Topics
Publishers
Add to bookmarks Add to subscriptions Share
PUBLICATIONS LA REVUE
Newspapers | Community / News / Newspaper / Periodicals / Advertisement / Advertiser 2017-09-26 23:53:30
Page 1 of 8
  • Add to bookmarks Add to subscriptions Share
    Page 1

    La evue JOURNAL Alain Legris 1325, carré Masson 450␣471-3746471-3746 DE COEUR ET D’ACTION T E R R E B O N N E - L e m e r c r e d i 2 7 s e p t e m b r e 2 0 1 7 - 5 78 e a n n é e . n o 1 09 FIER JOURNAL INDÉPENDANT MEMBRE D’HEBDOS QUÉBEC Mascouche inaugure son nouveau poste de police Page A-4 CAH IER S PÉCIAL AÎNÉS Annie Villeneuve GUIDÉE PAR SES RÊVES Page B-1 LA SURETÉ DU QUÉBEC La DU sureté COMPOSTAGE du Québec sort Terrebonne et Mascouche à l’heure Page A-7 A-6 AU TO M N E 201 7 La sureté Des du aînés Québec sort À CONS ERV ER L’ARTILLERIE BIEN ACTIFS LOURDE Cahier spécial Page A-7 de 12 pages

  • Add to bookmarks Add to subscriptions Share
    Page 2

    A-2 Le mercredi 27 septembre 2017 - LA REVUE - www.larevue.qc.ca

  • Add to bookmarks Add to subscriptions Share
    Page 3

    ACTUALITÉ Le mercredi 27 septembre 2017 - LA REVUE - www.larevue.qc.ca A-3 I N T I M I D A T I O N Une campagne électorale sur fond de tension à Terrebonne Pneus crevés, lettres diffamatoires, vandalisme, appel anonyme… Plusieurs candidats à l’élection municipale de Terrebonne disent être victimes d’intimidation depuis quelques semaines. L’une des formations politiques visées par ces actes, l’Alliance démocratique de Terrebonne (ADT), a d’ailleurs décidé de porter plainte au service de police municipal, en plus de s’adresser à l’Unité permanente anticorruption (UPAC). Véronick Talbot et Jean-Marc Gilbert redaction@larevue.qc.ca Dans un premier temps, un appel a été fait auprès des agents de police de Terrebonne le 27 août relativement à une affaire de méfait public visant le président de l’ADT, Yannick Guénette. Ce dernier aurait été victime de deux crevaisons en trois semaines. Également, sa femme aurait reçu un appel anonyme laissant entendre que M. Guénette entretiendrait des relations extraconjugales. Une enquête est en cours, étant donné que les méfaits et les appels harassants sont des infractions punissables en vertu du Code criminel, a confirmé Benoit Bilodeau, du service de police municipal. Dans les jours suivants, quatre copies d’une lettre jugée diffamatoire auraient été acheminées aux conseillères municipales et candidates de l’ADT Brigitte Villeneuve, Nathalie Bellavance et Claire Messier, ainsi qu’au candidat à la mairie Marc- André Plante. Dans cette dernière missive, dont le journal La Revue a obtenu copie, on fait état d’informations relevant de la vie professionnelle et personnelle du chef de l’ADT, lui laissant croire qu’il aurait été victime de filature. «L’analyse des éléments rédigés, qui sont extrêmement précis, suggère qu’on m’aurait pris en filature. Ça me laisse donc craindre pour ma sécurité et celle de ma famille», a indiqué M. Plante en entrevue avec La Revue. C’est pour cette raison que deux plaintes ont été déposées par le biais de la nouvelle ligne téléphonique anonyme de l’UPAC au cours de la dernière semaine. «Nous ne savons pas qui se cache derrière ces lettres et ce n’est pas non plus notre travail de le découvrir. C’est pourquoi nous nous tournons vers des enquêteurs dont c’est le mandat. Nous avons eu des correspondances par écrit, mais nous ne savons pas de quelle façon ils vont procéder. De toute façon, nous ne voulons pas non plus interférer dans l’enquête», a-t-il poursuivi. Soupçons Bien qu’il ne porte pas d’accusations envers qui que ce soit, n’ayant pas de preuves suffisantes pour ce faire, M. Plante admet avoir l’impression que ces gestes d’intimidation et d’atteinte à la réputation proviennent de gens visés par l’enquête que mène actuellement l’UPAC à Terrebonne. Lorsque questionné sur les raisons qui le poussent à entretenir ces soupçons, il demeure évasif, disant ne pas vouloir nuire à l’enquête. Dans la lettre envoyée à la conseillère municipale et candidate Claire Messier, on mentionne qu’elle a voté pour une résolution «la concernant directement et lui procurant un avantage direct». «Or, au moment où nous avons reçu cette lettre, ladite résolution n’était pas encore sur le site Internet de la Ville de Terrebonne, et il fallait que la personne qui signe la lettre soit bien informée du fonctionnement de l’appareil municipal.» On fait ici référence au point 6 de la résolution 308-08-2017 de la séance du conseil du 14 août, lorsque Claire Messier a proposé l’adoption d’un projet de rénovation extérieure de son propre immeuble résidentiel. Ne démentant pas l’apparence de conflit d’intérêts dans laquelle s’est potentiellement placée Mme Messier (le parti a d’ailleurs demandé au greffier qu’une modification soit apportée au procès-verbal de la rencontre), M. Plante déplore que l’objectif de cette missive ne vise qu’à porter atteinte à la réputation de la conseillère municipale et à «semer la zizanie». «C’est clairement de l’intimidation», réitère le directeur des communications de l’ADT, Nicolas Dufour. D’autres individus ciblés De son côté, le maire Stéphane Berthe, chef de Générations Terrebonne, a lui aussi confirmé que des gestes d’intimidation ont été portés à l’endroit d’une membre de son équipe, la candidate Isabelle Patenaude. L’agente immobilière aurait vu plusieurs de ses pancartes professionnelles être vandalisées ou volées depuis l’annonce de sa candidature. «Mais aucune plainte n’a été portée, étant donné que nous n’avons aucune preuve liant ces événements à la campagne électorale. Contrairement à l’ADT, Des pancartes de la candidate indépendante Ève Duhamel auraient été retirées à son insu au cours des derniers jours. nous ne portons pas de faux soupçons.» En ce sens, il déplore que dans un article publié dans La Presse le 21 septembre, Marc-André Plante tente de le discréditer «en faisant des rapprochements malhonnêtes qui n’ont pas lieu d’être». «[M. Guénette] n’a pas été le seul à avoir eu des dommages sur son véhicule, poursuit M. Berthe. Ça a aussi été le cas du conseiller municipal indépendant Frédéric Asselin, au lendemain de la séance du conseil municipal du 11 septembre.» La candidate indépendante Hélène Michaud a également été victime de semblables agissements après cette séance mouvementée, ayant retrouvé deux vis dans ses pneus de voiture à quelques jours d’intervalle. Si elle considère le tout comme un geste clair d’intimidation, elle ne veut pas non plus accuser qui que ce soit. «Ces actes de vandalisme arrivent dans un contexte où il n’y a aucune autre raison [que la campagne électorale] pour que quelqu’un veuille s’en prendre à moi.» Elle a depuis installé des caméras de surveillance à sa résidence. Enfin, notons que des pancartes électorales de certains candidats auraient été retirées à leur insu. C’est notamment le cas de Mme Michaud et d’Ève Duhamel, candidate indépendante dans le quartier 3, qui a dénoncé la situation sur les réseaux sociaux. Deux de ses pancartes doubles installées sur des lampadaires de la route 337 auraient effectivement disparu le week-end dernier. Bien que La candidate indépendante Hélène Michaud a retrouvé deux vis dans ses pneus de voiture à quelques jours d’intervalle. Mme Duhamel se soit assurée de respecter toutes les règles en place, notamment en ce qui concerne les routes de juridiction provinciale, l’un de ses bénévoles, Alain Brisebois, a tout de même contacté le ministère des Transports pour tenter d’éclaircir la situation. «Il a demandé si des équipes auraient pu retirer mes pancartes pour non-respect de la règlementation, mais la personne à qui il a parlé lui a indiqué que non. En plus, des pancartes d’autres partis installées aux mêmes endroits que les miennes sont toujours là. Je ne veux accuser personne, mais c’est très particulier comme situation», a confié à La Revue la candidate. Une troisième de ses pancartes doubles, à l’angle des rues Rodrigue et Angélique, venait aussi de disparaître au moment de mettre sous presse. 450 492-9766 558, montée Masson, Terrebonne Venez à bout du stress! 15 % de rabais sur présentation de cette annonce Valide jusqu’au 31 octobre 2017 • Produits naturels • Vitamines • Suppléments • Alimentation • Produits corporels • Plantes médicinales • SANS GLUTEN G ROUPE STL Service T enue L ivres Service de payes www.groupestl.ca info@groupestl.ca Tél : 450 477-2228 Fax : 450 477-2229 Tél: 450968-1000 Venez nous visiter! 3318, rue Jacob Jordan, Terrebonne Québec Canada J6X 4J6 Meilleur taux 2.14 % * Taux variable Certaines conditions s’appliquent Gilles Dupuis c.h.a. Courtier immobilier hypothécaire Cell: 514 757-2265 dupuisgilles@videotron.ca 2296, chemin Gascon, Terrebonne 475, mtée Masson, Mascouche • Ornemental • Rampe • Verre trempé • Cèdre rouge • Mailles • Lattes www.cloturesfrontenac.com Vous voulez acheter ou vendre. APPELEZ-MOI REMAX DES MILLES- Î LES INC CHANTAL AUGER COURTIER IMMOBILIER www.chantalauger.com ORTHODONTISTE Dr Nathalie BEAULNE 1423, chemin Gascon Terrebonne Bureau #200 450 964-7072 www.orthodontisteterrebonne.ca Bur : 450 471-5503 Cell : 514 730-2221

  • Add to bookmarks Add to subscriptions Share
    Page 4

    A-4 Le mercredi 27 septembre 2017 - LA REVUE - www.larevue.qc.ca ACTUALITÉ Mascouche inaugure son nouveau poste de police Initialement prévu pour 2016, le nouveau poste de police de Mascouche a finalement été inauguré le 21 septembre au 822, rue Brien. Représentant un investissement de plus de 10 M$, ce complexe longtemps attendu permettra au Service de police de Mascouche de regrouper tous ses départements sous un même toit et, surtout, d’offrir des services de qualité dans un environnement mieux adapté à la réalité de la municipalité. Véronick Talbot redaction@larevue.qc.ca La cinquantaine d’agents du corps policier était depuis longtemps à l’étroit à l’intérieur du bâtiment de la rue Dupras, d’une superficie d’à peine 8 500 pieds carrés. Des solutions avaient été trouvées pour pallier temporairement le manque d’espace, mais l’administration en place avait promis de régler rapidement cette problématique en construisant un nouveau quartier général pour ses agents. C’était d’ailleurs le tout premier engagement pris par le maire Guillaume Tremblay et le conseil municipal au lendemain des élections, en 2013. Après avoir entériné l’offre d’achat du terrain le 10 février 2014, les élus avaient bon espoir que la première pelletée de terre aurait lieu en 2015 et que le poste de police entrerait en activité en 2016. Mais les agents ainsi que les citoyens auront dû attendre plus longtemps, en raison de divers imprévus et de la grève dans l’industrie de la construction, justifie l’administration, pour que le nouveau bâtiment de plus de 25 000 pieds carrés ouvre ses portes. «Ce n’est pas tous les jours qu’on inaugure un nouveau poste de police, s’est réjoui le directeur Mario Desmarais. La qualité des services offerts à la population ne pourra qu’être améliorée grâce à cet édifice plus grand et mieux aménagé, à ses équipements plus modernes et à sa situation géographique stratégique. Mon objectif est de faire du Service de police de Mascouche l’un des meilleurs au Québec, et ce nouveau poste deviendra un réel outil de travail qui nous aidera à nous moderniser et, surtout, à nous rapprocher de nos citoyens et à mieux les servir. C’est notre raison d’être.» Hommage à André Duval Ainsi, le nouveau quartier général regroupera tous les services actuellement installés dans le poste de la rue Dupras et dans les locaux qui avaient temporairement été libérés sur le chemin Sainte- Marie, soit l’administration, la gendarmerie, les enquêtes, la circulation, le bloc cellulaire et les locaux techniques. Le déménagement se fera graduellement au cours des prochaines semaines. D’ici là, les services sont maintenus au poste situé sur la rue Dupras. Afin de rendre hommage à l’instigateur du premier «service» de police de l’histoire de Mascouche, la Municipalité a choisi de donner le nom d’André Duval à l’édifice. C’est effectivement sous son mandat, alors qu’il était maire de la paroisse Saint- Henri-de-Mascouche de 1954 à 1962, qu’a été créée la charge d’officier de police pour veiller à la paix, à l’ordre et au respect des lois et règlements. «Il faut savoir d’où l’on vient pour savoir où l’on va… Après avoir attribué les noms de Raymond Gravel et Bernard Patenaude Entrave sur le boulevard des Seigneurs E n raison des travaux menés par HydroQuébec pour la construction du nouveau poste électrique JudithJasmin, on informe les usagers de la route de la fermeture du boulevard des Seigneurs en direction ouest, entre la rue Poitiers et le carrefour giratoire de l’artère, depuis le 25 septembre. Ce tronçon demeurera fermé pour trois semaines, entre 7 h et 17 h. Sur les lieux, des panneaux indiqueront les chemins alternatifs proposés pour les automobilistes et pour les cyclistes. La Municipalité appelle tous les usagers de la route à redoubler de prudence. Pour toute question sur ces travaux, communiquez directement avec HydroQuébec. (VT) Quoi? Pardon? Je vous entends, mais je ne comprends pas toujours... Retrouvez le plaisir d’entendre de façon discrète et efficace Dépistage auditif sans frais Valide jusqu’au 1 er décembre 2017 LABELLE AUDITION Audioprothésiste 385 montée Masson, Mascouche, bureau 104 sur rendez-vous 450-657-1000 Daphné Godin-Blouin Audioprothésiste Isabella Cellini, directrice générale adjointe à la Ville de Mascouche, Mario Desmarais, directeur du Service de police de Mascouche, François Duval, fils d’André Duval, dont le nom a été donné au nouvel édifice, Guillaume Tremblay, maire de Mascouche, Pierre-Luc Bellerose, attaché politique de la ministre Lise Thériault, Sylvain Chevrier, directeur général de la Ville de Mascouche, et Stéphane Handfield, conseiller municipal et président du Comité consultatif sur l’éthique et la sécurité publique. à deux importants bâtiments de notre territoire, nous sommes fiers aujourd’hui de rendre hommage à l’homme exceptionnel qu’a été André Duval pour sa famille et toute sa communauté», a pour sa part souligné le maire Guillaume Tremblay. Subvention de 2,6 M$ Rappelons que le nouveau quartier général de la police, dont la construction avait été initiée en avril 2016, représente un coût de 10 M$. De ce montant, une subvention de 2 637 154 $ a été accordée par le Programme de la taxe sur l’essence et de la contribution du Québec (TECQ). «L’ancien poste de police datant des années 90 et ne répondant plus aux besoins de Mascouche, ce nouvel édifice était devenu nécessaire et augmentera l’efficience de nos policiers tout en simplifiant leur travail. La contribution du gouvernement s’inscrit donc dans sa volonté d’investir dans les infrastructures Le nouveau quartier général du Service de police de Mascouche a nécessité un investissement de plus de 10 M$. publiques pour améliorer l’offre de services aux citoyens», de conclure Pierre-Luc Bellerose, attaché politique de la vicepremière ministre du Québec, Lise Thériault, également ministre responsable de la région de Lanaudière. La rue Saint-Pierre devient temporairement un sens unique Depuis le 25 septembre et jusqu’à la fin du mois de novembre, la rue Saint-Pierre, dans le Vieux-Terrebonne, sera entravée d’une voie et deviendra donc temporairement un sens unique en direction ouest entre la rue Sainte- Marie et le boulevard des Braves. Cette entrave vise à permettre à l’entrepreneur d’effectuer des travaux d’excavation sur le site de l’ancien Théâtre du Vieux-Terrebonne. Pour accéder au stationnement situé face aux travaux, il faudra emprunter la rue Sainte- Marie, puis utiliser le sens unique. La traverse piétonnière du secteur a également été relocalisée. Ce sont les normes de sécurité de la Commission des normes, de l’équité, de la santé et de la sécurité du travail qui exigent à l’entrepreneur responsable des travaux de préserver une zone de protection autour du lieu d’excavation. À noter également que les camions de livraison devront préférablement emprunter la rue Chapleau afin de faciliter leur déplacement dans le secteur. Rappelons que cette première étape des travaux vise à terme la construction de la Place le Figaro, le projet architectural retenu à la suite de l’appel public de candidatures. Pour toute question supplémentaire, les citoyens peuvent communiquer avec la Direction du génie et des projets spéciaux au 450 471-8265, poste 4005. (VT) Téléphone 450 964-4444 Télécopieur 450 471-1023 Internet www.larevue.qc.ca courriel larevue@larevue.qc.ca PRÉSIDENT-DIRECTEUR GÉNÉRAL Gilles Bordonado FONDATEUR Aimé Despatis INSPIRATRICE Marie-France Despatis RÉDACTRICE EN CHEF Véronick Talbot JOURNALISTES Mélanie Savage Pénélope Clermont Gilles Fontaine Jean-Marc Gilbert JOURNALISTES-PIGISTES Raymond Berthiaume Karine Audet Pierre-Luc Chenel Stéphane Lapierre Karine Limoges CHRONIQUEURS Robert Gareau Claude Martel La version E-PAPER est DIRECTEUR DES VENTES GillesBordonado DIRECTEUR DÉVELOPPEMENT Daniel Soucy COORDONNATRICES AUX VENTES Lise Bourdages Cinthia Davidson-Audet REFLET ÉCONOMIQUE Luc Laurin CONSEILLERS PUBLICITAIRES Paul Laverdière Yves Chamberland Daniel Soucy Julie Gordian Jonathan Lessard Annie Perron Vivianne Morin Pierre St-Arneault Luc Laurin Charles Verdun GUIDE DES ADRESSES Julie Gordian RÉCEPTION / PETITES ANNONCES / ARCHIVES Carole Cyr Jessica Berry Émilie Bordonado COMPTABILITÉ Lise Caron INFOGRAPHIE / MONTAGE Compo-Max Inc. DISTRIBUTION Publi-Sac Laurentides 1 888 999-2272 TIRAGE 56 000 LA REVUE, journal hebdomadaire, est publiée par LAREVUE de Terrebonne inc. 231, rue Ste-Marie à Terrebonne, province de Québec (Code postal: J6W 3E4) et imprimé par l’imprimerie Transmag. Nos bureaux sont ouverts du lundi au vendredi de 8h30 à 17h. Dépôt légal à la Bibliothèque Nationale du Québec. Distribué gratuitement dans les municipalités de Terrebonne, Lachenaie, Mascouche, La Plaine, Saint-François (Laval), Bois-des-Filion et dans les dépôts de journaux de la région. Coût de l’abonnement (12 mois): Canada 165$, États-Unis 300$, Étranger 300$. Tous droits réservés. La reproduction des textes d’information et d’annonces publicitaires est interdite à moins d’une autorisation écrite du directeur. Envoi de publication canadienne #0556971.

  • Add to bookmarks Add to subscriptions Share
    Page 5

    Le mercredi 27 septembre 2017 - LA REVUE - www.larevue.qc.ca A-5 gbordonado@larevue.qc.ca Alors qu’il y a tant à dire pour que les citoyens se fassent une idée, le débat électoral a dévié depuis une dizaine de jours sur des sujets qui n’ont aucun rapport avec les politiques municipales à Terrebonne. Guerre d’affichage, supposées ou possibles menaces et intimidation, appel à la police et à l’UPAC, la campagne électorale à Terrebonne ne tourne pas toujours pour le mieux. Il y a plein de sous-entendus et de non-dits qui veulent laisser croire que l’autre parti, l’autre candidat à la mairie, l’autre organisation électorale ne sont vraiment pas gentils ou intègres. Bref, ça dérape un peu… Fort heureusement, à travers tout ça, des idées se sont exprimées, les programmes se dévoilent peu à peu, et j’y reviendrai dans une prochaine chronique. Mes lectures nombreuses sont en cours à ce sujet. La Revue annoncera bientôt une initiative qui vous permettra de vous faire une idée sur ce qui vous est proposé par les partis politiques reconnus à Terrebonne. Parlant de La Revue, elle n’échappe pas aux critiques et aux pressions. Rassurezvous, nous y sommes habitués. Celles-ci ne nous empêchent pas de faire notre métier avec tout le professionnalisme auquel vous avez droit. Certains faiseurs d’image sont plus intenses que d’autres, Libre opinion GILLES BORDONADO Votre réalité mais nous savons faire la part des choses. En 28 ans de journalisme, j’en ai bien vu et entendu, des choses. Mais ce qui est irritant, c’est qu’à l’ère des réseaux sociaux, certains gérants d’estrade anonymes se cachent derrière leurs sites pour pondre des textes non signés afin de déployer leurs analyses tendancieuses et leurs commentaires diffamatoires. Ces propagandistes de malheur armés de leur peu de courage seront retrouvés et finiront par payer pour leur médisance. On ne crache pas en l’air sans que ça retombe et sachez que nous serons là quand cela redescendra. Prends des notes, mon cher Fred, car c’est toi en particulier que j’interpelle, ton petit site avec ses 400 abonnés est sous surveillance. Tes fake news, plusieurs en ont soupé. Mais je m’éloigne… Alors que des médias ne donnent pas l’espace mérité aux affaires municipales, nous avons fait le choix de leur consacrer une grande place, car elles sont au cœur de votre réalité, qu’il s’agisse de l’inauguration d’un nouveau poste de police, de l’implantation de bacs bruns ou des positions des différents partis politiques et candidats aux élections municipales. Dans la cohue de certains sites Facebook, où la nouvelle n’est pas vérifiée, notre place comme analystes de la chose politique est précieuse et je suis fier que La Revue puisse contribuer à une saine expression de la démocratie. JUMELÉES AVEC GARAGE PROMO DE LANCEMENT POUR UN TEMPS LIMITÉ UN PROJET CLÉ EN MAIN incluant l’aménagement paysager, le gazon et l’asphalte. Constructions de qualité situées dans un projet intégré bordé d’espaces verts et vous donnant accès à une piscine communautaire privée. 514.898.0300 I 450.964.3400 constructionslacourse.com À PARTIR DE 288 900 $ +TX. OBTENEZ 7 500 $ APPLICABLES SUR LES FRAIS DE NOTAIRE, LES LUMINAIRES ET CERTAINES OPTIONS* *Détails au bureau des ventes NOUVEAU PROJET SEIGNEURIE DU LAC LONG À MASCOUCHE NOUS BÂTISSONS BUREAU DES VENTES 1430, RUE DES FONTAINES, MASCOUCHE QC 477-A, boul. Ste-Anne 450 478-6379 SPÉCIAL FERMETURE DE PISCINE CREUSÉE HORS TERRE 150 $ 120 $ PRODUITS INCLUS +tx ✄ +tx 150 $ FERMETURE DE SPA +tx + antigel AVEC CE COUPON OBTENEZ UN RABAIS de 5 $ à l’achat d’une trousse de fermeture : VENEZ NOUS NOUS VOIR VOIR POUR POUR VOS VOS PRODUITS PRODUITS DE DE FERMETURE FERMETURE Plus de 35 ans d’expérience dans le domaine! ✄ SERVICES OFFERTS • PROTHÈSES COMPLÈTES ET PARTIELLES • P ARTIELS EN TITANIUM • PROTHÈSES SUR IMPLANTS • PROTECTEURS BUCCAUX • REBASSAGES GRATUIT ! Ouverture de votre dossier • Examen • Évaluation • Estimation • RÉPARATIONS ET AJUSTEMENTS DE TOUS GENRES • REGARNISSAGES • BLANCHIMENT • SNAP -ON SMILE DEPUIS 1984 SPÉCIAL SUR THERMOPOMPE ET SPA EN MAGASIN MÉLANIE CÔTÉ d.d. BRUNO LAPIERRE d.d. SARAH LAPIERRE d.d. 4530, RUE D’ANGORA, TERREBONNE 450 471-7658 | WWW.LAPIERREDENTURO.COM FINANCEMENT DISPONIBLE

  • Add to bookmarks Add to subscriptions Share
    Page 6

    A-6 Le mercredi 27 septembre 2017 - LA REVUE - www.larevue.qc.ca ACTUALITÉ C’est au printemps 2018 que sera lancée la collecte des matières organiques sur l’ensemble du territoire de la MRC Les Moulins, après un projet-pilote concluant mené dans deux quartiers de Terrebonne. Afin de préparer les citoyens à l’arrivée des bacs bruns, une vaste campagne de promotion numérique a été lancée le 20 septembre. Ce projet concerté de la MRC Les Moulins ainsi que des villes de Terrebonne et de Mascouche permettra de «susciter l’intérêt des citoyens et de les inciter à adopter de nouveaux comportements en lien avec la collecte des matières organiques», espèrent les intervenants qui ont participé à la réalisation de cette campagne promotionnelle intitulée «Bac Lebrun et moi, c’est organique!». Déployée en ligne et sur les réseaux sociaux, celle-ci met en vedette la comédienne moulinoise Florence Longpré, bien connue pour son personnage de Gaby Gravel. «Nous sommes fiers de cette première grande collaboration entre les services de communication de la MRC, de Terrebonne et de Mascouche pour l’élaboration de cette campagne régionale, a témoigné le maire de Mascouche et préfet C O L L E C T E D E S M A T I È R E S O R G A N I Q U E S Sensibiliser les citoyens à l’arrivée des bacs bruns Véronick Talbot redaction@larevue.qc.ca de la MRC Les Moulins, Guillaume Tremblay. L’ajout d’une collecte des matières organiques est certes un changement d’habitudes, mais les citoyens seront bien accompagnés grâce à cette campagne.» «Un signal très positif» En janvier, une seconde phase sera déployée, toujours avec l’objectif de mieux informer et outiller les citoyens. Les détails plus techniques liés à la collecte seront alors dévoilés. Les patrouilles environnementales des deux municipalités seront également appelées à mettre l’épaule à la roue pour accompagner la communauté dans cet important virage. «Grâce au projet-pilote que nous avons mené dans deux quartiers de Terrebonne depuis 2013, nous avons pu constater l’enthousiasme de la population pour l’implantation de cette nouvelle collecte. Les gens sont de plus en plus soucieux de leur environnement, et plusieurs personnes résidant à l’extérieur du territoire ciblé par le projet-pilote ont même demandé à ce que le périmètre soit élargi pour pouvoir y participer, elles aussi. C’est un signal très positif», a ajouté le maire de Terrebonne, Stéphane Berthe, reconnaissant toutefois que certains citoyens pourraient avoir des réserves quant au projet. «La réticence vient souvent de la méconnaissance, d’enchaîner Marc Léger, chef du Service du développement durable et de l’environnement à la Ville de Terrebonne. C’était la même chose il y a 20 ans, lorsque Gabriel Michaud, conseiller municipal à Mascouche, Stéphane Berthe, maire de Terrebonne, Florence Longpré, porte-parole de la campagne, Guillaume Tremblay, maire de Mascouche et préfet de la MRC Les Moulins, Anny Mailloux, conseillère municipale à Mascouche, et Brigitte Villeneuve, conseillère municipale à Terrebonne. (Photo : Véronick Talbot) nous avons intégré la collecte sélective. D’où l’importance d’informer, de sensibiliser et d’éduquer la population concernant l’utilisation et l’entretien du bac brun.» Biométhanisation En plus de leur bac brun, les citoyens auront aussi un petit bac de quelques litres qu’ils pourront utiliser dans leur cuisine pour faire le transfert de leurs résidus et ainsi faciliter leur travail. «Outre le projet-pilote, nous avons regardé ce qui se fait ailleurs et nous nous en sommes inspirés, a conclu le préfet de la MRC Les Moulins. Au final, tout le monde sera gagnant. Les matières organiques seront gérées par le Complexe Enviro Progressive (voir texte en page A-7), qui les valorisera par le biais de la biométhanisation plutôt que de les enfouir. On parle d’une diminution de notre empreinte environnementale et d’une économie de coûts.» Rappelons que conformément au Plan de gestion des matières résiduelles de la Communauté métropolitaine de Montréal ainsi qu’aux obligations gouvernementales contenues dans la Politique québécoise de gestion des matières résiduelles, Terrebonne et Mascouche se joignent à quelque 300 municipalités qui récupèrent déjà des matières organiques. Pour en savoir plus sur la campagne : www.baclebrun.ca ou www.ville.terrebonne.qc.ca. La prothèse qui vous POURQUOI HÉSITER ? Voici notre meilleure offre de l’année ! fait rayonner ! JUSQU’À 10 000 $ EN CRÉDIT D’IMPÔT † 10% DE RABAIS * Denis Brisson d.d. François Brisson d.d. 396, montée Masson, Mascouche 450 325-1421 | www.denturologistesbrisson.com 2681, chemin Gascon, Mascouche | 450 968-2882 | vitreriegascon.com † Vos dépenses doivent excéder 2500$, crédit maximal : 10 000$. *Offre pour une durée limitée, valide uniquement sur les FENÊTRES ISODÉCO. Des conditions s’appliquent, détails en magasin.

  • Add to bookmarks Add to subscriptions Share
    Page 7

    ACTUALITÉ Le mercredi 27 septembre 2017 - LA REVUE - www.larevue.qc.ca A-7 D E R N I È R E S É A N C E D U C O N S E I L A V A N T L E S C R U T I N Retour au calme à Mascouche Le 25 septembre, c’était la dernière séance ordinaire du conseil de Mascouche avant les élections municipales du 5 novembre. Après une séance plus mouvementée au début du mois, en raison d’une manifestation de la part des cols bleus, cette rencontre s’est déroulée dans le calme. Gilles Fontaine presse@larevue.qc.ca Avec l’arrivée des radars photo, le gouvernement du Québec a créé le Fonds de la sécurité routière. La Ville de Mascouche entend en profiter et formulera une demande au montant de 350 000 $ pour notamment sécuriser les corridors scolaires sur son territoire. Travaux à venir Le plan de réfection de pavage sur diverses rues se poursuivra en 2018-2019, notamment sur les rues Cantin, Cardinal, Paquette, Saint-Henri, Vanier et Verdier, le conseil ayant octroyé le contrat pour services professionnels en ingénierie à EFEL Experts-Conseils pour un montant de 48 289,50 $. Ces travaux sont en partie financés par la subvention du Programme de la taxe sur l’essence et de la contribution du Québec (TECQ). De plus, le conseil a adopté le règlement 1236 ordonnant des travaux de réfection de pavage sur les rues Châteaubriant, Joy, Poplar et Cedar. À noter que ces travaux comprendront l’éclairage de rue. Première étape à la valorisation du noyau villageois, le conseil a adopté le règlement 1237 visant, entre autres, l’aménagement d’une place publique et d’un stationnement public au coin du chemin Sainte-Marie et de la montée Masson. Déchets, récupération et bacs bruns Cette dernière séance a aussi été l’occasion pour le conseil d’octroyer des contrats relatifs au service de collecte des déchets, des bacs bleus et des nouveaux bacs bruns annoncés depuis plusieurs mois. D’abord, pour les surplus de déchets et de matières récupérables, les citoyens auront accès à une dizaine de conteneurs semi-enfouis additionnels. Quant aux bacs bruns pour les citoyens, les premières distributions débuteront en mai 2018. Pour les cinq prochaines années, il en coûtera 897 000 $ pour les bacs bruns, bleus et gris anthracite ainsi que pour des mini-bacs de cuisine. C’est l’entreprise de Terrebonne Enviro Connexions qui aura le mandat de la collecte et du transport des matières résiduelles pour les années 2018 à 2022, avec la possibilité de renouvellement. Enfin, la disposition des neiges usées a été octroyée à Service Neige Optimum pour un montant de 227 650 $. Appellation 2017 Exit le Service de sécurité publique et En cette dernière séance, le maire sortant Guillaume Tremblay a tenu à remercier son équipe, le personnel de la Ville et les citoyens pour la confiance qu’ils lui ont témoignée. (Photo : Gilles Fontaine) bienvenue au Service de police de la Ville de Mascouche. C’est ainsi que l’on devra nommer ce service en vertu d’une résolution modifiant son appellation. Il en est de même pour la Brigade des pompiers qui se nomme dorénavant Service de prévention des incendies de Mascouche. Le maire Guillaume Tremblay a profité de cette dernière rencontre régulière avant le scrutin du 5 novembre pour remercier les conseillers municipaux et le personnel de la Ville de Mascouche, ainsi que les citoyens pour lui avoir fait confiance ces quatre dernières années. La prochaine séance aura lieu après les élections municipales, soit le 13 novembre à 19 h à la salle du conseil. mobilité Le quadriporteur Junior Plus de 150 modèles en magasin et sur Rodi.com PROMOTION $ $ 299 749 PRIX RÉGULIER : .99 .99 INCLINABLE ÉLECTRIQUE 4 COULEURS AU CHOIX 1395 $ (Non taxable) Massage traditionnel Chinois • Reçu d’assurance Reçu d’assurance / Certificat cadeau • Certificat cadeau Valide jusqu’au 30 juillet 2017 TERREBONNE (Lachenaie) 553 des Migrateurs 450-581-7634 Membre de A.C.T.M.D. Massage Tui-Na En plus de l’apport d’une détente générale, ce massage vous régénère. Il renforce la vitalité et le bien-être. Il soulage la fatigue, augmente les mécanismes de défense, aide à prévenir la maladie. «The origin-point therapy» Traitement pour les maux de tête, cou, bras, épaules, dos, jambes, pieds, (migraine, tendinite, nerf sciatique...) Massage des pieds Très répandu en Chine, ce massage est précédé d’un bain de pieds. Il relâche les tensions, améliore la circulation et favorise un meilleur fonctionnement de l’organisme. Il permet de soulager de nombreux maux lié au stress et au surmenage. Prenez rendez-vous Li Liu 514 554-7177 785, Place des Roselins, Mascouche Souper tôt Avant 18 h 15 % NOUVEAU RESTAURANT À VOLONTÉ MENU MIDI À VOLONTÉ À PARTIR DE 15.99$ SZECHUAN SUSHI THAÏ OUVERT TOUS LES JOURS DE 11 H 30 À 22 H COMBO MIDI À PARTIR DE 11.99$ 1092, boulevard Moody Terrebonne J6W 3K9 Réservation au 450 471-4268

  • Add to bookmarks Add to subscriptions Share
    Page 8

    A-8 Le mercredi 27 septembre 2017 - LA REVUE - www.larevue.qc.ca FAITS ET MÉFAITS C R I M E S D E N A T U R E S E X U E L L E Victimes recherchées Le Service de police intermunicipal de Terrebonne/Sainte-Annedes-Plaines/Bois-des-Filion enquête présentement sur trois dossiers d’agression sexuelle et d’incitation à des contacts sexuels, dans le secteur de l’île Saint-Jean et du Vieux-Terrebonne. Les gestes reprochés ont été commis auprès de jeunes femmes entre les mois de février et de mai 2017. Le suspect approchait les victimes alors qu’elles se trouvaient à proximité d’arrêts d’autobus ou de parcs. Celui-ci pouvait soit directement toucher les poitrines ou les fesses des jeunes femmes, soit les solliciter pour des faveurs sexuelles. «Aucun geste de violence n’a été posé envers les victimes et il quittait rapidement [les lieux] après avoir commis son geste ou essuyé un refus», indique-t-on dans un communiqué acheminé aux médias. Le suspect dans cette affaire est un jeune homme de race noire mesurant 6 pieds 2 pouces et pesant 300 livres. Il est dans le début de la vingtaine, a les cheveux courts et il arbore une fine barbe qui lui cache les joues et le menton. Il parle français. «Dans ce dossier, les agents ont déjà procédé à l’interpellation du suspect et celui-ci a été dûment rencontré par nos enquêteurs. Il a par la suite été relâché sous promesses de comparaître et il a des conditions à respecter. Dans la poursuite de son enquête, le Service de police tente de localiser d’autres jeunes femmes qui pourraient avoir été victimes de cet homme», conclut-on dans le communiqué. Toute personne désirant se manifester relativement à ce dossier est priée de communiquer avec le Service de police en composant le 450 471-4121, en mentionnant le numéro de dossier TRB- 170523-030. (VT) A U T O M O B I L I S T E B L E S S É Carambolage sur l’autoroute 640 Un carambolage impliquant deux véhicules et trois poids lourds a fait un blessé léger, le mardi 26 septembre, sur l’autoroute 640 est à Terrebonne. L’accident, dont les circonstances étaient inconnues au moment de mettre sous presse, est survenu vers 8 h 15, près de l’intersection avec l’autoroute 25. La personne blessée a refusé son transport à l’hôpital. Les pompiers ont aussi été demandés sur les lieux, car de la fumée se dégageait d’un pneu d’un des poids lourds impliqués dans l’accident, selon les policiers. Deux des poids lourds ont dû être remorqués, et l’un d’eux, seulement après avoir été déchargé. Pour ce faire, la voie de gauche a donc été fermée à la circulation pendant quelques heures, ce qui a entraîné une importante congestion routière dans le secteur. (Texte et photo : Jean-Marc Gilbert) 8 e ÉDITION Veuillez noter qu’une erreur s’est glissée dans la distance de la course en forêt pour les bouts de choux dans la publicité diffusée la semaine dernière. La distance à parcourir est de 600 mètres. Merci de votre attention. Une fillette aurait été abordée par un inconnu La direction de l’école primaire Léopold-Gravel a acheminé une lettre aux parents des élèves pour signaler qu’une personne suspecte aurait approché une fillette, le 14 septembre, en après-midi. «Un homme se promenant à bord d’un véhicule pour lequel nous n’avons aucune description précise aurait abordé une jeune élève en lui proposant des bonbons. L’élève a eu le bon réflexe de refuser l’invitation et d’avertir ses parents», écrit la direction de l’école. Les policiers ont été appelés à se rendre sur les lieux au lendemain de l’incident. Selon la description fournie, le suspect serait un jeune homme blanc âgé de 14 à 20 ans aux cheveux pâles. «Nous n’avons pas d’élément qui nous permet de dire si le signalement est fondé ou non», indique Benoit Bilodeau, capitaine du Service de police de Terrebonne. Les patrouilleurs ont confirmé qu’une surveillance plus étroite sera effectuée dans le secteur. La direction de l’établissement en profite pour rappeler aux parents de bien enseigner à leurs enfants les consignes de sécurité s’ils sont abordés par des étrangers. Aucun autre signalement du même individu n’avait été fait à la police au moment de mettre sous presse. (JMG) 10 % de rabais Technicienne sur présentation de cette annonce. Valide jusqu’au 15 octobre 2017. PROMOTION À l’achat d’un toilettage, obtenez la chance de gagner un certificat-cadeau en esthétique d’une valeur de 40 $ ou une journée au spa. Tirage 31 octobre 2017 450 722-0786 rose.bleue@hotmail.ca Salle d’attente confortable! Technicienne en toilettage diplômée depuis 10 ans Toilettage la rose bleue Jeannette Dépositaire des médailles de la ville de Mascouche LA MEILLEURE GARANTIE À VIE DE L’INDUSTRIE POSSIBILITÉ DE GAGNER VOTRE ACHAT À LA FIN DE LA PROMOTION (MAXIMUM 7000$) Jusqu’à 10 % 10 000 $ sur l’installation en crédit d’impôt 815, Bombardier, local 3, Mascouche 450 966-9796 www.pflamater.com

  • Add to bookmarks Add to subscriptions Share
    Page 9

    Le mercredi 27 septembre 2017 - LA REVUE - www.larevue.qc.ca A-9 .COM VENTE FIN DE MOIS 27-28-29 SEPTEMBRE .COM .COM .COM .COM .COM 1-855-711-2524 ON VOUS ATTEND !

  • Add to bookmarks Add to subscriptions Share
    Page 10

    A-10 Le mercredi 27 septembre 2017 - LA REVUE - www.larevue.qc.ca MUNICIPAL À quelques semaines des élections municipales, le candidat à la mairie François Collin nous a livré quelques-unes de ses idées, mais surtout la vision qu’il avait pour Mascouche. Gilles Fontaine presse@larevue.qc.ca Depuis qu’il a annoncé sa candidature, François Collin s’est prononcé sur plusieurs sujets, notamment le Manoir, le Golf de Mascouche et la circulation. C’est d’ailleurs le projet du golf qui l’a incité à faire le saut en politique. «En me présentant à la mairie, je suis convaincu que c’est la meilleure façon de changer les choses», dit-il. Développement déséquilibré C A N D I D A T I N D É P E N D A N T À L A M A I R I E Une vision globale de Mascouche «Le développement de Mascouche s’est fait de façon déséquilibrée. Il y a eu trop de pression sur le réseau routier. Pourtant, il y a quatre ans, le problème de circulation était bien présent, et malgré cela, Guillaume Tremblay et son administration ont autorisé plusieurs projets domiciliaires. Ça n’a qu’aggravé la situation.» En plus de ne pas autoriser de nouveaux projets domiciliaires, François Collin croit que l’une des solutions au problème de congestion routière serait la mise en place d’un service de navettes d’autobus de la gare de Mascouche jusqu’aux stations de métro Radisson, Henri-Bourassa et Montmorency. «Ça éviterait aux Mascouchois de devoir se rendre au terminus à Terrebonne et ça générerait un achalandage sur les circuits de transport en commun de Mascouche. Cependant, ça implique que des voies réservées soient prévues à Mascouche pour rejoindre les voies réservées à l’Îledes-Moulins. Évidemment, c’est un autre niveau de projet. Il faudra discuter et il y aura beaucoup de travail à faire.» Projet global Le candidat à la mairie François Collin a une vision globale de Mascouche, qui pourrait se doter d’un parc urbain incomparable, selon lui. (Photo : archives) Le candidat étudierait la possibilité que la Ville se porte acquéreur du golf et abandonne toutes les démarches pour être propriétaire de la forêt domaniale. «D’abord, avec le golf, on s’assure de ne pas mettre de pression additionnelle sur le réseau routier et pour l’environnement, c’est un plus. Et tout ça fait partie d’un plan global et de la vision que j’ai de Mascouche.» «Nous sommes chanceux à Mascouche, continue-t-il, car nous pouvons nous doter d’un parc urbain incomparable. Le corridor du réseau électrique en fait partie. Ce corridor va jusqu’à la rivière, mais la Ville a autorisé une piste cyclable de l’Esplanade au boulevard Mascouche, comme le sentier canin. Or, la piste cyclable devrait se continuer jusqu’à la rivière. Ce corridor serait la connexion entre toutes les zones d’importance de la ville. On a déjà permis de faire une piste cyclable, je ne vois aucune raison pour qu’on refuse de la continuer. Il ne restera qu’à compléter le réseau de pistes cyclables et à le connecter au corridor électrique. Je crois que c’est ce qui correspond à du développement durable», souligne M. Collin. François Collin se prononce sur tous les sujets d’intérêt de Mascouche. Vous pouvez le lire et consulter son programme complet en visitant le www.francoiscollin.com. ENTRAVE SUR LA RUE SAINT-PIERRE Une voie à sens unique, direction ouest. Jusqu'à la fin novembre Cette rue sera entravée d’une voie pour permettre à l’entrepreneur d’effectuer des travaux d’excavation sur le site de l’ancien Théâtre du Vieux-Terrebonne. La rue Saint-Pierre sera donc temporairement un sens unique en direction ouest entre la rue Sainte-Marie et le boulevard des Braves. Merci de votre compréhension! www.ville.terrebonne.qc.ca

Page 1 of 8

Please wait