Topics
Publishers
Add to bookmarks Add to subscriptions Share
Hebdo LA Revue 450 964-4444
Newspapers | News / Advertiser / Advertisement / Periodicals / Newspaper / Community 2012-06-06 10:05:03
Page 1 of 11
  • Add to bookmarks Add to subscriptions Share
    Page 1

    Honda Terrebonne En location Civic 2012 /60 mois 178 $* comptant de: 995$ *Voir détails chez le concessionnaire 450 477-0555 www.hondaterrebonne.com MASCOUCHE 930, boul. des Seigneurs, Terrebonne 450 492-0810 Recyclez-moi après lecture Contient des fibres recyclées Luc Thériault vise la mairie Page A-3 L'art visuel s'expose Page B-1 Aaron plonge vers les Jeux Page A-11 2225, chemin Gascon, Lachenaie 450 471-2515 OUVERT 7 JOURS, 7 SOIRS, TOUS LES WEEK-ENDS PERSONNELLE Papier Hygiénique 24 roul. - 12 roul. Rég.: 7.99$ Spécial 4 99$ 4 99$ (3 par client) Maintenant acceptées à la livraison TERREBONNE Semaine du 6 au 12 juin 2012 54 e année, n O 4 Depuis Depuis 1959 1959 Terrebonne et Mascouche font la fête Pages A-14 et A-15 SPONGE TOWELS Essuie-tout 4 roul. Doubles 6 roul. Simples Rég.: 7.49$ Spécial 3 99$ 3 99$ (3 par client) PERSONNELLE Serviette et protège dessous Jumbo Rég.: 5.99$ Spécial 10 $ 3/ 1 0 $ (9 par client) Prix valides du 7 au 13 juin 2012

  • Add to bookmarks Add to subscriptions Share
    Page 2

    A-2 | Le mercredi 6 juin 2012 | L A R E V U E | www.larevue.qc.ca * 0 GRENIER CHEVROLET BUICK GMC % 0 % à l'achat jusqu'à 84 mois sur modèle Cruze et Sonic Modèle 5 portes LTZ illustré * Voir détails en magasin. 1325, carré Masson Terrebonne 450 471-3746 W W W . G R E N I E R C H E V R O L E T . C O M *

  • Add to bookmarks Add to subscriptions Share
    Page 3

    MAIRIE DE MASCOUCHE Le mercredi 6 juin 2012 | L A R E V U E | www.larevue.qc.c a | A-3 Luc Thériault se lance en politique municipale L'ex-député péquiste Luc Thériault a annoncé en conférence de presse sa candidature à la mairie de Mascouche le mardi 5 juin. «C'est l'a - boutissement d'un grand processus de réflexion», a révélé celui qui assiste de manière assidue aux séances du conseil depuis deux ans. Son objectif : offrir aux Mascouchois un leadership éclairé, ouvert et transparent. presse@larevue.qc.ca KARINE LIMOGES Afin d'accommoder la tombée du journal La Revue, Luc Thériault a spontanément proposé de lui livrer une entrevue en pri - meur. «J'ai pris la peine de rencontrer les ci - toyens de la première heure et les nouveaux depuis deux ans, explique-t-il. Au fil des dis - cussions, j'ai réalisé que les Mascouchois ont une réelle volonté de changement, ils ont besoin de sang neuf.» Par le fait même, il avoue répondre à la demande de citoyens qui l'ont encouragé, et ce, depuis les dé - buts, à se lancer en politique municipale. «Ce n'est pas l'histoire d'un seul homme, avoue-t-il toutefois. Ça prend une équipe.» Sans dévoiler les noms de ceux qui pour - raient se présenter dans son équipe aux pro - chaines élections, M. Thériault confie vouloir s'entourer de personnes de tous les hori - zons. «Les gens veulent un vrai change - ment, mais pour ça, il faut mettre l'épaule à la roue, répond Luc Thériault. Je vais lancer un appel à la mobilisation.» Il invite ainsi les citoyens de droite, de gauche, les porteurs de carrés verts, rouges ou blancs, bref, tout le monde, à se joindre à lui. Sans vouloir dévoiler les grands axes de sa plate-forme électorale - ce qu'il fera en temps et lieu -, M. Thériault s'avère déjà très impliqué dans le dossier de la sauve - garde du Domaine seigneurial à Mascouche. Il préfère attendre la réponse des citoyens à la suite du dépôt de sa candidature. Ceci, parce qu'il souhaite que la communauté participe à l'élaboration de cette plateforme qui doit refléter ses besoins. «Je veux redonner à Mascouche sa fierté et rebâtir la confiance envers les élus», résume Luc Thé - riault. Politique de proximité Luc Thériault, ex-député de la circonscrip - tion de Masson, voit la politique municipale comme une politique de proximité. Son passé en politique provinciale, il le prend comme un avantage. Familier avec le rôle de législateur, il affirme bien connaître le genre de représentations qu'il faut faire avec Qué - bec. «Moi, l'alibi "on ne peut rien y faire, c'est la loi", je n'y crois pas, dit-il avec con - viction. La loi est là pour être amendée, modifiée. C'est une chose de dénoncer, mais il faut aussi proposer.» Au sujet des procédures d'appels d'offres qui ciblent le plus bas soumissionnaire conforme, il lance : «S'il faut améliorer les règles du jeu, on va s'adresser aux législateurs.» L'homme politique se dit sûr de réussir à repositionner Mascouche autour des défis qui lui sont propres. «Le développement tous azimuts a créé un certain nombre de problèmes, nous sommes à un carrefour où nous devrons recalibrer ça.» Arrivé à Mascouche en 1991, Luc Thériault rappelle s'y être établi pour la qualité de vie, et il s'agit de cette qualité qu'il veut que la ville retrouve. «Nos infrastructures routières n'ont pas la capacité d'accueil nécessaire», soulève-t-il. Pour le bien-être des citoyens, il souhaite améliorer cet aspect, et ce, dans une op - L e maire de Mascouche, Richard Marcotte, a demandé le statut de participant à la Commission d'enquête entourant l'octroi et la gestion de con - trats publics dans l'industrie de la con - struction (CEIC) le 4 juin. En fait, c'est son avocat, Me Richard Phaneuf, qui s'est présenté à l'audience pour justifier la participation du maire, qui souhaite, par ce statut, contre-interroger des témoins. «Depuis plusieurs mois, M. Marcotte a subi ou est l'objet de critiques de son ad - ministration et de la façon dont il peut gérer des contrats, a plaidé Me Phaneuf. Ce n'est pas simplement le fait qu'il soit témoin, mais on aurait un examen de sa conduite, certainement, qui sera analysé au niveau de la commission et il est susceptible d'être af - tique de développement durable. Dans les prochaines semaines, Luc Thériault pour - suivra ses démarches afin de stimuler l'im - plication citoyenne. «J'espère que les gens fecté, je pense, par le rapport.» Le maire Marcotte faisant actuellement face à des ac - cusations de corruption et de fraude dans l'octroi de contrats à la Ville de Mascouche, son avocat a invoqué son lien direct avec la Commission d'enquête. «Dans ces circonstances, a-t-il poursuivi, c'est pour ça que nous voyons la possibilité de vous demander le statut de participant afin de nous permettre de contre-interroger, et [ce] principalement et uniquement dans les cas où on touche à M. Marcotte au ni - veau de la Ville de Mascouche et des con - trats qui sont intervenus directement ou in - directement avec la Ville ou les organismes paramunicipals (sic) et les entrepreneurs qui sont touchés.» Répondant à une question provenant de l'assemblée concernant le nombre impor - Besoin d'une hypothèque ? Achat - Refinancement Consolidation de dettes Renouvellement Manon Gélinas B.Sc., c.h.a Courtier hypothécaire agréé 514 953-1428 Exigez Multi-Prêts, rien de moins. ne seront pas gênés de me jaser, je veux une participation citoyenne pour que les citoy - ens se reconnaissent et définissent [la plateforme électorale] avec moi.» COMMISSION CHARBONNEAU Marcotte demande un statut de participant Le maire Richard Marcotte a demandé le statut de participant à la Commission Charbonneau le 4 juin. (Photo : archives - Karine Limoges) Denturologiste Ghislain Thibodeau Consultation GRATUITE Fabrication prothèses dentaires * Complètes * Partielles * Sur implants de * Base molle * Regarnissage * Réparations 500, boul. des Seigneurs, Terrebonne (Centre Laurence en face du poste de police) 450 964-4848 ERRATUM LITHO MILLE-ÎLES V euillez noter qu'une malheureuse méprise s'est glissée dans un article publié la semaine dernière et présentant les ambassadeurs du Relais pour la vie 2012. Les propriétaires de Litho Mille-Îles sont monsieur GERRY BONNEAU ET MADAME JOSÉE DEBIEN . Monsieur Pierre Belle, un des ambassadeurs du Relais, n'est plus propriétaire de cette entreprise depuis 2006. La Revue offre à monsieur Bonneau et madame DeBien ses plus sincères excuses pour cette malencontreuse erreur. Luc Thériault a décidé de se lancer dans la prochaine course électorale pour la Ville de Mascouche, élection qui devra se tenir en novembre 2013. (Photo : Karine Limoges) Résidence Résidence privée privée pour pour aînés aînés Autonomes Autonomes et et semi-autonomes semi-autonomes * 7 chambres privées * Ambiance familiale * Menu santé * Surveillance 24h/jour * Activités extérieures hebdomadaires Chez nous, vous vous sentirez chez vous ! 1187, rue Mathieu Mascouche 450 918-1151 www.lesjardinsfleuris.ca tant de municipalités du Québec qui seront examinées, Me Phaneuf a précisé : «Je me limite à ce que je considère être un intérêt [pour M. Marcotte] direct et important et pertinent.» L'avocat de M. Marcotte a terminé : «Évi - demment, découle de ça la possibilité que M. Marcotte ait à répondre ou qu'on inter - vienne au niveau du financement des partis politiques.» Les trois commissaires prendront une déci - sion quant à la participation des groupes et individus qui en ont fait la demande d'ici le jeudi 7 juin à 14 h. Les audiences et déci - sions peuvent être entendues en direct dans la section «audiences» du site Internet www.ceic.gouv.qc.ca. (Texte: Karine Limoges) * Prélèvements sanguin s SUR PLACE ou À DOMICILE * Vaccins santé-voyage Infirmières membres de L'OIIQ * Ostéopathie * Massothérapie Reçu disponible 450 326-1133 ou 514 702-2853 559, montée Masson Terrebonne J6W 2Z4 (face à la rue Ernest Mathieu) 1423, chemin Gascon Terrebonne Bureau #200 ORTHODONTISTE ORTHODONTISTE Dre Nathalie Nathalie Beaulne Beaulne 450 964-7072

  • Add to bookmarks Add to subscriptions Share
    Page 4

    A-4 | Le mercredi 6 juin 2012 | L A R E V U E | www.larevue.qc.ca L'apport de La Revue à la lutte au cancer félicité L e journal La Revue a été récompensé par la Société canadienne du cancer (SCC), lui qui a reçu un «Certificat de reconnaissance exceptionnelle» soulignant son importante contribution à promouvoir le Relais pour la vie, et ce, depuis la première édition tenue à Terrebonne en 2009. redaction@larevue.qc.ca ÉLIANE BRISEBOIS C'est lors de l'assemblée générale annuelle de la Société canadienne du cancer, le jeudi 31 mai, que l'honneur a été remis au président-directeur général de La Revue, Gilles Bordonado. Le certificat en question est décerné à des personnes, des organismes ou des entreprises qui ont apporté une contribution spécifique, pertinente et significative à la mission de la SCC. La Revue s'est en effet distinguée en faisant mieux connaître à la population moulinoise le Relais pour la vie de Terrebonne, ce qui contribue à son succès Nos rubriques Agenda communautaire.........A-46 Commerce en Revue .............A-57 Tableau indicateur, agenda sportif ......................A-69 Un brin d'histoire .....................B-7 Pellicule et popcorn ...............B-14 Horoscope .............................B-15 TÉLÉPHONE 450 964-4444 TÉLÉCOPIEUR 450 471-1023 INTERNET www.larevue.qc.ca COURRIEL la revue@larevue.qc.ca PRÉSIDENT-DIRECTEUR GÉNÉRAL Gilles Bordonado FONDATEUR Aimé Despatis INSPIRATRICE Marie-France Despatis RÉDACTRICE EN CHEF Véronick Talbot grandissant au fil des éditions, dont la quatrième aura lieu ce vendredi (8 juin) à l'Île-des-Moulins. Le Relais est une importance activité de collecte de fonds pour la SCC, mais aussi un événement pour célébrer les survivants du cancer et honorer ceux qui en sont décédés. La promotion de l'événement par La Revue a été rendue possible grâce à la publication d'articles sur le sujet et aussi par des placements publicitaires gratuits. «Année après année, la contribution est bonifiée et elle est passée de 8 000 $ à 14 000 $. Merci de votre appui!» ont lancé les membres de la direction de la Division du Québec de la SCC. Gilles Bordonado s'est montré très touché de cette reconnaissance. «Je dis toujours qu'on ne peut pas remporter de prix si les gens ne réalisent pas de grandes choses... S'engager avec les gens dans leurs projets fait partie de notre mission de développement régional, et le Relais s'inscrit parfaitement dans cette mission.» M. Bordonado tient donc à remercier les organisateurs du Relais pour la vie de Terrebonne de leur implication et la SCC de ce prix qu'il veut «partager avec tous les participants et les citoyens». JOURNALISTES Mélanie Savage Pénélope Clermont Karine Limoges JOURNALISTES-PIGISTES Raymond Berthiaume Camille Charron-Bigras Yvan Lavoie Valérie Maynard Danièle Miny Sarah Paré-Wild Laurie Prud'Homme Émilie Talbot-Hamon Pierre-Luc Chenel Éliane Brisebois Michaël Bodart CHRONIQUEURS Robert Gareau Claude Martel François-R. Despatis-L'Ecuyer ARCHIVISTE Catherine Langlois-Cyr Suzanne Dubois, directrice générale, Division du Québec de la Société canadienne du cancer, et Jean-Daniel Brisson, président de la même division, entourent Gilles Bordonado, président-directeur général de La Revue, à qui la SCC a remis un «Certificat de reconnaissance exceptionnelle». RELAIS POUR LA VIE Un événement rassembleur pour lutter contre le cancer C' est vendredi qu'aura finalement lieu le Relais pour la vie de Ter - rebonne de la Société canadienne du cancer. Pendant 12 heures, ceux qui y prendront part vivront une nuit remplie de moments forts. Le Relais pour la vie n'est pas qu'une sim - ple activité de financement pour la recher - che sur le cancer et le soutien des person - nes atteintes, c'est l'occasion de «célébrer, rendre hommage et lutter», comme le dit le slogan de la Société. Ainsi, pour célébrer ceux qui ont gagné leur combat contre le cancer, un Tour des survivants est organisé pendant le Relais. En plus de fêter leur victoire, les survivants donnent espoir à ceux qui sont présente - ment touchés par le cancer. «Rendre hommage» se fait par l'entremise de la Cérémonie des luminaires au cours de laquelle on allume des milliers de bougies qui sont mises dans des sacs spéciaux por - tant les noms de gens décédés du cancer. Pendant la nuit, les équipes participantes marcheront et se relaieront sur une piste à l'Île-des-Moulins. Des activités et de l'ani - mation seront également organisées tout au long de l'événement. La lutte contre le cancer se continue dans l'espoir grâce aux dons amassés qui fi - nancent la recherche sur cette maladie et permettent à la Société canadienne du can - cer de poursuivre sa mission d'appui et de prévention. Le cancer est en effet la pre - mière cause de décès prématuré au Québec et au Canada. L'objectif de cette année pour le Relais de Terrebonne est de 450 000 $. C'est donc un rendez-vous le vendredi 8 juin de 19 h à 7 h à l'Île-des-Moulins. Jusqu'à présent, 153 équipes sont inscrites en ligne. Si d'autres personnes veulent se joindre à l'événement, elles peuvent le faire en formant une équipe de 10 participants et en s'inscrivant avant le jour du Relais pour la vie, moyennant des frais d'inscrip - tion de 10 $ par personne. On peut aussi faire un don à une équipe ou à un des par - ticipants en visitant le site www.relaispourlavie.ca et choisir l'événe - ment de Terrebonne. (ÉB) Déjeuner avec Benoît Brière L a population est invitée à tendre le bras à l'occasion de la collecte de sang de Grenier Nissan le vendredi Au matin du Relais de l'an dernier, 424 785,97 $ avaient été amassés. Finalement, après la réception d'autres dons, le Relais pour la vie de Terrebonne a permis de recueillir un total de 439 500 $. (Photo : archives) 15 juin. L'équipe du concessionnaire et Héma- Québec vous attendront de 13 h 30 à 16 h 3015, boul. de la Pinière (face à l'autoroute 640) Terrebonne 450 477-0808 PUBLICITÉ DIRECTEUR DÉVELOPPEMENT Daniel Soucy DIRECTEUR DES VENTES Gilles Bordonado COORDONATRICE AUX VENTES Lise Bourdages REFLET ÉCONOMIQUE Mireille Cyr Francine Genest CONSEILLERS PUBLICITAIRES Paul Laverdière Jocelyne Fontaine Yves Chamberland Francine Genest Daniel Soucy Julie Gordian Gaétan Lachapelle Diane Roch Jonathan Lessard GUIDE DES ADRESSES Mireille Cyr Vivianne Morin et de 17 h à 20 h au 50, montée Masson à Mascouche. Comme il s'agit d'une collecte sur rendez-vous, il n'y aura pas d'attente; voilà une raison supplémentaire de faire un don de vie! Pour prendre rendez-vous, com - muniquez avec Héma-Québec au 514 832- 5000, poste 525. Rappelons qu'un seul don de sang peut sauver jusqu'à quatre vies. Il s'agit d'un geste gratifiant et sécuritaire que l'on peut répéter aux 56 jours. Pour savoir si vous êtes admissible au don de sang, visitez le www.hema-quebec.qc.ca, section «Don de sang» ou téléphonez au 1 800 847-2525. (MS) RÉCEPTION/ PETITES ANNONCES/ARCHIVES Carolle Cyr Annie Perron Jessica Berry Marjolaine Vézina Émilie Bordonado COMPTABILITÉ Lise Caron INFOGRAPHIE/TYPOGRAPHIE/ MONTAGE Compo-Max Inc. Marcelle Hayes DISTRIBUTION Publi-Sac Laurentides 450 437-8779 IMPRIMERIE Imprimerie Transmag NOUVEAU TIRAGE 57 800 LA REVUE, journal hebdomadaire, est publiée par LA REVUE de Terrebonne inc. 231, rue Ste-Marie à Ter rebonne, province de Québec (Code postal: J6W 3E4) et imprimé par l'imprimerie Transmag. Nos bureaux sont ouverts du lundi au vendredi de 8h30 à 17h. Dépôt légal à la Bibliothèque Nationale du Québec. Distribué gratuitement dans les municipalité s de Terrebonne, Lachenaie, Mascouche, La Plaine, Saint-François (Laval), et dans des dépôts de jour naux de la région ainsi que de Bois-des-Filion, St-Lin-Laurentides et St-Roch-de-l'Achigan.. Coût de l'abonnement (12 mois): Canada 165$, États-Uni s 300$, Étranger 300$. Tous droits réservés. La reproduction des textes d'information et d'annonces publicitaires est interdite à moins d'une autorisation écrite du directeur. Envoi de publication canadienne #0556971.

  • Add to bookmarks Add to subscriptions Share
    Page 5

    Une excellente nouvelle L'annonce de Luc Thériault arrive à point nommé. En effet, l'an - cien député de Masson se présentera à la mairie de Mascouche aux élec - tions municipales de 2013. Voilà une excellente nouvelle. Luc Thériault vient offrir une option de choix aux citoyens de Mascouche qui sont à la recherche d'un premier magistrat in - tègre et au jugement éclairé. S'il n'a jamais occupé de charge munici - pale, il a cependant offert sa collaboration comme organisateur politique dans certai - nes municipalités, de façon éclairée et transparente, et sans attache aucune. Il connaît bien la chose municipale et est - et personne ne pourra le contester - un homme politique d'une grande probité. Ce professeur de philosophie au collégial s'intéresse à l'éthique et... disons que l'on en aura pas mal besoin au cours des pro - chaines années à Mascouche. Je n'ai pas de doute qu'il saura s'entou - rer de gens compétents et intéressés par le service public. C'est un intellectuel de haut vol et il ne fait aucun doute qu'il éla - borera avec ses équipiers un programme à l'écoute des Mascouchois. Luc Thériault avait été terriblement bles - sé par sa défaite aux élections provinciales de 2007 où il avait mordu la poussière de - vant la candidate inconnue de l'Action dé - mocratique du Québec. Il a soigné ses plaies pendant cinq ans et est maintenant prêt à reprendre le collier. S'il y a un élément que Luc Thériault de - vra travailler, et je lui en ai déjà parlé par le passé, c'est qu'il doit être accessible au public. Dans un monde de perception et d'un poste électif aussi près des gens, le rôle de maire est ingrat et exige quelque - fois une simplicité qui pourrait lui man - quer. Et je mets le conditionnel, car pour bien le connaître, je sais que c'est un gars qui a du cœur et qui se passionne pour les affaires publiques et les gens. Mais la per - ception est souvent maîtresse de tout. Il faudra sourire un peu plus et se prendre moins au sérieux, même si c'est sérieux! En conclusion, notons que l'échiquier politique compte beaucoup de candidats potentiels à la mairie. On parle ici de Serge Hamelin, de Stéphane Handfield, mais aussi de Michel Gratton, qui est en réflexion. Et les noms de Lise Gagnon et de Denise Paquette circulent toujours. S'il est clair que Guillaume Tremblay sera des prochaines élections provinciales et que ses chances de l'emporter sont excellen - tes, il n'en demeure pas moins qu'en cas de défaite, cet ancien conseiller municipal pourra être tenté par un retour au conseil municipal de Mascouche. Cela fait beau - coup de candidats souverainistes et il ris - que d'y avoir quelques déchirements. Cependant, on est loin d'une grande course, car bien des alliances peuvent se tisser d'ici là entre ces différents candidats potentiels. Une chose est certaine, Luc Thériault sera de la partie, et ça, c'est une bonne nouvelle. On aura un choix de plus. ✃ Le mercredi 6 juin 2012 | L A R E V U E | www.larevue.qc.c a | A-5 POURQUOI ATTENDRE ? Découvrez comment la chiropratique peut vous aider ! ■ arthrite, arthrose ■ asthme, otites ■ douleurs menstruelles ■ douleurs sciatiques ■ engourdissements (pieds, mains) ■ maux de dos, de cou ■ maux de tête, migraines ■ mauvaise posture ■ problèmes de digestion ■ stress, insomnie ■ tension entre les omoplates ■ (si d'origine neurovertébrale) TÉLÉPHONEZ MAINTENANT ! EXAMEN COMPLET (incluant thermographie infra-rouge, EMG et radiographies, si nécessaires) POUR SEULEMENT 40$ (valeur jusqu'à 140$) Vous en avez plein le dos ? «POUR UN SERVICE TOUT EN C O U L E U R S » Iso-Rust 4000-0, 4100-0 seulement Blanc et noir lustré Protège le métal de la rouille Là Là où où les les prix prix font font rougir rougir de de jalousie jalousie la concurrence concurrence ! Promotion estivale Iso-Stain Opaque Série 850 et 860 Blanc et couleurs Procure une couleur uniforme au bois Iso-Stain Semi-transparent Série 870 Couleurs Série 871 Couleurs et naturel Rehausse la beauté naturelle du bois SOINS ADAPTÉS POUR TOUTE LA FAMILLE Une clinique à la fine pointe de la technologie : * thermographie vertébrale * électromyographie * radiologie sur place THÉRAPIE MANUELLE ET PROADJUSTER Dre Marie-Josée Dubouilh D.C. Chiropraticienne 450.492.2322 321, mtée Masson, suite 202 Mascouche (à côté de O'gym, face Hyundai) Contactez-nous avant le 6 juin 2012 Code promo: La Revue Epoxy plus 3773-0 Gris moyen Pour une protection durable de vos planchers Tous les produits en promotions respectent les normes gouvernementales envers les COV (Composés Orga niques Volatils) 550, boul. des Seigneurs Terrebonne 450 492-0880 ✃

  • Add to bookmarks Add to subscriptions Share
    Page 6

    A-6 | Le mercredi 6 juin 2012 | L A R E V U E | www.larevue.qc.ca 500 $ EN PRIX À GAGNER Identifiez sept merveilles du Vieux qui font battre votre cœur Dans le cadre de la stratégie or - chestrée par le Comité promoteur du Vieux-Terrebonne, initié par la Cham - bre de commerce de Terrebonne, Tou - risme des Moulins et son partenaire La Revue, les visiteurs et les résidants sont invités à découvrir ou redécouvrir le quartier historique du Vieux-Terrebonne. En effet, ceux-ci peuvent partager leur coup de cœur en participant au concours «Identi - fiez sept merveilles du Vieux-Terrebonne qui font battre votre cœur». Les participants courront la chance de gagner 500 $ en chè - ques-cadeaux de commerces du quartier. Partie intégrante de la nouvelle campagne promotionnelle estivale «Le Vieux-Terre - bonne sous haute pression», le concours est inspiré du récent sondage Léger Marketing paru dans le «Journal de Montréal», qui avait désigné l'Île-des-Moulins comme étant le numéro un des sept merveilles de la ré - gion de Lanaudière. Alors que tout le Vieux-Terrebonne sera paré de rouge et battra au rythme de la pièce de théâtre d'été «Haute pression», présentée du 7 juin au 8 septembre au Théâtre du Vieux-Terrebonne, les visiteurs et résidants de la région seront invités à par - courir ce quartier et à identifier leurs sept coups de cœur tirés de leurs expériences personnelles et de leur impression du quar - tier. Il peut s'agir d'une bâtisse, d'un com - merce, d'un plat, d'une ambiance ou de tout autre élément les ayant charmés. Le concept est simple, les visiteurs devront circuler dans les rues du Vieux-Terrebonne et identifier sept merveilles sur un minimum de Gilles Bordonado, de La Revue, Isabelle Lavoie, de la SODECT, Sonia Vezzaro, de Tourisme des Moulins , Ronald Brisebois, de CGB communication, Pierre Berthiaume, de la Chambre de commerce de Terrebonne, Christine Huard, de la SO DECT, Maxime Laforest, du McTavish, lors du dévoilement de la campagne de promotion estivale, en mai. (Photo : archives La Revue - Pénélope Clermont) quatre rues distinctes. Ils devront ensuite inscrire leurs réponses et leurs coordonnées sur un coupon de participation qu'ils pourront trouver sur la page d'accueil du site de Tourisme des Moulins au www.tourismedesmoulins.com, dans le jour - nal La Revue chaque semaine ainsi que dans les commerces participants. Une fois rempli, le formulaire devra être déposé soit dans la boîte aux lettres du journal La Revue, situé au 231, rue Sainte-Marie, dans le Vieux-Terrebonne, ou au kiosque d'information de Tourisme des J'ai mal... Je souffre d'une « crise boursière » !!! ............................................................................................... Quel que soit votre besoin pour consulter en physiothérapie, nos professionnels vous fourniront des soins et des conseils spécifiquement adaptés pour traiter votre douleur. Notre équipe est là pour vous aider. Terrebonne 579, boul. des Seigneurs 450 492-4787 Mascouche 1025, montée Masson, bureau 300 450 966-6130 Sainte-Anne-des-Plaines 482, boul. Ste-Anne, bureau 104 450 478-3078 Physiothérapie René Joyal & Associés ÉPAULE PIED CERVICAL Moulins situé à l'entrée de l'Île-des-Moulins. Parallèlement à ce concours, les visiteurs pourront aussi se servir du rallye du Vieux- Terrebonne, réalisé par Tourisme des Mou - lins, afin de partir à la découverte du quar - tier tout en s'amusant. À la fin de l'été, un palmarès des mer - veilles les plus convoitées sera dévoilé au public, en plus du nom du gagnant qui aura la chance de remporter 500 $ en chè - ques-cadeaux de commerces du quartier. Le prix du concours est constitué de chè - ques-cadeaux des établissements suivants : 120 $ au Centre Pause Santé Maternité, Vivez l'experience d'un entraînement de la LNH avec un JOUEUR PROFESSIONNEL de HOCKEY OBTENEZ Gain de masse AMÉLIOREZ * Vitesse * Explosion * Technique de patin ATTEIGNEZ Vos objectifs www.gymcite.com Francis Lessard Entraîneur / joueur de hockey professionnel 438 822-3127 *Entraînement hors glace en salle À BAS LES VERS BLANCS La recette du succès 100 $ au nouveau restaurant Le Spag, 80 $ au Théâtre du Vieux-Terrebonne, offerts par La Revue, 50 $ au Bistro L'Aparté, 50 $ du restaurant BYGS Smoked Meat, 50 $ au res - taurant Chaudronnée Suisse et 50 $ au res - taurant L'Étang des Moulins. Tourisme des Moulins et la Chambre de commerce de Terrebonne remercient La Re - vue ainsi que tous les commerçants qui con - tribuent au concours, et en profitent pour remercier tous les artisans de cette campa - gne estivale qui permettra de faire rayonner le Vieux-Terrebonne et de mettre de la cou - leur dans la région! MASSOTHÉRAPIE Karine Beauregard Marie-France David Karine Gagnon Lundi au vendredi Sur R-D-V seulement Massage 1h Massage 1h30 5 5 $ 7 8 $ Certificats-cadeaux disponibles OUVERT 7 JOURS POUR LE PRINTEMPS tx incluses tx incluses Traitement professionnel par des thérapeutes d'expérience. Massage à votre besoin : Thérapeutique, spécifique ou de détente. Membre de M.O.N. Réseau Plus et de l'A.N.Q. 197, rue Chapleau Vieux-Terrebonne (514) (514) (514) (514) (514) (514) (514) (514) (514) (514) 244-0097 244-0097 244-0097 244-0097 244-0097 244-0097 244-0097 244-0097 244-0097 244-0097 À ce jour, il n'existe toujours pas de technique infaillible pour traiter sa pelouse contre les vers blancs. Par exemple, plusieurs vont opter pour l'application de nématodes, des micro-organismes vivants utilisés pour lutter contre les vers blancs, mais il s'agit d'un produit extrêmement fragile aux var iations de température et de lumière. En raison de cette fragilité, l'efficacité de ce produit est hautement variable. En parallèle, certains optent pour l'ensemencement de trèfles, mais, en plus de ne pas êtr e infaillible, cette alternative a pour conséquence d'attirer les abeilles. Le meilleur traitement, selon les experts de la Gazon Bastien, réside dans l'application de pratiques culturales et d'un insecticide éprouvé en temps opportun. D'abord, il vous faut entretenir quotidiennement votre pelouse pour qu'elle soit dense et en santé. L'épandage de fertilisants, un arrosage fréquent et des tontes ponctuelles vous permettront d'obtenir de meilleurs résultats. Il vous est également fortement recommandé d'éteindre vos lumières en soirée parce qu'elles attirent les insectes volants. Ensuite, il ne vous reste qu'à faire appel aux spécialistes de la Gazon Bastien entre la mi-juin et la fin juillet, tel que vous le constaterez la semaine prochaine. Gazon Bastien 4535 B, chemin Martin, Terrebonne 450.477.0061

  • Add to bookmarks Add to subscriptions Share
    Page 7

    Bientôt une place urbaine multifonctionnelle à Terrebonne Une image de ce à quoi pourrait ressembler la place urbaine du parc Saint-Sacrement. Comme le projet est à l'étape de la conception, le résultat final pourrait toutefois varier de cette représentation. D es travaux pour embellir l'environnement du parc Saint- Sacrement à Terrebonne débuteront à l'automne. Il en résultera une nouvelle place urbaine au cœur du parc, selon les plans qui ont été dévoilés le 1er juin. Frédéric Asselin, conseiller municipal du quartier où se trouve le parc, également président de la Commission de la gestion et de l'entretien du territoire et du patrimoine, a présenté le nouveau projet de place urbaine comme un endroit où pourront se réunir les citoyens de tous les âges pour se reposer et se divertir. La place comprendra en effet un amphithéâtre extérieur pour de petits et moyens événements, une allée d'exposition pour présenter des œuvres artistiques variées, un «skate plaza» pour les amateurs de planche à roulettes et une INTERSECTION MASSON/GRANDE-ALLÉE terrasse tout près d'une fontaine. L'aire de jeux déjà existante pour les petits sera remodelée, ainsi que le terrain de tennis et le local des scouts, dont la bâtisse sera revitalisée au goût du jour. Catherine Dutil, chef de service à l'aménagement paysager (de la Direction de l'entretien du territoire), a précisé que la majorité des arbres seront conservés et que d'autres seront plantés. «Mais comme le projet est encore à l'état de la conception, on ne sait pas encore quelles essences seront choisies, par exemple.» Même chose pour les matériaux : aucun choix final n'a encore été fait. La place urbaine se démarquera en partie par son «skate plaza». Au lieu des structures des traditionnels «skate park», ce type d'installation permet aux planchistes Des améliorations en vue Le conseiller municipal Sylvain Tousignant a présenté le projet de réaménagement de l'intersection Masson et Grande-Allée, où circulent beaucoup de véhicules et de gens. L e réaménagement de l'intersec - tion de la montée Masson et du boulevard Grande-Allée à Terrebonne sera mis en œuvre cet été afin de maxi - miser le flux de circulation à cet endroit avant la rentrée. «Nous savons que notre population et que les usagers de ces deux artères avaient hâte d'entendre parler de travaux permettant d'améliorer la fluidité de la circulation dans ce quartier», a soutenu le conseiller munici - pal Sylvain Tousignant. Ainsi, à la suite d'études et d'analyses, un plan a été conçu pour optimiser la circula - tion et maximiser la sécurité de tous les utili - sateurs de l'intersection, qu'ils soient auto - mobilistes, piétons ou cyclistes. Par exemple, des voies seront ajoutées et la sortie du parc industriel de Lachenaie sera mieux adaptée au camionnage lourd. Un feu de circulation sera également installé au croisement de Grande-Allée et de la rue Lévis. Selon Stéphane Larrivée, directeur adjoint du génie et des projets spéciaux à la Ville de Terrebonne, ces changements amélioreront la situation, mais ne la rendront pas «par - faite». L'ensemble du projet devrait coûter 2 M$, les travaux étant présentement sous appel d'offres. La Ville a cependant fait une de - mande de subvention dans le cadre du pro - gramme de la taxe sur l'essence et de la contribution du Québec (TECQ) 2010-2013. Avant le début des travaux routiers en juil - Le mercredi 6 juin 2012 | L A R E V U E | www.larevue.qc.c a | A-7 d'utiliser une partie du mobilier urbain, a expliqué M. Asselin. «L'utilisateur qui n'est pas un amateur de planche à roulettes y trouvera aussi sa place», a ajouté Mme Dutil. La vocation de l'endroit - avec son amphithéâtre et son allée d'exposition, entre autres - s'intègre dans la politique culturelle que veut instaurer la Ville de Terrebonne. «La culture, ce n'est pas seulement à l'Île-des-Moulins que ça se passe. On veut qu'il y ait des événements culturels ailleurs, comme au parc Saint- Sacrement», a résumé Frédéric Asselin. Il a ajouté que l'investissement de 3,3 M$ dans ce projet signifie aussi la réalisation d'une promesse électorale de l'équipe du maire Jean-Marc Robitaille (Texte: Éliane Brisebois). let, on procédera à la réhabilitation du ré - seau d'aqueduc à cette intersection en juin, travaux qui s'intègrent dans un autre pro - gramme de subventions provinciales. Il est donc à prévoir une perturbation de la circu - lation de juin à septembre, même si le gros des travaux sera exécuté la nuit et en dehors des heures de pointe. Pour minimiser les im - pacts des travaux, un chemin de détour sera proposé aux automobilistes. D'autres travaux routiers pourraient égale - ment être entrepris dans les années à venir afin de contribuer à désengorger cette inter - section très achalandée, a indiqué Sylvain Tousignant. (Texte: Éliane Brisebois) Centre d'hypnose Samuel Collin * Stress * Anxiété * Tabagisme et autres 2 e visite à 50 % 514 436-0500 www.centrehypnose.ca 450 RBQ 2955-4615-28 VOTRE ENTREPRISE LOCALE Résidentiel Commercial Industriel 961-3636 Pavage Asphalte & Excavation 1036, Nationale Terrebonne Toutes les marques à meilleur prix! FAITES AFFAIRE AVEC DES PROFESSIONNELS RBQ 8273-4633-11 À partir de 1295$ CLIMATISEUR MURAL 12 000 BTU Entrepreneur en bâtiment de tout genre Entrepreneur en réfrigération AMANA Entrepreneur en ventilation résidentielle Entrepreneur en électricité THERMOPOMPE 2 TONNES Un air plus sain... Ajoutez du confort en toute élégance DC-INVERTER SEER 20 Garantie jusqu'à 10 ans pièces et main-d'œuvre Système de chauffage Climatisation Échangeur d'air Toutes les marques à meilleur prix ESTIMATION GRATUITE * VENTE * INSTALLATION * SERVICE NOS RÉPARONS TOUTES LES MARQUES 100% CERTIFIÉ NORDIK À partir de 3450 $ 205, Curé-Labelle, Sainte-Rose 450254-1050 www.nordik.ca HEURES D'OUVERTURE Lun. au vend.: 9h à 21h Samedi et dimanche: fermé

  • Add to bookmarks Add to subscriptions Share
    Page 8

    A-8 | Le mercredi 6 juin 2012 | L A R E V U E | www.larevue.qc.ca PRIX JEUNE ENTREPRENEUR BDC Philippe Durocher, finaliste au « Star Académie de l'entrepreneuriat » P hilippe Durocher, orthésiste et résidant de Terrebonne, est fi - naliste dans l'un des plus grands con - cours pour jeunes entrepreneurs au Canada, le Prix Jeune Entrepreneur BDC. C'est un peu le «Star Académie» de l'en - trepreneuriat. Un jury de 10 personnes à travers le Canada a choisi son projet d'innovation, qui est considéré comme le plus prometteur parmi plus de 500 autres candidatures au Québec. Maintenant, le Terrebonnien représente la province au niveau national. On compte huit candidats à travers le Canada et Philippe Durocher, 34 ans (le concours s'adressait aux 35 ans et moins), lance un ap - pel aux gens de sa communauté afin qu'ils votent pour lui et soutiennent ainsi un en - trepreneur de Terrebonne et du Québec. Il est finaliste pour le Grand Prix Innovation BDC de 100 000 $. Le lundi 4 juin en aprèsmidi, il figurait au 6e rang du classement national, raison de plus pour aller l'encoura - ger. Ayant étudié aux HEC, mais résolument tenté par l'entrepreneuriat, le Terrebonnien, qui aimait travailler de ses mains, a obtenu un diplôme d'études collégiales de tech - niques d'orthèses et de prothèses or - thopédiques du Cégep de Montmorency. Conseil du mois JUIN * Le jardin ou potager a be - soin d'une dose massive de fumier ou de compost * N'oubliez pas les fines her - bes pour parfumer vos petits plats * Surveillez la présence d'in - sectes et de maladies * Éclaircissez vos semis de lé - gumes et d'annuelles La vraie place du VENEZ CHERCHER Engrais à gazon 7 - 2 - 3 Sac de 12 kg 100% naturel 27 95$ Entré à l'emploi du Laboratoire Bergeron de Montréal-Nord en 2002, il en a fait l'acquisi - tion l'année suivante. Une approche innovatrice de l'orthétique La nouvelle approche de son entreprise pourrait révolutionner la création d'or - thèses. S'inspirant d'une méthode utilisée pour fabriquer des prothèses auditives, Philippe Durocher a conçu un système qui injecte de la résine liquide dans une semelle préfabriquée. La résine liquide moule le pied du patient et durcit. Ces orthèses précises et faites sur mesure sont prêtes à être utilisées. «Kostomize» est le nom qu'il a donné au procédé et au futur appareil qu'il espère vendre aux orthoprothésistes d'ici comme d'ailleurs dans le monde. «Mon produit représente une véritable économie de temps. Fini l'époque où le pa - tient devait venir une journée pour qu'on prenne ses mesures et revenir 10 jours plus tard pour récupérer le produit. àNon seule - ment ce processus offre un meilleur confort à nos clients, mais aussi il est moins coûteux et plus efficace que les solutions orthétiques traditionnelles», de confier ce jeune entre - preneur. L'entreprise a déposé un brevet et elle tra - vaille maintenant à ajouter la touche finale au système. «Nous travaillons avec des ex - perts internationaux pour créer un système qui utilise des matériaux et des techniques de pointe. Bientôt, nous serons prêts à pas - ser à la production et à la distribution.» Aujourd'hui, quelque 26 millions de paires d'orthèses sont vendues annuellement au Canada, aux États-Unis et en Europe. POUR VOS TRAVAUX DE RÉNOVATION Location de mini-conteneur 6.6 et 10 verges cube Engrais à gazon (sans phosphate) 19 - 0 - 11 Sac de 9 kg 21 99$ Vrac MINI CARRIÈRE Prix à la verge aux 6 roues aux 10 roues 5 CAMIONS POUR MIEUX VOUS SERVIR LIVRAISON FAITES LIVRER ICI TOUTE NOTRE TERRE EST TAMISÉE TAMISÉE = QUALITÉ = PÉPINIÈRE DU QUÉBEC * Terre à gazon (Top soil) tamisée * Poussière de pierre * Terre mixte préparée tamisée* Pierre 0-3/4 - 3/4 propre * Terre noire tamisée * Sable * Tourbe cultivée Compost Biosol Sac de 30 L 5 ou10 sacs pour 99$ le sac 55 $ HEURES D'OUVERTURE LundI au Vendredi 8h à 18h Samedi, dimanche 8h à 17h Jours fériés 8h à 17h 1560, Chemin Gascon, Terrebonne * (450) 471-6860 www.pepiniereduquebec.com Philippe Durocher, orthésiste et résidant de Terrebonne, est finaliste dans l'un des plus grands concours pour jeunes entrepreneurs au Canada, le Prix Jeune Entrepreneur BDC, qui se veut un peu le «Star Académie» de l'entrepreneuriat. «Imaginez le potentiel d'investissement si nous n'occupions que 1 % ou 2 % de ce marché. Un vote pour notre projet est un vote pour l'amélioration de l'expérience or - thétique pour les patients et les spécialistes partout dans le monde. Aidez-nous à faire AGIR POUR VOUS Manon Perreault DÉPUTÉE DE MONTCALM notre marque dans le secteur mondial de l'orthétique!» de conclure le Terrebonnien. Votez pour aider Philippe Durocher à pas - ser à la vitesse supérieure en vous rendant au: www.prixjeuneentrepreneurbdc.ca et cliquez sur le lien «Orthétique de l'avenir». Les agents du Parlement doivent être bilingues À Ottawa, la tradition voulait que les agents du Parlement soient bilin - gues, à l'image de la réalité lin - guistique de notre pays. Malheureusement, Stephen Harper a décidé qu'il allait désormais en être autrement et l'automne dernier, il a nommé un unilingue anglophone au poste de vérifica - teur général. Je pense qu'il s'agit d'une grave erreur de jugement. Afin d'éviter que cela ne se reproduise, le NPD a dé - posé un projet de loi ins - taurant le bilinguisme comme critère d'embauche obligatoire pour une di - zaine de postes clés. Les agents du Parlement ont pour mis - sion de faire rapport aux contribuables sur l'utilisation des fonds publics. Ils doivent avoir la capacité de s'exprimer clairement dans nos deux langues offi - cielles dès leur entrée en poste. S'il veut enfin faire preuve d'un peu de respect envers les Québécois et l'ensemble des francophones du pays, le gouvernement conservateur doit ra - pidement s'engager à appuyer notre projet de loi. 1095, montée Masson, Mascouche (Québec) J7K 2M1 Tél.: 450 474-1044 manon.perreault@parl.gc.ca * www.manonperreault.npd.ca

  • Add to bookmarks Add to subscriptions Share
    Page 9

    LA GRANDE VENTE D'INVENTAIRE "SOUS LA TENTE" * Rabais éligible selon la marque et le modèle sélectionné. Les offres sont sujets à changement sans préavis. Communiquez avec un de nos représentants pour plus de détails. 3550 RUE BLÉRIOT (AVENUE DE LA GARE) MASCOUCHE 640 AUTOROUTE 640, SORTIE 44 À 15 MIN DE MTL À 7-8 MIN DE L'AUTOROUTE 15 44 450 474-5555 AVIS AUX CHASSEURS D'AUBAINES ! DES PRIX ET DES RABAIS INCROYABLES !!! VÉHICULES NEUFS ET DÉMOS LÉGÈREMENT UTILISÉS À TRÈS BAS KILOMÉTRAGE !!! DES RÉDUCTIONS DE 3000 $ * À 11000 $ * www.albimazda.com PREMIER ARRIVÉ ! PREMIER À CHOISIR ! Le mercredi 6 juin 2012 | L A R E V U E | www.larevue.qc.c a | A-9 SANS FRAIS 1-855-474-5555 NOUS REPOUSSONS LA LIMITE DE LA VALEUR DE VOTRE ÉCHANGE AU MAXIMUM ! VENEZ NOUS METTRE AU DÉFI !!! CE LUNDI DE 9H00 À 21H00 ON VOUS ATTEND ! SANS FRAIS 1-855-474-5555 DU LUNDI AU VENDREDI DE 9H À 21H

  • Add to bookmarks Add to subscriptions Share
    Page 10

    A-10 | Le mercredi 6 juin 2012 | L A R E V U E | www.larevue.qc.ca ÉQUIPE RE/MAX DES MILLE-ÎLES Près de 80 000 $ pour Opération Enfant Soleil R E/MAX des Mille-Îles a remis près de 80 000 $ en dons à Opé - ration Enfant Soleil durant le week-end de sa 25e édition les 1er et 2 juin. D'a - bord, à la 4e édition de l'omnium de golf RE/MAX des Mille-Îles, on a réuni 31 500 $. Ensuite, trois barrages routiers - dans les secteurs La Plaine, Lachenaie et Ter - rebonne - ont permis d'amasser 27 672 $. Finalement, à la centrale d'appels du téléthon, quelque 20 000 $ ont été amassés. presse@larevue.qc.ca KARINE LIMOGES Pas moins de 142 golfeurs ont envahi le terrain du Club de golf Terrebonne le 30 mai. Pour souper, 183 convives ont con - firmé leur présence, et RE/MAX a réussi à réunir entre 31 500 $ avec l'encan crié et les défis sur les trous. «Beaucoup de gens du milieu des affaires, d'institutions financières et du milieu municipal de Terrebonne et de Mascouche sont présents», a confirmé Ren - aud Thibault, franchisé et directeur général de RE/MAX des Mille-Îles. Il révèle du même souffle la présence du fondateur de la ban - nière RE/MAX au Québec en 1982, Pierre Ti - tley. La soirée a été animée par l'acteur Claude Prégent. Une golfeuse, France Thibodeau, copro - priétaire de Club Piscine Tropicana de Terre - bonne, a tenu à réitérer son soutien pour la cause. «Depuis 25 ans, je participe au Tour - noi de golf pour la Fondation du CHU Sainte-Justine; les enfants, c'est le futur.» Elle raconte que son fils a été suivi jusqu'à 18 ans par l'équipe médicale de Sainte- Justine en raison de problèmes oculaires. Elle et son conjoint, François Labrecque, participent pour la première fois à l'omnium de golf de RE/MAX. Renaud Thibault résume pour sa part : «On a tous été des enfants un jour, et la ré - gion en est remplie. C'est la place où on doit investir, c'est l'avenir.» Juste ces quatre dernières années, RE/MAX des Mille-Îles a remis plus de 180 000 $ à Opération Enfant Soleil. M. Thibault rappelle qu'Opération En - fant Soleil verse de l'argent chaque année à l'Hôpital Pierre-Le Gardeur (plus de 15 000 $ cette année). «Nous sommes choyés, c'est la meilleure façon d'aider la communauté», conclut-il. En plus de tenir le fort de la centrale des appels dans les bureaux de RE/MAX des Mille-Îles pendant le téléthon, l'équipe a vendu des billets pour la Maison Enfant Soleil. Selon les estimations de M. Thibault, la somme devrait atteindre 20 000 $. Entre Au centre, l'Enfant Soleil des Laurentides, David Cloutier, et son père, Sylvain Cloutier, accompagn és de Renaud Thibault, franchisé et directeur général de RE/MAX des Mille-Îles. (Photo : Gilles Bordonado) Claude Prégent a animé la soirée au chalet du Club de Golf Terrebonne où un souper a été servi et un encan crié a permis d'amasser des fonds. (Photo : Karine Limoges) 40 et 50 bénévoles ont répondu aux appels de donateurs de 8 h à 21 h samedi et de 9 h à 22 h dimanche. Au total donc, RE/MAX des Mille-Îles a réuni un montant de 80 000 $ remis à la 25 e édition du Té - léthon Opération Enfant Soleil. À À Terrebonne, Terrebonne, plus plus Ford Ford que que jamai jamai s s ! ! Louise Cannatelli, France Thibodeau de Club Piscine de Terrebonne et François Labrecque, Mélanie Grenier et Caroline Poissant du CFE Desjardins Les Moulins, Gilles Bordonado, président-directeur général La Revue, ainsi que Jacqueline et Alain Carrier, de Plomberie Mascouche. (Photo : Karine Limoges) Des bénévoles de RE/MAX des Mille-Îles à pied d'œuvre à la centrale des appels durant le week-end du Téléthon Opération Enfant Soleil : de gauche à droite, Émilie Medeiros, Lorie Hébert, Nathalie Théorêt, courtier immobilier, Sylvie Rouiller, Michel Valade, Julie Gordian, représentante publicitaire au journal La Revue, Carole Lavigne, courtier immobilier, Julie Lapointe, courtier immobilier, et Sylvie Sauriol. (Photo : Facebook RE/MAX Québec) SUPER VENTE de construction

Page 1 of 11

Please wait