Topics
Publishers
Add to bookmarks Add to subscriptions Share
PUBLICATIONS LA REVUE
Newspapers | Community / News / Newspaper / Periodicals / Advertisement / Advertiser 2017-07-19 10:31:21
Page 1 of 6
  • Add to bookmarks Add to subscriptions Share
    Page 1

    La evue JOURNAL Louis Lelièvre, conseiller aux ventes 1325, carré Masson 450␣471-3746471-3746 DE COEUR ET D’ACTION T E R R E B O N N E - L e m e r c r e d i i 1 9 jj u ii ll l e t t 2 0 1 7 - 5 8 7 e e a n n é e . . n o o 1 0 FIER JOURNAL INDÉPENDANT MEMBRE D’HEBDOS QUÉBEC LA SAISON DES TRAVAUX bat son plein Page A-4 LA SURETÉ Des cervidés DU QUÉBEC La PLUS sureté du VISIBLES Québec sort Page A-7 A-6 La sureté du Québec sort LES TANNANTS L’ARTILLERIE LOURDE Page B-1 A-7 Maman à 14 ans, mariée à 15 ans débarquent à Terrebonne Page A-3

  • Add to bookmarks Add to subscriptions Share
    Page 2

    D A-2 Le mercredi 19 juillet 2017 - LA REVUE - www.larevue.qc.ca www.troisdiamantschrysler.com La saison Une seule adresse 3035, chemin Gascon Mascouche 1-855-781-7944 Direction La Plaine débute chez TROIS DIAMANTS A N S N o 1 L A N U A I È D E R 15 % % DE RABAIS SUR LE PDSF ** POUR DES REMISES POUVANT ATTEINDRE 12 700 $ SUR LE GRAND CHEROKEE 2017 JUSQU’À DU 15 % EN REMISES TOTALES PDSF ** POUVANT ATTEINDRE 7 500 $ SUR CERTAINS MODÈLES LE TOUT NOUVEAU COMPASS 2017 à partir de 24 900 $ ou LOUEZ pour 179 $* bi-mensuel 60 mois 0 $ acompte CHRYSLER PACIFICA LX 35 995 $ ou LOUEZ pour 349 $ /mois 51 mois 4 040 $ comptant OBTENEZ 25 % % DE RABAIS SUR LE PDSF ** SUR TOUS LES MODÈLES GRAND CARAVAN 2017 POUR UN TOTAL DE 12 500 $ EN REMISE AU COMPTANT DODGE JOURNEY SE 22 695 $ 174 ou $* LOUEZ bi-mensuel pour 2.99% 60 mois 0 $ acompte OBTENEZ 11 000 $ EN REMISES TOTALES SUR CERTAINS MODÈLES RAM HD 2500 DIESEL Moteur diesel Sans frais Valeur de 9 345 $ RAM 1500 CREW CAB SXT 4X4 33 345 $ 159 ou $ LOUEZ pour bi-mensuel 39 mois 3␣995 $ comptant *Le taux peut varier selon le modèle. Financement disponible sur approbation de crédit. Taxes et imm atriculation en sus sur tous les prix. Photos à titre indicatif seulement. Certaines conditions s’appliquent ; voyez votre concessionnaire pour les détails complets sur toutes les offres + Véhicules sélectionnés et en inventaire, non disponibles au 0%. Location, kilométrage annuel de 18 000 km, kilométrage excédentaire à 0.16$. Dépôt de sécurité requis. Nos promotions Démonstrateur À prix imbattable! VOUS REBÂTISSEZ VOTRE HISTORIQUE DE CRÉDIT ? TAUX NON PRÉFÉRENTIELS 500$ DE RABAIS ADDITIONNEL À PARTIR DE SEULEMENT 4,99 % SUR APPROBATION DE CRÉDIT ON S’ÉLÈVE POUR MIEUX VOUS SERVIR!

  • Add to bookmarks Add to subscriptions Share
    Page 3

    ACTUALITÉ Le mercredi 19 juillet 2017 - LA REVUE - www.larevue.qc.ca A-3 Maman à 14 ans, mariée à 15 ans Durant l’adolescence, Carole Marcoux aurait aimé posséder l’expérience et le savoir dont elle dispose aujourd’hui. C’est pour cette raison qu’elle a écrit Maman à 14 ans, mariée à 15 ans. Faisant référence à une partie de son histoire, elle s’adresse aux jeunes femmes qui, comme elle, pourraient avoir besoin de sages paroles pour les encourager à vivre leur propre vie. Car si l’âge légal pour se marier a changé depuis son propre mariage, elle considère que la loi est encore trop permissive. Pénélope Clermont journaliste@larevue.qc.ca Montréal, 1979. Carole Marcoux, âgée de 14 ans, accouche de son premier enfant. Le père a 15 ans. Son propre père la laisse sans dire un mot sur le perron des parents du jeune homme. Ceux-ci l’avaient convaincu qu’ils prendraient soin d’elle et du bébé. «Cette famille n’était pas plus équipée que la mienne pour soutenir un enfant. […] Personne ne m’a demandé ce que je voulais ni comment je me sentais, raconte-t-elle 38 ans plus tard. J’étais terrorisée, sous le choc. J’étais vulnérable et sans argent. Je n’avais pas d’autres issues. Je vivais aussi beaucoup de culpabilité. Je pensais que j’avais fait quelque chose de mal. J’ai fini par avaler la pilule.» Le mariage En mai 1980, le jeune couple se marie civilement, fortement encouragé par les beaux-parents de son nouveau mari, selon ses dires. «Aux yeux de la loi, nous étions devenus des adultes», soulève-telle en spécifiant que cela a éloigné les services sociaux qui s’étaient intéressés à son cas. À l’âge de 17 ans, Mme Marcoux donne naissance à son deuxième enfant. «Le médecin m’avait retiré la pilule parce qu’il trouvait que j’étais une femme mature», relate-t-elle avec ironie. Un peu plus tard, la vie a fait en sorte qu’elle devienne la tutrice légale de ses deux jeunes sœurs jusqu’à leur majorité. «Voilà comment j’ai commencé mes 25 premières années de vie», souffle-t-elle. Une voix pour les adolescentes Par l’entremise de son livre, dans lequel elle aborde différents aspects de la vie, l’auteure de Terrebonne souhaite éveiller les consciences des jeunes filles dont la situation pourrait se rapprocher de ce qu’elle a vécu. «Je m’adresse à toi, la femme en devenir. Je témoigne pour que tu saches que Le début de la vie d’adulte de Carole Marcoux n’a peut-être pas été facile, mais elle ne regrette en rien la naissance de ses deux enfants, Patrick et Karine. Elle est d’ailleurs grand-mère de cinq petits-enfants aujourd’hui. (Photo: Courtoisie) Carole Marcoux et son livre Maman à 14 ans, mariée à 15 ans. (Photo : Pénélope Clermont) tu peux faire ce que tu veux dans la vie. Je veux que tu comprennes tes droits et prennes connaissance de ton pouvoir décisionnel. Je veux que tu saches que ce n’est pas ce que tu vis qui détermine ta vie, mais ce que tu choisis d’en faire», peut-on lire sur la quatrième de couverture de son livre. Nouvelles lois, mais... Bien sûr, les lois du mariage ont changé depuis cette époque, mais selon la Terrebonnienne, les jeunes sont encore exposés aux possibilités d’être mariés à un trop jeune âge. Elle cite à cet effet un rapport sur les mariages forcés au Canada qui remonte à 2008. Notons que depuis le 6 juin 2016, au Québec, l’âge légal pour se marier est fixé à 18 ans. Si l’enfant a 16 ou 17 ans, il en revient au tribunal de décider. Dans l’ensemble du Canada, l’âge minimal pour se marier est établi à 16 ans depuis le 18 juin 2015. Des causes associées Ayant à cœur la jeunesse, elle profite de la parution de Maman à 14 ans, mariée à 15 ans pour remettre un dollar par exemplaire vendu à la Fondation du Dr Julien et un autre dollar au Centre de pédiatrie sociale de Saint-Laurent. Dans Les Moulins, on peut se procurer le livre à la Librairie Lulu et au Jean Coutu de la Place Major, dans le secteur La Plaine. C’est entre autres pour contribuer à des causes qui lui tiennent à cœur qu’elle a fondé les Éditions Voix d’ancres. Outre ce livre, d’autres publications sont à venir et des sommes seront aussi remises à des organismes. Pétition Mais sa cause principale restera toujours la protection des adolescentes d’un mariage précoce. Elle a d’ailleurs lancé une pétition pour qu’aucun enfant au Canada ne puisse se marier avant l’âge de 18 ans : www.weroes.com/carolemarcoux. «Il ne faut pas que des autorités puissent être en mesure d’autoriser un mariage avant l’âge de 18 ans. Je veux leur enlever le crayon des mains», conclut la dame avec conviction. Soulignons que le ministère de la Justice du Québec n’a pu préciser le nombre d’autorisations accordées par année pour le mariage de personnes de 16 ou 17 ans ni le contexte dans lequel cela se fait. Plus de 150 modèles en magasin et sur Rodi.com PROMOTION $ $ 299 749 PRIX RÉGULIER : .99 .99 INCLINABLE ÉLECTRIQUE 4 COULEURS AU CHOIX Valide jusqu’au 30 juillet 2017 TERREBONNE (Lachenaie) 553 des Migrateurs 450-581-7634 G ROUPE STL Service T enue L ivres Service de payes www.groupestl.ca info@groupestl.ca Tél : 450 477-2228 Fax : 450 477-2229 Martin & Pelland Peintres et plâtriers Peinture résidentielle 514 622-5189 514 817-2702 Vous voulez acheter ou vendre. APPELEZ-MOI REMAX DES MILLES- Î LES INC CHANTAL AUGER COURTIER IMMOBILIER www.chantalauger.com Bur : 450 471-5503 Cell : 514 730-2221 Meilleur taux 2 % * Taux variable Certaines conditions s’appliquent Gilles Dupuis c.h.a. Courtier immobilier hypothécaire Cell: 514 757-2265 dupuisgilles@videotron.ca 2296, chemin Gascon, Terrebonne 475, mtée Masson, Mascouche Infirmière membre de L’OIIQ Linda Bédard INFIRMIÈRE • Prélèvements sanguin s • Vaccins santé-voyage • Ostéopathie 450 326-1133 ou 514 702-2853 NOUVELLE ADRESSE 3395, de la Pinière, suite 100 Terrebonne ORTHODONTISTE Dr Nathalie BEAULNE 1423, chemin Gascon Terrebonne Bureau #200 450 964-7072 www.orthodontisteterrebonne.ca

  • Add to bookmarks Add to subscriptions Share
    Page 4

    A-4 Le mercredi 19 juillet 2017 - LA REVUE - www.larevue.qc.ca ACTUALITÉ 52,5 M$ de travaux partout dans Les Moulins Certains secteurs de la MRC Les Moulins auront des airs de chantier au cours de l’été et de l’automne, alors que les Villes de Terrebonne et de Mascouche ont annoncé des investissements sur le plan des infrastructures, des rues, des parcs et des aménagements paysagers. Le tout totalisant 52,5 M$. Pénélope Clermont journaliste@larevue.qc.ca À Terrebonne, ce sont quelque 42,5 M$ qui sont investis cette année. La majeure partie est consacrée aux travaux de réaménagement du chemin Gascon, aux travaux d’asphaltage, de bordure et d’éclairage dans les Jardins d’Angora, aux traverses de cours d’eau et au pont de l’avenue d’Urbanova, de même qu’au début des travaux d’infrastructures de la Croisée urbaine. Près d’une centaine de rues ou sections de rues seront asphaltées tandis que la réhabilitation d’égout sanitaire et/ou pluvial sera réalisée pour une trentaine de rues en tout. Ces travaux d’infrastructures comptent pour 34,2 M$ de l’ensemble des investissements. Un montant de 13 M$ provient du Programme de la taxe sur l’essence et de la contribution du Québec 2014-2018 (TECQ III) et 3 M$ seront assurés par les promoteurs, alors que la Ville déboursera 17,9 M$. En ce qui a trait aux parcs, c’est plus de 5 M$ qui sont investis, dont plus de 4 M$ pour la reconfiguration du parc Philippe- Villeneuve. On y aménagera un terrain de soccer synthétique, un terrain de soccer naturel, un terrain de baseball et un nouveau stationnement. Des aménagements paysagers seront aussi réalisés aux parcs Arc-en-ciel et Pierre-Laporte, et les aires d’exercice aux parcs Guérin et de la Coulée seront finalisées, tout comme l’implantation d’un parcours Cœur en mouvement dans le quartier ouest, près du parc André-Guérard. Sans oublier, d’autres améliorations au sein d’autres parcs de la municipalité, tout comme des travaux d’aménagements paysagers de l’ordre de 1,5 M$. 12 M$ à Mascouche La même chose est à prévoir à Mascouche, alors que la Ville a annoncé, il y a quelques semaines déjà, que 9 M$ allaient servir à l’amélioration de son réseau routier. Parmi les chantiers actifs cet été, notons le réaménagement de l’intersection du chemin des Anglais et du boulevard de Mascouche, la réfection des rues Amicale, des Amis, de l’Amour et Chauvette, des avenues de Chambéry, Garden ainsi que de la terrasse Garden et du chemin Saint-Philippe. Une deuxième couche d’asphaltage est De nombreuses infrastructures seront améliorées au cours de l’été et de l’automne, tant à Terrebonne qu’à Mascouche. (Photo : Archives) aussi prévue sur le croissant Guay, l’avenue Saint-Denis, l’avenue de l’Esplanade ainsi que sur les rues Alexander, Andrassy, Anjou, Dupras et Pompéi, finalisant ainsi les travaux de réfection d’infrastructures réalisés en 2016. Pour un montant supplémentaire de 1 M$, des travaux de réfection de chaussée sur la rue des Laurentides ainsi que sur les chemins Newton et Saint-Pierre figurent au calendrier. Outre les travaux relatifs aux infrastructures routières, des travaux seront également en cours dans les parcs, pour un engagement de près de 2 M$. Il est notamment question de l’aménagement d’un skateparc au parc des Pins, de l’ajout de jeux d’eau au parc Le Rucher, de même que de l’aménagement des parcs de Pontoise et Chambéry. Si certains de ces travaux sont déjà entamés, voire terminés, plusieurs prendront forment au cours de l’été. D’autres viendront uniquement à l’automne. On n’en sait encore très peu sur la cause de l’incendie ayant engendré la mort d’une dame de 94 ans, le 9 juillet. S’il ne reste aujourd’hui de la Résidence Oasis qu’un bâtiment lourdement endommagé par les flammes, le souvenir de cette nuit reste bien vivant dans l’esprit de Gilles Bélisle. C’est par l’entremise d’une lettre écrite à la main que l’ancien résident de l’Oasis raconte ce qu’il a vécu lors du drame, en rendant hommage au travail des secouristes. «J’habitais cette résidence depuis I N C E N D I E À L A R É S I D E N C E O A S I S Un ancien résident rend hommage aux secouristes Nos rubriques Agenda communautaire ..........A-20 Commerce en Revue ...............A-14 Un brin d’histoire ...........................B-4 Pellicule et popcorn ...................B-10 Horoscope .....................................B-11 le 4 novembre 2010 et tout le personnel démontrait une réelle empathie pour les personnes âgées. Ce drame survenu dans la nuit du 8 au 9 juillet aurait pu être beaucoup plus grave sans le bon fonctionnement des alarmes pour la fumée et l’excellent travail des pompiers», introduit-il. Demeurant au troisième étage du côté est, dans l’avant-dernier appartement vers l’arrière, l’homme croyait, avant cet événement, être en mesure de sortir sans problème advenant un tel sinistre. «Mais sans l’aide des deux pompiers qui ont dû me soutenir pour sortir de l’immeuble, cela m’aurait été impossible, tant à cause de la densité de la fumée que de la panique que j’ai ressentie», relate-t-il. Il ajoute : «Ce sinistre a été très bien géré grâce au travail des pompiers et de tous ceux et celles qui gravitaient autour d’eux. […] Je veux surtout souligner le travail des deux pompiers qui m’ont, sans aucun doute, sauvé la vie.» Une collaboration appréciée Le Terrebonnien soulève ensuite le travail de collaboration qui a été effectué entre les propriétaires de la résidence en S’il ne reste aujourd’hui de l’Oasis qu’un bâtiment lourdement endommagé par les flammes, le souvenir de cette nuit reste bien vivant dans l’esprit de Gilles Bélisle. (Photo : Archives – Pénélope Clermont) flamme et l’Hôpital Pierre-Le Gardeur afin que la quarantaine de résidents puissent être admis au centre hospitalier en même temps. Sans oublier de remercier une dame de la Croix-Rouge pour le soutien financier qu’il a reçu à la suite du triste événement. «Elle a vraiment pris tout le temps nécessaire pour m’expliquer comment procéder et les précautions à prendre», conclut l’homme heureux de s’en être sorti indemne. Téléphone 450 964-4444 Télécopieur 450 471-1023 Internet www.larevue.qc.ca courriel larevue@larevue.qc.ca PRÉSIDENT-DIRECTEUR GÉNÉRAL Gilles Bordonado FONDATEUR Aimé Despatis INSPIRATRICE Marie-France Despatis RÉDACTRICE EN CHEF Véronick Talbot JOURNALISTES Mélanie Savage Pénélope Clermont Gilles Fontaine Jean-Marc Gilbert JOURNALISTES-PIGISTES Raymond Berthiaume Karine Audet Pierre-Luc Chenel Stéphane Lapierre Karine Limoges CHRONIQUEURS Robert Gareau Claude Martel La version E-PAPER est DIRECTEUR DES VENTES GillesBordonado DIRECTEUR DÉVELOPPEMENT Daniel Soucy COORDONNATRICES AUX VENTES Lise Bourdages Cinthia Davidson-Audet REFLET ÉCONOMIQUE Mireille Cyr CONSEILLERS PUBLICITAIRES Paul Laverdière Yves Chamberland Daniel Soucy Julie Gordian Jonathan Lessard Annie Perron Vivianne Morin Pierre St-Arneault Luc Laurin Charles Verdun GUIDE DES ADRESSES Mireille Cyr RÉCEPTION / PETITES ANNONCES / ARCHIVES Carole Cyr Jessica Berry Émilie Bordonado COMPTABILITÉ Lise Caron INFOGRAPHIE / MONTAGE Compo-Max Inc. DISTRIBUTION Publi-Sac Laurentides 1 888 999-2272 TIRAGE 56 000 LA REVUE, journal hebdomadaire, est publiée par LAREVUE de Terrebonne inc. 231, rue Ste-Marie à Terrebonne, province de Québec (Code postal: J6W 3E4) et imprimé par l’imprimerie Transmag. Nos bureaux sont ouverts du lundi au vendredi de 8h30 à 17h. Dépôt légal à la Bibliothèque Nationale du Québec. Distribué gratuitement dans les municipalités de Terrebonne, Lachenaie, Mascouche, La Plaine, Saint-François (Laval), Bois-des-Filion et dans les dépôts de journaux de la région. Coût de l’abonnement (12 mois): Canada 165$, États-Unis 300$, Étranger 300$. Tous droits réservés. La reproduction des textes d’information et d’annonces publicitaires est interdite à moins d’une autorisation écrite du directeur. Envoi de publication canadienne #0556971.

  • Add to bookmarks Add to subscriptions Share
    Page 5

    Le mercredi 19 juillet 2017 - LA REVUE - www.larevue.qc.ca A-5 gbordonado@larevue.qc.ca J’adore les années électorales et en 2017, nous sommes et serons gâtés. C’est le cas à Terrebonne en particulier. En effet, il pourrait y avoir jusqu’à six candidats à la mairie, quatre équipes complètes et plusieurs candidats indépendants. L’Alliance démocratique de Terrebonne et Générations Terrebonne ont clairement un grand pas d’avance sur les autres formations, puisque les deux équipes sont complètes et que certains éléments de leur programme, de leurs priorités et/ou de leurs objectifs sont énoncés. Les autres candidats auront du rattrapage à faire à mon avis, en août. À Mascouche, le maire Guillaume Tremblay et son équipe semblent aussi bien en avance. Ils ont d’ailleurs commencé leur porte-à-porte. Seul devant eux, le candidat indépendant à la mairie François Collin, qui a annoncé sa candidature au printemps. Peutêtre, certains autres indépendants se lanceront à leur tour. Bonnes nouvelles J’aime aussi les années électorales, car elles riment avec pluie d’investissements et bonnes nouvelles, en particulier dans le réseau routier. L’article préparé cette semaine par ma collègue Libre opinion GILLES BORDONADO « Pépine » Pénélope Clermont fait état de travaux routiers, d’infrastructures et dans les espaces verts, en 2017, d’une valeur globale de 52 M$ à Terrebonne et Mascouche. Ça va jouer de la « pépine » dans nos rues. Il y a bien d’autres domaines qui profitent de la manne, dont les arts et la culture qui ont droit cet été à des investissements importants. On sent d’ailleurs une effervescence unique dans ces domaines cet été. Nos pages présentent semaine après semaine, de nombreuses activités qui mettent en relief le secteur culturel et la mise en valeur du patrimoine. Bonnes vacances ! En terminant, permettez-moi de vous souhaiter d’excellentes vacances. Nos bureaux ferment deux semaines pour le congé de la construction. Entretemps, La Revue paraîtra le 26 juillet, mais fera relâche le 2 août. La Revue et ma chronique, d’ailleurs, seront de retour le 9 août. Comme certains l’auront remarqué, le Trait d’Union fait relâche du 19 juillet au 9 août et sera de retour le 16 août. Pendant la période des vacances, notre journaliste Gilles Fontaine demeurera en poste pour mettre à jour notre site Internet et nos sites Facebook. Bonnes vacances ! Rampe de balcon ✃ ON PAYE LES TPS TAXES TPQ SUR LES LATTES PAYEZ et EMPORTEZ Sur présentation de ce coupon SALLE DE MONTRE LUN – VEND : 8 h à 16 h 30 SAMEDI : 8 h à 13 h ✃ VENEZ NOUS VISITER! Nous sommes là durant vos vacances! Urgences, nouveaux patients bienvenue! 450 961-DENT (3368) www.clinidentaire.com 1487 Grande-Allée, Terrebonne QC J6W 6J2

  • Add to bookmarks Add to subscriptions Share
    Page 6

    A-6 Le mercredi 19 juillet 2017 - LA REVUE - www.larevue.qc.ca ACTUALITÉ De nombreux chevreuils en milieu urbain Il est de moins en moins rare que des policiers interviennent à la suite d’appels de citoyens disant avoir aperçu un chevreuil sur la voie publique ou sur leur terrain. Entre janvier et avril, le Service de police intermunicipal de Terrebonne/Sainte- Anne-des-Plaines/Bois-des-Filion a répondu à pas moins de 32 appels du genre sur le territoire qu’il dessert. Jean-Marc Gilbert media@larevue.qc.ca Les motifs des appels varient. Parfois, c’est à la suite d’un accident de la route impliquant une bête. D’autres fois, c’est parce que des chevreuils mangent les haies de cèdres en bordure de propriétés privées. À l’occasion, les services d’urgence sont aussi déployés pour un chevreuil en détresse dans la rivière des Mille-Îles. Dans une telle situation, l’aide des pompiers est requise. 32 appels en quatre mois Occasionnellement, les policiers doivent composer avec la présence de plus d’une bête. «L’un des appels était au sujet d’un troupeau de cinq chevreuils qui se promenaient dans le stationnement du Wal-Mart de Lachenaie», relate le capitaine Benoît Bilodeau, de la police de Terrebonne. Il précise que les 32 appels reçus en seulement quatre mois représentent une augmentation d’interventions par rapport à pareille date, en 2016, mais que ces chiffres fluctuent d’une année à l’autre. Il serait hasardeux de conclure à une augmentation constante. Sur le territoire desservi par la police de Terrebonne, les secteurs pour lesquels on recense le plus d’appels sont ceux près de l’intersection des routes 337 (boulevard Laurier) et 335 (chemin Gauthier), sur Côte de Terrebonne, ainsi que dans le quartier Urbanova, précisent les autorités. Mascouche n’était pas en mesure de nous fournir les statistiques à ce sujet. Différents scénarios Lorsqu’un chevreuil est récupéré à Terrebonne, il est conduit au garage municipal et est habituellement pris en charge par des agents de protection de la Faune, qui relèvent du ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs (MFFP). Selon son état de santé, différents scénarios sont possibles. S’il est sévèrement blessé, il doit être euthanasié. S’il est en bonne santé, il est possible de le remettre dans la nature. «Quand les animaux sont endormis, on leur couvre les yeux et ils sont conduits plus loin, dans leur milieu naturel», indique Jacques Nadeau, porte-parole du MFFP. Lotissements et nourriture M. Nadeau précise que les déplacements d’animaux sont dus en grande Certains Terrebonniens disent apercevoir de plus en plus de chevreuils sur leur propriété privée et sur la voie publique. (Photo : Courtoisie Mireille Monette) partie au développement immobilier. En déboisant des secteurs en vue de lotissements, on réduit la nourriture à laquelle les chevreuils ont accès. «Les gens ont l’impression que les cerfs se rapprochent de nous, mais en réalité, c’est nous qui nous approchons de leur écosystème», relate-t-il. Le porte-parole du MFFP ajoute que les chevreuils ont «toutes les capacités de se nourrir dans la nature». En ce sens, et pour éviter qu’ils soient attirés vers des propriétés privées ou encore la voie publique, M. Nadeau rappelle à la population qu’il faut éviter de nourrir les cerfs et autres animaux sauvages. SEMAINE DE LA PRÉVENTION DE LA NOYADE VIENS PARTICIPER AUX ACTIVITÉS SPÉCIALES ORGANISÉES PAR NOS MONITEURS AQUATIQUES Mercredi 19 et jeudi 20 juillet de 13 h 30 à 15 h 30 Cité du Sport 2485, boul. des Entreprises Profitez de cette semaine pour vérifier la sécurité de votre piscine au www.baignadeparfaite.com et consulter la réglementation complète au www.ville.terrebonne.qc.ca Pour le congé estival,le s bure aux se ron t fe rm é s d u 24 juille t au 4 aoû t. Nous se ron s de re tour le lun di7 aoû t plus e n form e que jam ais.

  • Add to bookmarks Add to subscriptions Share
    Page 7

    ACTUALITÉ Le mercredi 19 juillet 2017 - LA REVUE - www.larevue.qc.ca A-7 L’errance féline : ça concerne tout le monde tous», insiste-t-il en parlant entre autres de la stérilisation. À ce sujet, un article publié dans la revue Le Veterinarius de février 2016 révélait qu’au Québec, il y aurait plus d’un demi-million de chats fertiles qui vivent ou ont accès à l’extérieur. La stérilisation des chats domestiqués prend ici tout son sens. «Nourrir les chats errants est aussi une grave problématique. Ça attire des groupes de chats dans un secteur et, surtout, ça attire toutes sortes de petits animaux. Ça peut être très désagréable pour un peu tout le monde. Or, il faut une règlementation claire et un apport collectif si l’on veut mieux contrôler la population des chats errants», conclut Pierre Couture. CÉLÉBRATIONS DU Règlementation, identification et collaboration citoyenne seront essentielles pour un meilleur contrôle de la population féline errante. (Photo : Archives) Ces dernières années, il a été fait beaucoup mention des chiens et des responsabilités de leur maître dans presque tous les conseils de ville. On y a abordé l’identification, l’errance, les morsures et les règlementations municipales qui sont plus ou moins étoffées. Certains trouvent qu’elles vont trop loin, alors que d’autres, pas assez. Par contre, à peu près rien dans les règlements ne concerne les chats. Gilles Fontaine presse@larevue.qc.ca Pour Terrebonne et Mascouche, c’est le Berger blanc qui est mandaté, entre autres, pour faire respecter la règlementation municipale relative aux animaux. Récemment, un citoyen de Mascouche, dénonçant la présence de chats errants dans son secteur, s’est fait demander de récupérer les animaux et de les remettre au Berger blanc. Il semble que sa dénonciation ait provoqué une partie de ballon entre la Ville, le Service de police et le Berger blanc. Règlementation faible des félins «C’est toujours plus complexe pour les chats», affirme Pierre Couture, présidentdirecteur général du Berger Blanc. «Tout d’abord, notre revenu provient en très grande partie de la vente de médaille d’identification et de plus, il n’y a pas de Triporteur Venez voir nos nouveaux modèles règlementation précise et ferme quant aux chats.» En effet, autant à Mascouche qu’à Terrebonne, il n’y a aucune obligation pour un propriétaire de faire identifier son chat. À Terrebonne, il est clairement stipulé que, bien que facultatif, obtenir une licence d’identification pour son chat contraint le propriétaire à respecter certaines obligations. Quant aux revenus de l’organisme, aucune somme d’argent n’est remise au Berger Blanc autre que les services facturés au fur et à mesure, comme l’achat d’une médaille ou une euthanasie demandée par le propriétaire d’un animal. D’ailleurs, sur le site www.bergerblanc.com, tous les services y sont énumérés. Les chats errants et la stérilisation «Nous ne sommes pas rémunérés pour aller cueillir les chats errants. Nous interviendrons tout de même si l’animal est blessé ou en danger, ou si l’animal peut être un danger pour l’être humain. Autrement, nous interviendrons que si l’animal est capturé ou si le citoyen vient nous l’apporter lui-même», confirme M. Couture en ajoutant que la cueillette de chats errants n’est pas un service rémunéré. «Un meilleur contrôle de la population féline débute par une collaboration de BIKINI VACANCES Fadia-K inc. PRIX EXCEPTIONNELS Maillots de bain et lingerie fine 15% à 70% d’escompte LOT DE MAILLOTS 2 PIÈCES À10$ Au 325, St-Elzéar Ouest, Laval (auparavant situé sur aut. 440) 514 808-7279 OUVERT du mercredi au samedi 11 h. à 16 h. GARANTIE PROLONGÉE SANS FRAIS * VALEUR JUSQU’À 2600 $. POUR UNE DURÉE LIMITÉE. 0À partir de % 84 MOIS MITSUBISHI OUTLANDER 2017 * Mitsubishi Mirage SEL 2017 illustré ANS 160 000 KM * SUR LE GROUPE 10OU MOTOPROPULSEUR + OUVERT LE SAMEDI 10h00 à 16h00 450-961-0000 10 10 10 5 5 ANS/160 000 KM Garantie limitée sur le groupe motopropulseur** 160 000 ANS/100 000 KM Garantie limitée sur un nouveau véhicule** ANS, KILOMÉTRAGE ILLIMITÉ Assistance routière** * Mitsubishi Outlander GT 2017 illustré MITSUBISHI MIRAGE 2017 Offre valide du 1er juillet 2017 au 31 juillet 2017 pour les clients admissibles à l’achat avec ou sans financement (protection contre les défaillances techniques) et à la location (protection esthétique) d’un véhicule Mirage, Mirage G4, Lancer, Lancer Sportback, RVR ou Outlander 2017 (excluant les Lancer Evolution Final Edition et i-MiEV) d’une valeur allant jusqu’à 2 430 $/2 430 $/2 430 $/2 430 $/2 600 $/2 600 $. L’offre de la garantie prolongée d’une durée limitée est offerte par le biais de la gamme de produits complémentaires de la Couverture Diamant de Mitsubishi Motors. La protection contre les défaillances mécaniques (achat et financement seulement) couvre l’air climatisé, les systèmes électriques, l’alimentation en carburant, l’assistance routière en cas d’interruption de voyage et plus encore, jusqu’à 120 mois ou 160 000 km, le premier des deux prévalant. Le financement à l'achat de 0% est disponible sur les modèles Mitsubishi Mirage et G4 seulement.Entretien routinier non inclus. Rendez visite à votre concessionnaire pour plus de détails. Les clients ne sont pas tous admissibles 1095 CH. DU CÔTEAU Terrebonne

  • Add to bookmarks Add to subscriptions Share
    Page 8

    www.braultetmartineau.com MOIS/ANNÉE EN À LA FIN DE VIGUEUR 09 / 05 09 / 05 MARIE-PIERRE CHAMPAGNE Paiement Direct A-8 Le mercredi 19 juillet 2017 - LA REVUE - www.larevue.qc.ca PUBLICITÉ ACTUALITÉ M A N O I R S E I G N E U R I A L D E M A S C O U C H E Les travaux sont commencés François Collin, candidat indépendant à la mairie de Mascouche, a publié sur son site Internet une réplique aux propos de Claude Duchesne, propriétaire du terrain de l’ex-Club de golf de Mascouche, des propos parus dans nos pages le 5 juillet dernier. G O L F D E M A S C O U C H E François Collin réplique au propriétaire Les travaux ont débuté au Manoir. C’est ce qu’annonçait la Ville de Mascouche sur son site Web. Les médias n’ont pas été invités. (Photo : Archives) La Ville de Mascouche a annoncé, sur son site Web, le début des travaux du Manoir seigneurial. Acquis en 2015 par la municipalité, le Manoir et sa forêt constituent le projet récréotouristique phare de l’administration Tremblay. Le chantier du Manoir s’est donc activé le 17 juillet. Les premiers travaux prévus sont la démolition de l’ancien gymnase et du juvénat. Par la suite, les travaux de sécurisation et de consolidation des bâtiments patrimoniaux pourront débuter. L’ensemble de ce projet inclut de nombreux parcs et espaces verts, des circuits et des sentiers pédestres et cyclables. À terme, c’est 20 M$ qui seront investis pour le projet. Des travaux de nettoyage forestier avaient été effectués plus tôt cette année. Si les délais sont respectés, les premiers sentiers pédestres seront accessibles dès cet automne. Quant à la forêt domaniale, la Ville est en attente d’une décision du tribunal pour valider son acquisition. Nous rappelons que bien que la Ville soit propriétaire du Manoir, l’achat de la forêt n’a pas encore été décidé. En effet, cette forêt a fait l’objet d’un don écologique par le vendeur en échange de la conservation d’une partie de terrain, ce à quoi la Commission de protection du territoire agricole (CPTAQ) s’est opposée. Notons que la Ville a prévu faire une captation vidéo par drone de la réalisation des travaux, permettant aux citoyens d’avoir une vue d’ensemble du projet. (Texte: Gilles Fontaine) Gilles Fontaine presse@larevue.qc.ca L’un des engagements fermes de M. Collin est d’entamer, dès que possible, les démarches pour acquérir les terrains de cet ancien terrain de golf pour en faire un espace public. L’aspirant à la mairie met en doute l’évaluation du prix évoqué par M. Duchesne dans le contexte d’un développement résidentiel du site dans plusieurs années. Notamment, M. Collin note que la fermeture du terrain et du bâtiment, comme la vente de ses équipements et le zonage restrictif du site «dévaluent» sa valeur. «Aujourd’hui, on ne parle plus que d’un terrain en friche», écrit-il. Pour lui, le montant avancé par monsieur Duchesne est purement hypothétique, dépendant notamment d’un zonage plus permissif en ce qui a trait à un développement domiciliaire du secteur. «À l’évidence, le montant de 60 M$ que vous (M. Duchesne) avancez constitue du marchandage et n’a que pour but d’intimider le portefeuille des citoyens», Le candidat indépendant à la mairie de Mascouche, François Collin. (Photo: Archives) note monsieur Collin. Problème de circulation Sans le blâmer, François Collin juge que M. Duchesne, comme développeur, est responsable d’une partie du problème de circulation à Mascouche, précisant qu’en 2014, ce problème n’avait pas empêché le projet des Jardins du Coteau de se compléter. Pour M. Collin, le golf sera un enjeu de la campagne électorale et sa position est claire, ces terrains ne devraient jamais être développés. Vous pouvez lire l’intégrale de la réplique de François Collin à l’endroit de Claude Duchesne au www.francoiscollin.com/actualites. Offres en vigueur du lundi 17 juillet au dimanche 23 juillet 2017. Quantité limitée sur certains articles. Valable sur les produits en inventaire seulement. Ces offres ne peuvent être jumelées à aucune autre promotion. Détails en magasin. Marques et modèles sélectionnés. Détails en magasin. † Voir conditions en magasin. **Dans un rayon de 200 km. Détails en magasin. *Termes et conditions de la vente pour le programme de fi nancement « Paiements mensuels égaux, sans intérêt » : achat minimum requis de 799 $ avant taxes pour les matelas sauf items sélectionnés. Sous réserve de l’approbation de la Fédération des caisses Desjardins du Québec ( « la Fédération » ). Tous les taux d'intérêt annuels indiqués sont sujets à changement. L’offre « Paiement reporté, aucun paiement ni intérêt avant… » permet de rembourser, par l’entremise d’une carte de crédit émise par la Fédération ( « la carte » ), un achat à paiement reporté qui est sans intérêts pendant la période déterminée lors de l’achat. Si cet achat est non payé en entier à échéance, un taux d’intérêt annuel d’au plus 21,9 % s’y applique et celui-ci est converti au mode de remboursement d’un achat par COÛT ANNUEL COÛT POUR UN CYCLE DE FACTURATION DE 30 JOURS TAUX D’INTÉRÊT ANNUEL EXEMPLES DE FRAIS DE CRÉDIT SOLDE MOYEN QUOTIDIEN 100 $ 100 $ Achat courant 19,90 % 1,64 $ 19,90 $ Achat par versements égaux 19,90 % 1,64 $ 19,90 $ Achat à paiement reporté 21,90 % 1,80 $ 21,90 $ versements égaux et consécutifs exigible en 12 mensualités égales si le solde converti est inférieur à 1 000 $, en 24 mensualités égales si le solde converti est égal ou supérieur à 1 000 $ et inférieur à 3 000 $, et en 36 mensualités égales si le solde converti est égal ou supérieur à 3 000 $. Taux d’intérêt annuel de la carte d’au plus 19,9 %. Le délai de grâce de la carte est de 21 jours sans intérêts, à partir de la mise à la poste du relevé mensuel ou de sa mise en disponibilité en format électronique, pour acquitter le solde total du relevé sans être obligé de payer des frais de crédit, sauf sur les avances d’argent et les chèques. Paiement minimum de la carte constitué de 5 % du total : du solde indiqué sur le relevé de la période précédente, des frais de crédit applicables aux achats et mensualités impayés à l’échéance de cette période, des achats courants, avances d’argent et chèques de la période visée par le relevé et des frais de crédit sur les avances d’argent et les chèques; auquel s’ajoutent : la ou les mensualités de la période visée par le relevé, le montant des achats à paiement reporté exigible à la date du relevé, tout montant en souffrance et toute autre somme prévue par le contrat de la carte. Il n’y a aucuns frais d’adhésion/renouvellement qui s’appliquent selon la carte demandée ou utilisée pour procéder à l’achat. Détails en magasin. NOUVELLE COLLECTION RESSORTS CONTINUS 90 jours d’essai † MOUSSE BIO ALVÉOLÉE Payez en MOUSSE GEL MATELASSÉE SYSTÈME DE CONTOUR Matelas et sommier MELBOURNE Matelas avec plateau Euro Top/Mousse infusée de gel/Sommier rigide de 9 po Sommier rigide de 6 po aussi disponible Livraison gratuite Plan BM † Garantie confort 90 jours † Obtenez jusqu’à 500 $ D’ESSENCE dans tous nos départements Valable sur les meubles, accessoires de décoration, matelas, appareils électroniques et ensembles de gros électroménagers de cuisine Marques et modèles sélectionnés 86 $* 13 /36 mois 999 À l’achat de cet ensemble obtenez 100$ EN CARTES D’ESSENCE 499 $ L’ens. 2 places • 1 place. . . . . . . . . 12,47 $*/mois ou 449 $ OBTENEZ 100 $ EN CARTES D’ESSENCE • Grand lit. . . . . . . . 16,64 $*/mois ou 599 $ OBTENEZ 100 $ EN CARTES D’ESSENCE • Très grand lit. . . . 24,97 $*/mois ou 899 $ OBTENEZ 180 $ EN CARTES D’ESSENCE braultetmartineau.com 90 jours d’essai † Matelas et sommier SANTORINI Ressorts ensachés individuellement/Coffret de mousse Mousse en gel Cool Twist ® /Sommier rigide de 8,5 po Sommier rigide de 5,5 po aussi disponible Livraison gratuite HEURES D’OUVERTURE : LUNDI AU MERCREDI 10 h à 18 h • JEUDI ET VENDREDI 10 h à 21 h • SAMEDI 9 h à 17 h • DIMANCHE 10 h à 17 h MASCOUCHE 450 474-8531 • 210, MONTÉE MASSON (BÂTISSE C), MASCOUCHE J7K 3B5 MOUSSE GEL COOL TWIST® RESSORTS ENSACHÉS INDIVIDUELLEMENT CONTOUR DE MOUSSE TOTAL EDGE® MOUSSES DE SOUTIEN MOELLEUSES + + de Service de livraison flexible et gratuit !** Plage horaire de 4 heures EN CARTES EXPERTS- CONSEILS • 1 place. . . . . . . . . 23,58 $*/mois ou 849 $ OBTENEZ 200 $ EN CARTES D’ESSENCE • Grand lit. . . . . . . 29,14 $*/mois ou 1049 $ OBTENEZ 300 $ EN CARTES D’ESSENCE • Très grand lit. . . 41,64 $*/mois ou 1499 $ OBTENEZ 500 $ EN CARTES D’ESSENCE Payez en PASSEZ VOIR NOS DU SOMMEIL 75 $* 27/36 mois À l’achat de cet ensemble obtenez 200$ EN CARTES D’ESSENCE $ L’ens. 2 places versements sans intérêt* jusqu’en juillet 2020 sur les matelas Desjardins partenaire officiel de Brault & Martineau

  • Add to bookmarks Add to subscriptions Share
    Page 9

    Le mercredi 19 juillet 2017 - LA REVUE - www.larevue.qc.ca A-9 .COM LIVRAISON RAPIDE POUR VOS VACANCES ! ON VOUS ATTEND! .COM .COM .COM .COM .COM 1-855-711-2524

  • Add to bookmarks Add to subscriptions Share
    Page 10

    A-10 Le mercredi 19 juillet 2017 - LA REVUE - www.larevue.qc.ca ACTUALITÉ Un commerce de pièces d’autos est la proie des flammes Aussi disponible AUTO PROPANE MASCOUCHE 460, rue Sicard (face à la gare) O uvert du lundi au vendredi de 7 h à 19 h Sam edi et dim anche 9 h à 19 h 450 474-3838 M ONTRÉAL-NORD 9801, rue Lausanne (coin St-M ichel) O uvert du lundi au sam edi de 7 h à 21 h D im anche 8 h à 19 h 514 852-4747 LASALLE 341, avenue Lafle ur (coin Je a n-M ilot) O uvert du lundi au sam edi de 7 h à 21 h D im anche 8 h à 19 h 514 595-4747 COUPON RABAIS 8 70$ + TX REM PLISSAG E D E B O U TEILLE STANDARD PO UR B.B.Q . 1 COUPON PAR RE M PLISSAGE * Valide sur présentation de cette annonce jusqu’au 30 juillet 2017 Coupon s de la con curren ce acceptés. Un important panache de fumée se dégageait du brasier. (Photo : Jonathan Lessard) Un garage situé dans la cour arrière d’un commerce de pièces d’autos usagées a été ravagé par les flammes, le jeudi 13 juillet, à Terrebonne, dans le secteur La Plaine. Il était environ 15 h 30 lorsque les pompiers ont été appelés à se rendre chez Gascon pièces d’autos usagées, situé tout près de la rue Rodrigue. Avant même leur arrivée, une épaisse fumée noire, visible à quelques centaines de mètres de l’endroit, se dégageait du lieu de l’incendie. «Les pompiers des cinq casernes de Terrebonne ont été appelés à combattre l’incendie. Nous étions 25 sur place et nous avons demandé l’aide de Blainville pour la couverture du reste du territoire», a mentionné Érick Harnois, chef de division du Service de sécurité incendie de Terrebonne. Nature accidentelle Selon les informations recueillies par les pompiers, l’incendie s’est déclaré à la suite de manœuvres de travailleurs qui s’affairaient à démonter une voiture. Ceux-ci ont pu évacuer avant l’arrivée des pompiers et n’ont pas été blessés. Aucun pompier n’a été blessé pendant l’intervention, mais certains ont dû être traités pour un léger coup de chaleur. L’incendie a été maîtrisé vers 18 h 30. La valeur des dommages n’est toujours pas connue. Il n’y a eu aucun impact sur l’environnement. Notons que le chemin Gascon, qui devient le boulevard Laurier dans ce secteur, a été fermé à la circulation dans les deux directions pendant la durée de l’intervention. L’heure de pointe a été catastrophique pour ceux qui empruntent cette route déjà fort encombrée pour rentrer à la maison. Sur les réseaux sociaux, certains automobilistes disent avoir été coincés dans la circulation pendant deux heures avant de regagner leur domicile.

Page 1 of 6

Please wait