval), Bois-des-Filion et dans les dépôts de journaux de la région. Coût de l’abonnement (12 mois): Canada 165$, États-Unis 300$, Étranger 300$. Tous droits réservés. La reproduction des textes d’information et d’annonces publicitaires est interdite à moins d’une autorisation écrite du directeur. Envoi de publication canadienne #0556971.

  • Add to bookmarks Add to subscriptions Share
    Page 5

    Le mercredi 11 octobre 2017 - LA REVUE - www.larevue.qc.ca A-5 gbordonado@larevue.qc.ca Libre opinion GILLES BORDONADO L’histoire s’écrit à Terrebonne. Pas moins de 61 citoyens désirent enlever l’un des 17 postes en élection, un record pour cette ville habituée aux réélections décidées d’avance. Il est intéressant de voir toutes les formations politiques dans la course se réclamer du changement, qu’il s’agisse du maire Stéphane Berthe, chef de Générations Terrebonne, qui a insufflé une nouveauté certaine à l’hôtel de ville; de Marc-André Plante et de l’Alliance démocratique de Terrebonne, formation qui s’en inspire largement par ses slogans, son programme et son site Internet; ou de Valérie Quevillon et du Nouvel Élan Terrebonne, parti qui s’oppose à ces équipes en ne comptant en son sein aucun ancien membre de l’administration Robitaille. Pour Antoine Hanachian, qui veut incarner le changement, l’affaire sera plus complexe, car il ne comptera pas sur une majorité, n’ayant que trois aspirants conseillers. À Mascouche, 12 personnes étaient sur les rangs. Six conseillers de Vision démocratique de Terrebonne (VDM) sur huit ont été réélus sans opposition. Alors qu’il réclame un deuxième mandat, Guillaume Tremblay est en bonne position pour l’obtenir. Présent sur Internet et les réseaux sociaux, l’aspirant François Collin est peu visible dans la communauté. Il fait bien du porte-à-porte, mais Mascouche est grande pour un homme sans 61 + 12 équipe, alors que les élus de VDM soutiendront activement leurs collègues en élection. Les neuf font du porte-à-porte depuis un an déjà. Si la candidature à la mairie de Line Lavallée est fantaisiste, celle de François Collin, bien que trop confidentielle, apporte certaines réflexions pertinentes sur la congestion routière et la gestion administrative. Estce suffisant pour défaire Guillaume Tremblay? J’en doute. Cela prendrait une équipe, une présence active sur le terrain depuis des mois et des moyens qui manquent à M. Collin. De plus, ses suggestions d’abandonner le projet du Manoir déjà avancé et d’acheter le golf ne tiennent pas la route. La Ville ne peut mener ces deux projets de front. Je ne sais pas pourquoi il s’acharne à pousser ces deux idées. Si je ne connais pas l’indépendante Fabienne Robert, il me semble qu’elle arrive tardivement pour défaire Bertrand Lefebvre. Le seul suspense est dans le quartier d’Eugène Jolicoeur. Celui qui a obtenu la plus importante majorité aux dernières élections fait face à Denis Nadeau, un col bleu à la retraite. Bien qu’annoncé il y a peu de temps, cet indépendant compte sur l’appui de l’ex-conseillère Lise Gagnon et d’une bonne équipe de bénévoles. À moins d’un revirement à la mairie ou dans le quartier 5, ce sera sur le 2 qu’on aura l’œil à Mascouche. JUMELÉES AVEC GARAGE PROMO DE LANCEMENT POUR UN TEMPS LIMITÉ UN PROJET CLÉ EN MAIN incluant l’aménagement paysager, le gazon et l’asphalte. Constructions de qualité situées dans un projet intégré bordé d’espaces verts et vous donnant accès à une piscine communautaire privée. 514.898.0300 I 450.964.3400 constructionslacourse.com À PARTIR DE 288 900 $ +TX. OBTENEZ 7 500 $ APPLICABLES SUR LES FRAIS DE NOTAIRE, LES LUMINAIRES ET CERTAINES OPTIONS* *Détails au bureau des ventes NOUVEAU PROJET SEIGNEURIE DU LAC LONG À MASCOUCHE NOUS BÂTISSONS BUREAU DES VENTES , RUE DES FONTAINES, MASCOUCHE QC Vivre plus consciemment Reconnaître notre vraie identité spirituelle HORAIRE DES ACTIVITÉS DE LA SCIENCE DE LA SPIRITUALITÉ (ENTRÉE LIBRE) Tous les DIMANCHES • 11h à midi - Méditation • Midi à 13h - Lectures et causerie-vidéo suivi d’un repas végétarien GRATUIT • Rencontre pour les nouveaux • Programme pour les enfants de 5 ans + Tous les MERCREDIS • Méditation, causerie-vidéo, rencontre d’introduction pour les nouveaux 19h30 à 21h LA MEILLEURE GARANTIE À VIE DE L’INDUSTRIE POSSIBILITÉ DE GAGNER VOTRE ACHAT À LA FIN DE LA PROMOTION (MAXIMUM 7000$) Jusqu’à 10 % 10 000 $ sur l’installation en crédit d’impôt Cours et ateliers offerts gratuitement (Inscription requise) COURS D’INTRODUCTION À LA MÉDITATION Mardi - 19h30 à 21h30 31 oct., 7 et 14 nov. POUR NOUS AIDER DANS NOTRE CHEMINEMENT SPIRITUEL CUISINE VÉGÉTARIENNE ET DÉMOS 3 salades-repas protéinées, simples et faciles Samedi – 13 h à 14h30 14 oct. Hamburgers sans viande et frites santé Samedi – 13 h à 14h30 28 oct. Ragoût de boulettes du temps des Fêtes Vendredi – 19h30 à 21 h 17 nov. Ceux qui fusionnent avec l’amour spirituelle baignent constamment dans un océan de béatitude. - Sant Rajinder Singh Ji Mahara RETRAITES DE MÉDITATION Une pause bénéfique à tous les niveaux : physique, mental et spirituel Samedi - 13 h à 16 h 21 oct. et 18 nov. MIEUX-ÊTRE L’amour en action Tout est énergie en mouvement. Découvrez les 3 énigmes de l’amour vibrant, efficace et profond Dimanche – 14 h à 16 h 12, 19 et 26 nov. Comment obtenir l’état de contentement de soi ? En découvrant et en appliquant au quotidien les vertus fondamentales de la vie. Dimanche – 14 h à 16 h 15, 22 et 29 oct. Mieux comprendre le cheminement spirituel Questions/réponses pour cerner les enjeux, les bienfaits et les difficultés. Dimanche – 14 h à 16 h 5 nov. 815, Bombardier, local 3, Mascouche 450 966-9796 www.pflamater.com ! ue n ve ien B Centre de Méditation Mascouche 2255, chemin Ste-Marie (angle chemin des Anglais) Mascouche J7L 1A7 450 417-0701 www.Science-Spiritualite.quebec www.sos.org/french 1 877 417-0701

  • Add to bookmarks Add to subscriptions Share
    Page 6

    A-6 Le mercredi 11 octobre 2017 - LA REVUE - www.larevue.qc.ca ACTUALITÉ Son chien MIRA ne peut la suivre dans son école Parce que son chien d’assistance ne peut pénétrer dans l’école secondaire où elle est inscrite, soit Jean-Baptiste-Meilleur à Repentigny, une adolescente de Terrebonne se trouve à la maison plutôt que sur les bancs d’école depuis le début de l’année scolaire. Pénélope Clermont journaliste@larevue.qc.ca Selon la mère, Isabelle Turgeon, alors que des représentants de l’école, des intervenants de la Fondation MIRA, ellemême et sa fille Cassandra devaient se rencontrer pour procéder à l’intégration de son chien Jenner, on aurait refusé l’accès à ce dernier, car une éducatrice spécialisée et un autre enfant en auraient peur. Ne comprenant pas pourquoi les droits de sa fille seraient brimés au profit des droits d’autres personnes, Mme Turgeon l’a quand même envoyée à l’école, sans son chien, pendant quelques jours. «Ça ne fonctionnait pas, raconte-t-elle. On a remarqué une dégradation dans ses comportements.» Soulignons que Cassandra, 15 ans, présente un trouble du spectre de l’autisme, un déficit de l’attention et une déficience intellectuelle légère. Droits de la personne Devant l’impasse, Mme Turgeon a porté Cassandra et Jenner. (Photo : archives) À votre service depuis 1976 w w w . d e n t u r o l o g i s t e g h i s l a i n t h i b o d e a u . c a • Complètes • Partielles • Sur implants • Base molle • Regarnissage • Réparations 450 964-4848 500, boul. des Seigneurs Terrebonne, QC J6W 1T3 «Centre Laurence, en face du poste de police» plainte à la Commission des droits de la personne et des droits de la jeunesse du Québec. Le dossier est en cours. «Nous avons demandé à la commission scolaire d’aller en médiation et elle a refusé», ditelle. «Ça fait une trentaine d’intégrations qu’on fait cette année dans les écoles et il n’y a pas de problème», mentionne Noël Champagne, psychologue et responsable de la recherche et du développement pour la Fondation MIRA. «Il y a de la mauvaise foi dans le dossier», ajoute-t-il. Autre école proposée Du côté de la CSA, on indique n’avoir jamais refusé le chien à l’école, d’autant plus que d’autres écoles du réseau accueillent des chiens MIRA. «Dans ce cas-ci, la présence du chien causait un préjudice et incommodait beaucoup un autre élève, déclare Éric Ladouceur, porte-parole de la commission scolaire. Nous avons proposé une autre école (Félix-Leclerc à Repentigny) où [Cassandra] serait en mesure de recevoir les services immédiatement, mais la mère n’a pas donné de réponse.» Quant à la médiation, il explique : «Il était prématuré pour nous d’aller en médiation parce que la plainte concerne le refus du chien, ce que nous n’avons pas fait.» Au moment d’écrire ces lignes, Mme Turgeon songeait à contrecœur à transférer sa fille à l’école Félix-Leclerc, comme le lui a suggéré le ministère de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur. Elle prévoyait bientôt visiter l’établissement. ÉVITEZ LES PERTES DE TEMPS ANALYSES DE SANG À PASSER? Tests sanguins et d’urines Électrocardiogramme (ECG) Holter et MAPA POUR LA SANTÉ de vos cheveux, votre peau et vos ongles! 1 5 % de rabais jusqu’au 25 octobre 2017 Aide à la formation du collagène Plus de 60 000 CLIENTS SATISFAITS à ce jour! Un simple coup de fil 450 622-4556 2 CENTRES DE PRÉLÈVEMENTS À TERREBONNE/MASCOUCHE jmadiagnostics.com

  • Add to bookmarks Add to subscriptions Share
    Page 7

    ACTUALITÉ Le mercredi 11 octobre 2017 - LA REVUE - www.larevue.qc.ca A-7 A P R È S D E S A N N É E S D ’ I M P O R T A N T S D É F I C I T S P O U R G A L I L É E Terrebonne s’engage pour 450 000 $ au profit de l’organisme Le 2 octobre, le conseil municipal de Terrebonne a adopté deux résolutions, l’une visant une entente avec les Œuvres de Galilée en vue de l’achat d’un immeuble et l’autre confirmant l’acte de cautionnement de la Ville, ce qui représente un engagement de plus de 450 000 $. Pourtant, en mars 2017, l’adoption à l’unanimité d’une résolution octroyant une subvention à l’organisme en raison d’une insuffisance de liquidités avait suscité des questions sur sa gestion financière. Gilles Fontaine presse@larevue.qc.ca Nous avons appris qu’entre les années 2008 et 2014, l’organisme a accumulé une perte d’exploitation de 142 572 $. Si Galilée n’avait pas réalisé un profit sur la disposition d’un actif (la vente de son immeuble), les pertes auraient été de plus de 200 000 $. L’organisme était à l’époque dirigé par Danyelle Dubé. Elle en aura été la directrice générale de 2001 jusqu’à son départ en mai 2015. Déficit croissant Nous avons pu mettre la main sur les états financiers de Galilée de 2007 à 2016. Les pertes s’expliquent en partie par une diminution des revenus sans ajustement des dépenses. Les revenus de Galilée provenaient de la gestion de la fourrière municipale, qui rapportait une moyenne annuelle de 65 000 $ depuis 2004, de la vente de meubles et de subventions de différents organismes caritatifs ou entreprises. Dans les années déficitaires, la direction générale de l’époque a cédé, en 2013, la propriété qui abrite actuellement les Œuvres de Galilée sur la rue Saint-Pierre pour que l’organisme en devienne locataire. L’année 2014 aura été catastrophique avec un déficit de plus de 80 000 $. Nouvelle direction En 2015, Galilée a pris un nouveau départ avec un conseil d’administration renouvelé et une nouvelle directrice générale, Marie- Ève Plante, qui s’est vu confier le mandat de revoir la structure et la gestion de l’organisme après des années financières difficiles. En 2016, l’organisme a réalisé un profit de 4 000 $. Cette année-là, Galilée a reçu plus de 100 000 $ en subvention de la Ville de Terrebonne et parce qu’il a atteint ce nouveau palier, ses rapports financiers audités ont dû être examinés par la vérificatrice générale, comme c’est le cas pour tous les organismes recevant des subventions supérieures à 100 000 $. D’ailleurs, la vérificatrice a alors recommandé que les rapports financiers de ces organismes soient aussi remis au conseil municipal. Actuellement, ils sont remis à la Direction générale de la Ville, sauf dans quelques cas d’exception pour lesquels il existe des ententes précises. La résolution adoptée à l’unanimité le 2 octobre, qui permettra à Galilée de se porter acquéreur d’un immeuble à Terrebonne (la salle de réception L’Amicale), consiste en un engagement de plus de 450 000 $ de la Ville envers l’organisme, soit un cautionnement ne dépassant pas 345 000 $ et un versement de 124 000 $ pour sa relocalisation. Payant actuellement plus de 50 000 $ par année en hypothèque, Galilée Dans les années déficitaires, la direction générale de l’époque a cédé, en 2013, la propriété qui abrite actuellement les Œuvres de Galilée sur la rue Saint-Pierre pour que l’organisme en devienne locataire. devrait dès lors revenir à un montant mensuel avoisinant les 1 000 $, comme c’était le cas lorsque l’organisme était propriétaire de l’immeuble qu’il loue présentement et dont le bail de location prend fin en avril 2018. Contrôle plus strict «Depuis la mise en vigueur du Programme de soutien aux organismes d’aide aux personnes démunies, en 2013, les règles ont changé pour nos quatre comités d’aide aux citoyens, dont Galilée fait partie, assure Stéphan Turcotte, directeur général adjoint par intérim et directeur du Service des loisirs et de la vie communautaire de la Ville de Terrebonne. Les obligations sont plus strictes pour les organismes visés.» «Quant à l’achat projeté par la Ville de Terrebonne, poursuit-il, notre engagement est limité et nous en deviendrons propriétaires dans 15 ans. À compter de 2019, nous réaliserons une économie de 20 000 $ par année relativement à la subvention que nous versons actuellement à l’organisme, en plus d’avoir un actif. Entre-temps, la Ville devra consentir pour tout acte à intervenir relativement à l’immeuble», a-t-il conclu. Il est à noter que tous les états financiers nous ont été remis par Galilée, une demande d’accès à l’information nous ayant été refusée par la Ville de Terrebonne, celle-ci alléguant qu’ils émanaient d’un tiers. JP CHARETTE ENR. Expert en ramonage de cheminée et les environs Nous offrons les meilleurs services au meilleur prix pour le nettoyage complet de foyer, poêle et cheminée Cellulaire 514 729-1932 Commercial 514 728-1266 Pour mieux vous servir Votre ramoneur est toujours là! 74 dans ’ ex p é r i e n ce Membre APC Licence RBQ : 827-830-9346 ANTIROUILLE VOUS VOULEZ PROTÉGER VOTRE INVESTISSEMENT DE LA BONNE FAÇON : À UN COÛT MINIME MEILLEURE VALEUR DE REVENTE Le traitement antirouille à l’huile et à la graisse est sans aucun doute la meilleure façon de protéger votre voiture ou camion contre les rigueurs de notre climat. Le traitement est effectué en deux étapes : • Pour le DESSOUS DU VÉHICULE, une graisse est appliquée à la grandeur afin de protéger le châssis, le plancher, les fausses ailes ainsi que tout ce qui se trouve dessous. Cette graisse ne coule pas et ne sèche pas. De loin supérieure à l’huile pour le dessous. LE SPÉCIALISTE D’ATTACHES DE REMORQUES • Pour la CARROSSERIE ainsi que toutes les parties fermées, nous utilisons de l’huile afin d’atteindre tous les plis et les endroits les plus inaccessibles. CE TRAITEMENT EST BON POUR DEUX ANS Nous utilisons que des produits neufs inodores SPÉCIALEMENT CONÇUS pour le traitement antirouille de votre véhicule neuf ou usagé. TRAVAIL PROPRE ET BIEN FAIT ! Prenez rendez-vous dès maintenant 450 478-2249 10,200, boul. LAURIER,Terrebonne (SECTEUR LA PLAINE) WWW.RADIATEURLAPLAINE.COM POURQUOI HÉSITER ? Voici notre meilleure offre de l’année ! JUSQU’À 10 000 $ EN CRÉDIT D’IMPÔT † 10% DE RABAIS * 2681, chemin Gascon, Mascouche | 450 968-2882 | vitreriegascon.com † Vos dépenses doivent excéder 2500$, crédit maximal : 10 000$. *Offre pour une durée limitée, valide uniquement sur les FENÊTRES ISODÉCO. Des conditions s’appliquent, détails en magasin.

  • Add to bookmarks Add to subscriptions Share
    Page 8

    A-8 Le mercredi 11 octobre 2017 - LA REVUE - www.larevue.qc.ca MUNICIPAL À la suite de la fermeture des candidatures le 6 octobre à 16 h 30, 61 candidats se font officiellement la lutte pour les 17 postes en jeu à Terrebonne. Du côté de Mascouche, six conseillers sortants ont été élus sans opposition alors que le maire Guillaume Tremblay, de Vision démocratique de Mascouche, sera en élection, comme deux de ses conseillers. Trois équipes complètes À Terrebonne, trois équipes complètes de 17 candidats se font face : l’Alliance démocratique de Terrebonne (ADT), Générations Terrebonne (GT) et Nouvel Élan Terrebonne (NET). De plus, six candidats indépendants et quatre représentants d’Action Terrebonne (AT) seront aussi de la partie. À la mairie, le premier magistrat en poste, Stéphane Berthe, chef de GT, fera face à Antoine Hanachian, chef d’AT, à Marc-André Plante, chef de l’ADT, et à Valérie Quevillon, chef du NET. Après avoir vu son bulletin de candidature à la mairie être invalidé, le candidat indépendant Guillaume Ledoux se présente finalement au poste de conseiller dans le quartier 9. On se rappellera qu’André Ouimet, autre candidat annoncé à la mairie, est décédé il y a quelques semaines. Voilà une présentation complète des candidats par secteur à Terrebonne. 61 candidats à Terrebonne et seuls 3 postes en élection à Mascouche . Secteur 1 : Alain Gravel (GT), Kim Lecavalier (NET), Hélène Michaud (indépendante) et Brigitte Villeneuve, conseillère sortante (ADT). . Secteur 2 : Nathalie Bellavance, conseillère sortante (ADT), Gabriel Gauthier (indépendant), Nathalie Lavigne (NET) et Patrick Simard (GT). . Secteur 3 : Ève Duhamel (indépendante), Simon Marentette (NET), Johanne Morin (GT) et Dany St-Pierre (ADT). . Secteur 4 : Caroline Anctil (NET), Réal Leclerc, conseiller sortant (ADT) et Josianne Laquerre (GT). . Secteur 5 : Serge Gagnon, conseiller sortant (ADT), Carole Robitaille (GT) et Steve Veilleux (NET). . Secteur 6 : Éric Fortin (ADT), Walter Hébert (indépendant), Hugo Parent (NET), Michèle Parsons (AT) et Isabelle Patenaude (GT). . Secteur 7 : Paul Asselin, conseiller sortant (GT), Yan Maisonneuve (ADT), David Moïse (AT) et Manon Perreault (NET). . Secteur 8 : Marie-Josée Beaupré, conseillère sortante (GT), Caroline Desbiens (ADT) et Nancy Gaudreault (NET). . Secteur 9 : Franco Gentili (NET), Audrey Lachance (GT), Guillaume Ledoux (indépendant) et Simon Paquin (ADT). . Secteur 10 : Réal Brassard (ADT), Chantal Lapierre (GT), Robert Morin (NET) et Jean-Guy Toupin (indépendant). . Secteur 11 : Nicolas Bucci (GT), Rafael Andres Rivas (NET) et Nathalie Ricard (ADT). . Secteur 12 : Pierre-Alexandre Bugeaud (NET), Line Dussault (ADT) et André Fontaine, conseiller sortant (GT). . Secteur 13 : Jacques Demers (ADT), Lucas Galarneau (GT) et Laurence Pilon-Labonté (NET). . Secteur 14 : Robert Brisebois (GT), Julie Hamel (NET) et Claire Messier, conseillère sortante (ADT). . Secteur 15 : Michel Corbeil (NET), Alain De Choinière (ADT), Bréviol Dorceus (AT) et Nathalie Lepage (GT). . Secteur 16 : Éric Forget (ADT), André Hachey (NET) et Marc-André Michaud (GT). Seulement trois postes à Mascouche À Mascouche, à la mairie, le premier magistrat Guillaume Tremblay, chef de Vision démocratique de Mascouche (VDM), fera face à deux candidats indépendants, soit François Collin et Line Lavallée. Dans le quartier 2, Eugène Jolicoeur, de VDM, est opposé au candidat indépendant Denis Nadeau, et dans le quartier 5, Bertrand Lefebvre, aussi de VDM, rencontre la candidate indépendante Fabienne Robert. Il n’y a donc que trois postes en élection à Mascouche. Six conseillers sortants de VDM ont été élus sans opposition : Roger Côté (quartier Pas moins de 61 candidats se feront la lutte pour les 17 postes électifs à Terrebonne. À Mascouche, trois postes sont en élection. 1), Louise Forest (quartier 3), Stéphane Handfield (quartier 4), Don Mohahan (quartier 6), Anny Mailloux (quartier 7) et Gabriel Michaud (quartier 8). Pour voter Il y a jour de vote par anticipation le 29 octobre, de 12 h à 20 h. Le jour officiel de scrutin est le dimanche 5 novembre, de 10 h à 20 h. Une carte de rappel sera distribuée à l’adresse de chaque personne inscrite sur la liste électorale, indiquant l’endroit où elle pourra se présenter pour exercer son droit de vote de même que les heures d’ouverture du bureau de vote. Vous devez avoir quatre heures pour aller voter, c’est votre droit. (GB) La prothèse qui vous fait rayonner. Denis Brisson d.d. François Brisson d.d. 396, montée Masson, Mascouche 450 325-1421 | www.denturologistesbrisson.com CONSULTATION ORTHODONTIQUE GRATUITE * Valeur de 35 $ Valide jusqu’au 31 octobre 2017

  • Add to bookmarks Add to subscriptions Share
    Page 9

    Le mercredi 11 octobre 2017 - LA REVUE - www.larevue.qc.ca A-9 .COM .COM .COM .COM .COM .COM 1-855-711-2524 ON VOUS ATTEND !

  • Add to bookmarks Add to subscriptions Share
    Page 10

    A-10 Le mercredi 11 octobre 2017 - LA REVUE - www.larevue.qc.ca MUNICIPAL Plus pour la mobilité et la sécurité routière Une administration de l’Alliance démocratique de Terrebonne (ADT) mettra de l’avant diverses mesures pour améliorer le transport en commun et accroître la sécurité dans les quartiers, promet le chef Marc- André Plante. Le candidat à la mairie s’engage d’abord à offrir gratuitement le service Le chef de l’ADT, Marc-André Plante, entouré des candidats Dany St-Pierre (quartier 3) et Line Dussault (quartier 12). (Photo : courtoisie) 514 923.2924 / 438 395-5955 d’autobus aux étudiants du Cégep à Terrebonne, sur présentation de leur carte étudiante, pendant les heures de cours. «Ça se fait déjà dans plusieurs grandes villes comme Sherbrooke pour inciter les jeunes à poursuivre des études postsecondaires, et pour atténuer la circulation, qui est souvent dense aux abords des établissements scolaires.» Le parti évaluera aussi la possibilité d’offrir ce service aux étudiants du CFP des Moulins. Par ailleurs, l’ADT souhaite gérer de façon électronique les places de stationnement dans le Vieux-Terrebonne. «À l’entrée du quartier, nous installerons des panneaux d’affichage numérique avec le nombre de places encore disponibles afin d’éviter le tournoiement inutile de véhicules dans les rues. Les gens veulent des solutions à court terme et nous pensons qu’avant d’augmenter le nombre d’espaces de stationnement disponibles, il faut optimiser ceux déjà existants», ajoute Line Dussault, candidate dans le quartier 12. Le parti compte également instaurer un service de libre accès à des vélos pour les adultes et les enfants, en privilégiant une option à but non lucratif. En parallèle, on souhaite créer un groupe de travail visant à définir les enjeux stratégiques liés aux déplacements actifs des piétons et des cyclistes. «Terrebonne a une offre intéressante en matière de cyclotourisme, mais nos pistes cyclables doivent davantage valoriser les déplacements actifs et sécuritaires vers les services de proximité», précise Marc-André Plante. Du côté de La Plaine, l’ADT insiste sur l’importance d’améliorer de façon significative l’offre de service en transport en commun. «Il n’y a même pas d’endroit prévu pour l’attente des autobus sur le boulevard Laurier, déplore le candidat dans le quartier 3, Dany St-Pierre. Il faut investir pour que les gens aient le goût de prendre le transport collectif.» Enfin, le parti réitère l’importance d’assurer la sécurité dans les rues du quartier. «Nos futurs conseils de quartier auront pour mandat d’établir un plan de match pour diminuer la vitesse sur nos rues tout en augmentant la sécurité des quartiers», conclut Marc-André Plante. Texte : Véronick Talbot Trois sem aines d ’activité s pour cé lé b rer l’H allow een à Terreb onne et M ascouch e E n octob re ,Te rre b onne |M ascouch e d e vie nt L A De stination H allow e e n! Du 5 au 31 octob re ,prenez part à la program m ation spé ciale re groupant d e s activité s te lle s que le Fe stival Frissons à M ascouch e ,H allow e e n d ans le V ie ux-Te rre b onne ,Anim alib us N octu,une e xpé rie nce d e loisir im m e rsif pour le s 12-17 ans,ainsi que d ’au tre s activité s é tran ge s! Plusie urs activité s sont gratuite s! H ALLOW EEN DAN S LE VIEU X-TERREBON N E Du 5 octobre au 1 2 n ovem bre Exposition Le cabinet de curiosités de M on - sieur Ram sd en Du 5 octobre au 1 2 n ovem bre M aison Bé lisle Faites la d é couverte d ’ob jets é tranges d ans un environnem ent rappelant les anciens cab inets de curiosités : squelettes d’hominidés, momies, têtes ré d uites, anim aux ex otiques aux m alform a - tions insolites et b ien plus encore! L es m orts n ous on t con té e...Les m eurtres L es 26,27,28 et 31 octobre Île-d es-M oulin s Parcours th é âtral en com pagnie d e personnages é tranges lié s à un m eurtre survenu d ans la ré - gion d e Terreb onne et d es environs. S en tier d es é pouvan tails 28 octobre au 4 n ovem bre Île-d es-M oulin s Dé couvrez les oeuvres originales d es partici - pants au concours d ’é pouvantails. AN IM AL IBU S N O CTU - 1 3 octobre Île-d es-M oulin s Un vendredi 13 au mois d’octobre, des hom - m es-anim aux , une fem m e accusé e d e sorcelle - rie, une enquête m ysté rieuse et un seul b ut : survivre. TH É ÂTRE CÔ TE À CÔ TE - 20 octobre É cole d u Coteau à M ascouch e Rencontre d ’im - provisation avec les joueurs d e la LN I sous le th è m e d e l’h allow een. COU P E ÇA COU RT - 21 octobre Collè ge S ain t-S acrem en t Pré sentation d e courts m é trages d ’h orreur ré ali - sé s par d es jeunes d e 12 à 17 ans. Ré servez vo - tre place. FESTIVAL FRISSON S - Du 25 au 29 octobre Parc du Grand-Coteau à M ascouche Le Festival Frissons propose 5 jours d e festivité s pour les petits et grand s. Jeu d ’é vasion, d é cors et m arionnettes gé antes illum iné es, spectacles, anim ations et plusieurs au - tres surprises vous y atten - dent! Entrée gratuite. GAL E RIE S TE RRE BON N E - 28 octobre C oncours d e costum es et ph otob ooth . M a - quillage, m ascottes et d istrib ution d e b onb ons. SPECTACLES DE CIRQU E - 31 octobre La troupe C irkana d e la SO DAM sera en presta - tion au croisem ent d e la rue Fontaineb leau et d e l’avenue Bourque à M ascouch e! CRÈM ERIE H AN TÉE – Jusqu’au 31 octobre C rè m erie Fam ille G irard À la tom b é e d e la nuit, les loups garous, les fan - tôm es et autres cré atures se ré veillent... à la C rè - m erie Fam ille G irard . M YSTÈRE À TERREBON N E - À l’année M ystè re à Terreb onne, c’est l’un d es 9 circuits m ysté rieux d e l’application m ob ile gratuite M ys - tè res d ans Lanaud iè re. Destiné aux jeunes d e 6 à 10 ans, ce circuit perm et d e d é couvrir le patri - m oine tout en s’am usant! SU R LA TRACE DES TRÉPASSÉS - À l’année C ircuit virtuel Balad oDé couverte pour d é couvrir les cim etiè res m ascouch ois en com pagnie d e personnages d isparus! Pour toutconnaître de la program m ation De stin ation H alloween,visite z le www.destin ationhalloween.c om . Visite z le tourism edesm oulin s.c om pour vous abon n e r à l’in fole ttre e t e n savoir plus sur le s nouveau té s etac tivité s. 5000,Cô te de Te rre bon n e ,Te rre bon n e ,Qc J6W 6J4 www.tourism edesm oulin s.c om 450 964-0681

Page 1 of 9

Please wait