Topics
Publishers
Add to bookmarks Add to subscriptions Share
Journal La Revue 450 964-4444
Newspapers | Advertiser / Advertisement / Periodicals / Newspaper / News / Community 2013-03-27 09:36:44
Page 1 of 10
  • Add to bookmarks Add to subscriptions Share
    Page 1

    Honda Terrebonne CR-V LX En location 2013 1 38 $ aux deux semaines pendant 60 mois 1975 $ acompte - 24 000 km/année Transport et préparation + taxe A/C inclus 450 477-0555 930, boul. des Seigneurs, Terrebonne 450 492-0810 Recycle-moi après lecture Contient des fibres recyclées 2225, chemin Gascon, Lachenaie 450 471-2515 OUVERT 7 JOURS, 7 SOIRS, TOUS LES WEEK-ENDS TER R EBONNE - Le mercred i 27 ma rs 201 3 - 54 e a n n ée, n o 44 FIER JO UR NAL IND ÉP END ANT MEMBRE D'HEBDOS QUÉBEC Des policiers prêts aux situations de crise Page A-3 ous us NLE NLE LE CAHIER CULTUREL ET PATRIMOINE Renée MARTEL , Les HAUTS et les BAS de la vie de COUPLE LIBRE et assumée ous us NLE NLE LE CAHIER CULTUREL ET ET PATRIMOINE PATRIMOINE GROGNE envers le réaménagement de la CSA Page B-1 Page A-7 SCOTTIES Papier mouchoirs Paquet 6 boîtes Rég. : 6.99$ Spécial 3 99$ 3 99$ (3 par client) Maintenant acceptées à la livraison PERSONNELLE Papier hygiénique 24 rouleaux méga Rég. : 12.99$ Spécial 9 99$ 9 99$ (3 par client) EDGE SEL 2013 à traction avant Loue z 32 3 $ Loue z 32 3 /mois $ /mois 0 %* Page A-10 PALMOLIVE Détergent liquide à vaisselle 739ml Rég. : 2.99$ Spécial 4 $ 4 $ 3/ (6 par client) Valide du 28 mars au 3 avril 2013 0 %* taux annuel Voir page A-17 L'Équipe Luc THÉRIAULT enfin DÉVOILÉE

  • Add to bookmarks Add to subscriptions Share
    Page 2

    A-2 Le mercredi 27 mars 2013 - LA REVUE - www.larevue.qc.ca 79 $* 79 7 passagers + DVD places arrière + Caméra de recul + Radio Satellite Sirius gratuit un an + Climatisation + Siège électrique conducteur et beaucoup plus ! DODGE JOURNEY 2012 PROFITEZ-EN AU Prix incroyables sur place LIQUIDATION 0 % 0 % disponible JEEP PATRIOT 2012 JEEP COMPASS 2012 disponible Sur Sur les les modèles modèles North North en stock stock - Maximum 36 mois - Sur approbation de crédit - Certaines conditions s'appliquent - Modèles de base exclus de la promotion 0% $* FAITES VOTRE CHOIX ! Les 4x4 les plus abordables au pays ! *Financement sur 96 mois, sujet à l'approbation du crédit. Photos à titre indicatif. Taxes en sus /SEMAINE Climatisation 3 zones + Ensemble SXT plus + Lecteur DVD + Caméra de recul + Mags 17'' + Main-libre cellulaire + Radio Satellite Sirius gratuit un an et beaucoup plus ! DODGE CARAVAN 2013 DODGE DODGE DART DART 2013 2013 16 995 $ Transport et préparation inclus. Modèle de base, manuel. 0 % disponible pour terme de 36 mois 1 855 781-7944

  • Add to bookmarks Add to subscriptions Share
    Page 3

    Des policiers prêts aux situations de crise O ACTUALITÉ n a souvent critiqué le travail des poli - ciers lors des manifestations du prin - temps «érable», mais sait-on tout ce qu'im - plique une intervention lorsqu'une foule se déchaîne dans un lieu public? La formation que suivent présentement tous les agents du Service de police intermunicipal de Terrebonne-Sainte-Anne-des-Plaines-Boisdes-Filion en donne un aperçu. Réunis en peloton au Centre de soccer multifonctionnel le 14 mars, dix agents de police suivaient un cours de deux jours en contrôle de foule. Munis de casques, de boucliers, de bâtons et de jambières, ils apprenaient à repousser les assauts fictifs, mais bien sentis, des trois formateurs dévoués. Un coup de bouclier sur un coude ou un genou ne fait jamais de bien. À travers les sifflets et les cris, on pou - vait entendre et voir les directives de Claude Soucy, agent de police et moni - teur en contrôle de foule. Le peloton de dix hommes avançait, recevait des coups de toute part et tentait à l'occa - sion des arrestations. Certains agents tombaient, se relevaient ou se faisaient remplacer par un collègue afin de ne pas briser le rang. Ils étaient dix contre trois et la tâche paraissait ardue. Normalement un pelo - ton est formé de vingt-deux agents, in - forme l'agent Soucy. Mais les manifes - tants sont aussi beaucoup plus nom - breux. Parfois ils sont plus calmes que les «faux manifestants» du cours, mais 450 492-9766 554, montée Masson, Terrebonne Pénélope Clermont journaliste@larevue.qc.ca ils peuvent aussi être encore plus dé - chaînés. Mieux vaut prévenir que guérir Ce type de situation n'arrive heureuse - ment pas souvent dans la région, con - firme le capitaine à la sécurité routière et aux événements spéciaux, Éric Sa - vard. Alors, pourquoi imposer le cours à la totalité du corps policier composé de 140 agents? «Selon les niveaux de ser - vice, on se doit d'être préparé et d'avoir du monde formé en contrôle de foule, informe le capitaine Savard. Quand arri - vent des choses comme à Bois-des-Fi - lion, on se doit d'être bien préparés.» La Fête nationale de Bois-des-Filion a été citée en exemple à plusieurs repri - ses durant la formation. Selon plusieurs policiers, l'événement est toujours pro - pice à du brasse-camarade. Un agent a d'ailleurs été blessé à la tête après avoir reçu une bouteille de bière l'an dernier. Le Service de police intermunicipal de Terrebonne-Sainte-Anne-des-Plaines- Bois-des-Filion possède le niveau 2, ce qui implique qu'il doit être muni de cas - ques et de bâtons de 36 pouces. «On a choisi de dépasser ces exigences-là. On a des boucliers et des jambières pour que les policiers soient mieux protégés contre les bouteilles de vitre entre au - tres», explique le capitaine à la sécurité routière et aux événements spéciaux. «On est une des premières villes à former toutes nos équipes comme ça. Il y a des services de niveau plus élevé qui ont des pelotons de contrôle de foule. Nous, c'est tout le personnel qu'on forme. N'importe où, n'importe quand, chaque policier a sa poche d'équipement et est prêt à intervenir.» La formation se conclut par une mise en situation durant laquelle les agents doivent faire face à de s attaques de projectiles : bouteilles, bâtons, ballons... Pour fortifier votre système immunitaire Rabais 3 $ sur présentation de cette publicité. * Produits naturels * Vitamines * Suppléments * Aliments * Soin du corps * SANS GLUTEN Performance, dévouée et qualifiée en construction Bur : 450 471-5503 Cell : 514 730-2221 www.chantalauger.com REMAX DES MILLES- Î LES INC Chantal Auger Courtier immobilier Le mercredi 27 mars 2013 - LA REVUE - www.larevue.qc.ca A-3 Les formateurs n'y vont pas de main morte avec les agents en cours. Selon le capitaine, Éric Savard, ils les mettent dans les situations les plus extrêmes afin de les initier efficacement. (Photo : Pénélope Cl ermont) Un cours fait sur mesure Pour mettre l'équipement à profit, il faut toutefois savoir bien l'utiliser. C'est ici que le cours prend tout son sens. MM. Soucy et Savard ont d'abord suivi une formation de deux semaines à l'École nationale de police du Québec afin de prendre l'information et de pou - voir la diffuser à leurs collègues. De là, ils ont monté un cours de 18 heures, comportant quatre heures de théorie et 14 heures de pratique. «C'est tout nou - veau. Il n'existait même pas ce cours de deux jours-là», souligne le capitaine Sa - vard. Durant ces 18 heures, les agents ap - prennent la marche militaire et l'utilisa - tion du bâton de 36 pouces et du bou - clier. Puis, viennent les commande - ments vocaux et gestuels, les arresta - tions passives et actives et, enfin, les mises en situation. Au moment d'écrire ces lignes, la moi - tié du corps policier avait reçu la forma - tion. Entreprise en octobre dernier, cette dernière devrait être complétée en juin, à temps pour la Fête nationale. Discipline et esprit d'équipe Vu de l'extérieur, il peut paraître sim - ple d'affronter une foule désarmée avec une protection étanche, mais s'il on en croit les policiers en formation, il n'en est rien. «C'est dur dans la cohue de garder son calme et de rester regroupé et concentré tout en écoutant les ordres qui viennent d'en arrière. C'est aussi dur de recevoir des coups sans répliquer. Ça demande une bonne maîtrise de soi et un bon esprit d'équipe», commente l'a - gent Soucy. En plus de renforcer l'esprit d'équipe et la discipline, le cours permet de faire ressortir les limites de chacun. «Il y a Régime d'amaigrissement Détaillant autorisé * Supplément protéiné * Maintien la vitalité et l'énergie * Revitalise la peau * Suivi hebdomadaire Livre de recettes + Séance d'information GRATUITS (valeur de 69,95 $) Clinique d'Orthothérapie & Spa Quatre Saisons 450␣471-3361 450 450␣471-3361 471-3361 790, boul. des Seigneurs, Terrebonne www.IdealProtein.com La formation donne lieu à des face-à-face plutôt co - casses entre collègues. (Photo : Pénélope Clermont) des policiers qui ne sont pas tout à fait à l'aise dans ce genre de situation (physi - quement ou mentalement), alors quand viendra le temps de monter des pelo - tons, on va prioriser ceux qui le sont», ajoute le capitaine. À la fin de la deuxième journée, les policiers semblaient contents de ce qu'ils avaient vécu. «C'était agréable qu'on nous mette en situation de crise. Moi, je suis un vieux loup, ils ne vont pas m'appeler (au moment de créer un peloton), mais c'est intéressant d'avoir ce type d'équipement et de suivre la formation. [...] La forme physique est difficile, comme de se laisser frapper sans riposter. Mais c'est mon travail», conclut l'agent de police Christian Gi - rard. 1423, chemin Gascon Terrebonne Bureau #200 Petites annonces de 2 $ 2 $ 2 $ La couleur pour un p'tit 450 964-4444 * Valide pour un temps limité. ORTHODONTISTE Dre Nathalie Beaulne 450 964-7072

  • Add to bookmarks Add to subscriptions Share
    Page 4

    A-4 Le mercredi 27 mars 2013 - LA REVUE - www.larevue.qc.ca Plus de 42 000 $ en fraude par marketing de masse L MRC LES MOULINS es Moulinois ont été victimes de fraude par marketing de masse (FMM) à hauteur de 42 167,07 $ en 2012. En ce mois de préven - tion de la fraude, La Revue a obtenu ces données du Centre antifraude du Canada. À l'échelle de la province, on parle de pertes de 10 M$, conséquence des FMM. Karine Limoges presse@larevue.qc.ca L'Agence de la consommation en matière financière du Canada (ACFC) en appelle à la méfiance quant aux messages publicitaires de type «voici un placement qui vous donnera des rendements élevés, sans risque ou à peu de risque - c'est garanti !» Ou encore : «Agissez maintenant. Demain, ce sera trop tard !» Il pourrait en effet s'agir d'escroquerie ou d'autres formes de fraude. En 2012, le Centre antifraude du Canada a reçu quelque 39 000 plaintes liées à la fraude par marketing de masse, lesquels ont coûté 53 M$ aux contribuables canadiens. Dans notre région, plus précisément pour les villes de Terrebonne et de Mas - couche, on dénombre 77 plaintes et 29 victimes de fraude par marketing de masse, un stratagème qui a engendré des coûts de plus de 42 000 $ pour les Moulinois. Dans l'ensemble de la pro - vince, on a enregistré 6 071 plaintes et 2 577 victimes. «Souvent, les victimes d'une escroquerie sont trop gênées pour la signaler aux autorités ou même O'Gascon blâmé pour profilage racial L ACTUALITÉ e bar de danseuses nues O'Gascon, situé à Terrebonne, a été condamné pour profi - lage racial par le Tribunal des droits de la personne, le 5 mars dernier. Nos rubriques Opinion du lecteur . . . . . . . . . . . . . . A-19 Agenda communautaire . . . . . A-42 Commerce en Revue . . . . . . . . . A-47 Tableau indicateur agenda sportif . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . A-61 Sur la scène agenda culturel . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . B-6 Un brin d'histoire . . . . . . . . . . . . . . . . B-11 Pellicule et popcorn . . . . . . . . . . . . B-14 Horoscope . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . B-15 TÉLÉPHONE 450 964-4444 TÉLÉCOPIEUR 450 471-1023 INTERNET www.larevue.qc.ca COURRIEL larevue@larevue.qc.ca PRÉSIDENT-DIRECTEUR GÉNÉRAL Gilles Bordonado FONDATEUR Aimé Despatis INSPIRATRICE Marie-France Despatis RÉDACTRICE EN CHEF Véronick Talbot pour en parler à des membres de leur famille ou à des amis, ce qui facilite la tâche des fraudeurs à la recherche de nouvelles victimes», dénonce par voie de communiqué l'ACFC. 18 vols d'identité en 2012 Dans la région Les Moulins, 18 per - sonnes ont été victimes d'un vol d'iden - tité en 2012, et 24 plaintes ont été lo - gées à cet effet au Centre antifraude du Canada. Le total des pertes subies par ces victi - mes se chiffre à 2 344 $ pour la région, JOURNALISTES Mélanie Savage Pénélope Clermont Karine Limoges JOURNALISTES-PIGISTES Raymond Berthiaume Christophe Scott Valérie Maynard Vanessa Blouin Karyne Gaouette Josie-Anne Taillon Marie-Claude Ainey Pascal Lessard, photographe CHRONIQUEURS Robert Gareau Claude Martel François-R. Despatis-L'Ecuyer alors qu'elle atteint près de 1,7 M$ pour l'ensemble du Québec. Dans la province, on a enregistré 1 276 plaintes et dénom - bré 894 victimes de vols d'identité. Rappelons que dès qu'il y a fraude, il faut aviser le service de police local, si - gnaler la fraude à toutes les institutions financières où la victime détient des comptes, en plus de communiquer avec les deux agences d'évaluation du crédit ainsi qu'avec le centre d'appels du Cen - tre antifraude du Canada. Pour plus de détails, visitez sinformercestpayant.gc.ca . Pour éviter d'être victime de fraude * Ne communiquez pas vos renseignements personnels à tout le monde * Détruisez les documents contenant vos renseignements personnels * Gardez votre porte-monnaie ou votre sac en lieu sûr * Laissez à la maison les pièces d'identité dont vous n'avez pas besoin (par exemple, votre carte d'assurance sociale portant votre NAS) * Si possible, verrouillez votre boîte aux lettres * Examinez votre dossier de crédit une fois par an (vous pouvez le commander gratuitement) * Assurez-vous que vous avez affaire à un site Web sécurisé avant de transmettre vos renseignements personnels * Détruisez les courriels où on vous demande des renseignements personnels * Tenez à jour vos pare-feu informatiques et vos logiciels anti-espion * Conservez vos mots de passe en lieu sûr * Soyez méfiant : si une offre semble trop belle pour être vraie, il y a tout à parier qu'elle est frauduleuse! * Conservez vos documents bancaires sur papier en lieu sûr pendant au moins un an L'ÉTABLISSEMENT DEVRA INDEMNISER QUATRE HOMMES NOIRS Karine Limoges presse@larevue.qc.ca L'établissement, par ordre de la Cour, devra acquitter une somme de 12 000 $ en compensation pour dommages mo - raux aux quatre hommes noirs qu'il a lé - sés. Ce cas d'espèce représente une première victoire pour la Commission des droits de la personne et des droits de la jeunesse en matière de profilage racial mettant en cause un établisse - ment commercial. «Cette victoire est d'autant plus impor - tante pour la Commission que le con - trôle des pièces d'identité est un phéno - mène auquel les membres des minori - tés racisées sont confrontés de façon disproportionnée, comme l'a démontré notre consultation sur le profilage racial en 2011», a commenté Gaétan Cousi - neau, président de la Commission. Carte d'identité exigée Le Tribunal a statué que le soir du 5 juillet 2006, le portier du bar, en exi - geant deux pièces d'identité avec photo 3015, boul. de la Pinière (face à l'autoroute 640) Terrebonne 450 477-0808 DIRECTEUR DÉVELOPPEMENT Daniel Soucy DIRECTEUR DES VENTES Gilles Bordonado COORDONATRICE AUX VENTES Lise Bourdages REFLET ÉCONOMIQUE Mireille Cyr Francine Genest CONSEILLERS PUBLICITAIRES Paul Laverdière Jocelyne Fontaine Yves Chamberland Francine Genest Daniel Soucy Julie Gordian Gaétan Lachapelle Jonathan Lessard Carolina Vachon Annie Perron La fraude par marketing de masse s'effectue grâce aux outils de communication de masse comme le té - léphone, l'Internet ou encore par la poste. en raison de leur couleur de peau, a compromis leur droit d'avoir accès à un lieu public et porté atteinte à leur digni - té. Par la voix de son avocat Me Jean- Philippe Nadeau, Claude Bertrand, pro - priétaire du bar, a soutenu que «la cou - leur n'a aucunement influencé la déci - sion de refuser l'accès au bar». Il a invoqué l'application de la Loi sur les infractions en matière de boissons alcooliques qui prévoit que la personne doit «prouver qu'elle est majeure [pour] être admise dans un bar». Dans son témoignage, M. Bertrand a affirmé donner comme directive à ses portiers de «ne pas hésiter à carter si on a un soupçon quelconque sur quelqu'un [pour maintenir la paix dans le bar]». M. Bertrand a admis qu'en 2005 et 2006, les danseuses se sont plaintes d'un phénomène de proxénètes. Rappelons qu'il y a un peu plus d'un an, dans la nuit du 8 janvier, le station - nement du bar O'Gascon a été le théâ - tre d'une fusillade et que trois suspects âgés entre 21 et 31 ans ont été arrêtés en lien avec cette affaire. GUIDES DES ADRESSES Mireille Cyr Vivianne Morin RÉCEPTION / PETITES ANNONCES / ARCHIVES Carole Cyr Jessica Berry Marjolaine Vézina COMPTABILITÉ Lise Caron INFOGRAPHIE / TYPOGAPHIE / MONTAGE Compo-Max Inc. Marcelles Hayes DISTRIBUTION Publi-Sac Laurentides 1 888 999-2272 NOUVEAU TIRAGE 58 500 LA REVUE, journal hebdomadaire, est publiée par LA REVUE de Terrebonne inc. 231, rue Ste-Marie à Ter rebonne, province de Québec (Code postal: J6W 3E4) et imprimé par l'imprimerie Transmag. Nos bureaux sont ouverts du lundi au vendredi de 8h30 à 17h. Dépô t légal à la Bibliothèque Nationale du Québec. Distribué gratuitement dans les municipalités de Terrebonne, Lachenaie, Mascouche, La Plaine, Saint-François ( Laval), Bois-des-Filion et dans les dépôts de journaux de la région. Coût de l'abonnement (12 mois): Canada 165$, État-Unis 300$, Étranger 300$. Tous droits rése rvés. La reproduction des textes d'information et d'annonces publicitaires est interdite à moins d'une autorisation écrite du directeur. Envoi de pub lication canadienne #0556971.

  • Add to bookmarks Add to subscriptions Share
    Page 5

    Ça promet! L a lutte sera belle en novembre à Mas - couche. Après le parti Vision Démocratique de Mascouche, qui a présenté son équipe il y a quelques semaines, on retrouve cette semaine dans nos pages le dévoilement de l'Équipe Luc Thériault. Dans les deux cas, plusieurs candi - dats bien connus seront de la partie. Les citoyens ont, à première vue, la chance de se voir confrontés à des choix plutôt difficiles. Dans le contexte où il est probable qu'il y ait au moins un autre candidat ou une autre candidate à la mairie, peut-être même deux, voire trois, et une sélection de nombreux candidats aux postes de con - seillers dans ces futures équipes ou à titre d'indépendants, les électeurs auront l'em - barras du choix. Les noms de Denise Paquette, qui as - sume avec rigueur et enthousiasme le poste de mairesse en remplacement de Richard Marcotte, de Sylvain Picard et même de l'actuel président de la Chambre de commerce de Mascouche, Pierre Nevraumont, circulent comme candidats potentiels à la mairie. Quant aux conseillers actuels, mis à part Jacques Tremblay, qui se retirera avec la présence de son fils comme candidat à la mairie, aucun autre n'a confirmé qu'il quit - tait la politique active. Qu'il s'agisse de Lise Gagnon, Nathalie Filion, Donald Mailly, Normand Pagé, que nous avions mis malencontreusement à la retraite lors d'une chronique précédente, M. Picard ou Serge Hamelin, qui a confirmé sa présence aux côtés de Guillaume Tremblay. De un, j'ai bien hâte de voir qui tentera sa chance à la mairie et aux postes de con - seillers. Et de deux, j'ai hâte de voir ce que les formations politiques et candidats auront à proposer aux Mascouchois, qui ont bien besoin qu'une nouvelle politique municipale s'offre à eux. Ce que je trouve d'autre part sympa - thique, c'est la présence de trois enfants d'ex-élus municipaux qui ont marqué l'his - toire de la ville, en l'occurrence Louise For - est, Richard Patenaude et Pierre Guil - beault, respectivement fille de l'ancien maire Gilles Forest, fils du l'ancien maire Bernard Patenaude, et fils de l'ancien con - seiller Gaston Guilbeault. De gros changements La Commission scolaire des Affluents a lancé de grands changements pour 2014- 2015 pour ses écoles secondaires, sacrifi - ant au passage la mission actuelle de l'école secondaire Léopold-Gravel, dont les choses allaient pourtant assez bien. J'ai un peu de difficulté à commenter le tout, mes deux filles étant impliquées dans ce remue-ménage. Je comprends bien certains objectifs, dont l'accueil de plus d'élèves au pro - gramme d'éducation internationale et l'amélioration souhaitable des services aux élèves en difficulté. Je trouve cependant malheureux que le chamboulement soit aussi grand et évacue totalement la mis - sion actuelle de l'école Léopold-Gravel. Bravo Andryves! En terminant, je tiens à féliciter Pays - agiste Andryves et ses propriétaires, Yves Charest et André Fournier, qui viennent de remporter un 38e prix Quercus lors du Gala reconnaissance Groupex, associé à l'organ - isation des Maîtres Paysagistes du Qué - bec. Que de trophées et de plaques vous avez gagnés au cours de vos 27 ans d'exis - tence! Messieurs, vous méritez bien les hon - neurs qui vous sont remis, à votre équipe et vous, année après année! Chapeau! ✃ Le mercredi 27 mars 2013 - LA REVUE - www.larevue.qc.ca A-5 POURQUOI ATTENDRE ? Découvrez comment la chiropratique peut vous aider ! ■ Hernie discale ■ arthrite, arthrose ■ asthme, otites ■ douleurs menstruelles ■ douleurs sciatiques ■ engourdissements (pieds, mains) ■ maux de dos, de cou ■ maux de tête, migraines ■ mauvaise posture ■ problèmes de digestion ■ stress, insomnie ■ tension entre les omoplates ■ (si d'origine neurovertébrale) TÉLÉPHONEZ MAINTENANT ! EXAMEN COMPLET (Incluant thermographie infra-rouge, EMG et radiographies, si nécessaires. Incluant votre 1 er traitement ) POUR SEULEMENT 40 $ (valeur jusqu'à 160$) Vous en avez plein le dos ? SOINS ADAPTÉS POUR TOUTE LA FAMILLE Une clinique à la fine pointe de la technologie : * thermographie vertébrale * électromyographie * radiologie sur place * analyse informatisée de votre posture THÉRAPIE MANUELLE ET PROADJUSTER Dre Marie-Josée Dubouilh D.C. Chiropraticienne 450.492.2322 321, mtée Masson, suite 202 à Mascouche (à côté du O'gym, face Hyundai) Contactez-nous avant le 13 avril 2013 Code promo: La Revue ✃

  • Add to bookmarks Add to subscriptions Share
    Page 6

    A-6 Le mercredi 27 mars 2013 - LA REVUE - www.larevue.qc.ca MODIFICATIONS AU RÉGIME D'AIDE SOCIALE Un projet loin de faire l'unanimité C ACTUALITÉ omme partout au Québec, le projet de rè - glement visant à modifier le régime d'aide sociale a provoqué moult réactions dans la région, à commencer par l'Action populaire des Moulins, qui déplore «l'an - nonce de ces coupes importantes» qui de - vraient entrer en vigueur le 1er juin. L'orga - nisme poursuit d'ailleurs sa mobilisation, à l'instar de ses homologues de la province, pour faire renverser la vapeur. Véronick Talbot redaction@larevue.qc.ca Rappelons que le 27 février, les grou - pes de défense des assistés sociaux ont eu toute une surprise en lisant dans la Gazette officielle du Québec que des changements visant l'aide sociale étaient projetés. En vertu des modifica - tions proposées dans le projet de règle - ment, les ménages composés de deux parents et d'un enfant de moins de cinq ans perdront l'allocation de 129 $ par mois versée pour «contraintes temporai - res». Le seuil d'admissibilité à cette même allocation pour les prestataires âgés sera pour sa part reporté de 55 à 58 ans. Enfin, l'aide aux prestataires toxicomanes sera aussi resserrée. Au total, on parle de compressions de l'or - dre de 19 M$. «En fait, contrairement à ce qui est énoncé dans les médias, on ne parle pas véritablement de coupes, puisqu'au con - traire, on augmente l'allocation à un Selon l'Action populaire des Moulins, ce n'est pas parce que les gens n'ont pas essayé de trouver un emploi qu'ils se retrouvent sur l'aide sociale. Au contraire, «ils n'ont jamais voulu en arriver là.» montant de 195 $ pour tous ces presta - taires qui accepteront de participer à un programme de réinsertion à l'emploi. On parle donc ici de mesures d'améliora - tion, qui visent à lutter contre la pauvre - té, à briser l'isolement et à aider les gens à retourner sur le marché du tra - vail. On se rappellera que d'ici 2016, 700 000 emplois seront à combler au Québec», a expliqué Mathieu Traversy, député de Terrebonne. Notre équipe est là pour vous Parce qu'il y a des imprévus... Les physiothérapeutes SPÉCIALISTES DES DOULEURS MUSCULO-SQUELETTIQUES L'équipe de Physiothérapie René Joyal et Associés se compose de physiothérapeutes, de thérapeutes en réadaptation physique et d'ergothérapeutes pour traiter rapidement et efficacement vos douleurs musculaires et articulaires.Rendez-vous * athlètes de haut niveau et sportifs amateurs * jeunes et plus âgés * accidentés de la route (SAAQ) * accidentés du travail (CSST) Mascouche 1025, montée Masson, bureau 300 450 966-6130 Terrebonne 579, boul. des Seigneurs 450 492-4787 rapide pour douleur aiguë lombalgie, sciatalgie cervicalgie, entorse, hernie, déchirure, raideur, capsulite, tendinite, bursite, arthrose, fracture, vertiges Ste-Anne-des-Plaines 482, boul. Ste-Anne, bureau 104 450 478-3078 Physiothérapie René Joyal et Associés PhysioPRJ.com Mobilisation du milieu Cependant, Johanne St-Denis, de l'Ac - tion populaire des Moulins, est loin de partager cet avis. «Je ne suis pas contre la mise en place de mesures pour sou - tenir le parcours vers l'emploi, mais je ne suis pas d'accord qu'on le fasse sur le dos des personnes dont la situation est précaire. Oui, on augmente l'alloca - tion mensuelle à 195 $ pour ceux qui accepteront de participer à un pro - gramme de réinsertion à l'emploi, mais cette allocation est temporaire, contrai - rement à celle de 129 $ qui était valable pour toute la durée de la contrainte», déplore-t-elle. Elle dénonce également que contraire - ment à ce qu'affirme le gouvernement, il n'est pas si facile pour les personnes de 55 à 58 ans aptes à se trouver un emploi de retourner sur le marché du travail. «C'est vrai qu'il y a plus d'em - plois disponibles qu'à l'époque où le ré - gime initial a été mis en place, il y a 20 ans, mais ce n'est pas le Pérou! Les gens qui travaillent en employabilité pourront vous le confirmer. Mon avis est donc que le gouvernement a non pas procédé à ces coupes pour renfor - cer l'incitation au travail et favoriser la participation au marché du travail, mais plutôt pour renflouer ses coffres.» «Une situation plus précaire» Pourtant, la députée de Masson, Diane Gadoury-Hamelin, insiste sur le fait que plusieurs de ses concitoyens de 55 à 58 ans lui ont signifié leur désir de retourner sur le marché du travail. «Ils ne demandent pas mieux que de retourner travailler, pourvu qu'on leur donne les moyens de le faire. Et c'est justement cette opportunité que nous voulons leur offrir, afin qu'ils retrouvent leur dignité et leur sentiment d'autoréali - sation. Et dans la conjoncture actuelle, avec le nombre d'emplois disponibles qui ne cesse de croître, la société se doit de mettre tous ses citoyens dans l'action.» Ce n'est toutefois pas assez pour con - vaincre Mme St-Denis. «C'est comme si on disait que ces gens qui se retrouvent sur l'aide sociale bénéficient de ce ré - gime parce qu'ils n'ont pas fait les efforts nécessaires pour se trouver du travail, et qu'ils préfèrent se complaire dans l'aide sociale. Je vous rappelle qu'une per - sonne sur l'aide sociale reçoit un chèque de seulement 604 $ par mois, et qu'une personne avec contraire temporaire ne reçoit que 129 $ de plus. Les gens qui en sont là n'ont jamais voulu en arriver là, et leur enlever ce 129 $ supplémentaire, c'est les mettre dans une situation en - core plus précaire.» Notons qu'une pétition est présente - ment en ligne sur le site de l'Assemblée nationale afin que le gouvernement abandonne ces mesures annoncées et retire ce projet de règlement. Au mo - ment d'écrire ces lignes, plus de 6 000 personnes l'avaient signée. BESOIN d'une REMORQUE VENTE et RÉPARATION de remorques de tous genres Spécial printemps Pièces Accessoires Échange accepté Location 15 % de rabais pour contracteurs Bienvenue aux particuliers Sur pièces et main-d'œuvre 7591, boul. Laurier, Terrebonne 450 707-1321

  • Add to bookmarks Add to subscriptions Share
    Page 7

    Grogne envers le réaménagement à la CSA A ACTUALITÉ lors que la Commission scolaire des Affluents (CSA) annonçait le 19 mars un important réaménagement physique de ses services à compter de l'année 2014-2015, les réactions sont nombreuses du côté des parents et même de quelques enseignants. Pénélope Clermont journaliste@larevue.qc.ca En plus d'avoir été interpelée par différentes personnes de manière individuelle, La Revue a remarqué que des groupes s'opposant au réaménagement ont été créés sur Facebook, notamment «Contre la fermeture de l'école Léopold-Gravel» et «Nous, on reste à Armand». Ces deux groupes comptaient respectivement 1 085 et 208 mentions «J'aime» au moment de mettre sous presse. Au nombre des commentaires reçus, plusieurs concernent le «démantèlement» de l'école Léopold- Gravel, qui implique de transférer les élèves du ski-études à l'école Des Rives et de ceux du régulier à l'école Armand- Corbeil. En contrepartie, les élèves de l'Impact et les classes d'adaptation scolaire d'Armand-Corbeil seraient dorénavant déménagés à Léopold- Gravel. Dans un communiqué, les parents concernés s'opposent à la mesure. «Parents et gens du Vieux-Terrebonne, la CSA a déjà sorti vos enfants de leur école primaire de quartier, Notre-Dame. Maintenant, elle veut sortir vos enfants de leur école secondaire de quartier, Léopold-Gravel», peut-on y lire. On stipule par ailleurs que Léopold- Gravel est «une des écoles les mieux cotées à la CSA» étant donné les nombreux projets et activités qu'on y trouve : équipes de hockey, semaine de la nutrition, concours de robotique, «Secondaire en spectacle», projets de lecture avec les élèves de l'école Saint- Louis, paniers de Noël, etc. Or, selon les parents qui s'y opposent, le réaménagement mettrait fin à tous ces projets appréciés des élèves. Portrait global de la situation Si elle est consciente des protestations qui circulent dans la communauté, la CSA soutient que plusieurs autres parents sont satisfaits de la situation, notamment ceux des élèves en adaptation scolaire à Armand- Corbeil et ceux de l'école l'Impact, dont l'emplacement, dans le secteur industriel de Mascouche, est source de mécontentement. «Nous comprenons que ça peut bouleverser la vie des enfants et des parents, mais notre décision se base sur un portrait global de la situation», précise Éric Ladouceur, responsable des communications pour la CSA, qui ajoute qu'Armand-Corbeil et Léopold-Gravel sont dans le même bassin. Le réaménagement permettrait d'offrir des locaux de meilleure qualité aux étudiants de l'Impact, en plus d'éviter le mouvement inutile d'élèves. On explique en effet qu'une partie de la clientèle en réadaptation scolaire d'Armand-Corbeil finissait par être transférée à l'Impact. Les élèves seraient ainsi tous regroupés dans un même lieu. De plus, Léopold-Gravel a atteint sa limite en ce qui concerne la population scolaire au moment où l'on se parle, selon la CSA. Le réaménagement en permettrait donc une utilisation plus appropriée. En ce qui a trait aux activités et aux projets mis de l'avant à Léopold-Gravel, ou dans toutes autres écoles, il faut savoir que chaque établissement compte ses propres activités, semblables ou différentes, au dire de la Commission scolaire. Par exemple, des initiatives comme «Secondaire en spectacle» ou des équipes sportives sont mises de l'avant dans plusieurs écoles de la région. Des parents ont aussi témoigné de leurs inquiétudes par rapport au transfert du programme en linguistique d'Armand-Corbeil vers l'école Des Rives. La CSA assure que le programme n'est aucunement en péril. Des places supplémentaires pourraient même être offertes. Notons que depuis le 20 mars, différentes rencontres avec les parents et les conseils d'établissement des écoles concernées ont lieu. Il est prévu que le projet soit adopté par le conseil des commissaires de la CSA le 28 mai. Le mercredi 27 mars 2013 - LA REVUE - www.larevue.qc.ca A-7 La restructuration de l'école Léopold-Gravel, dans le cadre du réaménagement physique à la Commissio n scolaire des Affluents, est au cœur des discussions. (Pho - to : Pénélope Clermont) SUPER FORFAITS À MASCOUCHE Mascouche- 170 Montée Masson. (450) 474-8885 place Mascouche

  • Add to bookmarks Add to subscriptions Share
    Page 8

    A-8 Le mercredi 27 mars 2013 - LA REVUE - www.larevue.qc.ca GRANDS PRIX DU TOURISME DE LANAUDIÈRE La SODAM, Éric Fortin et Sonia Vezzaro couronnés L ACTUALITÉ 'innovation dont ont fait preuve les acteurs du milieu touristique de la région a été couronnée pour une 27 e année, le 20 mars, alors qu'avaient lieu les Grands Prix du Tourisme de Lanaudière. La MRC Les Moulins s'est encore une fois distinguée avec trois prix reçus par des gens d'ici. Pénélope Clermont journaliste@larevue.qc.ca C'est chez Impéria Hôtel et Suites à Terrebonne que dignitaires et représentants de l'industrie touristique s'étaient donné rendez-vous pour souligner l'audace et l'esprit d'innovation des entrepreneurs touristiques de la région. La soirée, sous la présidence d'honneur du ministre des Finances et de l'Économie et député de Rousseau, Nicolas Marceau, a permis de couronner dix lauréats, en plus d'un coup de cœur. La Société de développement et d'animation de Mascouche (SODAM) a été le premier représentant de la MRC Les Moulins récompensé durant la soirée, grâce aux Marchés Desjardins Moulinois, dans la catégorie «Attractions touristiques : moins de 25 000 visiteurs». Choisie entre autres pour l'impact culturel positif qu'elle apporte, la SODAM a utilisé une variété d'outils de marketing et offert une visibilité aux producteurs locaux, selon le jury. Visiblement heureuse du prix remporté, Patricia Lebel, directrice générale de la SODAM, a parlé de victoire collective et a salué les gens qui ont cru au projet dès sa naissance, il y a cinq ans, notamment Denise Paquette, aujourd'hui mairesse de Mascouche, et Marianne Girard, directrice du volet agrotourisme de la SODAM et initiatrice des Marchés. Des honneurs individuels Dans la catégorie «Ressources humaines : superviseur touristique», Éric Fortin, coordonnateur parcs et bâtiments de l'Île-des-Moulins, a remporté les grands honneurs. Décrit dans sa vidéo de présentation comme un homme gentil et avenant - «c'est notre monsieur bonheur», a résumé Christine Huard, coordonnatrice générale et événements à l'Île-des- Moulins - l'homme s'est dit «flabbergasté» au moment de recevoir son prix. «C'est un honneur pour moi. Je félicite tout le monde qui était en nomination parce que nous sommes tous des VOUS PARTEZ EN VOYAGE AVRIL et MAI N'oubliez pas votre VACCINATION DÈS MAINTENANT! Jocelyne Gagné, infirmière bachelière de plus de 32 ans d'expérience, saura vous donner les recommandations pertinentes et une immunisation appropriée. Prenez un rendez-vous à votre convenance. Pharmaprix Julie Doucet 805, montée Masson, Mascouche 450 474-8896 , poste 10 La SODAM, récipiendaire dans la catégorie «Attractions touristiques : moins de 25 000 visiteurs», ét ait représentée par Marianne Girard, directrice du volet agrotou - risme, Patricia Lebel, directrice générale, et François Tétreault, agent de développement. Ils posen t aux côté d'Évangéline Richard, présidente de Tourisme Lanau - dière. (Photo : Pénélope Clermont) passionnés dans ce milieu-là. Je suis sans mot», a-t-il déclaré. Enfin, Sonia Vezzaro, de Tourisme des Moulins, a obtenu le prix «Coup de cœur» du jury pour avoir démontré une passion transparente pour le voyage et le tourisme, en plus d »avoir fait preuve d'un dévouement indiscutable autant pour ses collègues que pour son travail. Mme Vezzaro étant absente de la soirée, c'est sa collègue Annie Gingras qui a récupéré le prix en son nom. Soulignons par ailleurs que l'organisme Tourisme des Moulins figurait lui aussi parmi les finalistes, mais qu'il n'a pas remporté de prix. Les finalistes nationaux dévoilés à la mi-avril En terminant, Évangéline Richard, pré - sidente de Tourisme Lanaudière, a salué le travail des gagnants. «La qualité des candidatures déposées pour cette 27 e édition du concours était remarquable. Je suis convaincue que les lauréats sé - lectionnés par les membres du jury ont réellement des chances d'obtenir une reconnaissance au concours national. Une soirée comme celle-ci met de l'avant l'excellence de notre industrie et des entreprises qui contribuent grande - ment au rayonnement de la région», a-telle souligné. IMPÔTS 2012 50 $ 50 $ Service professionnel et rapide À partir de Impôt fédéral et provincial /personne Certaines conditions s'appliquent S ERVICES FINANCIERS ET COMPTABLES Incluant envoi GRATUIT des rapports par Internet. Marie Josée Morin Comptable Terrebonne 450 824-9010 514 602-2832 Gagnant dans la catégorie «Ressources humaines : superviseur touristique», Éric Fortin, coordonnateur parcs et bâtiments à l'Île-des-Moulins, a reçu son prix des mains du préfet de la MRC Les Moulins et maire de Terrebonne, Jean-Marc Robitaille. (Photo : Pénélope Clermont) Notons que les gagnants du gala ré - gional se retrouvent en lice et espèrent être sélectionnés pour la finale natio - nale, qui aura lieu le 14 mai à Gatineau. Lors de cette soirée, les 22 régions du Apportez vos consommations Réservez tôt au 450 839-6721 PRODUITS DE L'ÉRABLE Louise Grégoire & 450 839-6721 Réal Mailhot 450 839-7650 160 Petite Ligne, St-Alexis de Montcalm La récipiendaire du prix «Coup de cœur», Sonia Vez - zaro, étant absente, c'est sa collègue de Tourisme des Moulins, Annie Gingras, qui a reçu le prix en son nom de la part de Yann Fortier, représentant du jury. (Photo : Pénélope Clermont) Québec seront réunies au Casino du Lac-Leamy afin de célébrer l'industrie touristique québécoise. Les finalistes en route pour le gala national seront con - nus dans la semaine du 15 avril.

  • Add to bookmarks Add to subscriptions Share
    Page 9

    3601 AVENUE DE LA GARE (SORTIE 44, AUTOROUTE 640) ☎ 3550 AVENUE DE LA GARE (SORTIE 44, AUTOROUTE 640) ☎ 450 450 47 474 74-3333 3333 474-5555 47 474 74-5555 5555 OUVERT VENDREDI SAINT ET LUNDI DE PÂQUES DE 9H00 À 21H00 CADEAUX POUR NOS 25 PREMIERS ACHETEURS SURTOUT NE SIGNEZ RIEN AVANT DE COMPARER ALBI 290 MONTÉE MASSON (ANGLE DE L'ESPLANADE) ☎ 450 474-1110 47 474 74-1110 3600 AVENUE DE LA GARE (SORTIE 44, AUTOROUTE 640) ☎ 450 ALBI OCCASION 474-222 47 474 74-2 -2222 22 OUVERT LE SAMEDI ON VOUS ATTEND! Le mercredi 27 mars 2013 - LA REVUE - www.larevue.qc.ca A-9

  • Add to bookmarks Add to subscriptions Share
    Page 10

    A-10 Le mercredi 27 mars 2013 - LA REVUE - www.larevue.qc.ca L'Équipe Luc Thériault enfin dévoilée L ACTUALITÉ L'Équipe Luc Thériault, composée de Richard Patenaude, Dominic Benoit, Michel Thériault, Darllie Pie rre-Louis, Luc Thériault, candidat à la mairie, Christiane Laliberté, Micheline Laliberté, Pierre Gu ilbeault et Henri Le - barbé. (Photo : Luc Fortin) 'Équipe Luc Thériault s'est dévoilée aux Mascouchois le 24 mars dans les locaux de la Légion royale canadienne, dans une ambiance ponctuée de prestations d'artistes locaux. Et c'est dans une salle bondée de partisans, de parents et d'amis que les candidats de la formation politique ont présenté leurs intentions en vue du scrutin municipal du 3 novembre. Vanessa Blouin redaction@larevue.qc.ca Véronick Talbot redaction@larevue.qc.ca Luc Thériault, chef de l'Équipe Luc Thériault et candidat à la mairie de Mascouche, a entamé la rencontre tant attendue avec un discours persuasif et percutant. C'est sur la base de valeurs telles que l'intégrité, la transparence, la compétence, la proximité et le changement qu'il compte diriger son équipe vers le succès. Candidats uniques et engagés Tous déterminés à faire de Mascouche une ville meilleure, les huit candidats de la formation politique sont fiers de maintenant militer aux côtés de Luc Thériault. L'équipe d'aspirants conseillers municipaux est composée de Richard Patenaude, candidat dans le quartier 7, Dominic Benoit, candidat dans le quartier 4, Michel Thériault, candidat dans le quartier 3, Darllie Pierre-Louis, candidate dans le quartier 1, Christiane Laliberté, candidate dans le quartier 6, Micheline Laliberté, candidate dans le quartier 8, Pierre Guilbeault, candidat dans le quartier 2, et Henri Lebarbé, candidat dans le quartier 5. «J'ai soigneusement choisi mes candidats en fonction de leurs compétences ainsi que de leur expérience. Chacun d'entre eux possède une expertise particulière qui nous permettra, dès le 4 novembre, de diriger notre ville de manière efficace et cohérente. C'est pourquoi je suis heureux de cette équipe solide, compétente, intègre et qui travaillera pour que nous retrouvions notre fierté d'être Mascouchois», a indiqué M. Thériault. Une nouvelle vision pour Mascouche Luc Thériault et son équipe souhaitent dès maintenant redonner aux Mascouchois la fierté d'être citoyens de la ville. En effet, depuis plusieurs mois, la Municipalité est malmenée et les allégations s'accumulent. M. Thériault et son équipe promettent donc de remettre Mascouche sur la carte de façon positive et, par le fait même, de redonner aux contribuables leur sentiment d'appartenance. Au terme des élections, c'est par la création d'un forum interactif permettant aux Mascouchois d'échanger avec les élus et par la mise en place de comités consultatifs de quartiers que Luc Thériault et son équipe rassureront la population sur leurs intentions et s'assureront d'aller dans le sens de ses intérêts. Des déjeuners du maire seront aussi ajoutés À À Terrebonne, Terrebonne, plus plus Ford Ford que que jamai jamai s s ! ! au calendrier pour permettre aux gens de s'exprimer sur les enjeux d'actualité. Un logo plein de sens L'équipe a aussi profité de l'occasion pour faire le dévoilement de son logo. «Celui-ci représente les citoyens des huit quartiers de Mascouche qui sont réunis afin de travailler ensemble, en équipe, au renouveau de la politique municipale. La combinaison de ses couleurs, le vert et le marine, illustre quant à elle le caractère vert que l'on souhaite préserver, la rivière qui sillonne le territoire et un principe fondamental du parti, soit le développement durable de Mascouche. Pour l'Équipe Luc Thériault, la ville doit se développer de manière à ce que les futures générations de Mascouchois puissent vivre dans un milieu de vie sain. Il s'agit d'une question d'équité intergénérationnelle. Finalement, cette volonté de vouloir préserver notre patrimoine naturel est aussi représentée par l'ensemble du logo qui forme une fleur des champs», a expliqué le candidat à la mairie. ALLONGÉES ✓ Heures de service et de SOIR Sur rendez-vous... Lundi 7 h 30 à 18 h - Mardi, mercredi et jeudi 7 h 30 à 20h30 Vendredi 7h à 15 h

Page 1 of 10

Please wait