Topics
Publishers
Add to bookmarks Add to subscriptions Share
PUBLICATIONS LA REVUE
Newspapers | Community / News / Newspaper / Periodicals / Advertisement / Advertiser 2017-04-11 23:59:30
Page 1 of 8
  • Add to bookmarks Add to subscriptions Share
    Page 1

    Benoit Girard 1325, carré Masson 450␣471-3746471-3746 La evue JOURNAL DE COEUR ET D’ACTION MAINTENANT 56 000 copies T E R R E B O N N E - L e m e r c r e d i 1 2 a v r i l 2 0 1 7 - 5 7 e a n n é e . n o 54 06 FIER JOURNAL INDÉPENDANT MEMBRE D’HEBDOS QUÉBEC BILAN ROUTIER DANS LA MRC LES MOULINS Plus d’accidents, autant de blessés Page A-3 Photo: Armand Ohayon - G4 Media DÉCOUVREZ LES VÉHICULES PRIMÉS EN 2017 CHRYSLER PACIFICA HYBRIDE 2017 FORD F0CUS ÉLECTRIQUE 2017 ROBERT CHARLEBOIS Une légende à Terrebonne LA SURETÉ INONDATIONS DU QUÉBEC «Du La sureté jamais du vu Québec en 40 ans» sort 5 1 4 7 1 4 - 1 3 5 0 NOUVEAU LOCAL 3295, chemin Gascon, Terrebonne J7L 3X6 www.eco-debosselage.com GMC ÉLÉVATION 2017 AVANT APRÈS DÉBOSSELAGE SANS PEINTURE En voiture pour le printemps! Page B-1 Page A-7 A-4 Cahier spécial Page A-7 de 20 pages

  • Add to bookmarks Add to subscriptions Share
    Page 2

    A-2 Le mercredi 12 avril 2017 - LA REVUE - www.larevue.qc.ca ANS D’EXPERTISE GRANDE VENTE PRINTANIÈRE GRATUITS THERMOPOMPE ET 2 LUMIÈRES DEL DE COULEURS PROMOTION POUR UN TEMPS LIMITÉ!!! PISCINE CREUSÉE 20’ • INSTALLÉE • ÉQUIPÉE • CHAUFFÉE • MARCHE • TROTTOIR DE BÉTON 16 999 $ 40 26$ /SEMAINE*** ALIZÉ 15’ BRAVO 18’ • LIVRÉE, INSTALLÉE ET ÉQUIPÉE • ÉCLAIRÉE INTÉRIEUR ET EXTÉRIEUR • ESCALIER TIHO 92" X 92" X 39" 65 JETS • 21 LUMIÈRES DEL • 4 FONTAINES OZONATEUR • ÉQUIPEMENT INCLUS 3 399 $ LIVRÉE, INSTALLÉE ET ÉQUIPÉE 2 659 $ OU 6 999 $ OU REG. : 7 999 $ 18 25$ 14 28$ OU /SEMAINE* /SEMAINE* 22 05$ /SEMAINE** + Maître Cadeau du À L’ ACHAT D’UN BBQ NAPOLÉON DU 13 AU 20 AVRIL : OBTENEZ L’ASSEMBLAGE ET LA LIVRAISON GRATUITEMENT (RAYON 25KM) 3115, boul. de la Pinière, local 100 TERREBONNE 450 492-1881 piscinesrivenord.com • maitrepiscinier.com HEURES D’OUVERTURE LUNDI AU MERCREDI 9H À 18H JEUDI ET VENDREDI 9H À 21H SAMEDI 9H À 17H DIMANCHE 10H À 17H Ces offres sont valides pour un temps limité seulement et ne peuvent être jumelées ou appliquées à d’autres offres précédentes ou en cours. Certaines offres peuvent prendre fin en tout temps. Malgré notre vigilance, des erreurs ont pu se glisser. Si tel était le cas, les correctifs seront affichés en magasin. Photos à titre d’illustration seulement. Livraison dans un rayon de 40 km de la succursale. Tous les détails en succursales. *Les paiements hebdomadaires sont basés sur un taux fixe de 7,99% et amortis sur une période de 60 mois. **Les paiements hebdomadaires sont basés sur un taux renouvelable de 7,59% et amortis sur une période de 120 mois. ***Les paiements hebdomadaires sont basés sur un taux renouvelable de 6,89% et amortis sur une période de 180 mois. Financement disponible sur achat minimum de 3 000 $ avant taxes. Plans de financement de la Banque Nationale et sujets à l’approbation de crédit. †Terme de 60 mois à un taux de 8,9 % avec Accord D.

  • Add to bookmarks Add to subscriptions Share
    Page 3

    ACTUALITÉ Le mercredi 12 avril 2017 - LA REVUE - www.larevue.qc.ca A-3 Les routes du Québec comme de Lanaudière ont fait moins de décès et de blessés graves en 2016 comparativement à 2015, selon les statistiques dévoilées la semaine dernière par le ministère des Transports et la Société de l’assurance automobile du Québec (SAAQ). Dans Les Moulins, le nombre d’accidents a augmenté de 3,13 %, alors que le nombre de blessés est resté sensiblement le même. Pénélope Clermont journaliste@larevue.qc.ca Partout dans Lanaudière, on note 21 décès en 2016, soit 11 de moins que l’année précédente, pour une diminution de 34,4 %. On recense 96 blessés graves, soit 10 de moins qu’en 2015, ce qui correspond à une baisse de 9,4 %. En contrepartie, le nombre de blessés légers (2 329) a légèrement augmenté de 1,8 %. Au total, ce sont 2 446 personnes qui ont subi des dommages corporels dans un accident de la route en 2016, soit 0,9 % de plus qu’en 2015, mais 9,8 % de moins que la moyenne enregistrée entre 2011 et 2015. Dans Les Moulins, la SAAQ a enregistré trois décès sur un total de 1 482 accidents impliquant des dommages matériels ou des blessés, toujours en 2016. Il s’agit d’un décès de plus que l’année précédente, lors de laquelle on avait observé 1 437 accidents. Quant aux blessés graves, ils sont passés de 21 à 18, alors qu’on compte sensiblement le même nombre de blessés légers, soit 712 en 2015 contre 715 en 2016. Une automobiliste a été transportée à l’hôpital à la suite d’un capotage survenu le 10 avril sur l’autoroute 25 Sud, à la hauteur de Terrebonne. Peu avant 10 h 30, la conductrice a perdu la maîtrise de son véhicule utilitaire B I L A N R O U T I E R D A N S L E S M O U L I N S Plus d’accidents, autant de blessés D E R N I È R E H E U R E Moins d’accidents à Terrebonne En ce qui a trait aux chiffres du Service de police de Terrebonne, qui couvrent tout le territoire desservi par le corps policier, soit Terrebonne, Sainte-Anne-des- Plaines et Bois-des-Filion, et qui excluent le réseau routier de connexion, on fait état de 2 186 accidents en 2016 comparativement à 2 211 en 2015. Sur le lot, en 2016, on observe un accident mortel, cinq avec blessés graves, 403 avec blessés légers, 476 avec des dommages matériels de plus de 2 000 $, 787 avec des dommages de moins de 2 000 $, et 512 délits de fuite. En comparaison, en 2015, on comptait un accident mortel, dix blessés graves, 375 blessés légers, 531 avec des dommages de plus de 2 000 $, 758 avec des dommages de moins de 2 000 $, et 533 délits de fuite. «Dans l’ensemble, c’est un bilan satisfaisant, commente le capitaine des normes professionnelles et affaires publiques, Benoît Bilodeau. Il faut tenir compte du fait que la population a augmenté de 23 % depuis 2005, ce qui sature le réseau routier. Il y a plus de véhicules sur la route et nous avons un secteur industriel très actif. Nous sommes donc satisfaits de constater une baisse [des accidents] année après année.» «Nous avons effectué énormément de campagnes de sécurité routière qui viennent contribuer à l’amélioration de ces bilans. Il y aura toujours de la résistance, de la vitesse et des textos au volant, mais on voit une amélioration qui nous prouve que nos actions portent leurs fruits», ajoute-t-il. La négligence, la principale cause Capotage sur l’autoroute 25 sport, pour une raison inconnue, près de la sortie 23, non loin du Cinéma Guzzo. Des pinces de désincarcération ont été nécessaires pour dégager l’automobiliste de son véhicule. Légèrement blessée, elle a été transportée à l’Hôpital Pierre-Le Gardeur par mesure préventive, selon la Sûreté du Québec. La cause de l’accident demeure inconnue. Trois personnes ont perdu la vie sur le réseau routier moulinois en 2016, dont un conducteur de 27 ans qui a perdu la maîtrise de son véhicule sur l’autoroute 640. (Photo : Archives/Jean-Marc Gilbert) À Mascouche, on note une légère augmentation du nombre d’accidents selon les données fournies par le Service de sécurité publique. Sur les routes municipales, on est donc passé de 554 accidents en 2015 à 566 en 2016. Dans la dernière année, on dénombre un accident mortel, deux avec blessés graves, 146 avec blessés légers, 144 avec dommages matériels de plus de 2 000 $, 167 avec des dommages de moins de 2 000 $, 96 hors du chemin public, neuf délits de fuite et un incendie d’un VR en mouvement. L’année précédente, on avait recensé deux accidents mortels, deux avec blessés graves, 111 avec blessés légers, 164 avec dommages de plus de 2 000 $, 148 avec dommages de moins de 2 000 $, 108 hors du chemin public et 19 délits de fuite. Bien qu’il ne puisse analyser en profondeur les causes des accidents, Michel Gaudreau, capitaine aux opérations du Service de sécurité publique de Mascouche, attribue la hausse des collisions à différents facteurs, dont l’augmentation de la congestion routière. «Parmi l’ensemble des facteurs, il y en a un qu’on associe à presque tous les accidents : la négligence. […] Les distractions sont nombreuses, dont le cellulaire au volant qui prend de l’ampleur», informe l’homme, qui annonce par ailleurs une campagne de sensibilisation à venir en mai, sur le territoire de Mascouche, ciblant les piétons et les cyclistes aux intersections. CAA-Québec invite les usagers du réseau à signaler les routes et tronçons routiers qu’ils jugent mal en point dans le cadre de la 3 e édition de la campagne Les pires routes. Pour ce faire, rendez-vous au www.piresroutes-caaquebec.com d’ici le 4 mai. La seule restriction : vous ne pouvez pas voter plus d’une fois par jour pour la même route. Grâce aux signalements obtenus, CAA-Québec dressera le bilan des En photo sur la une : une collision entre un poids lourd et une voiture sur l’autoroute 25, en janvier 2016, n’avait heureusement occasionné que des dommages matériels. (Photo : Armand Ohayon/G4 Media) Où est la pire route du Québec ? 10 pires routes du Québec. L’an dernier, ce sont 14 000 signalements qui ont été enregistrés. Notons que parmi toutes les plaintes logées auprès du ministère des Transports en 2015-2016, celles concernant l’état de la chaussée ont connu la hausse la plus marquée, soit près de 20 %, totalisant 2 200 plaintes. À la fin de la campagne Les pires routes, CAA-Québec communiquera les résultats aux autorités concernées et assurera un suivi régulier sur les investissements réalisés. (VT) COLLECTION PRINTEMPS-ÉTÉ 2017 20 % sur toutes les robes de rabais additionnel 10 % de rabais additionnel sur toutes autres marchandises PLUS Nous payons la TPS Valide jusqu’au 30 avril 2017 Et plusieurs autres 554, boul. Laval (Angle du Souvenir) 450.663.3942 www.boutiquepalmy.com Fermé le dimanche >7193336 Martin & Pelland Peintres et plâtriers Peinture résidentielle 514 622-5189 514 817-2702 Amancio Cabral Paysagiste • Pose et tonte de pelouse • Plantation / entretien fleurs arbustes • Murets et pavés • Ramassage de feuille Bureau 514 825-6816 Télécopieur 579 630-1012 amenagementpaysagerac@hotmail.com www.amenagementpaysagerac.com Meilleur taux 2 % * Taux variable Certaines conditions s’appliquent Gilles Dupuis c.h.a. Courtier immobilier hypothécaire Cell: 514 757-2265 dupuisgilles@videotron.ca 2296, chemin Gascon, Terrebonne 475, mtée Masson, Mascouche Jamais trop tard pour perdre du poids et éclater d’énergie 909, boul. Industriel, Bois-des-Fillion À 5 minutes de Terrebonne 450 965-8282 www.bikramyogarivenord.com Vous voulez acheter ou vendre. APPELEZ-MOI REMAX DES MILLES- Î LES INC CHANTAL AUGER COURTIER IMMOBILIER www.chantalauger.com ORTHODONTISTE Dr Nathalie BEAULNE 1423, chemin Gascon Terrebonne Bureau #200 450 964-7072 www.orthodontisteterrebonne.ca Bur : 450 471-5503 Cell : 514 730-2221

  • Add to bookmarks Add to subscriptions Share
    Page 4

    A-4 Le mercredi 12 avril 2017 - LA REVUE - www.larevue.qc.ca ACTUALITÉ La crue des eaux de la rivière Mascouche a eu raison de sept résidences de l’avenue Marie-Victorin, à Mascouche. Celles-ci ont dû être évacuées par les pompiers de la Municipalité, le vendredi 7 avril au matin. Plusieurs pompiers étaient d’ailleurs déjà à l’œuvre depuis la veille au soir, dont une douzaine dans ce secteur en particulier. «Nous sommes en service depuis jeudi soir. Nous avons répondu à des appels d’inondation dans les soussols de résidences, notamment de la part de citoyens demeurant près des fossés et de la rivière», a indiqué Jean-Pierre Boudreau, directeur du Service de prévention des incendies de la Ville de Mascouche. «Pendant la nuit, nos pompiers ont aidé les citoyens à installer des pompes pour évacuer les eaux, ainsi que pour mettre leurs effets personnels à l’abri, en hauteur. Vendredi matin, lorsque j’ai appris que le niveau de la rivière des Prairies avait monté d’au moins 20 cm en 45 minutes, je me doutais que la situation allait empirer», a-t-il poursuivi. «Vendredi avant-midi, nous avions une vingtaine de pompiers déployés sur le territoire de la ville, mais c’est vraiment B I L A N D E S I N O N D A T I O N S La rivière Mascouche fait des siennes Gilles Fontaine presse@larevue.qc.ca ici (sur l’avenue Marie-Victorin) que la situation était la plus critique. En fait, en 40 ans de services, je n’avais jamais vu ça.» De plus, deux équipes d’Hydro-Québec ont aussi été dépêchées sur les lieux pour interrompre le courant. «Il y a une ligne souterraine de 25 kV qui dessert certaines résidences de l’avenue Marie- Victorin. Bien entendu, nous avons agi rapidement, par mesure de sécurité», nous a dit l’un des employés. La nuit a été très longue pour les résidents du quartier. «Dès 22 h jeudi soir, j’ai commencé à pomper l’eau du soussol, mais ce matin, l’eau a monté très rapidement. Nous avons sorti les automobiles et monté les meubles et les effets personnels. C’est tout ce que nous pouvions faire», a témoigné un évacué. Ce dernier ainsi que ses voisins ont été pris en charge par la Croix-Rouge et ont été logés à l’hôtel le temps que la situation se replace. Le courant rétabli Vendredi en milieu de journée, le niveau de l’eau s’était stabilisé. Les égouts pluviaux étaient saturés et les sols déjà gorgés d’eau. La pluie des quatre journées précédentes aura été un facteur déterminant dans cette crue soudaine et rapide des eaux de la rivière Mascouche. Finalement, le dimanche 9 avril, les résidents évacués ont pu réintégrer leur demeure. Hydro-Québec a également pu rétablir le courant électrique. Centre de prothèses capillaires et de prothèses mammaires externes Vous suivez des traitements de chimiothérapie ou de radiothérapie ? Vous avez un problème de calvitie ? Salon la Beauté en Soi CENTRE DE PROTHÈSES CAPILLAIRES ET PROTHÈSES MAMMAIRES EXTERNES 772, montée Masson, Mascouche www.labeauteensoi.ca www.bonnets.labeauteensoi.ca On a ce qu'il vous faut ! La Beauté en Soi est le seul Centre de prothèses capillaires à Mascouche avec le plus vaste choix de modèles et de couleurs. Notre spécialiste vous attend pour vous aider et vous redonner votre confiance en vous ! Nouvel arrivage de bonnets ! Venez les voir en boutique ou sur notre site de vente en ligne www.bonnets.labeauteensoi.ca ! 450 918-9008 Diane Provost Conseillère avec 25 ans d’expérience Plus de 75 modèles de perruques en magasin ! La crue des eaux de la rivière Mascouche a eu raison de sept résidences de l’avenue Marie-Victorin, à Mascouche. (Photo : Gilles Fontaine) La rivière des Mille-Îles sous haute surveillance En raison de la pluie abondante des derniers jours et du niveau d’eau de la rivière des Mille-Îles qui a grimpé de 18 cm en 12 heures, dans la nuit du 6 au 7 avril, le Service de sécurité incendie de la Ville de Terrebonne, aussi en charge de la sécurité civile, a rehaussé le niveau de surveillance de «veille» à «alerte», avant de le ramener à «veille», dimanche, après une accalmie. Dès le 7 avril au matin, l’eau commençait à empiéter sur les terrains de plusieurs riverains, notamment sur les 43 e , 20 e et 15 e avenues, des rues adjacentes à la route 344 (côte de Terrebonne). «Nous avons parlé à une soixantaine de résidants à risque pour leur dire quoi faire si la situation empirait. De notre côté, nous allons poursuivre nos vérifications tout le week-end», indiquait le chef de division Érick Harnois, vendredi. La situation s’est grandement améliorée depuis. «Tous les niveaux ont baissé. Pour ce qui est de la rivière, le niveau demeure haut en raison du ruissellement, mais il n’y pas plus d’eau sur les terrains. La situation semble se stabiliser», affirmait-il lundi. Aucun cas d’inondation causé directement par la rivière n’a été répertorié Le ruisseau Noir particulièrement haut Du côté du secteur La Plaine, une portion du ruisseau Noir passe entre les rues des Furets et Franco. Vendredi matin, le niveau d’eau était égal à celui des rues et faisait aussi l’objet d’une surveillance étroite de la part des autorités. Des résidents du secteur affirmaient avoir souvent vu le niveau de ce ruisseau monter au printemps, mais jamais à ce point. «Je le trouvais haut l’année passée, mais ce n’était rien en comparaison à son niveau actuel», a lancé une citoyenne. La situation s’est aussi résorbée dans ce secteur ce week-end, selon M. Harnois. Notons qu’au moins deux sous-sols de la rue des Fougères, dans le même secteur, ont été inondés. «C’est arrivé au cours de la nuit. Quand on s’est levé ce matin, c’était comme ça», a raconté l’un des résidents en constatant les dégâts. Le Service de sécurité incendie affirme que ces cas d’inondations n’ont rien à voir avec le haut niveau d’eau du ruisseau, mais qu’ils sont plutôt liés au drain français ou aux pompes submersibles des résidences. Texte: Jean-Marc Gilbert Quoi? Pardon? Je vous entends, mais je ne comprends pas toujours... Retrouvez le plaisir d’entendre de façon discrète et efficace Dépistage auditif sans frais LABELLE AUDITION Audioprothésiste Valide jusqu’au 30 juin 2017 385 montée Masson, Mascouche, bureau 104 sur rendez-vous 450-657-1000 Daphné Godin-Blouin Audioprothésiste Téléphone 450 964-4444 Télécopieur 450 471-1023 Internet www.larevue.qc.ca courriel larevue@larevue.qc.ca PRÉSIDENT-DIRECTEUR GÉNÉRAL Gilles Bordonado FONDATEUR Aimé Despatis INSPIRATRICE Marie-France Despatis RÉDACTRICE EN CHEF Véronick Talbot JOURNALISTES Mélanie Savage Pénélope Clermont Gilles Fontaine Jean-Marc Gilbert JOURNALISTES-PIGISTES Raymond Berthiaume Karine Audet Pierre-Luc Chenel Stéphane Lapierre Karine Limoges CHRONIQUEURS Robert Gareau Claude Martel PHOTOGRAPHES Armand Ohayon 514 219-0269 (G4 Media) Benoit Demers La version E-PAPER est DIRECTEUR DES VENTES Gilles Bordonado DIRECTEUR DÉVELOPPEMENT Daniel Soucy COORDONNATRICES AUX VENTES Lise Bourdages Cinthia Davidson-Audet REFLET ÉCONOMIQUE Mireille Cyr CONSEILLERS PUBLICITAIRES Paul Laverdière Yves Chamberland Daniel Soucy Julie Gordian Jonathan Lessard Annie Perron Vivianne Morin Pierre St-Arneault Luc Laurin Charles Verdun GUIDE DES ADRESSES Mireille Cyr RÉCEPTION / PETITES ANNONCES / ARCHIVES Carole Cyr Jessica Berry Émilie Bordonado COMPTABILITÉ Lise Caron INFOGRAPHIE / TYPOGAPHIE / MONTAGE Compo-Max Inc. DISTRIBUTION Publi-Sac Laurentides 1 888 999-2272 TIRAGE 56 000 LA REVUE, journal hebdomadaire, est publiée par LAREVUE de Terrebonne inc. 231, rue Ste-Marie à Terrebonne, province de Québec (Code postal: J6W 3E4) et imprimé par l’imprimerie Transmag. Nos bureaux sont ouverts du lundi au vendredi de 8h30 à 17h. Dépôt légal à la Bibliothèque Nationale du Québec. Distribué gratuitement dans les municipalités de Terrebonne, Lachenaie, Mascouche, La Plaine, Saint-François (Laval), Bois-des-Filion et dans les dépôts de journaux de la région. Coût de l’abonnement (12 mois): Canada 165$, États-Unis 300$, Étranger 300$. Tous droits réservés. La reproduction des textes d’information et d’annonces publicitaires est interdite à moins d’une autorisation écrite du directeur. Envoi de publication canadienne #0556971.

  • Add to bookmarks Add to subscriptions Share
    Page 5

    Le mercredi 12 avril 2017 - LA REVUE - www.larevue.qc.ca A-5 gbordonado@larevue.qc.ca C’est la période de l’année où les sujets sérieux s’imposent. C’est le temps des séries éliminatoires de la Ligue nationale de hockey. Soyons clair, n’ayons pas peur de faire un «Ron Ron Ron» Fournier de nous. Contre les Rangers, en première ronde, ce sera les Canadiens en six ! Libre opinion GILLES BORDONADO «Ron Ron Ron» Tout le monde sait que mes prévisions sportives et électorales présentées dans cette chronique sont souvent nulles, mais je suis un homme persévérant. Je me lance à nouveau. Prendre pour Montréal contre les Blue Shirts ne demande pas beaucoup de courage, car comme le veut la tradition lorsqu’il affronte le tricolore, le gardien Henrik Lundqvist devrait encore se planter. À 35 ans, il serait temps de lui trouver un successeur à New York. Qui plus est, Montréal a gagné ses trois parties contre cette équipe cette saison. En 2014, alors que les Rangers l’avaient emporté, «Jesus Price» n’était pas dans le filet. On retrouvait plutôt un inconnu au nom payant au Scrabble, Dustin Tokarski. Tokarqui? C’est bien ça. Personne ne se souvient bien de lui. C’est vous dire. Le bonhomme avait fait son possible. Avec Price, les choses seront plus sérieuses. Après les Rangers, Price et sa troupe battront les Bruins de Boston, pardon, les Bruins de mon ami Elvis Luis qui va encore en pleurer un coup. Donc les Glorieux seront en finale de conférence cette année. De l’autre côté, Washington va sortir Toronto rapidement, puis Pittsburgh en sept. Sidney, Gino et leurs amis manqueront de jus et je prévois une ou deux blessures chez les Pingouins, déjà privés de Letang. Donc, les Canadiens contre les Capitals en finale de conférence. Comme la gang à Ovechkin est vraiment due pour en gagner une, ce sera cette année au grand malheur du Canadien qui sera à court de miracles de la part de Carey Price. Ovechkin va enfin arrêter de «choker» et Montréal va se faire sortir en sept. Crèvecœur… Mince consolation, Washington va remporter la Coupe contre les Indiens noirs de Chicago, au grand déplaisir de l’animateur radio Paul Houde. Edmonton, St- Louis, Anaheim et les autres ne seront pas de calibre contre les porte-couleurs de la ville des vents, surnom de Chicago (explication sans frais pour les incultes). Donc, nos Glorieux ne gagneront pas la Coupe. Mais vivez d’espoir, la plupart de mes prévisions ne se concrétisent jamais. Pour ceux qui pensent que la Sainte-Flanelle mérite un petit coup de pouce, je prescris une visite à l’Oratoire Saint-Joseph, où Jacques Demers (souhaitons qu’il aille mieux) avait allumé un cierge divin en 1993. On ne sait jamais. JUMELÉES AVEC GARAGE PROMO DE LANCEMENT POUR UN TEMPS LIMITÉ UN PROJET CLÉ EN MAIN incluant l’aménagement paysager, le gazon et l’asphalte. Constructions de qualité situées dans un projet intégré bordé d’espaces verts et vous donnant accès à une piscine communautaire privée. À PARTIR DE 288 900 $ +TX. OBTENEZ 7 500 $ APPLICABLES SUR LES FRAIS DE NOTAIRE, LES LUMINAIRES ET CERTAINES OPTIONS* *Détails au bureau des ventes NOUVEAU PROJET SEIGNEURIE DU LAC LONG À MASCOUCHE 514.898.0300 I 450.964.3400 constructionslacourse.com NOUS BÂTISSONS BUREAU DES VENTES 1430, RUE DES FONTAINES, MASCOUCHE QC

  • Add to bookmarks Add to subscriptions Share
    Page 6

    A-6 Le mercredi 12 avril 2017 - LA REVUE - www.larevue.qc.ca ACTUALITÉ Le ton monte au conseil municipal de Terrebonne Une fois l’ordre du jour épuisé, c’est une période de questions houleuse qu’a dirigée le maire Stéphane Berthe, lors de la séance du conseil municipal du 10 avril. Insatisfaits de certaines réponses, des citoyens se sont faits insistants au micro, ce qui a fait monter le ton plus d’une fois. Jean-Marc Gilbert media@larevue.qc.ca Mireille Boisvert a été la première citoyenne à prendre la parole. Comme c’est le cas depuis décembre, elle est revenue à la charge en demandant au conseil d’adopter une résolution pour demander une dérogation en vue de se soustraire à une future réglementation provinciale au sujet de la distance séparatrice entre les sources d’eau potable et les installations pétrolières. Après un échange de plusieurs minutes avec la citoyenne, le maire Berthe a haussé le ton et s’est engagé à rencontrer Mme Boisvert très bientôt pour en discuter plus longuement. Par la suite, Florent Cyr, un résident de Terrebonne-Ouest qui avait pris la parole en mars pour dénoncer l’abolition du contrôle des insectes piqueurs, a de nouveau demandé au conseil de réévaluer la décision prise lors de la préparation du dernier budget. À son avis, la taxe de 30 $ y étant associée est peu coûteuse pour permettre aux citoyens de profiter des soirées d’été à l’extérieur sans être envahis par les moustiques. Le maire s’est montré inflexible, affirmant qu’en prenant un an de recul, il sera plus facile d’évaluer la pertinence de réintégrer les opérations d’épandage dans le futur. Rues des Bernaches et des Bouvreuils Une trentaine de citoyens des rues des Bernaches et des Bouvreuils, le secteur de La Plaine où des pneus et autres débris de voitures ont été retrouvés sous les terrains des maisons construites sur l’ancien site de Pièces d’autos Brady, étaient réunis à l’avant de la salle du conseil, vêtus de blanc. Lorsque le porte-parole du regroupement, Alain Brisebois, a demandé au maire si ce dossier faisait partie de ses préoccupations, les citoyens se sont tous levés en guise de solidarité. Le premier magistrat a répondu avoir finalement reçu un rapport de 94 pages de l’avocat Jean-François Girard, rapport qui devait initialement être prêt pour la fin janvier. Le maire en présentera un résumé aux membres du conseil et rencontrera les citoyens par la suite. Il a ajouté ne pas pouvoir discuter de ce sujet plus amplement, étant donné que le dossier est judiciarisé. Cette phrase a soulevé l’ire des propriétaires des maisons du secteur touché, et le ton a encore monté d’un cran pendant quelques minutes. À l’ordre du jour Parmi les points à l’ordre du jour, notons Le maire s’est montré inflexible quant à l’abolition de la taxe de 30 $ pour le contrôle des insectes piqueurs sur le territoire. (Photo: Jean-Marc Gilbert) que Construction Cogela a remporté l’appel d’offres pour la construction d’un gymnase, d’une cour d’école et d’un stationnement dans le cadre du Pôle de la Croisée, avec une soumission d’un peu plus de 7 M$. De plus, l’Entreprise de construction TEQ, Magil Constructions Corporation, EBC et Pomerleau sont les quatre firmes invitées à soumissionner pour la construction du nouveau quartier général de police, un projet évalué à plus de 35 M$. Celles-ci se sont qualifiées en respectant tous les critères d’une grille d’évaluation d’un avis de qualification lancé en février. 160 000 $ pour Daniel Bélec Dans un tout autre dossier, mentionnons l’autorisation de signature pour la transaction d’emploi avec l’ex-chef de cabinet Daniel Bélec, ciblé par une enquête de l’Unité permanente anticorruption (UPAC). Comme le stipulait son contrat de travail, il a droit à une somme d’environ 160 000 $, soit l’équivalent d’un an de salaire, plus une allocation de transition. À l’origine, l’ordre du jour de la séance comportait également un point concernant l’ex-directeur général Luc Papillon, de même qu’un autre au sujet de l’embauche d’un analyste-enquêteur. Les deux points ont toutefois été retirés avant le début de l’assemblée. Par ailleurs, le conseiller Paul Asselin été nommé maire suppléant jusqu’en août. Galeries Terrebonne : des travaux jusqu’en 2018 ✔ Plus de 115 sem ences patrim oniales et biologiques ✔ Sans OGM Consultez notre site internet pourconnaître nos form ations surles sem ences etl’horticulture écologiques. C’est au cours de l’année 2018 que tous les travaux de rénovation seront menés à terme. Plusieurs citoyens se sont dits inquiets de voir les travaux perdurer aux Galeries Terrebonne. Pour le directeur général du centre commercial, Minh Hoang, l’échéancier prévu est respecté presque à tout point de vue. Gilles Fontaine presse@larevue.qc.ca «En décembre 2015, lorsque nous avons obtenu l’autorisation de la Ville de Terrebonne de procéder aux travaux, nous avions prévu une durée de deux ans à deux ans et demi», nous a indiqué M. Hoang. «Les travaux à l’avant du bâtiment ont débuté l’été dernier et ils sont en grande partie terminés, sauf pour quelques petits détails et ouvrages de finition.» Priorité à l’espace de l’ancien Zellers En août 2016, la direction des Galeries Terrebonne estimait pouvoir terminer les travaux extérieurs avant la fin de l’année 2016. «Actuellement, nous accordons la priorité aux travaux des locaux à l’intérieur de la surface qu’occupait Zellers. Nous avons des échéances à respecter pour livrer certains espaces dans les temps.» Les premiers doivent être livrés en juin 2017. «Chose certaine, soutient Minh Hoang, les travaux extérieur et intérieur seront achevés au cours de l’année 2018.»

  • Add to bookmarks Add to subscriptions Share
    Page 7

    Le mercredi 12 avril 2017 - LA REVUE - www.larevue.qc.ca A-7 ACTUALITÉ R E L A N C E D E S A C T I V I T É S D E S I G N A T E R R E E N V I R O N N E M E N T Développement à l’intérieur de leur terrain Impliqués malgré eux dans le débat judiciaire qui oppose la Ville de Mascouche et les promoteurs de l’aérodrome de Mascouche-Terrebonne, les actionnaires de l’entreprise assurent que le développement de leurs activités se fera à l’intérieur même de leur propriété. Gilles Fontaine presse@larevue.qc.ca En juillet 2016, le ministère de l’Environnement a délivré à l’entreprise Signaterre Environnement de Mascouche, ci-après Signaterre, le décret 649-2016 pour le projet d’enfouissement des sols fortement contaminés sur le territoire de Mascouche. Initiée par Écolosol en 2006 et continuée par Signaterre, cette demande avait pour objet l’enfouissement de sols contaminés d’une catégorie supérieure à ce qui était enfoui auparavant. Ce décret a donc permis l’obtention d’un certificat d’autorisation pour l’exploitation de la cellule existante, qui a une capacité d’enfouissement de 318 000 m 3 , pour un maximum de cinq ans. De plus, un avis de projet a été envoyé par Signaterre pour développer le reste du site, dont les cellules du ministère. «Bien qu’il soit difficile de donner une capacité précise d’enfouissement, nous évaluons à plus de 2 000 000 m 3 la capacité à venir, pour une durée de vie d’au moins 30 ans», a fait savoir Guy Fortin, vice-président Environnement chez Signaterre. Cellules du ministère Au début des années 1990, le ministère de l’Environnement a pris en charge la construction de quatre cellules pour enfouir les sols contaminés et les matières dangereuses qui trainaient sur le site. «Ces cellules d’enfouissement sont toujours existantes, alors que le ministère reconnaît qu’elles ne sont pas conformes à sa propre réglementation», précise M. Fortin. Or, pour ce dernier, le ministère n’a d’autres choix que de procéder à l’enlèvement des sols contaminés et à la mise à niveau des cellules. «Ces cellules font partie de l’avis de projet que nous avons présenté. Nous ne voulons pas bousculer le ministère, mais nous souhaitons que la situation se rétablisse pour que nous puissions utiliser ces cellules.» Enfouissement et traitement Les sols contaminés enfouis par Signaterre viennent majoritairement de la grande région de Montréal. Bien que ce procédé soit plus coûteux, il est devenu nécessaire étant donné le degré trop élevé de contamination. «Nous traitons ainsi les sols moins contaminés. D’ailleurs, nous sommes à construire une nouvelle plaque de traitement des sols pour doubler notre capacité de traitement.» Les sols ainsi traités sont acheminés à Complexe Enviro Progressive pour le recouvrement sanitaire quotidien. Espace suffisant «Par la construction de cellules additionnelles, la durée de vie de notre site pourra atteindre au moins 35 ans. Or, nous n’avons pas besoin des terrains de l’aérodrome projeté», insiste M. Fortin. Pour eux, l’aérodrome sera un voisin si le projet se concrétise. D’ailleurs, ils ne sont pas intervenus ni n’ont déposé de Pour les dirigeants de Signaterre de Mascouche, le site actuel aurait une capacité d’enfouissement pour les 30 prochaines années. (Photo : Gilles Fontaine) mémoire. «Si au début, poursuit-il, nous avions un intérêt pour ces terrains, nous avons reculé entre autres en raison de la nature de ces terrains (terres humides).» Comité de vigilance Pour surveiller le développement du site de Signaterre, un comité de vigilance a été mis sur pied. Siègent sur ce comité, le Conseil des bassins versants des Mille- Îles (COBAMIL), le Conseil régional de l’environnement de Lanaudière (CREL), un représentant de la Ville de Mascouche, de Signaterre et de la MRC Les Moulins, une citoyenne ainsi qu’un consultant expert en consultation publique. «Notre but : être transparent et faire les choses dans les normes, notamment quant à l’acceptation sociale. Des séances publiques d’informations se tiendront d’ici le 15 mai. Les dates seront dévoilées sous peu», conclut M. Fortin. L’information quant aux garanties fournies par l’entreprise sera également dévoilée. SOINS DE PIEDS PROFESSIONNELS! Prenez rendez-vous avec notre infirmière auxiliaire en soins de pieds Il y a autant de façon de célébrer la vie qu’il y a d’étoiles dans le ciel. Créer un hommage 100 % personnalisé qui tient compte de vos passions, voilà ce à quoi tous nos professionnels sont pleinement engagés. Bains de pieds Traitement de la corne et des cors SA PASSION : LA MUSIQUE UNE SEULE FAÇON DE CÉLÉBRER LA VIE LA VÔTRE IL L’AIMAIT TANT Coupe d’ongles et amincissement Reçu pour assurances Supervisé par un podiatre IL AIMAIT TELLEMENT RIRE VOYAGER LA RENDAIT SI HEUREUSE 402, montée Masson, local 1, Mascouche Aucune référence médicale requise Couvert par la plupart des assurances 514 871-2020 1 877 871-2020 12 succursales sur la Rive-Nord de Montréal pour mieux vous servir 450 474-4486 • www.podiatremascouche.com

  • Add to bookmarks Add to subscriptions Share
    Page 8

    A-8 Le mercredi 12 avril 2017 - LA REVUE - www.larevue.qc.ca PLUS DE 1200 PIÈCES ET ACCESSOIRES DE CAMPING BOUTIQUE EN LIGNE ACTUALITÉ Nous avons tout ce qu’il vous faut pour votre VR ! Climatiseurs Génératrices Chaises de camping Batteries 6 volts Pompes à eau 12 volts Accessoires propane Inspection printanière à partir de 149 $ Faites vérifier votre VR en thermographie infrarouge et évitez l’infiltration d’eau Rallonges électriques 30-50 amps Tapis, auvent et pare-soleil Cache-pneu Réparation et entretien de toiture Ouvert samedi et lundi de Pâques Panneaux solaires BBQ pour roulotte 1343, rue Nationale, Terrebonne, J6W 6H8 450.961.4030 A É R O D R O M E D E M A S C O U C H E - T E R R E B O N N E La Corporation acquiesce aux demandes gouvernementales La Corporation de l’aéroport de Mascouche ainsi que l’organisme promoteur et responsable du projet d’aérodrome acquiescent finalement aux demandes gouvernementales. Gilles Fontaine presse@larevue.qc.ca Ils auraient officiellement déposé des demandes pour l’obtention de certificats de non-contravention aux règlements municipaux des Villes de Mascouche et Terrebonne. «Nous sommes confiants que les deux municipalités nous accorderont ces certificats, puisque lors de l’audition en Cour d’appel, la Ville de Mascouche a non seulement manifesté son intention de délivrer un tel certificat, mais elle a aussi reconnu que sa règlementation est inapplicable pour le choix de l’emplacement et de l’aménagement de l’aérodrome, puisqu’il s’agit de décisions de compétences exclusivement fédérales», a précisé par communiqué Yvan Albert, président de la Corporation de l’aéroport de Mascouche et de l’organisme responsable du projet. Loi sur la qualité de l’environnement Des démarches ont aussi été entamées pour l’obtention du certificat d’autorisation délivré par le ministère du Développement durable, de l’Environnement et de la «Je crois que c’est un pas dans la bonne direction», a réagi le maire Guillaume Tremblay. (Photo: Archives) Lutte contre les changements climatiques (MDDELCC), conformément à l’article 22 de la Loi sur la qualité de l’environnement. «Je crois que c’est un pas dans la bonne direction. Ça confirme que la Ville de Mascouche a eu raison de défendre son territoire de cette façon», a fait savoir le maire Guillaume Tremblay. Ce dernier a confirmé la réception d’une demande de la part de la Corporation. À noter que des modifications à la Loi sur la qualité de l’environnement ont été adoptées le 23 mars, de sorte que l’obtention d’un certificat de conformité à la règlementation municipale ne serait plus nécessaire. SOLDE DÉBUT DE SAISON ÉVITEZ LES PERTES DE TEMPS ANALYSES DE SANG À PASSER? Tests sanguins et d’urines Électrocardiogramme (ECG) Holter et MAPA Rabais de 900 $* Nouvelle adresse *Certaines conditions s’appliquent GARANTIE Rabais de 650$ avec subvention Rénoclimat et 250$ de rabais du fabricant 12 ans sur pièces et 12 ans main-d’oeuvre GRATUITE RBQ : 5663-8836-01 ** Pour une durée limitée 3255, rue Marconi, Mascouche J7K 3N6 450 966-1714 | www.uni-confort.net Lundi au vendredi de 9h à 17h • Samedi de 9h à 12h • Dimanche sur rendez-vous seulement Plus de 60 000 CLIENTS SATISFAITS à ce jour! Un simple coup de fil 450 622-4556 2 CENTRES DE PRÉLÈVEMENTS À TERREBONNE/MASCOUCHE jmadiagnostics.com

  • Add to bookmarks Add to subscriptions Share
    Page 9

    FAITS ET MÉFAITS D O U B L E M E U R T R E À L A C H E N A I E Le procès de Guillaume Gélinas fixé en mars 2018 Guillaume Gélinas, cet ancien militaire de Terrebonne accusé du double meurtre prémédité de son père, Luc Gélinas, et de sa belle-mère, Julie Lemieux, subira son procès le 12 mars 2018 devant jury au palais de justice de Joliette. On prévoit six semaines d’audition. Bien que Gélinas avait été cité à son procès après l’étape de l’enquête préliminaire, ce n’est que lundi dernier que les parties se sont entendues pour fixer une date de procès. Rappelons que les faits remontent à février 2014. L’accusé aurait tué ses victimes à leur domicile du boulevard Pierre-Le Gardeur à Terrebonne, dans le secteur Lachenaie, par arme blanche. Il a été arrêté à Gatineau le lendemain du double meurtre et a comparu le 17 février 2014. Si l’accusé est trouvé coupable d’au moins un meurtre prémédité (meurtre au premier degré), il pourrait devoir purger une peine d’emprisonnement sans possibilité de libération avant 25 ans. (Texte : GF/Photo : Stéphane Grégoire-Agence QMI) Le Joyeuses Pâques MINI carrière Venez chercher ou faites livrer Le mercredi 12 avril 2017 - LA REVUE - www.larevue.qc.ca A-9 beau temps est à nos portes Vaste choix de fleurs OUVERT Dimanche de Pâques Tout pour vos semis! • Terre à jardin Fafard en vrac . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . • Exempte de mauvaises herbes . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . • Compost Caosol Fafard en vrac . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . • Pierres concassées . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . H eures d’ouverture Lundi au vendredi 8 h à 18 h Samedi 8 h à 17 h Dimanche 8 h à 17 h Férié : 8 h à 17 h www. pepiniereduquebec .com 1560, chemin Gascon, Terrebonne • 450 471-6860 La prothèse qui vous fait rayonner. 9 Cours pour 180 $ Denis Brisson d.d. François Brisson d.d. 396, montée Masson, Mascouche 450 325-1421 | www.denturologistesbrisson.com

  • Add to bookmarks Add to subscriptions Share
    Page 10

    A-10 Le mercredi 12 avril 2017 - LA REVUE - www.larevue.qc.ca Les policiers de Terrebonne ont mis la main sur d’importantes quantités de stupéfiants lors de deux perquisitions différentes menées au cours des dernières semaines, en plus d’arrêter deux hommes qui font face à d’importantes accusations. FAITS ET MÉFAITS Deux importantes saisies de drogues à Terrebonne Jean-Marc Gilbert media@larevue.qc.ca Dans la nuit du 2 au 3 mars, des agents sont intervenus dans une résidence de la rue Napoléon, à la suite d’une dispute familiale. Plus tard dans la nuit, après avoir obtenu un mandat de perquisition, les policiers sont retournés sur les lieux, car ils avaient de bonnes raisons de croire qu’ils trouveraient des stupéfiants. Effectivement, ils ont mis la main sur pas moins de 1 772 comprimés divers, dont de la méthamphétamine. Environ 3,5 litres de GHB, divisés dans différentes L A P O L I C E D E M A S C O U C H E E N Q U Ê T E Les pneus d’une trentaine de voitures crevés Des dizaines de Mascouchois habitant sur la rue Dupuis ont eu une bien mauvaise surprise en se réveillant le 8 avril. Des voyous se seraient amusés à crever les pneus d’une trentaine de voitures au cours de la nuit. Le Service de police de la Ville de Mascouche a ouvert une enquête lorsque les premiers cas ont été signalés, samedi matin. «Nous n’avons arrêté aucun suspect pour le moment et nous n’avons aucun élément nous permettant de comprendre les motifs des gens qui ont fait ça. Les voitures semblent avoir été choisies de façon aléatoire», explique Michel Gaudreau, capitaine aux opérations à la police de Mascouche. Aucune description des suspects n’est disponible. Toute personne témoin ou qui détiendrait de l’information permettant de faire avancer l’enquête peut communiquer avec la police de Mascouche au 450 474-6114. (Texte : Jean-Marc Gilbert / Photo : Gilles Bordonado) Méthamphétamines, GHB, crack, haschich et wax font partie des drogues saisies lors de deux perquisitions différentes réalisées en mars. (Photo : Archives) bouteilles, ont également été saisis; une substance sur laquelle les policiers mettent peu souvent la main. Une quantité d’argent américain et canadien font également partie de la saisie. «L’homme de 35 ans qui était sur les lieux a tendu les bras pour qu’on puisse procéder à son arrestation», indique Benoît Bilodeau, capitaine du Service de police intermunicipal de Terrebonne/Sainte- Anne-des-Plaines/Bois-des-Filion. Crack, haschich et wax Dans un tout autre dossier, le 21 mars, en après-midi, des patrouilleurs ont intercepté un véhicule dont le conducteur avait été préalablement aperçu en train d’effectuer une transaction de drogue. En fouillant le véhicule utilitaire sport du prévenu, les policiers ont découvert une quinzaine de roches de crack, toutes placées dans des sachets transparents et dissimulées près du toit ouvrant ainsi qu’une petite somme d’argent. Les policiers ont cru bon d’investir le domicile de l’homme de 45 ans, sur la rue Léopold-Lachapelle. Ils y ont découvert 42 roches de crack, 1 g de haschich, ainsi que 0,4 g de wax, une substance dont la texture s’apparente à de la cire, qui est en fait une drogue puissante renfermant une concentration de THC beaucoup plus élevée que le cannabis. Le suspect, connu des policiers, pourrait écoper d’une peine importante s’il est reconnu coupable des accusations de possession et de trafic de stupéfiants auxquelles il fait face. SOURIEZ À L’EXPÉRIENCE DENTAIRE POSITIVE EXAMEN ET NETTOYAGE Pour adultes seulement 99 $ Valide jusqu’au 30 avril 2017 Orthodontie et Invisalign | Réhabilitation esthétique Implantologie | Dentisterie générale Merci de votre confiance depuis 2013 450 313.6058 www.sdle.ca

Page 1 of 8

Please wait