Topics
Add to bookmarks Add to subscriptions Share
PHARMACIA NOVEMBRE 2013
Magazines | Labor / Sciences / Medical / Biology / Magazines / Medicine 2013-11-27 05:52:54
Page 1 of 7
  • Add to bookmarks Add to subscriptions Share
    Page 1

  • Add to bookmarks Add to subscriptions Share
    Page 2

  • Add to bookmarks Add to subscriptions Share
    Page 3

    Pharmacia L’officiel du pharmacien Edito LOI ET RÉGLEMENTATION APPLICABLE À L’OFFICINE DDans un environnement social, sanitaire et juridique dont l’évolution constante s’accélère, la profession de pharmacien d’officine connaît une véritable mutation. Vu, la complexité et la multiplication des lois et règlements, des sources documentaires et des référentiels opposables ou non, les pharmaciens se trouvent quotidiennement confrontés à des situations pratiques dont la complexité va sans cesse croissante ; selon bien attendu le pays ou l’on exerce. Afin d’accompagner la profession pharmaceutique dans sa démarche continue D’amélioration de la qualité de l’exercice officinal et du service rendu aux patients, PHARMACIA attend apporter aux Pharmaciens d’officine du monde, un large éventail et réglementaire au travers d’une publication mensuelle de chapitre des lois et réglementations applicables à l’officine selon les états. Dr. Brou Arsène Directeur de publication Les chapitres publiés seront subdivisés en rubriques comportant chacune : Une partie rappelant certaines dispositions obligatoires et opposables, inscrites dans les articles du code de la santé publique de chaque pays, tant du domaine de la loi que du domaine du règlement. Des préconisations et observations complémentaires ainsi que des références de documents, seront insérés si nécessaire. Alors pour ce premier numéro, nous avons choisis de vous parlez des recommandations pour l’aménagement des locaux de l’officine selon la loi Française. S O M M A I ça & là Alerte Pharma Vente & location / Communiqué K’Pratik Gérer son officine Lois et Pharmacie Pharma’Tic découverte La Prothèse P.04-09 P.8 Ma question P.10-15 P.10-11 P.12-13 P.14-15 P.16-17 P.9 P.18 Entretien avec... Dr KOUASSI Parfait P.20-21 « 60% DES 705 pharmacies sont en situation deprécarité en Côte d’Ivoire» Evènement Focus Les intoxications médicamenteuses Bien vivre Prestance Gourmet Pharma’rire C’ UTILE P.23-25 P.26-29 P.30-32 P.33-34 P.35-36 P.30-36 P.37-63 Pharmacie de garde, Novembre 2013 Contacts de specialistes R E

  • Add to bookmarks Add to subscriptions Share
    Page 4

    Pharmacia, l’Officiel du pharmatien N°001 de Novembre 2013 4 ça & là LA CIGARETTE ELECTRONIQUE RESTE EN VENTE LIBRE C’est désormais officiel. Les cigarettes électroniques ne seront pas vendues en pharmacie. Débattue mardi 8 octobre au Parlement européen, la directive européenne qui visait à réserver la vente de cigarette électronique aux pharmaciens a été rejetée par les eurodéputés (283 voix pour et 386 voix contre). La centaine d’e-fumeurs qui manifestaient devant le Parlement européen peuvent dorénavant « vapoter » en toute tranquillité, leurs cigarettes électroniques ne sont pas considérées comme des médicaments. Cette annonce va également satisfaire les magasins spécialisés menacés de fermeture par la directive tabac. Ils peuvent continuer leur activité commerciale en toute légalité. Source : pharmasite. QUATRE PLAINTES RAVIVENT LA POLEMIQUE SUR LE PRADAXA Il était censé simplifier la vie quotidienne des patients. Le médicament Pradaxa, un des nouveaux anticoagulants oraux (NACO), est mis en cause pour les risques d’hémorragies mortelles qu’il entraînerait. Quatre plaintes ont été déposées jeudi 3 octobre au parquet de Paris pour «homicides involontaires» par les familles de malades âgés, tous traités par Pradaxa et morts entre fin 2012 et mi-2013. Elles visent le fabricant du médicament utilisé par 160 000 Français, le laboratoire allemand Boehringer Ingelheim ainsi que l’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM), «qui a méconnu les principes de précaution et de prévention» selon l’avocat des plaignants, Me Philippe Courtois. Les NACO, dont fait partie le Pradaxa, freinent la coagulation sanguine. Ils ont pour avantage théorique de ne pas nécessiter de contrôle sanguin de routine. Ils sont principalement indiqués pour prévenir les risques d’attaque cérébrale en cas de fibrillation auriculaire, un trouble fréquent du rythme cardiaque. Pourtant, la prise de cet anticoagulant est le «dénominateur commun» entre ces victimes, «toutes mortes d’hémorragies incontrôlables», a ajouté l’avocat. L’une d’elles, un homme de 69 ans, prenait des antivitamines K (AVK), la précédente génération d’anticoagulants oraux, remplacés par du Pradaxa après une intervention chirurgicale. Il est mort... Source : le monde LE FUROSEMIDE DE RETOUR EN PHARMACIE Le médicament diurétique accusé à tort d’avoir provoqué six décès suspects va être remis sur le marché. Le diurétique Furosémide, de la marque Teva, qui avait fait l’objet d’une alerte sanitaire en juin après la découverte d’un comprimé de somnifère dans une plaquette du médicament, sera de nouveau disponible en pharmacie à partir du 6 septembre, a annoncé le laboratoire. L’agence du médicament ANSM a précisé avoir donné il y a quelques jours l’autorisation de commercialiser de nouveau le médicament, dont le retrait avait été décidé début juin, après le signalement d’un pharmacien de Saint-Malo. L’alerte sanitaire avait pris de l’ampleur après l’annonce du décès de plusieurs personnes âgées sous Furosémide, alors que la substitution de ce produit (indiqué pour l’hypertension et les œdèmes) par un somnifère peut présenter des risques sérieux pour la santé. La «fin de l’alerte» avait été décrétée dès le 20 juin par le patron de l’ANSM, aucun somnifère n’ayant été retrouvé dans plus de 200.000 comprimés examinés, ni dans les échantillons conservés à l’usine de Sens. La justice a pour sa part classé l’affaire sans suite fin juin. Dans une interview accordée en juillet à Europe 1, le patron de Teva France, Erick Roche, attribuait l’affaire à «la maladresse d’une personne âgée» qui, en rangeant ses médicaments, avait mis un comprimé de somnifère Zoplicone dans sa plaquette de diurétique Furosémide. Source : le figaro VACCIN CONTRE LE PALUDISME : DES RESULTATS «ENCOURAGEANTS» A PRENDRE AVEC PRUDENCE Le groupe pharmaceutique britannique GSK a qualifié, mardi 8 septembre, d’»encourageants» les essais du RTS,S, son vaccin expérimental anti-paludisme destiné aux enfants d’Afrique sub-saharienne. Les nouveaux résultats du suivi de plus de 6 500 enfants africains vaccinés par le RTS,S ont été communiqués dans le cadre de la conférence panafricaine «Multilateral Initiative on Malaria» (Initiative multilatérale sur le paludisme), qui se tient à Durban (Afrique du Sud) jusqu’au 11 octobre. Dix-huit mois après les trois injections du RTS,S, Lucas Otieno (Kenya Medical Research Institute/Walter Reed Project), l’un des responsables de l’étude, indique avoir constaté une efficacité vaccinale de 46 % chez les nourrissons (âgés de 5 à 17 mois lors de la première injection) et de 27 % chez ceux âgés de 6 à 12 semaines lors de la première injection. Ces chiffres sont du même ordre que ceux annoncés en 2012, après quatorze mois de suivi : respectivement 56 % de réduction des crises de paludisme pour le premier groupe et de 30 % pour le second. Le taux d’efficacité annoncé pour les résultats communiqués le 8 octobre, doit être interprété avec précaution car la méthodologie utilisée pourrait donner un reflet flatteur de la réalité : pour l’instant, les données disponibles – présentées à Durban dans un «résumé» – ne précisent pas la manière de calculer cette efficacité. Le texte ne prend en compte que les enfants ayant effectué jusqu’au bout les vaccinations prévues. Or le taux d’efficacité serait plus faible s’il était estimé sur l’ensemble des enfants retenus pour l’étude et dont plusieurs centaines ont interrompu leur participation. Source : le monde

  • Add to bookmarks Add to subscriptions Share
    Page 5

    UN NOUVEAU MEDICAMENT DANS L’OSTEOPOROSE POST-MENOPAUSIQUE Une nouvelle molécule contre l’ostéoporose post ménopausique chez les femmes à risque élevé de fractures vient d’être mise sur le marché. Issu de la double expertise Amgen et GSK, Prolia (denosumab) est la première thérapie ciblée qui inhibe la formation, la fonction et la survie des ostéoclastes responsables de la résorption osseuse. Un programme clinique de grande ampleur a prouvé son efficacité à tous les sites du squelette en termes de réduction du risque fracturaire et d’augmentation de la DMO (densité minérale osseuse). Il s’administre en 2e intention, en relais des bisphosphonates, à raison d’une injection SC tous les 6 mois. Ce schéma simplifié facilite l’observance des patientes. Source : Lequotidiendupharmacien COTE D’IVOIRE: LE TAUX DE PREVALENCE DU VIH/SIDA CHUTE A 3,7 ça & là UN CŒUR COMPLETEMENT ARTIFICIEL La société française Carmat annonce avoir obtenu l’autorisation d’effectuer en France l’implantation chez des patients de son premier cœur artificiel « total », c’est-à-dire qu’il comporte deux ventricules. En effet, l’entreprise a obtenu l’autorisation de l’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) de procéder à l’implantation de son cœur artificiel bio prothétique. Rappelons que celle-ci est destinée aux insuffisants cardiaques terminaux, dont l’espérance de vie est inférieure à un an. Il s’agit d’un cœur artificiel total. Ses parois sont recouvertes de tissus biocompatibles avec le sang. Il se veut également physiologique. Autrement dit, il vise à s’adapter à la situation de l’individu. Lorsque celui-ci exercera une activité physique. Le taux de prévalence du VIH/SIDA a chuté en Côte d’Ivoire, passant de 4,7 en 2011 à 3,7 en 2013, a annoncé la ministre de la santé Raymonde Goudou, lors d’une conférence de presse. Une baisse due à l’action combinée du gouvernement, des partenaires techniques (UNICEF, FAO) et des ONG dont la grande majorité a reçu 300 millions FCFA, avec des kits et du matériel. Pour la ministre, il est impératif de “continuer la lutte“ afin de faire aider un grand nombre de malades et faire chuter ce taux. Le pays compte actuellement 1,8 agent pour 1.000 habitants, contre 2,4/1.000 recommandé par l’Organisation mondiale de la santé (OMS). Des chiffres en deçà des attentes, reconnait-elle. La ministre affirme que l’effectif des agents a connu un accroissement de 31% depuis 2011 et 4.406 personnes ont été recrutés et déployés en 2013. Source : Sante info CI CANCER DU POUMON: UN TEST POUR EVITER LA BIOPSIE Un nouveau test sanguin pourrait éviter à des milliers de Québécois une biopsie douloureuse et inutile du poumon. Le test mis au point par une société de Seattle avec la collaboration de la PME montréalaise Caprion permet d’évaluer si un module pulmonaire de taille moyenne est bénin ou malin. La commercialisation du test prévue d’ici la fin de l’année aux Etats-Unis et l’an prochain au Canada. DES CANADIENS PEAUFINENT UN TRAITEMENT DU VIRUS D’EBOLA UN NOUVEAU VACCIN ACCESSIBLE CONTRE L’ENCEPHALITE JAPONAISE PERMET DE PROTEGER PLUS FACILEMENT DAVANTAGE D’ENFANTS DANS LES PAYS EN DEVELOPPEMENT Des chercheurs canadiens du laboratoire national de microbiologie peaufinent un traitement capable de vaincre une des maladies les plus terrifiantes du monde, le virus Ebola. Les scientifiques ont récemment annoncé que leur traitement a sauvé sept singes sur huit, trois jours après qu’ils aient été infectés par le virus Ebola Zaïre, la souche la plus mortelle connue du virus. Ils espèrent tester leur traitement chez des humains vers la fin de 2O14 ou au début de 2015 s’ils obtiennent le feu vert des autorités canadiennes et américaines. Un nouveau vaccin accessible contre l’encéphalite japonaise (EJ) permettra de protéger plus facilement davantage d’enfants dans les pays en développement. Ce vaccin, fabriqué en Chine, ne nécessite d’administrer qu’une seule dose, peut être utilisé chez le nourrisson et revient moins cher que d’autres vaccins contre l’EJ qui une maladie grave entraînant une inflammation du cerveau. Aujourd’hui, l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) a ajouté ce vaccin à sa liste des médicaments «pré qualifiés», ce qui signifie qu’elle lui a donné son visa en termes d’innocuité et d’efficacité et que les organismes d’achat des Nations Unies peuvent désormais fournir ce produit. C’est le premier vaccin fabriqué en Chine à être pré qualifié par l’OMS. Ce nouveau vaccin est désormais disponible dans le monde grâce à une collaboration de plusieurs années entre l’OMS et les autorités chinoises. Pharmacia, l’Officiel du pharmatien N°001 de Novembre 2013 5

  • Add to bookmarks Add to subscriptions Share
    Page 6

    ça & là Pharmacia, l’Officiel du pharmatien N°001 de Novembre 2013 EISAI, HALAVEN® APPROUVE EN COREE DU SUD Le laboratoire pharmaceutique Eisai a annoncé il y a 3 jours, l’approbation de son nouvel anticancéreux Halaven (mésylate d’éribuline), par les autorités règlementaire de Corée du sud. Plus précisément, l’Halaven est indiqué pour le traitement du cancer du sein localement avancé ou métastatique, préalablement traité par au moins deux chimiothérapies, y compris une anthracycline et un taxane. Pour information, cet anticancéreux est à présent approuvé dans 38 pays à travers le monde. Source : Eisai IPSEN ET INSPIRATION BIOPHARMACEUTICALS, RENEGOCIATION DE LEUR PARTENARIAT Le groupe pharmaceutique Ipsen a annoncé hier la renégociation de son partenariat stratégique avec Inspiration Biopharmaceuticals qu’ils avaient signé en 2010. Cette renégociation concerne le développement et la commercialisation du portefeuille de produits recombinants d’Inspiration Biopharmaceuticals : OBI-1, un facteur VIII recombinant porcin (rpFVIII) en développement pour le traitement des patients atteints d’hémophilie A acquise et d’hémophilie A congénitale avec inhibiteurs, et IB1001, un facteur IX recombinant (rFIX) destiné au traitement et à la prévention des saignements chez les patients atteints d’hémophilie B. Le nouvel accord vise à mettre en place une structure effective dans laquelle Ipsen obtient les droits commerciaux sur des territoires clés. Inspiration demeure responsable du développement d’OBI-1 et d’IB1001 au niveau mondial. Les territoires concernés sont : Europe (UE, Suisse, Monaco, Norvège, Lichtenstein, Géorgie, Bosnie, Albanie et tous les candidats à l’UE, à l’exception de la Turquie), Russie et CEI (Communauté des Etats Indépendants), une partie de l’Asie-Pacifique (dont les principaux pays sont l’Australie, la Nouvelle Zélande, la Chine, Singapour, la Corée du Sud et le Vietnam) et certains pays d’Afrique du Nord (Maroc, Algérie, Tunisie, Libye) Ipsen a ainsi versé Inspiration Biopharmaceuticals 30,0 millions de dollars (approximativement 24,0 millions d’euros selon le taux de change en vigueur). Ipsen s’engage à verser à Inspiration des paiements d’étapes pouvant s’élever à un montant total, incluant ce versement, de 200 millions de dollars, dont 27,5 millions de dollars liés à la réalisation d’étapes réglementaires et le reste au succès d’étapes commerciales. Source : Ipsen LES EFFETS BENEFIQUES DU CHOCO- LAT SUR LA PRESSION ARTERIELLE Dans une étude systématique, deux auteurs indépendants ont trouvé que les flavonols, composés retrouvés dans le cacao, permettaient de réduire les risques de maladies cardio-vasculaires, et ainsi venir en complément naturel des thérapies chimiques. Dans toutes les études retenues où les patients consomment du chocolat noir ou en poudre, entre 30 et 1080 mg de flavonols par jour pendant 2 à 8 semaines selon les études, les chercheurs constatent aussi une baisse de la pression artérielle. Les flavonols permettent la production d’oxyde nitrique qui augmente l’élasticité des vaisseaux sanguins, et ainsi de réduire la pression artérielle. Ce lien entre consommation de cacao et pression artérielle diminuée avait déjà été constaté chez des indigènes d’Amérique Centrale consommant de grandes quantités de boissons à base de cacao. La quantité en flavonols reste dépendante de l’origine du cacao et il est donc difficile d’établir une dose optimale. D’autre part, notons que la diminution de pression artérielle constatée à court terme est faible mais reste significative. De ce fait, les flavonols ne peuvent pas remplacer une thérapie médicamenteuse contre l’hypertension mais ne sont pas négligeables en tant que compléments, d’autant plus qu’ils préviennent le développement d’autres atteintes cardio-vasculaires. Il reste maintenant à établir les effets chroniques des flavonols sur la pression artérielle et les maladies cardio-vasculaires à l’aide d’essais cliniques plus long. Cependant, vous avez à présent une excuse pour manger du chocolat ! Source : The Cochrane Library 6

  • Add to bookmarks Add to subscriptions Share
    Page 7

    ça & là DICLOFENAC : NOUVELLES CONTRE- INDICATIONS ET MISES EN GARDE ROCHE, MODIFICATION DU COMITE EXECUTIF Roche a annoncé il y a quatre jours que Daniel O’Day, jusqu’alors Chief Operating Officer (COO) de Roche Diagnostics a été nommé COO de Roche Pharma. Il a pris ses activités hier, premier septembre. Il succède ainsi à Pascal Soriot et sera remplacé par Roland Diggelmann, qui était jusque là, à la tête de la région Asie-Pacifique au sein de Roche Diagnostics et qui a été nommé en tant que nouveau membre du comité exécutif par le conseil d’administration. Source : Roche ALLERGAN ET MOLECULAR PARTNERS, PARTENARIAT EXCLUSIF Le laboratoire pharmaceutique Allergan a annoncé il y a deux jours la signature d’un partenariat exclusif avec Molecular Partners. Ce partenariat inclus la recherche, le développement et la commercialisation de DARPin® pour le traitement de pathologies ophtalmiques sévères. Molecular Partners recevra ainsi un payement initial de 62,5 millions de dollars, somme qui pourrait s’élever à 1,4 milliards de dollars selon le succès commercial de DARPin®. Ce partenariat considère deux accords : • Pour le MP0260, un anti-VEGF-A/PDGF-B DARPin® contre la dégénérescence maculaire liée à l’âge – accord exclusif pour la recherche, le développement et la commercialisation • Pour une alliance exclusive pour le développement de traitement pour différentes cibles thérapeutiques impliquées dans des pathologies ophtalmiques sévères Source : Allergan Les résultats d’une revue européenne sur le profil de sécurité cardiovasculaire des médicaments par voie orale ou injectable contenant du diclofénac, conduisent l’EMA et l’ANSM à mettre en place de nouvelles contre-indications chez les patients atteints d’insuffisance cardiaque congestive avérée, de cardiopathie ischémique, d’artériopathie périphérique et/ou de maladie vasculaire cérébrale. Menée fin 2012 et début 2013 par le CHMP (Comité européen des médicaments à usage humain) et par le PRAC (Comité européen pour l’évaluation des risques en matière de pharmacovigilance) au sein de l’EMA (Agence européenne des médicaments), l’évaluation européenne du profil de risque cardiovasculaire des AINS (anti-inflammatoires non stéroïdiens) non sélectifs vient de mettre en évidence un risque d’événements thrombotiques artériels plus élevé avec le diclofénac sous forme systémique et à un niveau comparable à celui des inhibiteurs de la COX-2 (célécoxib, étoricoxib). Le rapport bénéfice/risque du diclofénac reste favorable sous couvert de l’ajout de nouvelles contre-indications et précautions d’emploi dans le RCP (résumé des caractéristiques du produit) visant, comme celles déjà mises en place pour les inhibiteurs de la COX-2, à minimiser le risque cardiovasculaire. Le diclofénac sous forme topique (application cutanée) n’est pas concerné par ces restrictions d’utilisation. En pratique, le diclofénac est désormais contre-indiqué chez les patients atteints des maladies suivantes : insuffisance cardiaque congestive avérée (Stades II à IV de la classification NYHA), cardiopathie ischémique, artériopathie périphérique, maladie vasculaire cérébrale. Le RCP et la notice des spécialités concernées seront mises à jour dans ce sens. Les médecins devront : réévaluer le traitement des patients traités par diclofénac et atteints de pathologie cardiovasculaire, évaluer le rapport bénéfice/risque d’un traitement par diclofénac avant de l’instaurer chez les patients présentant des facteurs de risque cardiovasculaire (HTA, hyperlipidémie, diabète sucré et tabagisme), utiliser la dose efficace de diclofénac la plus faible possible pendant la durée la plus courte garantissant le contrôle des symptômes. Pour mémoire, le diclofénac est un anti-inflammatoire non stéroïdien (AINS) dérivé de l’acide phénylacétique du groupe des acides arylcarboxyliques. Il possède les propriétés suivantes : activité antalgique, antipyrétique, anti-inflammatoire, inhibition de courte durée des fonctions plaquettaires. L’ensemble de ces propriétés est lié à une inhibition de la synthèse des prostaglandines. Pharmacia, l’Officiel du pharmatien N°001 de Novembre 2013 7

  • Add to bookmarks Add to subscriptions Share
    Page 8

    ça & là ALERTE PHARMA!!! Sorties ou entrées de médicaments, de produits dans les rayons des officines de pharmacies, communiqués relatifs au secteur d’activité, dispositions réglementaires, …etc RESTRICTION DES CONDITIONS DE STOCKAGE DE BACTOX R 500 MG GELULE LLes laboratoires INNOTECH INTERNATIONAL informent par courrier en date du 16 juillet 2013 (Réf ELR/ALM/498/2013) de la modification des conditions de stockage de BAC- TOX R 500MG Gélule à une température de 25°C maximum. Ce changement résulte des analyses effectuées lors des études de stabilité dudit produit et n’entraine pas de retrait de lot. L’apposition de sticker sur l’étui de la spécialité pour les derniers lots produits permettra de vérifier le respect de cette restriction. RUPTURE DE STOCK ANNONCEE DE ZINNAT R LLes laboratoires GlaxoSmithKline (GSK) informent par courrier en date du 12 aout 2013(Réf DAR/150-13/CKC) de la rupture de stock de ses spécialités suivantes : - ZINNAT 250 MG COMPRIMES PELLICULES, BOITE DE 8 - ZINNAT 125MG/5ML GRANULES POUR SUSPENSION BUVABLE, FLACON DE 40ML - ZINNAT 125MG/5ML GRANULES POUR SUSPENSION BUVABLE, FLACON DE 80ML Cette rupture qui va s’étendre sur une période de 1 à 3 mois touche tous les pays d’Afrique de l’Ouest et centrale que couvrent les laboratoires GSK. Arrêt de commercialisation de NEO RECORMON R 1000 UI Solution injectable boite de 6 Pharmacia, l’Officiel du pharmatien N°001 de Novembre 2013 8 LLes laboratoires HOFFMANN- LA ROCHE Ltd ont décidé d’arrêter la commercialisation dans le monde de leur spécialité pharmaceutique NEO RECORMON R 1000 UI solution injectable boite de 6. Cette décision d’arrêt est liée à la faible demande de ce produit au niveau du patient. En conséquence, le visa n° E-2001-07 du 09 mai 2001 autorisant la mise sur le marché ivoirien de cette spécialité est abrogé.

  • Add to bookmarks Add to subscriptions Share
    Page 9

    ça & là Location Vente & Communiqué Acheteurs /vendeurs potentiels d’officines de pharmacies, sociétés immobilières, etc… cette lucarne est la vôtre. Il est ouvert pour l’année universitaire 2012/2013, un concours d’internat en pharmacie des Hôpitaux publics de cote d’Ivoire. Le nombre de places mises au concours est de 20 dont 16 pour les ivoiriens et 04 réservées aux non ivoiriens. Peuvent faire acte de candidature, les étudiants ayant validé au moins la (4ème) année des études pharmaceutiques et biologiques. Les épreuves écrites se dérouleront du 18 au 22 novembre 2013 à 08 heures à l’UFR des sciences pharmaceutiques et biologiques d’Abidjan-Cocody. Année académique 2012-2013. Ouverture du concours d’internat en pharmacie de l’année universitaire 2012/2013: A l’attention des étudiants de la 6ème année de pharmacie, relative au calendrier des examens. La deuxième session de l’examen de validation de stage aura lieu du lundi 11 novembre au mercredi 13 novembre a 08 heures. Vous voulez faire passer une annonce, contactez le Service Marketing de PHARMACIA au : +225 22 01 46 48 / 05 02 52 92; Email : info@think-touch-media.com Pharmacia, l’Officiel du pharmatien N°001 de Novembre 2013 9

  • Add to bookmarks Add to subscriptions Share
    Page 10

    K’Pratik LES PROCEDURES DE GESTION DE STOCK Gérer son officine Pharmacia, l’Officiel du pharmatien N°001 de Novembre 2013 I- La Mise en Place de Seuils CCette opération doit être validée, sinon effectuée par le Pharmacien. Le suivi des ratios existants (1.51 ou 0.66) entraîne des erreurs dans la gestion du stock et des achats à cause des laits et cosmétiques qui ont des ratios différents. Pour une gestion optimale du stock, autrement dit, pour bien acheter chez son fournisseur, il faut savoir ses ventes moyennes journalières de chaque produit. A ce jour, tout logiciel qui se respect peut fournir ces informations. Et c’est ce qui s’explique par la mise en place de « seuil minimal » et « seuil maximal ».Le Pharmacien doit arrêter l’augmentation des achats en début de Quinzaine, qui ne respecte aucune norme de gestion de stock si ce n’est que détruire sa trésorerie. Les quinzaines chez les fournisseurs ne sont que des tranches de facturation ; ce fonctionnement du fournisseur ne doit pas bouleverser la gestion du stock de la Pharmacie. Le Pharmacien vend combien de FERVEX Adulte par jour ; il commande le nombre x de jour de ce produit selon les seuils mis en place peu importe qu’il soit en début ou fin de quinzaine, car avec les seuils «ce que je commande, je suis sûr de le vendre» autrement dit « mieux acheter pour mieux vendre ». commande, je suis sûr de le vendre» autrement dit « mieux acheter pour mieux vendre ». Pour établir ces seuils : a- Tirer la vente par produit sur une période allant du début d’une garde et la fin de la garde suivante ; b- Diviser le total de vente de chaque produit sur la période par le nombre de jours constituants cette période. Vous trouverez la Moyenne de vente journalière par produit = A. A= seuil mini= 1 jour de vente du produit (de préférence prendre en A un jour de vente) c- Multiplier A par X nombre de jour de stock au maximum que l’on veut détenir dans la Pharmacie par produit= B. B=seuil maxi= A x X= X jours de vente du produit Après la mise en place de ces seuils dans votre logiciel, le logiciel vous suggérera une commande dès que le seuil mini (A) d’un produit est atteint. La suggestion se fera pour un approvisionnement auprès du fournisseur, du produit concerné à hauteur du seuil maxi (B). Dès que cette opération sera mise en place, le Pharmacien pourra se faire de la trésorerie sur tous les produits en surstock, sans que son chiffre d’affaire ne change ; il commandera peut s’il a beaucoup de produits en surstock (le stock c’est la trésorerie). Il faut noter qu’en fonction de l’évolution du chiffre d’affaire, A et B de chaque produit peut être révisé chaque 3 mois ou 6 mois à la convenance du Pharmacien. La valeur de X doit être de préférence le même pour tous les produits. Ce suivi évite le sur stockage car prend en compte les ventes journalières. Pour toutes suggestions de commandes, faire au préalable un inventaire de stock des produits à commander afin de mettre à jour les éventuels écarts de stock (stock machine=stock physique). Si le stock machine est différent du stock physique, il faut justifier l’écart qui peut être dû : a- Réclamations fournisseur non traitées en machine au niveau de la pharmacie, b- Déconditionnement non traités en machine au niveau de la pharmacie, c- Mauvaises ventes, d- Mauvais rangements, e- Vols… Les seuils ne doivent pas être modifiés pour les commandes de gardes. Pour les gardes, faire la moyenne des ventes de chaque produits sur le samedi, le dimanche et le lundi des 3 dernières gardes ; vérifier surtout les ventes des produits de moyenne et faible rotation par rapport à leurs seuils A et B, si nécessité de commande. Pour les produits de forte rotation, le Pharmacien doit passer la commande en fonction de la moyenne de vente de chaque produit trouvée. Dès que la commande de garde est livrée, on entre après vérification le stock en machine. Il faut savoir que le logiciel ne vous fera pas de suggestion pour ces produits commandés pour la garde temps que leur seuil mini(A) ne sera pas atteint. Cela ne modifie en rien les seuils A et B de chaque produit. Ce procédé permet de mieux acheter et mieux vendre, et dégager de la trésorerie. Le Pharmacien doit régulièrement faire des inventaires de stock par secteur, par forme ou par tableau. II- Passer la Commande La passation de la commande doit être validée par le Pharmacien qui en fait la préparation (à partir de la suggestion du logiciel après inventaire). La commande doit prendre en compte : a- Les zéros comptoirs (ruptures fournisseurs), b- La suggestion du logiciel. Il faut passer en priorité les zéros comptoirs à hauteur du seuil maxi (B), avant la suggestion du logiciel. Et chaque jour, procéder de cette façon avec tous les fournisseurs. Aucune commande d’un produit ne devra excéder son seuil maxi (B). Avant de prendre les promos Labo avec UG, il faut consulter pour les produits en promo, les ventes. Les quantités à commander ne doivent pas excéder 10 jours de ventes du produit. Au-delà, le Pharmacien fait de l’immobilisation de sa trésorerie. Mieux vaut avoir une bonne rotation de stock qu’immobiliser le stock. Il faut savoir que le stock, c’est de l’argent ; une faible rotation de stock entraîne perte d’argent et forte rotation de stock entraîne gain d’argent. Le client tient compte de la qualité et de la quantité de stock : a- La qualité=il doit avoir toutes les références qu’il demande, b- La quantité=il doit avoir toutes les quantités des références qu’il demande. Tout surstock réduit la qualité car manque de trésorerie pour avoir d’autres références, et tout déstockage réduit la quantité et la qualité. Le surstock et le déstockage conduisent à un problème de trésorerie. III- La Réception de la Commande L’employé qui passe la commande à la demande du Pharmacien, ne doit pas la réceptionner à l’arrivée du fournisseur. L’employé qui réceptionne la commande ne doit pas la pointer. Ces trois étapes doivent être validées par le Pharmacien : a- Passer la commande, b- Réception de la commande, c- Pointage de la commande. Après le pointage, les quantités reçues sont entrées en machine et les produits rangés en rayon. IV- Les Réclamations aux Fournisseurs En cas de réclamation, les mouvements sont passés pour égaliser le stock 10

Page 1 of 7

Please wait