Topics
Publishers
Add to bookmarks Add to subscriptions Share
PUBLICATIONS LA REVUE
Newspapers | Community / News / Newspaper / Periodicals / Advertisement / Advertiser 2017-03-07 22:29:08
Page 1 of 3
  • Add to bookmarks Add to subscriptions Share
    Page 1

    LE MERCRED I 8 M ARS 201 7 Volu m e 40 No 44 - 50 000 exem plaires Agence immobilière 450 471-5503 FAIRE FI DES PRÉ JUGÉ S POUR V IVRE SA PASSIO N PAGE S 3 ET 4 Dodge Grand Caravan SE 0% 39 mois ou location 23␣195 $ 249 00$ /MOIS 249 00$ /MOIS 1-855-781-7944 1 271 $ comptant - 18 000 km/année 3035, chemin Gascon, Mascouche www.troisdiamantschrysler.com

  • Add to bookmarks Add to subscriptions Share
    Page 2

    D www.troisdiamantschrysler.com L’ÉVÉNEMENT On S’ÉLÈVE pour mieux vous servir! Une seule adresse 3035, chemin Gascon Mascouche 1-855-781-7944 Direction La Plaine Promotion de A N S N o 1 L A N D U A E R I È MARS 2017 RAM 1500 SXT CREW CAB 4X4 36 995 $* ou LOCATION 329 $ / mois 1 99% 39 mois 18 000 km/année - 3 316$ comptant Le nouveau RAM REBEL 1500 2017 Venez l’essayer! 41 345 $* ou LOCATION 399 $ / mois 3 99% 60 mois 18 000 km/année - 3 577$ comptant 27 695 $* 27 695 $* ou LOCATION 329 $ / mois 3 99% 60 mois 18 000 km/année - 2 074$ comptant 2017 JEEP GRAND CHEROKEE LAREDO 2017 Jeep Cherokee Sport 4x2 2017 DODGE JOURNEY SE 22 695 $* ou LOCATION 259 $ / mois 0 % 39 mois 18 000 km/année - 3 102$ comptant 2 - Le mercredi8 mars 2017 - www.letra itd union .com *Le taux peut varier selon le modèle. Financement disponible sur approbation de crédit. Taxes et imm atriculation en sus sur tous les prix. Photos à titre indicatif seulement. Certaines conditions s’appliquent ; voyez votre concessionnaire pour les détails complets sur toutes les offres + Véhicul es sélectionnés et en inventaire, non disponibles au 0% Nos promotions Démonstrateur À prix imbattable! 2017 CHRYSLER PACIFICA LX VOUS REBÂTISSEZ VOTRE HISTORIQUE DE CRÉDIT ? TAUX NON PRÉFÉRENTIELS À PARTIR DE SEULEMENT 4,99 % SUR APPROBATION DE CRÉDIT 35 995 $* ou LOCATION 349 $ / mois 0 % 51 mois 18 000 km/année - 3 038$ comptant ON S’ÉLÈVE POUR MIEUX VOUS SERVIR!

  • Add to bookmarks Add to subscriptions Share
    Page 3

    Le bois n’a pas de secr et pour Ju lie Limoges E lle a d’abord eu du malà se faire resp ecter,mais elle a su se bâtir une cr é d ibilité excep tion n elle comme maître-retou cheu se etex - perte en fin ition de bois.Ju lie Limoges a trimé dur pour se faire ac - cep ter dans une profession où l’on retrou ve su r tou td es hommes. D O SSIE R D E LA SE M AIN E J ea n -Marc Gilb ert media@ larevu e.qc.ca Ju lie Limoges est l’a rrière-a rrière-pe - tite-fille de Joseph Limoges,propriétaire de la scierie où a dé bu té l’in cendie historiqu e de Terrebonne,en 1922. Celle qu ia tou jou rs a imé travailler de ses mains a été élevé e da n s u n en vironnement de ga rçon s,m ais en tou ré e de femmes de tê te.Pou rsa mère et sa grand-mère,faire de la plom berie ou cha n ger u n pn eu , c’était cou rant.C’était don c la même chose pour elle,même à un jeu n e âge.«Pen da n t qu e mes frères faisa ien t la va isselle,je changeais la lame de la tondeuse à gazon»,illu s - tre-t-elle en gu ise d’exem ple. Elle s’est don c dirigé e tou t n a tu rellem en t vers un métiermanuel,m algré qu elqu es em - bû ches.«J’aidû m e masculin iser au dé pa rt. Quand j’allais su r un chantier,je leva is de gros coffres.Je transportais tou s m es ou tils pa rce qu e je deva is “ven dre” de la con - fiance»,té m oign e Mme Limoges,qu iha bite tou jou rs le Vieu x-Terrebonne. PAS DROIT À L’ERREUR Elle pratiqu e son métierdepu is presqu e 19 ans.En plu s de travaillersu rdes cha n tiers,où elle a a ppris à se dé fen dre,la propriétaire de Finition en bois Limoges s’est pa rallèlem en t dé veloppé u n e clien tè le plus aisé e grâce à de bon s cou ps qu ion t gé n é ré du bou che-àoreille favorable à son égard. En plu s du travailqu ’elle faita u ssida n s son atelier,elle se ren d chez des gen s pou rrépa - rer des meubles,des boiseries,voire même des in struments de m usiqu e.Sou ven t fortu - nés,les gen s qu ilu icon fien tune tâche n’on t pa s de problème à payer.En reva n che,ils n’a ccepten tqu ’u n résultatpa rfait.SiMme Limoges doit dé ca per avant de réparer,elle doit en su ite tou t recoloreravec exa ctem en t la même teinte et le même lu stre origin aux pou rren dre le meuble comme neuf,sa n s au - cu n e trace de son pa ssa ge. «Ça met une pression a dditionnelle su r mes épaules,en plu s du fait qu e je travaille avec des produ its ca n cé rigè n es qu ipeu ven t créerune explosion à la moindre é tincelle. Mais je su is une femme qu iaime les dé fis», lance la maître-retou cheu se. En dehors de son travail,Ju lie Limoges est a u ssimère de deu x en fants,ce qu iluipermet,ta n t da n s sa vie professionnelle qu e personnelle, d’être u n e femme accomplie, auton om e,m ais su rtou theu reu se,dit-elle. UN MONDE DE PO SSIBILITÉS SiJu lie Limoges avait un con seilà donner à des femmes a ttirées pa rdes m étiers traditionnellem en t masculin s,ce serait de n e ja - mais abandonner. «Ilfaut arrêterde ca ta logu erles gen s.Les filles doiven t sa voirqu ’ily a d’autres ou vertu res qu e de deven iresthé ticiennes ou en - core en seign a n tes. J’aimerais voir plu s de plom bières ou d’électriciennes.C’est a u ssi possible pou relles d’être en trepren eu res.Ily en a,mais trop peu »,à son avis. DE PLUS EN PLUS Du cô té du Carrefou r jeu n esse-em ploi (CJE) des M ou lin s,l’équipe de con seillers Julie Limoges doit travailler avec minutie avec des produits chimiques potentiellement cancérigènes. (Photo: Courtoisie) d’orien tation con state qu e tou tes les in itiatives m ises de l’avant au cours des dern ières années pou rattirerles femmes da n s tou s les secteu rs d’activité s porten t fru it.«Les obsta - cles son tpeu t-être moins grands aujou rd’hu i pou rdes femmes qu i,ily a qu elqu es années, n’auraien t même pa s pen sé à se dirigervers un métieroù l’on retrou ve su rtou t des hom - mes»,affirm e D iane Hamelin ,directrice gé - nérale du CJE. Selon les con seillers,les fem m es son t de plu s en plu s nombreu ses à vou loirs’orien ter vers des m é tiers tels qu ’agente correction - nelle,agente des services fron ta liers et sign a leu se rou tière,des profession s da n s les - qu elles on n e retrou va it pratiqu em en t a u - cu n e femme avant.D’autres exercen t a u ssi des profession s en lien avec le monde de la con stru ction . «Ce qu iest vé hicu lé da n s les médias a un im pact important et contribu e à faire tom - berles ba rrières psychologiqu es»,faitrem a r- qu erMme Hamelin .Pa r exem ple,la ha u sse des femmes intéressé es pa r le m é tier d’agente correctionnelle coïncide avec la diffu sion de la télésérie «U n ité 9». «Ta n t m ieu x si on retrou ve les femmes da n s tou tes les sphè res de la société.Ça leu r donne accès à de bons emplois et ça dé - montre aux autres qu e tou t est possible», con clutla directrice gé n é rale du CJE. La maître-retoucheuse et experte en finition de bois est souvent appelée à se déplacer chez des clients pour restaurer différents styles de meubles (Photo : Courtoisie) ORTHODONTISTE Dr Nathalie BEAULNE 1423, chemin Gascon Terrebonne Bureau #200 450 964-7072 www.orthodontisteterrebonne.ca www.letra itd union .com - Le mercredi8 mars 2017 - 3

  • Add to bookmarks Add to subscriptions Share
    Page 4

    Ign orer les ju gem en ts pour patin er lib rem en t F ra n cis Bu rea u a été la cible de nombreuses moqueries pendantson en fance,mais ila tra n sform é son amour pour le patin age artistiqu e en ca rrière.Son rê ve de devenir le meilleu r a pris le d essu s su r les com - mentaires blessa n ts.Au jou rd ’hu i,ilestle seu len tra în eu r masculin su r les 20 qu e com p te le Clu b de patin age artistiqu e (CPA) de Terrebonne. D O SSIE R D E LA SE M AIN E APRÈ S D ES AN N ÉES DE COM P É TITION ,IL EN SEIGN E LE PATIN AGE ARTIS TIQUE 4 - Le mercredi8 mars 2017 - www.letra itd union .com Natifde Rou yn -Noranda,Francis Bu rea u a dé cou vert le pa tinage artistiqu e à l’âge de 12 a n s.«J’écoutais les Jeu x olym piqu es de 1988.J’aivu Brian Orser(pa tin eurca n a dien ) pa tin eretj’aiflashé su rlu i.Je me su is ditqu e c’est ça qu e je vou lais faire et j’avais un seu l bu t:deven irle m eilleu rau monde»,se rap - JEAN-LUC BRIEN agent immobilier affilié, Prêt hypothécaire 514.603.3664 J ea n -Marc Gilb ert media@ larevu e.qc.ca HYPOTHÈQUEMENT VÔTRE * FATIGUÉ DE PAYER TROP CHER * Les taux d’intérêt sont à leur plus bas , profitez de l’augmentation de la valeur de votre maison pour financer ou consolider vos dettes. De cette façon vous vous retrouverez avec un seul paiement, ce qui peut être pour certains, beaucoup plus simple. Pourquoi avoir plusieurs paiements par mois et payer 8%-10% voir même du 15% sur des cartes de crédit, prêts personnels ou des marges de crédit, quand on peut avoir des taux aussi bas que 2% sur son prêt hypothécaire. Vous avez des RÉNOVATIONS ou même des INVESTISSEMENTS à faire, refinancer votre propriété pourrait être une bonne idée pour vous. Renégocier votre hypothèque avant l’échéance serait peut-être avantageux, même si vous avez une pénalité. Il est possible que le taux très bas présentement offert vous soit profitable, de plus en renégociant votre hypothèque maintenant, vous vous assurez d’un taux avantageux pour les prochaine s années. Jean-Luc Brien, pour beaucoup plus que le meilleur taux. 1 an 2.44% Nouveau téléphone 450␣964-4444 TAUX ACTUELS 3 ans 2.34% Nouveau courriel général letraitdunion@larevue.qc.ca 5 ans 2.64% 231, rue Sainte-Marie Terrebonne (Québec) J6W 3E4 Petites annonces 1 866 637-5236 www.letraitdunion.com facebook.com/letraitdunion pelle l’homme aujou rd’hu iâgé de 41 ans. «D a n s un petit village,qu a n d tu es le seu l ga rs à vou loir faire du pa tinage artistiqu e alors qu e le hock ey estsu perpopu laire,tu te fais écœurer.J’aipen sé très sou ven tà arrêter et même plus»,dit-il, sa n s vou loir en trer da n s les dé ta ils.«Je su is pa rtide la maison à l’âge de 17 ans.Je su is dé m é n a gé à Montréal ju ste pou ravoirla pa ix»,raconte M.Bu rea u , qu is’estin stallé à Terrebonne peu après. Après des années da n s le sport,du rantles - qu elles ila obten u une 12e place aux Cha m - pionnats ca n a dien s sen iors,en 1998,ila dû abandonnerla com pé tition en raison d’u ne sé vè re blessu re. A u dé bu t de la vingtaine,le pa tineurest deven u en traîneurau CPA de Terrebonne.Ily est en core a u jou rd’hu i,prè s de 20 a n s plus ta rd,avec le même bu t en tê te,cha qu e fois qu ’ilcha u sse les pa tins:tra n sm ettre sa pa s - sion . RAPIDEM ENT ACCEPTÉ À son arrivé e au CPA de Terrebonne,les au - tres en traîneuses,tou tes des femmes,on t d’abord sou rcillé.Ils’est tou tefois immédia - tem en tsen tia ccepté.D’ailleu rs,le faitd’être le seu lhomme à ce poste est u n a va n ta ge, selon lu i,ca rilse faitim médiatem en trem a r- qu er. En seign a n tà des pa tin eurs de 5 à 20 ans,il a dé jà eu qu elqu es ga rçon s pa rm ises élèves, mais plusieu rs fin issen t pa r abandonneren ERRATUM Corrections : la circulaire Michaels en vigueur le 24 février comporte trois erreurs. L’offre des Bas prix de tous les jours sur les « Bougies en pot d’Ashland » annoncée au prix de 6 $ devrait être annoncée au prix de 5,99 $. L’offre des Bas prix de tous les jours sur les « Cadres et boîtes-cadres Belmont de Studio décor » annoncée au prix de 8 $ - 25 $ devrait être annoncée au prix de 7,99 $ - 24,99 $. L’offre des Bas prix de tous les jours sur les « Paquets économiques de Craft Smart » annoncée au prix de 15 $ devrait être annoncée au prix de 14,99 $. Nous sommes désolés pour tout désagrément que cela vous occasionnera. >7145239 PUBLIÉ PAR 231, rue Sainte-Marie Terrebonne (Québec) J6W 3E4 PRÉSIDENT-DIRECTEUR GÉNÉRAL Gilles Bordonado FONDATEUR Pierre Vigneault RÉDACTRICE EN CHEF Véronick Talbot JOURNALISTES Mélanie Savage Pénélope Clermont Gilles Fontaine Jean-Marc Gilbert Karine Limoges PHOTOGRAPHE Armand Ohayon (G4 Média) 514 219-0269 DIRECTEUR DES VENTES Gilles Bordonado Francis Bureau a compétitionné pendant plusieurs années avant d’enseigner le patinage artistique, ce qu’il fait au club de Terrebonne depuis près de deux décennies. (Photo: Courtoisie) raison du ju gem en t des a u tres,même s’ils on tu n bon poten tiel. Les préjugés existen t en core bea u cou p, même en 2017,selon M.Bu rea u . «Pou rcertains pa ren ts,ju ste le faitde pen - ser à in scrire leu rga rçon à un club de pa tinage artistiqu e,n e serait-ce qu e pou rlu iap - pren dre commentbien pa tin er,c’estdifficile à accepter.Je pen se qu ’ilfaut être ou vert d’esprit»,illu stre-t-il. «SU IVRE LEUR RÊVE» Francis Bu rea u a imerait dire a u x ga rçon s de n e pa s porteratten tion au rega rd des au - tres etde laisserleu rpa ssion s’exprim er. «Ils doiven tsu ivre leu rrêve.Sk y is the lim it! En même tem ps,s’iln e se sen t pa s bien làdeda n s,on n e peu tpa s u ne jeu n e forcernon plu s,ca r iln e progressera pas.Ilfaut être bien m en ta lem en t pou r pratiqu erce gen re de disciplin e.» GARÇONS MOINS ATTIRÉS Con trairem en t a u x femmes pourles m é - tiers plus traditionnellem en t m a scu lin s, moins d’hommes son tattirés pa rdes profes - sion s da n s lesqu elles on retrou ve m a jorita i- rem en t des femmes,con sta te le Ca rrefou r jeu n esse-em ploi(CJE)des M ou lin s.«O n re - marqu e m oin s de transferts. Les hom m es on t peu t-être plu s de difficu lté à s’iden tifier da n s ce gen re de m étier»,su ggè re la direc - trice gé n é rale,Diane Ham elin . Tou t dern ièrem en t,les con seillers d’orien - ta tion on t cepen da n t rem a rqu é u n e légère a u gm en ta tion du n om bre d’hommes sou - CONSEILLERS PUBLICITAIRES Paul Laverdière Yves Chamberland Daniel Soucy Julie Gordian Gaétan Lachapelle Jonathan Lessard Annie Perron Vivianne Morin Pierre St-Arneault Luc Laurin Charles Verdun DIRECTEUR DÉVELOPPEMENT Daniel Soucy ha itantdeven irpréposé aux bé n é ficiaires. Un cas ré cen t vien t a u ssi à l’esprit de Mme Ham elin .Un homme a décidé d’en ta - mer des études en secrétariat.«Les gen s son t tou jou rs su rpris lorsqu ’illeu r annonce ça .Ilrépond tou jou rs qu ’iln ’est pa s u n ga rs d’u sine ou quelqu ’u n de très manuel,m ais qu ’ila une facilité avec le français.Don c pou r lu i,c’esttou tà faitlogiqu e»,con clutla direc - trice gé n é rale. RÉCEPTION / PETITES ANNONCES Carolle Cyr Jessica Berrry Émilie Bordonado COORDONNATRICES AUX VENTES Lise Bourdages Cinthia Audet-Davidson COMPTABILITÉ Lise Caron Francis Bureau, à l’époque où il était l’entraineur d’Alicia Fabbri. (Photo : Courtoisie) INFOGRAPHIE Compomax inc. IMPRESSION Transmag DISTRIBUTION Publi-Sac TIRAGE : 50 000 EXEMPLAIRES LE TRAIT D’UNION, journal hebdomadaire, est publié par LA REVUE de Terrebonne inc. 231, rue Ste-Mari e à Terrebonne, province de Québec (Code postal: J6W 3E4) et imprimé par l’imprimerie Transmag. Nos bureaux sont ouverts du lundi au vendredi de 8h30 à 17h. Dépôt légal à la Bibliothèque Nationale du Québec. Distribué gratuitement dans les municipalités de Terrebonne, Lachenaie, Mascouche, La Plaine et dans les dépôts de journaux de la région. Coût de l’abonnement (12 mois): Canada 200$, États-Unis 300$, Étranger 300$. Tous droits réservés. La reproduction des textes d’information et d’annonces publicitaires est inter dite à moins d’une autorisation écrite du directeur.

  • Add to bookmarks Add to subscriptions Share
    Page 5

    1499 $† 999 $† † L’ensemble u ports pour aut-parleurs n inclus récepteur à l’achat cet ensemble d’haut-parleurs 499 $† 59163_BMA_01-10 .in d 1 Réfrigérateur de 18 pi³ Portes réversibles/2 bacs à fruits et légumes à humidité contrôlée/Bac à charcuterie Livraison, ramassage et service gratuits Mobilier de cuisine En bois massif/Table de 150 x 90 cm (59 x 35,5 po) Livraison gratuite 19 Payez jusqu’à 42 $* /36 mois 699 Prix réduit à $ 19 13 Marques et modèle sélectio nés 86 $* /36 mois 499 Cuisinière Four de 4,8 pi³ Ne toyage standard/Grand hublot Livraison, ramassag et service gratuits 42 $* /36 mois 699 Prix réduit à $ Prix réduit à $ Comprend : 1 tabl et 4 chaises 16 64 $* /36 mois 599 Lave-vai se le Capacité de 14 couverts/Modèle silencieux (50 dB)/6 progra mes Livraison, rama sage et service gratuits Matelas et sommier MELIA Re sorts Posturepedic ® en titane/Soutien de contour Unicased ® Mou se viscoélastique avec gel/Sommie rigide 9 po So mie rigide 5 po au si disponible Livraison gratuite Prix réduit à $ 90 jours d’essai † Literie au si disponible MOIS/ANNÉE EN À LA FIN DE VIGUEUR 09 / 05 09 / 05 MARIE-PIERRE CHAMPAGNE www.braultetmartineau.com 13 86 $* 27 /36 mois 499 75 $* /36 mois 999 2 11 19 $* /36 mois 799 08 $* /36 mois 399 Prix réduit à $ L’ensemble 2 places • 1 place. ... 13,58 $*/mois ou 489 $ • Grand lit .16,64 $*/mois ou 5 9 $ • Très grand lit 26,36 $*/mois ou 949 $ Plan BM † Service de livraison flexibl et gratuit * Plage horaire de 4 heures *Détails complets en page 10 Téléviseur de 40 po Livraison gratuite Prix réduit à $† † ÉcoFrais inclus 50 po 4K/120 Hz/Wi-Fi Téléviseur inte ligent 4K de 50 po Livraison gratuite Prix réduit à $† † ÉcoFrais inclus Prix réduit à 2 mcx Mobilier de salon modulaire Revêtu d’un ti su doux et résistant • Pouf . . .8,31 $*/mois ou 299 $ 40 po 1080p/CMR 120 Mode jeu Paiement Direct Livraison gratuite Femme d’in stin ct, de vision etd’action N ée de parents qu ion tp ratiqu é de nombreux métier s,Diane Du - montne tien t pas du voisin.Habitée d’un con stantdésir d’ap - p ren d re etd’un sen s en trep ren eu r ialévident,la femme d’affaires cu - mule les projets etles collaboration s,p ortée par son in stin ctetla vo - lon té d’aider les gen s… De façon novatrice. P énélop e Cler m on t jou rn aliste@ larevu e.qc.ca qu e chose qu iva gé n é rerdes services pou - va n t répondre a u x besoins de façon nova - trice»,précise-t-elle. Pou ry pa rven ir,elle fon ctionne bea u cou p pa rin stin ct.«Fa ire des plans estune perte de tem ps,pou rm oi.Ça te pren d une vision glo - ba le d’où tu veu x a ller, c’est tou t. Tou t cha n ge constamment et ilfaut tou jou rs s’a - da pter, de tou te façon»,illu stre celle qu i, avant de se lancerda n s u n projet,n ’hé site pa s à se qu estionnersu rses propres motiva - tion s. «Ilne faut su rtou t pa s le faire pou rles au - tres,mais pou r soi,insiste-t-elle.Je m e de - mande ce quime motive da n s ce projet-là. Est-ce qu e m oi,en tantqu e clien te,j’achète - rais ça ?» MULTIPLES INTÉRÊTS C’estainsiqu e Diane Du m on testdeven u e propriétaire ou actionnaire ou «simplem en t» EN TREPREN EURE D’ICI im pliqu é e da n s différen tes en treprises au fil des ans.Dan s le dom a in e des assurances collectives,on peu t faire a ffaire a vec elle pa r l’en trem ise de DSD Services,et depu is plus récemment,pa rle biais de Humi,u ne solu - tion n umériqu e avant-ga rdiste pou rvos RH. Elle dirige é ga lem en t le Cen tre d’affaires DSD Services etQuartierB2B,qu ilou en tdes espa ces de travailaux entreprises à l’heu re ou à moyen terme. Pa rallèlem en t,elle fait du «coa ching» en en treprise,et siège surles con seils d’administration du Ca rrefou rjeu n esse-em ploides Moulin s et de Viagym.Pa r le pa ssé , on l’a a u ssiconnue pou ravoirété derrière l’en tre - prise de robes de m ariage Design Élégance, qu ’elle ne possè de plu s aujou rd’hu i. PAS DE REGRETS, QUE DES APPRENTISSAGES Se dé crivant comme une autodida cte,la femme d’affaires ne regrette aucune des dé - cision s qu ’elle a prises ou des gestes qu ’elle a posé s a u cou rs de sa ca rrière.«J’analyse tou t ce qu e je fais et comment je peu x le faire m ieu x.Je m e rega rde da n s le m iroir tou s les jou rs et je n ’aipa s de regrets.J’as - sume mes erreu rs,qu e je vois com m e de l’a ppren tissa ge.Et à la vitesse à laquelle je va is,j’a ppren ds vite»,lance-t-elle à la blague. Si elle n ’a pa s sou ven ir d’avoir su bi de grands revers au cou rs de sa vie,elle se sou - vien tde m oments plu s du rs fin ancièrem en t. «O n devien t créatif et on trou ve des solu - tion s. La vie t’a pporte tou jou rs qu elqu e chose de bon »,sou lign e celle qu idit n e ja - mais abandonner.«Je su is incapable de jeter Diane Dumont cumule les projets et les collaborations, portée par une volonté d’aider les gens de façon novatrice. (Photo : Pénélope Clermont) «La plus grande leçon qu e m es pa ren ts m’on t transmise est de n e pa s a voir peu r d’essa yer des choses,reconnaît la Terrebon - nienne,et je su is cha n ceu se pa rce qu e j’aila ca pa cité d’a ppren dre etde com pren dre rapidem en t.Je su is une pa ssionnée de l’être hu - main,de la vie.Je veu x a ppren dre tantqu ’ily a qu elqu e chose à a ppren dre.» Œuvrantda n s le milieu des a ssu rances collectives auprès d’en treprises de tou s gen res, l’en trepren eu re ba ign e da n s différen ts do - maines.Les occa sion s d’a ppren dre son t donc nombreu ses.Ce qu il’anime dans son travail? Collaborer avec les gen s d’affaires pou rrépondre à leu rs besoin s,autrem en t et effica cem en t.«Je veu x être à la tête de qu ella serviette»,dé voile-t-elle. Ainsi,lorsqu ’elle a dé laissé un projet,c’est simplem en t pa rce qu e ses priorité s on t cha n gé et qu ’elle a sen tiqu e les opportu n i- té s étaien t autre pa rt,l’in cita n t à allerde l’a - va n t. Offres en vigueur du lundi 6 mars au dimanche 12 mars 2017. Quantité limitée sur certains articles. Valable sur les produits en inventaire seulement. Ces offres ne peuvent être jumelées à aucune autre promotion. Détails en magasin. † Voir conditions en magasin. **Dans un rayon de 200 km. Détails en magasin *Termes et conditions de la vente pour le programme de fi nancement « Paiements mensuels égaux, sans intérêt » : achat minimum requis de 799 $ avant taxes pour les matelas sauf items sélectionnés. Sous réserve de l’approbation de la Fédération des caisses Desjardins du Québec (« la Fédération »). Tous les taux d'intérêt annuels indiqués sont sujets à changement. L’offre « Paiement reporté, aucun paiement ni intérêt avant... » permet de rembourser, par l’entremise d’une carte de crédit émise par la Fédération (« la carte »), un achat à paiement reporté qui est sans intérêts pendant la période déterminée lors de l’achat. Si cet achat est non payé en entier à échéance, un taux d’intérêt annuel d’au plus 21,9 % s’y applique et celui-ci est converti au mode de remboursement d’un achat par versements égaux et consécutifs exigible en 12 mensualités égales si le solde converti est inférieur à 1 000 $, en 24 mensualités égales si le solde converti est égal ou supérieur à 1 000 $ et inférieur à 3 000 $, et en 36 mensualités égales si le solde converti est égal ou supérieur à 3 000 $. Taux d’intérêt annuel de la carte d’au plus 19,9 %. Le délai de grâce de la carte est de 21 jours sans intérêts, COÛT ANNUEL COÛT POUR UN CYCLE DE FACTURATION DE 30 JOURS TAUX D’INTÉRÊT ANNUEL EXEMPLES DE FRAIS DE CRÉDIT SOLDE MOYEN QUOTIDIEN 100 $ 100 $ Achat courant 19,90 % 1,64 $ 19,90 $ Achat par versements égaux 19,90 % 1,64 $ 19,90 $ Achat à paiement reporté 21,90 % 1,80 $ 21,90 $ à partir de la mise à la poste du relevé mensuel ou de sa mise en disponibilité en format électronique, pour acquitter le solde total du relevé sans être obligé de payer des frais de crédit, sauf sur les avances d’argent et les chèques. Paiement minimum de la carte constitué de 5 % du total : du solde indiqué sur le relevé de la période précédente, des frais de crédit applicables aux achats et mensualités impayés à l’échéance de cette période, des achats courants, avances d’argent et chèques de la période visée par le relevé et des frais de crédit sur les avances d’argent et les chèques; auquel s’ajoutent : la ou les mensualités de la période visée par le relevé, le montant des achats à paiement reporté exigible à la date du relevé, tout montant en souffrance et toute autre somme prévue par le contrat de la carte. Il n’y a aucuns frais d’adhésion/renouvellement qui s’appliquent selon la carte demandée ou utilisée pour procéder à l’achat. Détails en magasin. TOUS LES PRIX SONT RÉDUITS ! SUR LES MATELAS 90 jours d’essai † Literie aussi disponible Payez en 36 Matelas et sommier MELIA Ressorts Posturepedic ® en titane/Soutien de contour Unicased ® Mousse viscoélastique avec gel/Sommier rigide de 9 po Sommier rigide de 5 po aussi disponible Livraison gratuite 13 86 $ * /36 mois 499 • 1 place. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 13,58 $*/mois ou 489 $ • Grand lit. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 16,64 $*/mois ou 599 $ • Très grand lit. . . . . . . . . . . . . . . . 26,36 $*/mois ou 949 $ versements sans intérêt * jusqu’en mars 2020 sur les matelas braultetmartineau.com Prix réduit à $ L’ensemble 2 places LES PLUS GRANDES MARQUES Plan BM † Service de livraison flexible et gratuit** Plage horaire de 4 heures GRAND CHOIX DE LITERIE EN MAGASIN ! DRAPS, OREILLERS, DOUILLETTES, HOUSSES DE LIT, ETC. Consultez notre CIRCULAIRE sur HEURES D’OUVERTURE : LUNDI AU MERCREDI 10 h à 18 h • JEUDI ET VENDREDI 10 h à 21 h • SAMEDI 9 h à 17 h • DIMANCHE 10 h à 17 h MASCOUCHE 450 474-8531 • 210, MONTÉE MASSON (BÂTISSE C), MASCOUCHE J7K 3B5 braultetmartineau.com lectroniques ! 36 sur DE MATELAS TOUS LES PRIX SONT RÉDUITS ! TOUS 9 $† DANS TOUS NOS DÉPARTEMENTS TOUS les prix sont réduits sur les meubles, matelas et acce soires de décoration ! versements sans intérêt * les meubles *, matelas *, a ce soires de décoration *, * * électroménagers et a pareils électroniques $ les prix sont réduits sur les électroménagers et appareils électroniques ! Desjardins partenaire officiel de Brault & Martineau Paiement Direct www.letra itd union .com - Le mercredi8 mars 2017 - 5

  • Add to bookmarks Add to subscriptions Share
    Page 6

    MARIE-ÈVE FOURN IER Un mélange de rock etde berceuses M ême siseu lem en ttrois ans on tp a ssé depuis l’exp é r ien ce de Ma - rie-Ève Fournier à «L a Voix»,ce fu tsu ffisa n tpour cha n ger sa vie du tou tau tou t.Sila femme de 28 ans peutmainten a n tga gn er sa vie grâ ce à la musiqu e,elle a tou tefois troqu é le rock pour les b er ceu ses depuis la naissa n ce de son fils Kalel,à l’autom n e 2015 . QUE SO N T-IL S D EVENUS ? 6 - Le mercredi8 mars 2017 - www.letra itd union .com J ea n -Marc Gilb ert media@ larevu e.qc.ca La proté gé e d’Éric La pointe,qu iavait en - su ite join t l’équipe d’Isa belle Bou lay après un vol,retien t su rtou t l’effet positifde «La Voix» su rsa ca rrière. «Q u a n d tu pa sses de 40 à 5000 amis su rta pa ge Fa cebook personnelle, c’est u n gros cha n gem en t!J’aisu rfé surune belle va gu e qu im ’a perm is de faire plu s de specta cles et de m e bâ tiru ne certa ine notoriété»,affirm e celle qu iagitcomme son propre agentetqu i s’occu pe de réserverses sa lles depu is la fin de l’aventure. CONFÉRENCES VOYAGE BIENVENUE À TOUS, MEMBRES ET NON-MEMBRES IMPERIA HÔTEL ET SUITES TERREBONNE 2935 BOULEVARD DE LA PINIÈRE PLACES LIMITÉES. RÉSERVEZ DÈS MAINTENANT! caaquebec.com/voyages Voyages CAA-Québec détient un permis du Québec. Venez chasser la grisaille de l’hiver et rêver de votre prochain voyage sur terre, sur mer ou en liberté. Des destinations exceptionnelles seront présentées par nos accompagnateurs chevronnés et passionnés. Des conseillers en voyages seront également sur place pour répondre à vos questions et vous aider à planifier votre prochaine aventure. Samedi 18 mars 10 h 00 | Inde du Nord et Inde du Sud 11 h 30 | Europe centrale (de Budapest à Prague) 13 h 00 | Corse et Sardaigne 14 h 30 | Circuit Saveurs d’Italie 16 h 00 | Circuit vinicole en Toscane 1 844 VOYAGEZ En plus de continuer à chanter et de son consacrer à son projet de démarrage d’entreprise, Marie-Ève Fournier porte aussi le chapeau de maman depuis presqu’un an et demi. (Photo : Linda Boucher) «SU RVIVRE» DE SA PASSION Lorsqu ’on lu idem a n de sielle peu tvivre de la musiqu e,elle dit plu tôt «su rvivre» grâce à elle.«Ç a m e perm et de pa yer mes factures. Mais ce n ’est pa s vraiqu e tu devien s riche pa rce qu e tu as faitcinq a ppa rition s à la télé - vision », nuance-t-elle, con scien te qu e l’in - du strie de la musiqu e est loin de vivre ses meilleu rs moments. Elle le sa va it pleinement lors de sa pa rticipa tion à la popu laire é m ission ,pu isqu ’elle pa rta gea it dé jà sa vie avec le cha n teu rDan y Bé da r. Ba ign a n tda n s cetunivers,ila pu l’épauler, mais a u ssil’avertirde n e pa s se faire d’illu - sion s, «La Voix» n e repré sen ta n t pa s vraiment la réalité du m on de du «show -bu sin ess»,raconte-t-elle. LA MATERNITÉ En viron u n an plu s tard,Marie-Ève Fou rnier a a ppris qu ’elle atten da itl’arrivé e de la cigo - gn e.K alel était tou tefois pressé de voir le jou r,pu isqu ’ils’estpoin té le bou tdu n ez plu - sieu rs sem a ines avant la da te prévue,ce qu i a forcé la nouvelle maman à annuler qu elqu es specta cles.Du jou r au len dem a in,sa vie a cha n gé . «Je ne pensais jamais pou voiraimerà ce poin t-là.J’aimis ma ca rrière de cô té pen da n t presqu ’un an.Je n’aiabsolument rien fait en lien avec la musiqu e,m ais ça ne me dé ran - gea it pa s du tou t,ca r la vie m ’avait fait le plu s bea u ca dea u au monde»,con fie-t-elle. L’artiste qu ia grandià Mascouche,mais qu iha bite Terrebonne depu is 2014,est pro - gressivem en t de retou r su r scè n e. «C’est comme recom m en cerà faire du vé lo en es - pé rantpou voirrou lera u ssivite qu ’avant»,illu stre la cha n teu se. Même sielle doit pa rfois faire qu elqu es heu res de rou te en raison des specta cles, plu s question de dorm ir à l’hô tel comme avant.«Je veu x reven irle soirm ême pa rce je m’ennuie de m on fils»,témoign e la mère. DÉM ARRAGE D’ENTREPRISE Ily a qu elqu es sem a in es,Marie-Ève Fou r- nierest retou rn ée su rles ba n cs d’école pou r su ivre un cou rs de hu it sem a ines en dé m a r- rage d’en treprise. «C’est em bryon n a ire comme projet.Je n e peu x pa s en dire plu s pou rle moment,m ais c’est un projet familial,en lien avec la musiqu e,qu idevrait créerun gros engouement da n s la région »,affirm e-t-elle en faisa n t du - rerle su spen se.Sison en treprise fon ctionne, elle pou rraita u ssicréerde l’em ploipou rdes artisa n s du m onde de la musiqu e. C’est une idé e qu im ijote da n s sa tê te de - pu is qu elqu es années,mais qu is’estprécisé e Les prestations de Marie-Ève Fournier n’ont pas seulement charmé les «coachs» lors de sa participation à «La Voix», en 2014. (Photo : Ben Pelosse, Agence QMI) depu is peu .Elle prom et d’en dire plus lors - qu e le projetse con crétisera.D’icilà,la cha n - teu se,qu icé lébrera son 29e anniversa ire de naissa n ce en a vril, con tinuera de pren dre soin des sien s et d’offrir qu elqu es presta - tion s,en pa rallèle.

  • Add to bookmarks Add to subscriptions Share
    Page 7

    S 1-855-711-2524 FINANCEMENT FACILE - LIVRAISON RAPIDE ON VOUS ATTEND ! www.letra itd union .com - Le mercredi8 mars 2017 - 7

  • Add to bookmarks Add to subscriptions Share
    Page 8

    PAR ICI la fraîcheur PRIX EN VIGUEUR DU JEUDI 9 MARS AU MERCREDI 15 MARS 2017 Qualité. Fraîcheur. Prix compétitifs. ICI, ON PEUT PARLER AU BOUCHER 5 99 $ 2 99 $ 4 99$ 8 - Le mercredi8 mars 2017 - www.letra itd union .com CUBES DE BŒUF POUR MIJOTÉ SANS NERF ET SANS GRAS 4 98$ /lb 10 98$ kg MAGRET DE CANARD 12 99$ /lb 28 64$ kg BŒUF HACHÉ MI-MAIGRE 3 99$ /lb 8 80$ kg PÂTÉ AU POULET DE GRAIN MAISON 7 99$ 600 g FRAIS 100 % FRAIS Cheddar Balderson Jaune, marbré ou fort Raclette Champêtre Capicollo Fantino & Mondello Doux ou fort 2 pour 10 $ Soupe Happy Planet Thai, toscane tomate, Louisiana , courge musquée et marocaine St-Honoré Alexis de Portneuf Canneberges Nutra-fruits Régulière 2 pour 6 $ Jus de pomme pétillant R.W. Knudsen Paillot de chèvre Alexis de Portneuf 3 99 $ 2 pour 2 pour 4 $ 8 $ Sauce ou beurre Aux vivres Bouddha, chipotle, Cesar, Thaie et Cari VEGAN 99 ¢ 4 99$ Les produits Huile de noix de coco ranéee Clic de l’érable disponibles en magasin !

  • Add to bookmarks Add to subscriptions Share
    Page 9

    59 ¢ 99 ¢ Laitue Iceberg É-U. CITRON ! 99 ¢ Bananes Costa-Rica Pommes Royal Gala É.U. 2 pour 4 $ 2 pour 5 $ 99 ¢ Cantaloups Outre-mer 2 pour 6 $ Oranges É.U 3 pour 5 $ Piments rouges É.U. 3 pour 1 50$ Bleuets Chili 2 pour 4 $ Tomates raisins Mexique et Guatemala 2 pour 4 $ Échalotes É-U ou Mexique 2 pour 4 $ Mûres Mexique Asperges Mexique PRIX EN VIGUEUR DU JEUDI 9 MARS AU MERCREDI 15 MARS 2017 MASCOUCHE 790, Montée Masson Tél. 450 474-2911 HEURES D’OUVERTURE Boul. Mascouche Montée Masson Avenue Bourque Chemin Ste Marie Anis É.U. CITRONQUECESTBON.COM Fier partenaire SUIVEZ-NOUS SUR www.letra itd union .com - Le mercredi8 mars 2017 - 9

  • Add to bookmarks Add to subscriptions Share
    Page 10

    10 QUE STION S À ...K IM CL OUTIE R Kim Clou tierestmannequin in ternation a le.Native de Terrebonne,elle réside à New York,tou ten éta ntreprésentée pa rl’agence NEX T Models Ca n a da . Pa rmiles faits sa illants de sa ca rrière,on n ote le «2009 Sports Illu strated Sw imsuitEdition »,ain siqu ’u n con tratpou rVictoria’s Secret. Tu as des contrats partout dans le monde. Où te trouves-tu en ce moment? En ce moment je su is à Su dbu ry,en Onta - rio.Malheu reu sem en t je ne peu x pa s pa rler du projeten core,mais j’en su is très excitée! femmes plu s ron des etje trou ve ça gé n ial!Il étaitgrand tem ps qu e les femmes de tou tes tailles soien tcé lébrées! Si tu étais photographe, avec quelle mannequin aimerais-tu travailler? En décembre dernier, Kim Cloutier se trouvait à l’île Maurice pour une séance photo. (Photo : Courtoisie) C’est dans ta jeunesse que tu as vécu tes premiers «shoots» avec ton père, qui est photographe. As-tu eu un contrat à l’âge adulte pour lequel il était photographe? Oui,j’aieu la chance de travailler a vec mon pè re pou ru n «shoot» pou rles Prom e - nades Cathédrale.C’était u n «shoot» da n s l’ea u ,da n s u n e des piscines olym piqu es à Montréal.C’était vraiment le «fun»!Je retra - va illerais a vec luin’im porte qu a n d!C’est le meilleu r!O n a fait qu elqu es projets person - nels a u ssi.C’est drô le de travailleravec son pè re! Tu es mannequin depuis plus de dix ans; qu’est-ce qui a le plus évolué dans le milieu depuis tes débuts? Ily a de plus en plus de place pour les Proba blem en t Christy Tu rlin gton . «She’s my alltime favorite m odel».Elle est telle - mentélégante! Un mannequin se retrouve souvent à l’avant-scène, devant les caméras et sur les tapis rouges, en plus d’avoir accès à des fêtes d’envergure. Comment fais-tu pour rester terre-à-terre et conserver un équilibre de vie? En fait,je ne sors pa s bea u cou p.Je n’aime pa s trop les fêtes pou rle travail.Je n e m ’y sen s ha bitu ellem en t pa s trop à l’aise. De plu s,sij’avais en vie de perdre les pé da les, j’aiun bon en tou rage qu im e ramèneraità la réalité très vite!(Rires) As-tu des fans? Te fais-tu reconnaître dans les lieux publics? Je dirais qu e j’aides fans su rles médias so - ciaux,mais très,très,très rarem en tje me su is faitreconnaître en personne.Même qu e pa r- fois,j’en tre da n s u ne bou tiqu e qu iest ta pis - sé e de photos de m oiet personne ne s’en ren d com pte.C’estpa rfaitcomme ça .Ma vie privé e esttrès im portante pou rm oi. Quelle est la plus grande difficulté à laquelle tu dois faire face en tant que mannequin? 10 - Le mercredi8 mars 2017 - www.letra itd union .com MARIE POURRAIT AVOIR DROIT À UN CRÉDIT D’IMPÔT ALLANT JUSQU’À 1 348 $. ET VOUS? Si, comme Marie, vous êtes propriétaire d’une maison dans laquelle vous habitez avec votre conjoint et vos enfants, vous pourriez avoir droit au crédit d’impôt pour solidarité. Consultez le www.revenuquebec.ca/solidarite. Notez que, même si vous remplissez toutes les conditions d’admissibilité à ce crédit, le montant peut être réduit en fonction de votre revenu familial. Je dirais qu e la chose la plus difficile est a u ssila chose la plu s belle.Ce son t les voya - ges.Pa rfois a vec les dé ca lages horaires,les «red-eyes» etles hô tels,ça peu têtre très difficile et«lon ely».Mais en même tem ps,je dé - cou vre des en droits qu e je ne verrais proba - blem en t jamais sice n’était pa s de m on tra - va il. Y a-t-il eu des moments où tu as voulu changer de domaine? Non ,pa s vraiment.J’aime ce que je fais. Mais je sa is a u ssiqu e ça ne du re pa s in fin i- ment.Je commence à pen serà après.La co - médie me plaîtbea u cou p. On a pu te voir dans «The Cobbler» avec Adam Sandler en 2015; as-tu vécu d’autres expériences de tournage depuis? Oui!J’aifait u n e a ppa rition da n s u n «TV show » à N ew Y ork l’a n pa ssé .J’aiun autre projetdon tje ne peu x pa s en core pa rler.J’aimerais bea u cou p faire u n e transition du «m odelin g» à l’«a cting».Je pren ds des cou rs à New York et j’espè re qu e les projets soien t de plu s en plu s fréquents! Que fais-tu lorsque tu ne poses pas pour la caméra? J’aime bien faire de la boxe!C’est un sport qu idé fou le et qu ite pou sse à allerplu s loin . La mannequin posant pour la lingerie Chantelle Paris. (Photo : Philip Gay) La boxe te fait dé cou vriru n cô té de toiqu e tu ne connaissa is pa s.J’aiun grand respect pou rles professionnels. Propos recueillis par Pénélope Clermont

Page 1 of 3

Please wait