Publishers
Add to bookmarks Add to subscriptions Share
PUBLICATIONS LA REVUE
Newspapers | Community / News / Newspaper / Periodicals / Advertisement / Advertiser 2017-04-11 22:52:13
Page 1 of 3
  • Add to bookmarks Add to subscriptions Share
    Page 1

    L E M E RCRE D I 12 AVRIL 201 7 Volu m e 40 No 49 - 50 000 exem plaires Agence immobilière 450 471-5503 ORTHODONTISTE Dr Nathalie BEAULNE 1423, chemin Gascon Terrebonne Bureau #200 450 964-7072 www.orthodontisteterrebonne.ca HONORÉS LORS DU MATCH DES BL UE JAY S SUR LE TE RRAIN AV E C NOS JOUE URS ÉTOILES PAGE S 4 ET 5 Photo : Pénélope Clermont FABRICANT Ornemental • Tonnelle • Juliette • Rampe • Maille • Latte • Bois • Verre Venez visiter notre salle de montre Bon printemps! 3318, rue Jacob Jordan, Terrebonne Qc Canada J6X 4J6 • www.cloturesfrontenac.com Tél.: 450968-1000

  • Add to bookmarks Add to subscriptions Share
    Page 2

    GRAND SOLDE D’ENTREPÔT *Bénéficiez de l’un des 3 programmes d’aide financière lors de votre achat. Contactez-nous, on s’occupe de tout! Plans de financement disponibles Pompe à chaleur 21 APPAREILS EN SOLDE JUSQU’À 500 $ DE RÉDUCTION ! Filtres Filtres de tous genres • Hepa • Fournaise • Échangeur d’air Multi-climat MC À partir de 8 ,95$ Fait aux États-Unis Modèle FE Chauffage et climatisation centrale Multi-climat MC Climatisation Chauffage MITSUBISHI ÉLECTRIQUE Fournaise électrique Créez votre confort Thermopompe 2 - Le mercredi12 avril2017 - www.letra itd union .com Climatisation Chauffage Pour chauffage ou pour une conversion d’huile vers électricité *Certaines conditions s’appliquent voir détails en magasin. Pour un temps limité. Les appareils peuv ent légèrement différer de ceux illustrés. Haute efficacité

  • Add to bookmarks Add to subscriptions Share
    Page 3

    QUE SO N T-IL S D EVENUS ? GUY D UBOIS Tr oqu er la ville etle badge pour la nature etle martea u AutantGu y Dubois a tou jou rs donné le meilleu r de lu i-même pen - dantplus de 37 ans comme policier à Terrebonne,autantilavait besoin de déménager pour décrocher et profiter pleinementde sa retra ite en faisa n ttou tautre chose. J ea n -Marc Gilb ert media@ larevu e.qc.ca Aprè s son dé pa rt pou rsa retraite en jan - vier2014,le jou rm ê m e de ses 58 ans,l’an - cien chef du Service de police de Terre - bonne/Sainte-A nne-des-Plaines/Bois-des-Filion ,Gu y Du bois a choiside s’établiren bordu re d’u n petitlac da n s les La u ren tides,près de Mont-Trem blant.Même sipou rcela,ilde - va it laisser derrière u n e ville à laquelle ila con sa cré sa ca rrière en tière,ce dé pa rt a été sa lutaire pou rlu i. «Ça auraitété pé n ible de con tin uerd’ha biter ici,d’en ten dre les sirènes,de tou jou rs voirdes auto-pa trou illes,de pa sserdeva n tle poste sa n s m ’arrêter, etc.», expliqu e M.Du bois,en en trevu e. LA CHASSE ET L’ATELIER Gra n d pa ssionné de tous les types de cha sse (chevreu il,origin al,ou rs et petits gibiers)etha bile de ses mains,le policiera vite trou vé qu oifaire de son tem ps. «Je me su is bâ tiu n atelierda n s lequ elje fa - briqu e des m eubles en bois,su rtou t pou rla famille et les a m is. Mais, je travaille seu le - ment du lu ndiau ven dredi,de 9 h à 15 h,rigole-t-il.J’aide a u ssi des voisins dans leu rs projets de rénovation s.» Ildonne égalem en t de son tem ps,comme ill’a fait pou rle footba llà Terrebonne à une certa ine époque.«Je su is bé n é vole lors des com pé tition s sportives (Iron m a n ,dem i-Iro - man)eta u ssipen da n tle Festiva lde Blu es de Mont-Trem blant,u ne musiqu e qu e j’adore», témoign e Gu y Du bois. PAS LE TEM PS DE S’ENNUY ER Pu isqu ’ila rapidement su comment meu - bler ses jou rn é es,le travailde directeu r de Habitant maintenant dans les Laurentides, M. Dubois profite de la vie et passe beaucoup de temps dans son atelier. Il attend également la naissance de sa première petite fille dans quelques semaines. (Photo : Jean- Marc Gilbert) police ne lu imanque pratiqu em en tjamais. «Je m ’ennuie pa rfois des relation s a vec le personnelet les collègues de l’état-m ajor. Nou s étion s tissé s serré.Mais je ne m’ennuie certa in em en t pa s des n é gociation s de con - ven tion collective ou des su ivis bu dgé taires»,dit,avec un sou rire en coin,ce - lu iqu in e s’est jamais con sidé ré comme un ga rs de bu rea u . D’ailleu rs,ilaffirm e qu e c’est un peu par ha sa rd s’ila graviles échelon s ju squ’au poste de directeu r.«A u dé pa rt, je vou lais seu le - ment être un excellen t pa trou illeu r,ca rc’est l’âme d’un service de police.J’aien su ite eu des opportu n ité s et je su is deven u sergen t, pu is ca pita ine,et fin alem en t en qu ê teu r,ra - con te-t-il.Mais je su is très fier d’avoireu le privilège de commencercomme pa trou illeu r avantde deven irdirecteu r.» À son avis,ilserait un peu préten tieu x de dire qu ’ila quitté son poste a vec le sen timentdu devoira ccom pli.«J’aisimplem en tla sa tisfaction d’avoirtou jou rs faitm on travailà 100 % et d’avoir é té loya l en vers la Ville», dit-il. SO UVENIRS Pa rm iles dossiers qu ion t m a rqu é sa ca r- rière,Gu y Du bois retien tnotammentl’explo - sion de la discothè qu e Bu bbles, en 1995, presqu e au tou t dé bu t de la gu erre des m o - tards. Cin q ans plu s tard,le propriétaire du Bistro McTavish, Francis La forest, a été battu à mort,vraisem blablem en tpa rce qu ’ilrefusait qu ’u n réseau de vente de stu pé fiants s’in s - talle da n s son établissem en t. En tre ces deu x tristes é vé n em en ts, Ju lie Su rpren a n t,u ne adolescen te de 16 ans,dis - pa raissa it en n ovem bre 1999.«C’est certa in qu e n ous aurion s aimé une con clusion da n s ce dossier,laisse tom ber M.Du bois,émotif. Des cinq en qu ê teu rs qu e com ptaitle service Guy Dubois a été directeur du Service de police de Terrebonne/Sainte-Anne-des- Plaines/Bois-des-Filion de 2005 jusqu’à sa retraite en 2014. (Photo : Archives) à cette é poqu e,deu x travaillaien t à tem ps plein su rce dossier,en collaboration avec la Sû reté du Q uébec.L’un d’eu x con serva itu ne photo d’elle su r son frigo et y pen sa it tou s les jou rs.» Un e au tre petite dé ception , plu s légère tou tefois,est de n ’avoir jamais pu s’a sseoir da n s la cha ise de directeu rdu fu turqu a rtier gé n é ralde la police de Terrebonne,un dos - sier da n s lequ elila énormément travaillé. «J’airetardé m a retraite de deu x ans,uniqu e - ment pou rça ,mais ça a pris plu s de tem ps qu e prévu»,con clutM.Du bois. Plus de trois ans après son dé pa rt à la re - traite,la construction de ce nouveau quartiergé n é raln’a tou jou rs pa s dé bu té. www.letra itd union .com - Le mercredi12 avril2017 - 3

  • Add to bookmarks Add to subscriptions Share
    Page 4

    Ga gn é etAu coin sa lués par la fou le du stade olym p iqu e C’estdevant52 202 sp ectateu r s,le sa m ed i1er avril,qu e les Qu é - bécois ayantjou é pour une équipe de la Ligu e majeu re de base - ball(MLB) on tété hon oré s au Stade olym p iqu e de Montréal,avantle match op p osa n tles Blu e Ja ys de Tor on to aux Pira tes de Pittsb u r gh. Pa rm iles athlètes sa lués se trou va ien tles jou eu rs étoiles moulin ois Éric Ga gn é etDerek Au coin . D O SSIE R D E LA SE M AIN E 4 - Le mercredi12 avril2017 - w ww.letra itd union .com P énélop e Cler m on t jou rn aliste@ larevu e.qc.ca L’édifice vibrait d’émotion lorsqu e les jou eu rs du pa ssé et du présent du ba seba ll majeu ron tfaitleu ren trée su rle terrain.Pré - sen té s à tou rde rô le,Derek Aucoin,Claude Ra ym on d, Den is Bou cher, Ra ym on d Da - viault, Philippe A u m on t, Éric Cyr, Steve Green ,Ru ssellMartin et Éric G a gn é , qu ia d’ailleu rs eu droit à des applaudissem en ts n ou rris,on t reçu un accueilcha leu reu x des pa rtisa n s. En point de presse a près la cérémonie,le M a scou chois,don t le dern ierlancerda n s la grande ligu e rem on te à 2008,n’a pas man - qu é de sou lign erla chose.«C’était émotif,je ne m’atten da is pa s à ça ,a dit Éric Gagn é .J’ai eu des frisson s et j’aipresqu e versé u n e larme.Presqu e!Tu te dis tou tle tem ps qu e le Derek Aucoin a connu une journée fort occupée. Non seulement était-il parmi les joueurs honorés, mais il couvrait aussi le match pour le 98,5 FM et TVA Sports. On le voit ici en entrevue avec sa collègue, Nancy Audet. (Photo : Pénélope Clermont) Nouveau téléphone 450␣964-4444 Nouveau courriel général letraitdunion@larevue.qc.ca 231, rue Sainte-Marie Terrebonne (Québec) J6W 3E4 Petites annonces 1 866 637-5236 www.letraitdunion.com facebook.com/letraitdunion m onde ou blie,mais ce son tde bea u x sou ve - nirs qu ’even k o (l’orga n isa teu r des m a tchs des Blu e Ja ys à Montréal)n ous a fait revivre. C’était le “fun” de revoirtou s les jou eu rs et d’être su rle terrain [où m es idoles on t jou é ]. Je ne pensais pa s revivre ça .Je pen se qu e c’estpou rdes “feelin gs” comme celui-là qu e tu ne peu x pa s lâcherle ba seba ll.Pa rce qu e le ba seba lln e te lâche jamais.» UN LAN CEUR D’ASSURANCE POUR UNE ÉQ UIPE L’athlète ne pou va it pa s sibien dire,alors qu ’ils’est en traîné avec les D odgers de Los Angeles da n s les dern ières sem a ines afin de mettre les cha n ces de son cô té pou ru n pos - sible retou ravec une équipe de la MLB.«Je pa rle bea u cou p a vec les D odgers.Je pen se qu e je peu x ê tre u n e a ssu rance pour une équipe.J’ai41 a n s, je sa is qu e tou tes les équipes son tpleines,mais sij’aiune cha n ce, je seraiprêt.Je con tin ue de m e lancer.La sa i- son est lon gu e et je pen se qu e je peu x ap - porterbea u cou p à une équipe.Mon bras va bien »,a déclaré l’athlète qu ia travaillé sur ses lancers,notamment avec RusselMartin, du rantla sa ison morte. «Même à 41 ans,ily a tou jou rs qu elqu e chose à a ppren dre.On ne peu t jamais con - trôlerla “ga m e” à 100 % da n s le ba seba ll»,a évoqué celuiqu i,en recommençant à s’en - traîner,vou laitsu rtou treprésenterle Ca n a da lors de la Cla ssiqu e m ondiale de ba seba ll,ce qu ’ila fait. «W EEK -END DE RÊVE» POUR DEREK AUCOIN La ven u e des Blu e Ja ys à Montréala égale - ment fait vivre u n «w eek -en d de rêve» fort occu pé au Terrebonnien Derek Aucoin.Non seu lem en t l’ancien lanceur a été honoré pou ravoirporté les cou leu rs des Expos en 1996,mais ilétait a u ssien on des au 98,5 FM et à TVA Sports pou rla cou vertu re des deu x matchs des Ja ys. «J’étais fierd’être là avec ma famille.L’ac - cu eil des pa rtisa n s a é té exceptionnel», a sou levé l’homme qui,m ême s’iln ’a connu qu ’u n pa rcou rs de cou rte du rée da n s la MLB, ne néglige pa s le rôle de m odè le qu ’iloc - PUBLIÉ PAR 231, rue Sainte-Marie Terrebonne (Québec) J6W 3E4 PRÉSIDENT-DIRECTEUR GÉNÉRAL Gilles Bordonado FONDATEUR Pierre Vigneault RÉDACTRICE EN CHEF Véronick Talbot JOURNALISTES Mélanie Savage Pénélope Clermont Gilles Fontaine Jean-Marc Gilbert Karine Limoges PHOTOGRAPHE Armand Ohayon (G4 Média) 514 219-0269 DIRECTEUR DES VENTES Gilles Bordonado Les joueurs honorés présents pour la cérémonie d’avant-match : Éric Cyr, Claude Raymond, Denis Boucher, Derek Aucoin, Russell Martin, Steve Green, Raymond Daviault, Éric Gagné et Philippe Aumont, en compagnie de Tim Raines, au centre. (Photo : Pénélope Clermont) cu pe da n s l’esprit des jeu n es jou eu rs de ba - seba ll. «Je su is m oi-m ême le produ it d’une ren - con tre qu e j’aifaite a vec m on idole A n dre Dawson à l’âge de 10 ans.C’est grâce à lui qu e j’aijou é au ba seba ll,et j’aicom pris très jeu n e la respon sa bilité qu e j’avais.C’est u n privilège qu e j’aieu de jou erau ba seba llet je me fais un devoirde bien m’en servir»,a in diqu é celuiqu ivoit a u ssicomme un privi- CONSEILLERS PUBLICITAIRES Paul Laverdière Yves Chamberland Daniel Soucy Julie Gordian Jonathan Lessard Annie Perron Vivianne Morin Pierre St-Arneault Luc Laurin Charles Verdun DIRECTEUR DÉVELOPPEMENT Daniel Soucy lège le fait de pou voir fou ler à nouveau le terrain pou rle travail. «C’est le “fun” de pouvoir échangeravec les jou eu rs et d’être da n s la place.La dyn a - miqu e est différen te,même sije n ’ha is pa s non plu s le travailen stu dio.Ça m e perm et de su ivre les é qu ipes a vec l’avantage de pou voir reven ir dorm ir chez m oi tou s les soirs.C’estle meilleu rdes deu x m ondes!»,at-ilcon clu. Éric Gagné et Russell Martin, qui ont tous deux joué pour les Dodgers de Los Angeles, ont partagé un moment de complicité durant la pratique au bâton des Jays. (Photo : Pénélope Clermont) RÉCEPTION / PETITES ANNONCES Carolle Cyr Jessica Berrry Émilie Bordonado COORDONNATRICES AUX VENTES Lise Bourdages Cinthia Audet-Davidson COMPTABILITÉ Lise Caron INFOGRAPHIE Compomax inc. IMPRESSION Transmag DISTRIBUTION Publi-Sac TIRAGE : 50 000 EXEMPLAIRES LE TRAIT D’UNION, journal hebdomadaire, est publié par LA REVUE de Terrebonne inc. 231, rue Ste-Mari e à Terrebonne, province de Québec (Code postal: J6W 3E4) et imprimé par l’imprimerie Transmag. Nos bureaux sont ouverts du lundi au vendredi de 8h30 à 17h. Dépôt légal à la Bibliothèque Nationale du Québec. Distribué gratuitement dans les municipalités de Terrebonne, Lachenaie, Mascouche, La Plaine et dans les dépôts de journaux de la région. Coût de l’abonnement (12 mois): Canada 200$, États-Unis 300$, Étranger 300$. Tous droits réservés. La reproduction des textes d’information et d’annonces publicitaires est inter dite à moins d’une autorisation écrite du directeur.

  • Add to bookmarks Add to subscriptions Share
    Page 5

    www.braultetmartineau.com MOIS/ANNÉE EN À LA FIN DE VIGUEUR 09 / 05 09 / 05 MARIE-PIERRE CHAMPAGNE Dans les cou lisses du match des Ja ys L es sp ecta teu r s d u m a tch d es Blu e Ja ys d u 1er a vrilse sou vien - drontsu r tou td es trois heu res d’émotion s qu ’ils on tvé cu es avant de cé lébrer la victoire de leu r équipe favorite.Mais pour plusieu r s personnes gra vitantautou r de ceté vé n em en t,ils’agissa itb ien plus qu e de trois heu res de tra va il. Offres en vigueur du jeudi 13 avril au lundi 17 avril 2017. Quantité limitée sur certains articles. Valable sur les produits en inventaire seulement. Ces offres ne peuvent être jumelées à aucune autre promotion. Détails en magasin. †† Brault & Martineau déduira de votre achat un montant équivalant à la TPS et à la TVQ. Détails en magasin. **Marques et modèles sélectionnés. Détails en magasin. † Voir conditions en magasin. ***Dans un rayon de 200 km. Détails en magasin. P énélop e Cler m on t jou rn aliste@ larevu e.qc.ca Peu a va n t 10 h,le silen ce rè gn e da n s le sta de.Rien à voiravec le bruit qu e la fou le produ ira au moment où les jou eu rs québé - cois fou leron t le terrain pou ru ne tou cha n te cé rémonie, da n s près de trois heu res. Les préposés effectu en t les dern iers préparatifs su r le terrain pen da n t qu e des ca m é ramans prennent place aux abords du terrain,su ivis des jou rn alistes etd’autres invités. Certa in es person n es se connaissen t,se sa - lu entetsem blen tavoirl’ha bitu de d’avoirac - cè s à cet espa ce réservé,alors qu e d’autres, admiratifs,observen ttou t.Derek Aucoin,qu i sera parmiles gens honorés un peu plus ta rd,sa lue RodgerBru lotte,un autre Terre - bonnien actifce jou r-là.Celu i-ci,u n ha bitu é *Termes et conditions de la vente pour le programme de fi nancement « Paiements mensuels égaux, sans intérêt » : achat minimum requis de 799 $ avant taxes pour les matelas sauf items sélectionnés. Sous réserve de l’approbation de la Fédération des caisses Desjardins du Québec (« la Fédération »). Tous les taux d'intérêt annuels indiqués sont sujets à changement. L’offre « Paiement reporté, aucun paiement ni intérêt avant… » permet de rembourser, par l’entremise d’une carte de crédit émise par la Fédération (« la carte »), un achat à paiement reporté qui est sans intérêts pendant la période déterminée lors de l’achat. Si cet achat est non payé en entier à échéance, un taux d’intérêt annuel d’au plus 21,9 % s’y applique et celui-ci est converti au mode de remboursement d’un achat par versements égaux et consécutifs exigible en 12 mensualités égales si le solde converti est inférieur à 1 000 $, en 24 mensualités égales si le solde converti est égal ou supérieur à 1 000 $ et inférieur à 3 000 $, et en 36 mensualités égales si le solde converti est égal ou supérieur à 3 000 $. COÛT ANNUEL COÛT POUR UN CYCLE DE FACTURATION DE 30 JOURS TAUX D’INTÉRÊT ANNUEL EXEMPLES DE FRAIS DE CRÉDIT SOLDE MOYEN QUOTIDIEN 100 $ 100 $ Achat courant 19,90 % 1,64 $ 19,90 $ Achat par versements égaux 19,90 % 1,64 $ 19,90 $ Achat à paiement reporté 21,90 % 1,80 $ 21,90 $ Taux d’intérêt annuel de la carte d’au plus 19,9 %. Le délai de grâce de la carte est de 21 jours sans intérêts, à partir de la mise à la poste du relevé mensuel ou de sa mise en disponibilité en format électronique, pour acquitter le solde total du relevé sans être obligé de payer des frais de crédit, sauf sur les avances d’argent et les chèques. Paiement minimum de la carte constitué de 5 % du total : du solde indiqué sur le relevé de la période précédente, des frais de crédit applicables aux achats et mensualités impayés à l’échéance de cette période, des achats courants, avances d’argent et chèques de la période visée par le relevé et des frais de crédit sur les avances d’argent et les chèques; auquel s’ajoutent : la ou les mensualités de la période visée par le relevé, le montant des achats à paiement reporté exigible à la date du relevé, tout montant en souffrance et toute autre somme prévue par le contrat de la carte. Il n’y a aucuns frais d’adhésion/renouvellement qui s’appliquent selon la carte demandée ou utilisée pour procéder à l’achat. Détails en magasin. du sta de,sa lue pratiqu em en t tou t le monde qu ’ilcroise. «C’est le “fun” de voirles gen s et de com - menterles matchs en direct,con fiera-t-ilau Traitd’Un ion après la pa rtie.Su rtou tlorsqu ’il y a bea u cou p de m onde.L’ambiance est in - croya ble!» Les jou eu rs des Ja ys en tamentleu réchauffem en t.O n enten d les ba lles fra pperl’in té - rieu rdes ga n ts des jou eu rs.Ça sen t en fin le ba seba lllorsqu e le pu blic en tre en scè n e, prê t à cé lébrer u n e victoire à la suite du match nulde la veille. Les jou rn a listes réalisen t qu elqu es en tre - vu es in dividu elles avantqu e seu ls les photo - graphes etca m é ramans n’aien taccès au terrain pou rla cé rémonie d’ou vertu re. CHACUN À SO N POSTE Un e fois les a ctivité s lancées,tou t le monde se réunit su r la ga lerie de presse,au nivea u 300.La vu e su rle terrain estim pren a - 90 jours d’essai † Literie aussi disponible Payez jusqu'à 50 Matelas et sommier MELIA Ressorts Posturepedic ® en titane/Soutien de contour Unicased ® Mousse viscoélastique avec gel/Sommier rigide de 9 po Sommier rigide de 5 po aussi disponible Livraison gratuite D O SSIE R D E LA SE M AIN E PROFITEZ D’ÉCONOMIES FLEURISSANTES ! JUSQU’À CE LUNDI 98 $* 11 /50 mois 599 ble.D’un cô té,les commentateu rs etles ana - lystes,don tRodgerBru lotte etJa cqu es Dou - cetpou rTVA Sports,se trou ven tà leu rposte da n s de petites ca bines vitrées.On recon n a ît a u ssi Christian Gauthier,bien a ctif da n s la MRC Les Moulin s,qu iagit comme annon - ceu rmaison pou rle match. Tou t prè s, les jou rn a listes é crits son t à l’œ uvre et atten den t la ven u e de Den is Bou - cher,Éric Gagn é etClaude Ra ym on d.Ce derniercon fiera croire plu s qu e jamais au retou r des Expos,su rtou t s’ils’agit du dé m é n a ge - mentd’u ne franchise. Au cou rs de la pa rtie,cha cu n s’affaire à sa tâche.Nan cy Audetde TVA Sports pren d des notes. «J’airé a lisé des en trevu es a va n t le match et là,je mets su rpa pierles poin ts qu i m’a ppa raissen t les plu s im portants pou rsa - voirqu oiaborderdans mon reporta ge d’a - près-match»,expliqu e celle don t le m a n da t est plu s gé n é ralpou rce w eek -en d de ba se - ba llà Montréal.Normalem en t,elle auraitdé - cortiqu é le match avec plu s d’atten tion pou r ATTENTION ! Cette promotion débute demain ! NOUS PAYONS LES †† 2 TAXES dans tous nos départements** Marques et modèles sélectionnés $ L’ensemble 2 places • 1 place 11,78 $*/mois ou 589 $ • Grand lit 13,98 $*/mois ou 699 $ • Très grand lit 21,98 $*/mois ou 1099 $ braultetmartineau.com 90 jours d’essai † Literie aussi disponible versements sans intérêt * sur les matelas ** Marques et modèles sélectionnés les en trevu es avec les jou eu rs. LES PLUS GRANDES MARQUES Matelas et sommier NOÉMIE Ressorts ensachés/Contour de mousse Best Edge ® Mousse Polygel ® /Sommier rigide de 8,5 po Sommier rigide de 5,5 po aussi disponible Livraison gratuite 98 $* 17/50 mois 899 HEURES D’OUVERTURE : LUNDI AU MERCREDI 10 h à 18 h • JEUDI ET VENDREDI 10 h à 21 h • SAMEDI 9 h à 17 h • DIMANCHE 16 AVRIL FERMÉ (Pâques) MASCOUCHE 450 474-8531 • 210, MONTÉE MASSON (BÂTISSE C), MASCOUCHE J7K 3B5 Deux fidèles complices, Rodger Brulotte et Jacques Doucet, de leur poste de travail pour la couverture du match. (Photo : Pénélope Clermont) LA CONCLUSION D’UNE «BELLE JO URNÉE» Neu vième manche,le pu blic se lève et fait claquerles ba n cs,créant un gron dem en t in - croya ble da n s le sta de.Le lanceurdes Ja ys réalise une troisième prise,mettantun terme aux hostilités.La ga lerie de presse se vide.Le Trait d’Un ion en profite pou r aller à la ren - con tre de RodgerBru lotte,qu ise sou vien dra lon gtem ps de cette «belle jou rn ée». «O n n’avait jamais réunitou s les Q u é bé - cois et la fou le é ta it présente pou r eu x.Ce qu e je retien s,c’est qu ’Éric (Gagn é )a senti qu e le m on de l’aimait en core, con fie-t-il. C’estle “fun” pou rles ancien s jou eu rs de voir qu e les gens ne les on t pa s ou bliés.Ra y - mond Daviaulta jou é avec les Mets en 1962, ila rrive su rle terrain en 2017 et on l’a pplau - diten core.Wow!» «W ow !» Ça résume bien la jou rn é e,en effet. Plage horaire de 4 heures DE MATELAS $ L’ensemble 2 places • 1 place 17,78 $*/mois ou 889 $ • Grand lit 19,98 $*/mois ou 999 $ • Très grand lit 27,98 $*/mois ou 1399 $ Plan BM † Service de livraison flexible et gratuit*** Desjardins partenaire officiel de Brault & Martineau Paiement Direct www.letra itd union .com - Le mercredi12 avril2017 - 5

  • Add to bookmarks Add to subscriptions Share
    Page 6

    ARTS E T CUL TURE L’amour après l’amour Ah,l’amour!Source in épuisa b le d’in spira tion .Pou r preuve,l’au - teu re de Terrebonne,Joa n ie MailhotPoissa n t,vien t de publier son d eu xième roman. Ap rè s «Jeu n e lib rair e cherche r om a n d’amour»,elle ré cidive avec «Y a ju ste les folles qu icha n gen tpas d’idée».Pa rce qu ’après l’amour,ily a en core de l’amour. P énélop e Cler m on t jou rn aliste@ larevu e.qc.ca Ce deu xième livre,dispon ible da n s les librairies depu is le dé bu t m a rs,est en fait la su ite du prem ierrom a n de l’auteu re,pu blié aux Édition s de Mortagne en mars 2015.À la fin du prem iertom e,A rielle avait trou vé l’a - mour.Six mois plu s tard,est-ce bien le ca s? «Elle vit u n e dé sillu sion . Tou t n ’est pa s merveilleu x,dé voile Joa n ie MailhotPoissa n t. Les histoires fin issen tsou ven tqu a n d l’amour commence,mais qu ’y a -t-ilaprès? L’amour ne se trou ve pa s tou jou rs où on pen se.» C’est ce qu e le personnage découvrira,aux dires de la Terrebonnienne. UNE INSPIRATION DE LONGUE DATE L’auteu re é crit des histoires d’amourde - pu is son adolescen ce.«Je su is qu elqu ’u n de mélodramatiqu e,lance-t-elle en riant,a ssu - rant qu ’elle l’est moins en vieillissa n t.J’aime l’amourqu isou lève les pa ssion s et le sen timentde dé chirem en t.C’estce qu e je vou lais vivre à travers mes écrits.» Au fildes ans,da n s la réalité etnon su rpa - pier,elle a ren con tré des hommes qu ilu ion t fait vivre tou tes sortes d’histoires.Des hom - mes qu ’elle rem ercie d’ailleu rs pou rl’in spira - tion qu ’ils lu ion tprocu rée.En cou ple depu is 13 ans aujou rd’hu i, elle con tinue d’écrire avec un rega rd plu s mature,cette fois. DES PERSONNAGES EN ROM AN C’est da n s les dern ières a n n é es qu ’est n é son prem ier rom a n ,«Jeu n e libraire cherche rom a n d’amour».«J’avais vu un film pou ren - fants da n s lequ elles titres des livres devien - nent des personnages.Je me su is dem a n dé ce que ça donnerait si je transposais cette idé e da n s m es histoires»,expliqu e-t-elle. C’est ainsiqu e pren d form e cette sé rie en deu x tom es.Dan s le prem ier,A rielle tom be en amouravec Rom a n d’A ventures.Mais voilà qu e da n s le deu xième,elle cô toie aussiRo - man Noir,u n ancien bé gu in ,et Nou velle Lit - téraire,un ancien amantdeven u u n amipré - cieu x.Pa rion s qu ’u ne de ces histoires vien - dra brou illerles pa ges. TRO ISIÈM E LIVRE À VENIR? Écrit da n s u n ton légeret humoristiqu e,le livre a officiellem en tété lancé le 1eravrilà la bibliothè qu e de l’Île-des-Moulin s,en com pa - gn ie d’amis et de m embres de la famille de l’auteu re,qu ia depu is pa rticipé au Sa lon du livre de Q uébec,du 5 au 9 avril. En seign a n te en français a u secon da ire, Joa n ie M a ilhot Poissa n t planche égalem en t Joanie Mailhot Poissant vient de publier son deuxième roman, «Y a juste les folles qui ne changent pas d’idée». (Photo : Geneviève Blais) su r un troisième rom a n ,porta n t en core su r l’amour,m ais sou s u n tou t a u tre a n gle.«Il pa rle de la théorie du trou -de-cu l,fait-elle sa voir a vec a m u sem en t.Ily a deu x n a rra - teu rs :u n ga rs et une fille.Le prem ierpen se qu e les filles ne cherchen t qu e des trou s-decu l,alors qu e l’autre croitqu ’elle tom be tou - jou rs su r des trou s-de-cu l.O n verra,avec leu rpa ssé ,pou rqu oiils pen sen tça .Etils fin i- ron tpa rse ren con trer.C’estun peu la reva n - che du bon ga rs.» Pou r en sa voir plu s,su ivez la pa ge Fa ce - book de l’auteu re. À P Â Q U E S 6 - Le mercredi12 avril2017 - www.letra itd union .com Chocolats d’exception faits et peints à la main

  • Add to bookmarks Add to subscriptions Share
    Page 7

    S 1-855-711-2524 EN AVRIL, C’EST LA FÊTE DU PRÉSIDENT ! FAITES-VOUS UN CADEAU, OFFREZ VOUS ALBI LE GÉANT ! ON VOUS ATTEND ! www.letra itd union .com - Le mercredi12 avril2017 - 7

  • Add to bookmarks Add to subscriptions Share
    Page 8

    PAR ICI PRIX EN VIGUEUR DU JEUDI 13 AVRIL AU MERCREDI 19 AVRIL 2017 Qualité. Fraîcheur. Prix compétitifs. ICI, ON PEUT PARLER AU BOUCHER 2 pour 3 49$ 6 $ Les 2 pour 6 $ JAMBON BOULE ARTISANAL (BOUT MOINS DE 2KG) 2 99$ /lb 6 59$ kg Feta Saputo Régulier ou léger 200 g Le pont tournant 140 g Chevrai Au choix 11 g 4 99$ 4 99$ 3 49$ 8 - Le mercredi12 avril2017 - www.letra itd union .com BACON ARTISANAL 1 99$ /100 g ROSBIF DE POINTE DE SURLONGE 4 98$ /lb 10 98$ kg FILET DE TILAPIA NATURE OU ASSAISONNÉ 1 98$ /100 g Champeury 180 g 3 99$ Le Cru du Clocher 6 mois 10 g Humm Fontaine santé Au choix 20 g Proscuitto Fumagalli 100 g 2 pour 6 $ 2 pour 5 $ Pop corn Nect’art de eur Régulier ou eur e el 10 g Pizza aux tomates 14 Végé pâté Bio bon Traditionnel 200 g Miel Dubreuil Au choix 00 g 2 49$ 5 99$ chocolats de Pâques artisanaux faits à la main sont arrivés!

  • Add to bookmarks Add to subscriptions Share
    Page 9

    99 ¢ 4 99$ CITRON ! Sirop d’érable 40 79 ¢ Tomates italiennes Mexique Pommes Royal Gala É.U. 218g gr :110-11 Pro Québec 14g r 4 pour 5 $ 2 pour 4 $ 4 99$ Mangues Ataulfo Mexique gr : 18-20 Asperges Mexique Clémentines Maroc 4 2 pour 4 $ 1 49$ 2 pour 5 $ Céleris É.U. gr : 0 r Tomates rouges de serres 28 g Pro Québec Cantaloups Outre mer gr : 12 1 99$ 2 pour 5 $ 99 ¢ Prunes noires et rouges Chili 4 g Concombres libanais Canada Bébés-carottes pelées É.U. 12 oz PRIX EN VIGUEUR DU JEUDI 13 AVRIL AU MERCREDI 19 AVRIL 2017 MASCOUCHE 790, Montée Masson Tél. 450 474-2911 HEURES D’OUVERTURE r 8 21 8 18 Jeuses Pâques FERMÉ 16 AVRIL 2017 CITRONQUECESTBON.COM Fier partenaire SUIVEZ-NOUS SUR www.letra itd union .com - Le mercredi12 avril2017 - 9

  • Add to bookmarks Add to subscriptions Share
    Page 10

    10 Q UE STIO N S À...ISABELLE ROY DIRECTRICE GÉ N É RAL E DU GPAT Vous êtes directrice générale du Groupe Plein Air Terrebonne (GPAT) depuis juillet 2016. Que fai - siez-vous auparavant? J’étais coordonnatrice au Pa rc région a lde Bea u ha rn ois-Sa laberry,da n s m a région ,qu i estcon stitu é à 90 % d’u n réseau cyclable.La région du Su roît est très dé veloppé e su r ce plan.Ily a a u ssides activité s n autiqu es m o - torisé es su rles berges du ca n a lde Bea u ha r- nois. Qu’est-ce qui vous a mené à votre poste actuel? Un in térêt a ssez élevé de releverde n ou - vea u x dé fis.J’étais da n s u n m ilieu form ida - ble avec u ne équipe exceptionnelle,mais je sen ta is qu e j’avais fait le tou r du jardin ,et j’avais en vie de vivre autre chose. ments de plein air du Québec)pou r vivre des expé rien ces.Je vois le GPA T comme u n in cubateu r et un in itiateu r d’activité s de plein air. Quelle vision avez-vous pour le fu - tur du GPAT? Les activité s du GPA T son taxées su rla po - pu lation loca le,mais les lieu x et les in fra - structures on t un poten tiel récréotou ristiqu e énorme.Ce qu im ’allu mait,au dé pa rt, c’était a u sside voirqu e l’orga n isa tion était prê te à un cha n gem en t à cet égard.Les lieu x de plein airà Terrebonne son t extrê - mement riches.On peu t les ren dre plu s ac - cessibles etles dé velopperda va n tage su rle plan tou ristiqu e,de sorte qu ’ily ait des re - tom bé es é con om iqu es directes au sein de la popu lation . 10 - Le m ercredi12 avril2017 - www.letra itd union .com Qu’est-ce qui t’interpellait au GPAT pour vouloir y travailler? Je su is ven u e visiter les lieu x in cognito avant de ren con trerle con seild’administra - tion .J’aid’abord trou vé su rpren a n t de voir une pen te de sk ien plein cœ urd’u n qu a r- tier ré siden tiel, ce qu i est plu tô t rare au Québec.J’aia u ssivu le poten tielde dé ve - loppem en t du vé lo de m ontagne.Avoiru n lieu en plein airda n s u n m ilieu u rbain,c’est avoir la possibilité d’offrir des activité s ré - créatives ou sportives de proxim ité aux citoyen s,qu in e son tpa s obligé s d’allersu rles sites de la Sé pa q (Société des établisse - DENTUROLOGISTE JACQUES CHABOT D.D. À votre service depuis déjà U n service professionnel à l’écoute de vos besoins Assurances acceptées Édifice Doyle 784, montée Masson Mascouche Estimation gratuite 450 474-4770 www.denturologistechabot.ca Avez-vous un exemple concret de ce que vous comptez développer comme offre d’activités? Quand on travaille en plein air,on doit pen seren term es d’expé rien ce.Les gen s n e von t pa s ju ste marcher pou rm archer.Ils y von t pou rvivre une expé rien ce sen sorielle et ta ctile,tou t en faisa n t une activité da n s un con texte n aturel.La TransTerrebonne en est un belexem ple.Le GPA T en a ssu re la gestion seu lem en t l’hiver, mais je crois qu ’on pou rraitla dé velopperen core plu s en été.Le cyclism e connaîtu ne m ontée excep - tionnelle en term es de popu larité . C’est la 35 ans même chose pou r le cyclotou rism e. Or,la TransTerrebonne connecte deu x rou tes vertes :le P’tit Train du Nord et la Rou te des Na - viga teu rs.Cette voie n’est pa s qu ’u ne voie cyclable de transport actif,m ais a u ssi une poten tielle voie récréotou ristiqu e pa rle cy - clotou rism e. C’est la même chose avec le pa rc de la Rivière.C’est u n bea u terrain avec une richesse faunistiqu e etune tou rd’observa tion à dé velopper.Plusieu rs personnes le con sidè ren t comme un pa rc municipa l.O r, mon œ ilexté rieu rle perçoit comme u n pa rc région a lqu ’on peu t com pa rerau Cen tre de la n ature à La va l. Quel est votre plus grand défi en tant que directrice du GPAT? Ré u ssirà in tégrerma vision et les va leu rs qu e je possè de da n s l’esprit de tou tes les personnes qu e je cô toie.Je veu x sem er une petite graine da n s la tê te des gen s et s’ils perçoiven t différemment l’offre qu ’on a su r le territoire da n s dix ans,j’aurairé u ssimon cou p. On parle beaucoup, dans les mé - dias, du fait que les jeunes sont moins actifs qu’auparavant. Quelle est la solution pour faire face à cette réalité? Ilfaut travaillertou s en sem ble pou rame - nerles jeu n es à redé cou vrirles activité s,et faire en sorte qu ’ils n e les voien tplu s comme une obliga tion .Socialem en t,on peu t a u ssi in terven irauprès des jeu n es familles.Les pa - ren ts travaillen t et cumulen t les obliga tion s. Les jeu x vidé os son t u n facilita n t pou roccu - perles en fants le tem ps de préparerle sou - per,pa rexem ple.La sen sibilisa tion doitdon c être faite auprès des en fants,mais a u ssides pa ren ts.Nou s avons égalem en t u ne respon - sa bilité ,da n s tou t cela,pa rce qu e c’est n ous qu iaccueillon s les gen s en les in itiant à de nouvelles activité s. On doit leu r faire vivre des expé rien ces positives. Isabelle Roy, directrice générale du Groupe Plein Air Terrebonne. (Photo : Courtoisie) Quelles activités de plein air ou sportives aimez-vous pratiquer seule ou en famille? Le sk i de fon d, et le ca m ping en été comme en hiver.Bea u cou p de gen s m e trou - ven tétrange,mais c’estle fu n!Sinon,le vé lo. J’aiune grosse famille,alors je cherche des activités qu in e son tpa s trop coû teu ses,sim - ples eteffica ces.Je fais a u ssidu n autism e,de la voile. L’été dernier, le GPAT a été l’hôte de la finale de vélo de montagne des Jeux du Québec. Avez-vous l’in - tention d’accueillir un autre événe - ment de cette ampleur? Ily a plein de gros é vé n em en ts qu ’on aimerait accueillir,m ais est-ce qu e nous en avons la ca pa cité à cou rt term e? Je n e crois pa s.Mais ou i,n ous sou ha iterion s accueillir d’autres gen res de com pé tition s.Cela pa sse en tre autres pa r notre pa rticipa tion à des é vé n em en ts comme le DéfiPhysio Extra,qu i vien dra à la mi-m ai.Nou s ne som m es pa s respon sa bles de cette cou rse,mais les gen s pa rcou rron t les sen tiers de la TransTerre - bonne. Y a-t-il une nouvelle activité à venir au GPAT? Dan s l’optiqu e de dyn a m iserla cô te Boisé e da n s une pé riode plu s morte de l’année et de profiter du phénomène de la cou rse en sen tierqu iest de plu s en plu s visible,nous allon s offrirdes cou rses à obsta cles.Ily a eu un projet pilote à l’autom n e,avec les Sa m e - dis de Terrebonne,et nous allon s l’in tégrer da n s notre programmation .Ce ne sera pa s de gros dé fis comme à Brom on tou à Su tton , mais les gen s pou rron ts’in itierà cette activité . Des cou rs seron t a u ssi proposé s à ceu x qu iveu len tconnaître les techn iqu es etéviter les blessu res. Propos recueillis par Pénélope Clermont

Page 1 of 3

Please wait