Topics
Publishers
Add to bookmarks Add to subscriptions Share
PUBLICATIONS LA REVUE
Newspapers | Community / News / Newspaper / Periodicals / Advertisement / Advertiser 2017-03-14 23:52:53
Page 1 of 8
  • Add to bookmarks Add to subscriptions Share
    Page 1

    La evue JOURNAL Benoit Girard 1325, carré Masson 450␣471-3746471-3746 DE COEUR ET D’ACTION T E R R E B O N N E - L e m e r c r e d i 1 5 m a r s 2 0 1 7 - 5 7 e a n n é e . n o 4 62 FIER JOURNAL INDÉPENDANT MEMBRE D’HEBDOS QUÉBEC MOIS DE LA PRÉVENTION DE LA FRAUDE La vigilance est de mise Page A-3 UN MÉTÉORE nommé Sophie Pelletier Page B-1 LA La Ville SURETÉ de Terrebonne DU QUÉBEC a-t-elle La sureté TROP du PAYÉ Québec ? sort Page A-7 A-4 CHARLES La sureté du HAMELIN Québec sort inspire nos jeunes L’ARTILLERIE LOURDE Page A-37 A-7

  • Add to bookmarks Add to subscriptions Share
    Page 2

    A-2 Le mercredi 15 mars 2017 - LA REVUE - www.larevue.qc.ca JUSQU’À 10 500 $ DE RABAIS À L’ACHAT AU COMPTANT SUR CERTAINS CAMIONS 1 ÉDITION MINUIT ÉDITION ÉVOLUTION ÉDITION ÉVOLUTION HD ÉDITION RALLYE 2 ÉDITION REALTREE SILVERADO 1500 2017 4X4 ÉDITION ÉVOLUTION À CABINE DOUBLE 10 500 $ DE RABAIS À L’ACHAT AU COMPTANT 1 INCLUT UN RABAIS DE 1 000 $ SUR DEMANDE DE LA CARTE VISA GM SILVERADO 1500 2017 4X4 ÉDITION ÉVOLUTION À CABINE DOUBLE SILVERADO 1500 2017 4X4 ÉDITION HIGH COUNTRY À CABINE MULTIPLACE LOUEZ POUR L’ÉQUIVALENT DE 169 $ 0 $ /SEM. 2 INITIAL BASÉ SUR UNE LOCATION AUX 2 SEMAINES DE 338 $ PENDANT 48 MOIS. INCLUT UN RABAIS DE 1 000 $ SUR DEMANDE DE LA CARTE VISA GM VERSEMENT SILVERADO 1500 2017 4X4 ÉDITION HIGH COUNTRY À CABINE MULTIPLACE chevrolet.ca LA PROTECTION CHEVROLET — 5 ANS — 160 000 KM 5 GROUPE MOTOPROPULSEUR / ASSISTANCE ROUTIÈRE SERVICE ONSTAR AVEC CONNEXION WI-FI 4G LTE 3 APPLICATION TÉLÉ-ACCÈS 4 VIDANGES D’HUILE SANS FRAIS 5 Offres en vigueur du 1er au 31 mars 2017, et réservées aux particuliers. Les modèles illustrés peuve nt comprendre certaines caractéristiques offertes en option à un coût additionnel. Transport et taxe de climatisation (100 $, le cas échéant) inclus. Immatriculation, frais liés à l’inscription au RDPRM (46 $), assurance et taxes applicables en sus. 1. Offre d’une durée limitée. Cette offre s’adresse aux clients au détail du Canada admissibles. Le mon tant de 10 500 $ combine un crédit pour achats au comptant sur certains camions 2017. Le crédit comprend les élémen ts suivants : Chevrolet Silverado à cabine double édition Custom 2017 admissible – crédit au comptant de 4 080 $ offert au concessionnaire par le constructeur (taxes en sus), crédit du Mois du camion de 1 600 $ offert au concessionnaire par le constructeur (taxes en sus), prime de demande de La Carte GM de 1 000 $ (l’offre s’applique aux personnes qui font une demande de carte Visa GM Banque Scotia [La Carte G M] ou qui sont actuellement titulaires de La Carte GM) (taxes comprises) et crédit de livraison de 3 820 $ offert au concessionnaire par le constructeur (taxes en sus) à l’achat, au financement ou à la loc ation au comptant au détail d’un Silverado à cabine double 2017 chez un concessionnaire participant. 2. Location s’appliquant aux modèles neufs Silverado 1500 2017 (CK15543 – 3LZ), sujets à leur disponibilité. Location selon un prix à l’achat de 67 460 $ pour un Silverado 2017 High Country à cabine multiplace muni des options suivantes : BRS, G1W, R8M. Les montants calculés par semaine sont basés sur les paiements aux deux semaines i ndiqués ci-dessus à un taux de 1,9 % (104 paiements). Sur approbation de crédit de la Financière GM. Limite annuelle de 20 000 km 0,16 $ par kilomètre excédentaire. Certaines conditions s’appliquent. Le prix à l’achat et les paiements à la location ci-dessus tiennent compte d’un rabais du Mois du camion de 1 000 $ un rabais à la livraison de 2 000 $, d’un rabais à la location de 850$ et d’un rabais de 1 000 $ sur demande de La Carte Visa GM (l’offre s’applique aux personnes qui font une demande de carte Visa GM Banque Scotia [La Carte GM] ou qui so nt actuellement titulaires de La Carte GM) (taxes comprises). 3. Nécessite un appareil mobile compat ible, un abonnement au service OnStar et un forfait de données. Visitez onstar.ca pour obtenir les d onnées cartographiques et connaître les détails et les restrictions du service. Les services et la connectivité peuvent varier selon le modèle et le s conditions. Service OnStar avec connexion 4G LTE offert sur certains véhicules et dans certains m archés. Le client doit accepter les modalités et la déclaration de confidentialité d’OnStar (y compr is les modalités logicielles) pour utiliser le service. 4. Offert sur certains modèles Chevrolet 2017 avec certains appareils Apple, Android, BlackBerry et Windows. U n plan de services OnStar en vigueur est requis. Les services varient selon l’appareil, le modèle, c ertaines conditions ainsi que le type de plan de services que vous avez. Veuillez consulter le site onstar.ca pour savoir quels véhicules sont dotés de cette fonction et connaître les limitations liées au système et d’autres détails. Un système de déma rrage à distance installé en usine est requis. 5. Selon la première éventualité. Limite de quatre (4 ) services de vidange d’huile, de lubrification et de changement de filtre ACDelco au total. Le plei n de fluides, les inspections, la permutation des pneus, le réglage de la géométrie et l’équilibrage de roue, entre autres, ne sont pas couverts par la garanti e. D’autres conditions et restrictions s’appliquent. Ces offres sont exclusives aux concessionnaires du RMAB Québec (excluant la région de Gatineau-Hull) et ne peuvent être combinées avec aucune autre offre ni aucun autre programme incitatif d’achat, à l’exception des programmes de cartes GM. Le concessionnaire peut vendre ou louer à un prix moindre. Une commande ou un échange entre concessionnaires peut être requis.

  • Add to bookmarks Add to subscriptions Share
    Page 3

    ACTUALITÉ Le mercredi 15 mars 2017 - LA REVUE - www.larevue.qc.ca A-3 M O I S D E L A P R É V E N T I O N D E L A F R A U D E Éviter de se faire piéger Puisque les bandits rivalisent toujours d’ingéniosité pour vous soutirer de l’argent ou s’emparer de votre identité, les policiers et différentes organisations profitent de mars, le mois de la prévention de la fraude, pour mettre en garde la population contre les fraudes les plus répandues. Ils vous donnent également des conseils pour ne pas devenir une victime. Jean-Marc Gilbert media@larevue.qc.ca Encore cette année, les autorités constatent que les fraudes informatiques sont toujours en plein essor. «L’accessibilité et l’omniprésence de l’utilisation du Web dans nos vies permettent une porte d’entrée facile aux fraudeurs», affirme la Sûreté du Québec (SQ), dans un communiqué. «En 2016 seulement, les arnaques en ligne ont suscité plus de 20 000 plaintes et causé au-delà de 40 M$ de pertes pour les Canadiens», révèle pour sa part le Bureau de la concurrence du Canada. Fraudes amoureuses et «grands-parents» «Les arnaques de type “grands-parents” et les fraudes amoureuses sont encore très en vogue», indique Benoît Bilodeau, capitaine aux affaires publiques du Service de police de Terrebonne. Dans le premier cas, vous recevez un message ou un appel de quelqu’un qui se fait passer pour un petit-fils ou un neveu et qui demande de l’argent pour se sortir d’une fâcheuse situation. Les forces de l’ordre suggèrent à la population de poser des questions précises à l’interlocuteur auxquelles seul un véritable proche aura les réponses, et surtout, de valider l’information avec un autre membre de la famille. Dans les cas de fraude amoureuse, après des semaines d’échanges avec une autre personne, cette dernière vous dira que si vous lui envoyez de l’argent, elle pourra venir vous visiter. Vous risquez fort bien de ne revoir ni la personne ni l’argent. Candeur Pourquoi des gens continuent-ils de se faire prendre malgré les campagnes de sensibilisation qui sont menées? «Les gens font confiance facilement. Quelqu’un qui n’a jamais été victime aura tendance à penser que l’autre ne peut pas être malhonnête, affirme M. Bilodeau. Et les cas dont on entend parler ne seraient que la pointe de l’iceberg. «Il y a aussi l’orgueil. Les gens ont Au cours des derniers mois, à Terrebonne, les enquêteurs ont été saisis d’une dizaine de cas de fraude sur des pompes à essence. Les fraudeurs installent un dispositif par-dessus la fente dans laquelle vous glissez votre carte pour payer. Le dispositif enregistre le numéro de votre carte et une mini caméra vous filme en train de composer votre NIP. honte de s’être fait prendre. Lorsqu’il s’agit d’une fraude de quelques centaines de dollars, souvent, on ne porte pas plainte. Il est difficile de chiffrer combien de personnes se font piéger.» Autres arnaques fréquentes De nouveaux types de fraudes sévissent depuis peu. Une entreprise s’identifiant sous Inverness Investment propose à un candidat, en échange d’un salaire alléchant, de recevoir d’importantes sommes d’argent à réacheminer ailleurs, sous forme de transferts bancaires. Cette nouvelle fraude gagne du terrain au Québec, dont à Terrebonne, où deux cas ont été rapportés récemment. Au cours des derniers mois, toujours à Terrebonne, les enquêteurs ont été saisis d’une dizaine de cas de fraude sur des pompes à essence. Les fraudeurs installent un dispositif par-dessus la fente dans laquelle vous glissez votre carte pour payer. Le dispositif enregistre le numéro de votre carte et une mini caméra vous filme en train de composer votre NIP. Il est alors facile pour les malfaiteurs de récupérer Meilleur taux 2 % * Taux variable Certaines conditions s’appliquent Gilles Dupuis c.h.a. Courtier immobilier hypothécaire Cell: 514 757-2265 dupuisgilles@videotron.ca 2296, chemin Gascon, Terrebonne 475, mtée Masson, Mascouche les informations nécessaires pour vous frauder. «Le dispositif installé sur le lecteur n’est pas solidement fixé. En cas de doute, vous n’avez qu’à secouer l’endroit où se trouve la fente. Si un dispositif tombe, signalez-nous la situation», suggère Benoît Bilodeau. Des centaines d’appels par année Toujours à Terrebonne, un total 343 cartes d’appel ont été ouvertes concernant de possibles cas de fraudes en 2016, soit 61 pour supposition de personne, 109 pour fraude par chèque, carte de guichet ou carte de crédit, 34 pour fraude par ordinateur, et 14 pour vol d’identité. Près de 125 cas ont été classés dans «autres fraudes», précise M. Bilodeau. Il s’agit d’une hausse d’environ 40 dossiers par rapport à 2015. Du côté du Service de police de Mascouche, on ne signale aucun type de fraude récurrente au cours des derniers mois, selon le capitaine Michel Gaudreau. Prudence avec vos déclarations de revenus Avec la saison des impôts qui bat son Vous voulez acheter ou vendre. APPELEZ-MOI REMAX DES MILLES- Î LES INC CHANTAL AUGER COURTIER IMMOBILIER www.chantalauger.com Bur : 450 471-5503 Cell : 514 730-2221 plein, la SQ signale deux types de fraudes liées à l’Agence du Revenu du Canada (ARC). Dans le premier cas, un fraudeur qui se fait passer pour un agent de l’ARC explique à sa proie qu’elle doit payer une dette envers l’ARC rapidement pour éviter de se faire arrêter. Après avoir fixé un montant, l’arnaqueur demande à la victime d’aller porter l’argent dans un bureau de change de la région ou par le biais de cartes de crédit prépayées. Dans l’autre stratagème, le fraudeur fonctionne par courriel en indiquant à une personne qu’elle a droit à un remboursement d’impôts. Pour toucher la somme, elle doit mettre à jour son dossier fiscal, et ainsi, fournir des renseignements personnels, ce qui met la victime à risque de vol d’identité. La SQ rappelle que «l’ARC ne demande jamais de fournir des renseignements personnels par courriel». À l’échelle canadienne, le Bureau de la concurrence estimait récemment que, de janvier 2014 à décembre 2016, les Canadiens ont perdu plus de 290 M$ aux mains des fraudeurs. Infirmière membre de L’OIIQ Linda Bédard INFIRMIÈRE • Prélèvements sanguin s • Vaccins santé-voyage • Ostéopathie 450 326-1133 ou 514 702-2853 NOUVELLE ADRESSE 3395, de la Pinière, suite 100 Terrebonne Jamais trop tard pour perdre du poids et éclater d’énergie 909, boul. Industriel, Bois-des-Fillion À 5 minutes de Terrebonne 450 965-8282 www.bikramyogarivenord.com Tél: 450968-1000 Venez nous visiter! 3318, rue Jacob Jordan, Terrebonne Québec Canada J6X 4J6 • Ornemental • Rampe • Juliette • Tonnelle • Maille • Latte www.cloturesfrontenac.com ORTHODONTISTE Dr Nathalie BEAULNE 1423, chemin Gascon Terrebonne Bureau #200 450 964-7072 www.orthodontisteterrebonne.ca

  • Add to bookmarks Add to subscriptions Share
    Page 4

    A-4 Le mercredi 15 mars 2017 - LA REVUE - www.larevue.qc.ca ACTUALITÉ Une résolution visant à récupérer des sommes qui auraient été injustement payées pour certains contrats, de même que des changements apportés aux codes d’éthique des élus et des employés de la Ville de Terrebonne, ont marqué la séance du conseil du 13 mars, la première depuis l’adhésion immédiate de cinq conseillers à l’Alliance démocratique de Terrebonne (ADT). Les membres du conseil ont unanimement mandaté le cabinet Dufresne Hébert Comeau Avocats de mettre en œuvre toutes les procédures nécessaires pour récupérer des montants que la Ville aurait possiblement payés en trop pour divers contrats publics. Une liste des contrats soulevant des questionnements sera établie, car Terrebonne a l’intention «de faire valoir tous ses droits dans le cadre du programme de remboursement volontaire», peut-on lire dans les sommaires décisionnels. La résolution autorise même les avocats «à intenter les recours appropriés» et «à retenir les services de tout expert requis». «Les entreprises avaient jusqu’au mois de novembre pour s’inscrire au programme de remboursement volontaire et indiquer à quels remboursements elles procéderaient. Nous avons constaté que des firmes qui se sont prévalues du programme ont aussi eu des contrats avec la Ville de Terrebonne durant la période visée», indique le maire Stéphane Berthe, dans un communiqué. En fin de séance, Réal Brassard, membre de l’ADT, a demandé combien la Ville pense récupérer en mandatant la firme pour un montant maximal de 20 000 $. En comparaison, la Ville de Saint-Jérôme a annoncé son intention d’investir 1 M$ par année dans la création d’un bureau d’enquête indépendant permanent, dont la première mission sera de récupérer entre 10 et 15 M$ payés en trop dans les contrats des 20 dernières années. Le maire Stéphane Berthe a répondu qu’il était trop tôt pour faire de telles estimations. Éthique et déontologie Le conseil municipal a aussi résolu de modifier le code d’éthique et de déontologie des élus pour leur interdire de «recevoir ou d’accepter, directement ou indirectement, tout don, toute marque d’hospitalité ou tout autre avantage, quelle que soit sa valeur». Le précédent code stipulait que des dons d’une valeur excédant 200 $ devaient faire l’objet d’une déclaration écrite. Le code d’éthique des employés de la Ville est également modifié en ce sens. Dorénavant, il s’applique aussi aux employés agissant comme bénévoles auprès d’organismes. De plus, l’ancien libellé indiquait qu’un employé ne pouvait pas accepter quoi que ce soit pouvant «influencer son indépendance de jugement dans l’exercice de ses fonctions». Le nouvel article du code l’interdit, tout simplement. Nombreuses questions Comme c’est le cas depuis des mois, la période de questions a été longue, voire plus que l’adoption des différents points à l’ordre du jour. D’abord, chaque conseiller maintenant membre de l’ADT a posé des questions. Parmi les interventions, Réal Leclerc a réitéré sa demande d’envoyer des mises en demeure préventives aux personnes ayant fait l’objet de perquisitions de la part de l’UPAC. Le greffier Denis Bouffard a répondu que, selon une opinion juridique obtenue récemment, il serait prématuré pour la Ville de procéder ainsi. Étant donné qu’aucune accusation n’a été déposée contre quiconque depuis les perquisitions, la Municipalité pourrait être taxée d’agir de mauvaise foi dans le dossier, a-t-il expliqué. Claire Messier a quant à elle questionné Stéphane Berthe au sujet d’une portion du projet de loi 122. En ce qui a trait à l’approbation référendaire, le maire a déjà dit qu’il mettrait en place des mécanismes pour permettre aux citoyens de s’exprimer. Mme Messier voulait toutefois savoir ce qu’il adviendrait des contrats accordés de gré à gré, dont la valeur maximale pourrait être haussée à 100 000 $ plutôt que 25 000 $, à certaines conditions. C O N T R A T S P U B L I C S Terrebonne veut récupérer les sommes payées en trop Jean-Marc Gilbert media@larevue.qc.ca Quoi? Pardon? Je vous entends, mais je ne comprends pas toujours... Retrouvez le plaisir d’entendre de façon discrète et efficace Dépistage auditif sans frais Valide jusqu’au 31 mars 2017 LABELLE AUDITION Audioprothésiste 385 montée Masson, Mascouche, bureau 104 sur rendez-vous 450-657-1000 Daphné Godin-Blouin Audioprothésiste Le maire Stéphane Berthe a une fois de plus été bombardé de questions, tant de la part des élus de l’opposition que des citoyens. (Photo : Jean-Marc Gilbert) Le maire s’est engagé à maintenir la façon de faire actuelle, soit d’aller en appel d’offres pour les contrats supérieurs à 25 000 $, même si la loi provinciale devait être modifiée. Après les questions des élus, plusieurs citoyens ont fait la file devant les deux micros installés dans l’auditorium de l’école Des Rives. Certains ont pris le temps de féliciter pour la Ville pour les changements apportés aux codes d’éthique, avant de demander des précisions à ce sujet ou de poser des questions en lien avec d’autres dossiers. É L E C T I O N S M U N I C I P A L E S Paul Asselin sollicitera un 4 e mandat Parce qu’il affirme avoir toujours «la flamme et la passion» pour représenter les Terrebonniens du quartier 7, le conseiller municipal Paul Asselin sollicitera un autre mandat en novembre prochain. Il a confirmé sa décision à La Revue, en marge de la séance du conseil municipal du 13 mars. «Je considère que la 10 e ville en importance au Québec a besoin d’élus d’expérience», affirme M. Asselin, conseiller depuis 2005. Le président de la Commission de la sécurité publique veut aussi être partie prenante de certains projets à venir, dont la construction du nouveau quartier général de la police. Quant à savoir sous quelle bannière il se présentera, cela reste à déterminer. «Je n’ai aucune affinité avec les équipes annoncées. Si M. Berthe se présente à la mairie, c’est clair qu’il aura mon appui. Il a accompli un travail gigantesque depuis novembre dernier et il a l’étoffe d’un bon maire», croit-il. Téléphone 450 964-4444 Télécopieur 450 471-1023 Internet www.larevue.qc.ca courriel larevue@larevue.qc.ca PRÉSIDENT-DIRECTEUR GÉNÉRAL Gilles Bordonado FONDATEUR Aimé Despatis INSPIRATRICE Marie-France Despatis RÉDACTRICE EN CHEF Véronick Talbot JOURNALISTES Mélanie Savage Pénélope Clermont Gilles Fontaine Jean-Marc Gilbert JOURNALISTES-PIGISTES Raymond Berthiaume Karine Audet Pierre-Luc Chenel Stéphane Lapierre Karine Limoges CHRONIQUEURS Robert Gareau Claude Martel PHOTOGRAPHES Armand Ohayon 514 219-0269 (G4 Media) Benoit Demers La version E-PAPER est DIRECTEUR DES VENTES Gilles Bordonado DIRECTEUR DÉVELOPPEMENT Daniel Soucy COORDONNATRICES AUX VENTES Lise Bourdages Cinthia Davidson-Audet REFLET ÉCONOMIQUE Mireille Cyr CONSEILLERS PUBLICITAIRES Paul Laverdière Yves Chamberland Daniel Soucy Julie Gordian Gaétan Lachapelle Jonathan Lessard Annie Perron Vivianne Morin Pierre St-Arneault Luc Laurin Charles Verdun GUIDE DES ADRESSES Mireille Cyr RÉCEPTION / PETITES ANNONCES / ARCHIVES Carole Cyr Jessica Berry Émilie Bordonado COMPTABILITÉ Lise Caron INFOGRAPHIE / TYPOGAPHIE / MONTAGE Compo-Max Inc. DISTRIBUTION Publi-Sac Laurentides 1 888 999-2272 TIRAGE 55 000 LA REVUE, journal hebdomadaire, est publiée par LAREVUE de Terrebonne inc. 231, rue Ste-Marie à Terrebonne, province de Québec (Code postal: J6W 3E4) et imprimé par l’imprimerie Transmag. Nos bureaux sont ouverts du lundi au vendredi de 8h30 à 17h. Dépôt légal à la Bibliothèque Nationale du Québec. Distribué gratuitement dans les municipalités de Terrebonne, Lachenaie, Mascouche, La Plaine, Saint-François (Laval), Bois-des-Filion et dans les dépôts de journaux de la région. Coût de l’abonnement (12 mois): Canada 165$, États-Unis 300$, Étranger 300$. Tous droits réservés. La reproduction des textes d’information et d’annonces publicitaires est interdite à moins d’une autorisation écrite du directeur. Envoi de publication canadienne #0556971.

  • Add to bookmarks Add to subscriptions Share
    Page 5

    Le mercredi 15 mars 2017 - LA REVUE - www.larevue.qc.ca A-5 gbordonado@larevue.qc.ca La décision de la Ville de Terrebonne de resserrer les règles touchant l’éthique des élus et des fonctionnaires de la Municipalité est excellente. Elle est une autre démonstration du désir du maire Stéphane Berthe de démarquer son administration de la précédente. Alors que se dessine un positionnement de plus en plus marqué des forces en présence, Stéphane Berthe met toutes les chances de son côté en se distançant de l’administration Robitaille dont il était membre comme conseiller municipal. Cette semaine, la sortie dans notre publication de Céline Durand semble être un premier pas vers l’officialisation de sa candidature à la mairie en tant que cheffe d’Ici Terrebonne. Celle-ci s’ajoute aux candidatures de Marc-André Plante de l’Alliance démocratique de Terrebonne, annoncée il y a quelques mois, et d’Antoine Hanachian d’Action Terrebonne. Comme Stéphane Berthe semble mener des consultations intenses, fort est à parier que le projet l’intéresse. S’il se laisse tenter, il devra pratiquement rebâtir à neuf, ce qui serait une plus-value pour lui dans le contexte de renouveau se dessinant à Terrebonne. À ses côtés, il ne resterait qu’une poignée d’élus de l’Équipe Robitaille. On en compte potentiellement un maximum Libre opinion GILLES BORDONADO Distance de sept sur les 17 postes disponibles, en incluant Stéphane Berthe lui-même. Paul Asselin et Marie-Josée Beaupré ont annoncé leur retour, alors qu’on sait déjà que Michel Morin et Marc Campagna se retirent. C’est donc dire que si les conseillers sortants de l’Équipe Robitaille dont l’avenir n’est pas encore connu décident de se retirer (Marie-Claude Lamarche, Clermont Lévesque, Jean-Guy Senécal, Sylvain Tousignant et Frédéric Asselin), il y aurait plus d’ex-conseillers de l’Équipe Robitaille à l’Alliance démocratique de Terrebonne (ADT) que dans la future équipe Berthe! Surprenant, tout de même. Pour mémoire, rappelons que l’ADT a récemment accueilli quatre ex-conseillers de l’Équipe Robitaille (Réal Leclerc, Claire Messier, Brigitte Villeneuve et Nathalie Bellavance), qui avaient démissionné avec fracas de leur ancienne formation en août dernier. Plusieurs électrons libres complètent le tableau. Que fera André Fontaine, conseiller indépendant, mais ami bien connu de Céline Durand? Que fera Robert Brisebois, candidat indépendant annoncé? Alors que l’ADT et Ici Terrebonne sont en marche, que se passe-t-il avec Antoine Hanachian, dont les démarches passent sous le radar actuellement ? Des questions qui trouveront leurs réponses bientôt. Scoliose Hernie discale Arthrite et arthrose Nerf sciatique Engourdissements Maux de dos ou de cou Maux de tête et migraines Tension entre les omoplates APPELEZ DÈS MAINTENANT! Dr Pascal Dubouilh CHIROPRATICIEN 25 ans d’expérience à votre service 321, MONTÉE MASSON, BUREAU 202, MASCOUCHE (À CÔTÉ DU O’GYM) 450 474-0100 Membre VOUS AVEZ MAL? VOUS CHERCHEZ UNE SOLUTION NATURELLE? Pour célébrer nos 25 ans, consultez pour seulement 25 $ Pour un examen complet d’une valeur maximale de 125$ incluant la thermographie à infra-rouge, l’électromyographie (EMG) et les radiographies si nécessaires. Un rapport oral des résultats vous indiquera si la chiropratique peut vous aider. Promotion valide 90 jours à partir de la date de publication. de l’Association des chiropraticiens du Québec Member of the Association des chiropraticiens du Québec ORTHODONTISTES Dr Maurice ST-PIERRE Dre Judith LIMOGES La Clinique du Dr St-Pierre c’est… Une équipe dynamique et attentive Des traitements de haute qualité L’obtention du sourire que vous souhaitez! Consultation avec ou sans référence • Radiographie numérique • Technologie Itéro (scan digital de la bouche) • Boîtiers blancs ou conventionnels JUMELÉES AVEC GARAGE PROMO DE LANCEMENT POUR UN TEMPS LIMITÉ À PARTIR DE 288 900 $ +TX. OBTENEZ 7 500 $ APPLICABLES SUR LES FRAIS DE NOTAIRE, LES LUMINAIRES ET CERTAINES OPTIONS* *Détails au bureau des ventes NOUVEAU PROJET SEIGNEURIE DU LAC LONG À MASCOUCHE Membre de : L’Association Québécoise des Orthodontistes L’Association Canadienne des Orthodontistes www.OrthoTerrebonne.com 3015, boul. de La Pinière (face à la 640) Terrebonne J6X 4V5 450 477-0808 UN PROJET CLÉ EN MAIN incluant l’aménagement paysager, le gazon et l’asphalte. Constructions de qualité situées dans un projet intégré bordé d’espaces verts et vous donnant accès à une piscine communautaire privée. 514.898.0300 I 450.964.3400 constructionslacourse.com NOUS BÂTISSONS BUREAU DES VENTES 1430, RUE DES FONTAINES, MASCOUCHE QC

  • Add to bookmarks Add to subscriptions Share
    Page 6

    A-6 Le mercredi 15 mars 2017 - LA REVUE - www.larevue.qc.ca ACTUALITÉ Le 2 novembre 2016, l’Assemblée nationale du Québec adoptait le projet de loi 110 concernant le régime de négociation des conventions collectives et de règlement des différends dans le secteur municipal (loi 24). Cette législation, à l’instar de plusieurs autres à venir, découle du nouvel Accord de partenariat avec les municipalités (pacte fiscal) conclu à l’automne 2015. Cette loi détermine les principes directeurs dans l’élaboration des conditions de travail. Elle prévoit des procédures de règlement des différends applicables aux employés municipaux. Si les municipalités se réjouissent de cette législation, les syndicats la dénoncent depuis le premier jour. Capacité de payer des citoyens Lors de l’adoption du projet de loi, les principaux arguments énoncés autant par le maire de Mascouche, Guillaume Tremblay, que par son homologue de Terrebonne, Stéphane Berthe, visaient la prise en compte de la capacité de payer des citoyens, l’équilibre des forces et la stabilité des conventions collectives. Des arguments que rejette Michel Gratton, conseiller syndical pour le Syndicat canadien de la fonction M P R O J E T D E L O I 1 1 0 Des négociations maintenant réglementées Gilles Fontaine presse@larevue.qc.ca CHRONIQUE DE M ATHIEU LEM AY DÉPUTÉ DE M ASSON DES ATTENTES BUDGÉTAIRES À L’ÉCO UTE DE NOS CITO YEN S ême s’il ne l’avoue ra pas pub lique m e nt,le s coupure s d u gouve rne m e nt d e puis le d é b ut d e son m and at d ans plusie urs d e nos se rvice s pub lics ont laissé d’im portante s sé que lle s sur le s qué b é coise s e t qué b é cois, touch ant autant nos je une s e nfants e n gard e rie s sub ve ntionné e s que le urs pare nts,e t m ê m e nos aîné s en CH SLD. On apprenait d onc l’an d ernier p ar l’entrem ise d u m inistre d es Finances qu’ap rès avoir retrouvé l’é quilibre bud gé taire, nous bé né ficions m aintenant d ’un surp lus d e 2 m illiard s $.On ne p eut que se ré jouir d ’avoir ce m ontant p our investir en santé et en é d ucation, m ais ce tte nouvelle arrive m alh eureusem ent trop tard alors que les é coles d é crient leur m anque d e ressources p our les é lèves en d ifficulté et qu’on ne voit pas d’amélioration à court term e d ans notre systèm e d e santé . Le m inistre d es Finances nous a annoncé qu’il p ré senterait son bud get 201 7 une sem aine ap rès celui du fédéral, soit au to u r d u 2 9 m ars. N ous nous d evons d ’ê tre à l’é coute d es citoyens et d e leur offrir un bud get quisaura les aid er et non p as leur enlever d es ressources. Voici d onc, à m on sens, d es p rop ositions quidevraient faire p artie d e ce Bud get 201 7 : tout d’abord, consid é rant que l’h eure d es coup ures est p assé e, nous d evons p erm ettre aux fam illes de mieux resp irer en leur accord ant une baisse d ’impôt immédiate; ceci les aiderait à m ieux gé rer leur p rop re bud get et à leur d onner p lus d e flexibilité d ans leurs finances.On doit aussi s’attend re à d es investissem ents en é d ucation, notam m ent p our l’ajout d e p rofessionnels tels que d es orth op é d agogues p our aid er nos é lèves en d ifficultés d’apprentissage à m ieux ré ussir. Consid é rant à quel p oint la rentré e p eut ê tre un m om ent d ifficile au niveau financier p our les fam illes, il serait b ien attend u p our les fam illes d e d onner un m ontant p our l’ach at d e m até riel scolaire et ainsis’assurer que tous les é lèves sont é quip é s ad é quatem ent p our d é m arrer leur anné e scolaire. Il ne fait nul d oute que notre systèm e d e santé a luiaussibesoin d ’investissem ents m ajeurs p our com bler le m anque flagrant d e services : à com m encer p ar l’accès à un m é d ecin rap id em ent p our tous, alors que le tem p s d ’attente d ans les urgences ne d im inue p as.On s’attend aussi à d es m esures p our nos aîné s d ans les CH SLD , où il est p lus que né cessaire d’augmenter la valeur des repas quiy sont servis p our que nos bâ tisseurs p uissent regagner un peu de dignité e t vivre dans de saines cond itions. N ous d evons red onner ce surp lus aux fam illes et en santé p our p erm ettre aux cito ye n s d e vivre convenablem ent et d ’avoir accès aux ressources d ont ils ont besoin.N ous suivrons d e p rès ce bud get p our s’assurer d e ré p ond re à vos attentes! Pour Michel Gratton, du SCFP, le cadre législatif présenté par le gouvernement avec le projet de loi 110 est trop restrictif. (Photo : Gilles Fontaine) publique (SCFP), qui représente les cols bleus de la Ville de Mascouche. «Le gouvernement a prétendu la même chose lors du dépôt du projet de loi relatif à la pérennité des régimes de pension, adopté en 2014. Quant à la santé financière des municipalités, la capacité de payer est là, avec des surplus de plus de 1,4 G$. Rappelons toutefois que ce facteur ne peut être pris en compte que pour les négociations touchant les policiers et les pompiers», fait-il remarquer. Déséquilibre des forces et contraintes Un autre argument invoqué par plusieurs villes est le déséquilibre des forces entre les syndicats et les municipalités. «Au total, 95 % de nos conventions collectives sont signées sans arrêt de travail ni arbitrage. On n’a pas semblé en prendre compte dans ce projet de loi», souligne M. Gratton. «De plus, le délai prévu à la loi est déraisonnable et irréaliste», ajoute-t-il quant au délai accordé à un médiateur nommé au dossier lors d’une négociation. Notons qu’un médiateur pourrait être nommé pour assister les parties au 150 e jour suivant l’acquisition du droit de grève ou du lock-out. Dans certaines circonstances, ce délai peut être prolongé de 30 jours. «On a souvent besoin de plus de temps pour arriver à s’entendre. Il faut mettre le temps et les efforts nécessaires si nous souhaitons avoir des conventions collectives durables et à la satisfaction de tous.» «Plus du quart des conventions collectives se signent en moins de 6 mois. La durée moyenne de négociation est de 14 mois et de nombreuses ententes se signent avant même l’expiration. La contrainte est trop sévère et la libre négociation pourrait être altérée», prétend le conseiller syndical. Durée des ententes La loi prévoit une durée d’au moins cinq ans des conventions collectives. «C’est un faux problème, quant à nous. D’ailleurs, dans le mémoire que nous avons présenté lors des travaux du projet de loi, nous avions établi que la durée moyenne des conventions collectives était de plus de 4 ans (4,8). Avait-on besoin d’un cadre législatif étroit dans pareilles circonstances?», s’interroge M. Gratton. «Or, de façon générale, cette loi offre un cadre beaucoup trop rigide pour ce qu’on souhaite améliorer. Au SCFP, nous avons toujours prétendu que ce cadre législatif semble être une sortie de secours pour l’adoption unilatérale des conventions collectives, si ce n’est de l’adoption d’une loi spéciale», prédit en conclusion Michel Gratton. Notons que nous n’avons pas pu nous entretenir avec un conseiller syndical de Terrebonne avant de mettre sous presse. Centre de prothèses capillaires et de prothèses mammaires externes Vous suivez des traitements de chimiothérapie ou de radiothérapie ? Vous avez un problème de calvitie ? Venez nous rencontrer, on a tout ce qu'il vous faut pour vous redonner votre confiance en vous et votre assurance suite à la perte de vos cheveux. Que ce soit pour une prothèse capillaire (perruque) ou encore pour un volumateur, on a ce Plus de 50 modèles de perruques en qu'il vous faut ! La Beauté en Soi est là pour vous aider. magasin ! À voir absolument ! GRAND SPÉCIAL ! L’émission d’informations de La Beauté en Soi sur la perte de cheveux Voyez sur notre site de vente en ligne www.bonnets.labeauteensoi.ca des est maintenant en ligne sur YouTube spéciaux de 25% et 50% sur certains https://youtu.be/WgC2p2wewhk modèles de bonnets et de foulards. Salon la Beauté en Soi CENTRE DE PROTHÈSES CAPILLAIRES ET PROTHÈSES MAMMAIRES EXTERNES 772, montée Masson, Mascouche www.labeauteensoi.ca www.bonnets.labeauteensoi.ca 450 918-9008 Diane Provost Conseillère avec 25 ans d’expérience

  • Add to bookmarks Add to subscriptions Share
    Page 7

    ACTUALITÉ Le mercredi 15 mars 2017 - LA REVUE - www.larevue.qc.ca A-7 SUIVI DE DOSSIER Le gouvernement du Québec annonçait, la semaine dernière, des investissements routiers dans les différentes régions de la province. La liste des projets de plus de 500 000 $ qui seront réalisés sur le territoire de la MRC Les Moulins au cours de deux prochaines années a finalement été dévoilée, le mardi 14 mars. Pénélope Clermont journaliste@larevue.qc.ca I N V E S T I S S E M E N T S R O U T I E R S 2 0 1 7 - 2 0 1 9 Plusieurs travaux d’asphaltage à venir Plusieurs projets nécessitant des investissements de l’ordre de 1 M$ à 5 M$ chacun (les montants détaillés ne sont pas connus), seront réalisés sur le territoire de la ville de Terrebonne. On procédera à l’asphaltage de la route 337, entre la rue de l’Hortensia et la route 335, et à l’asphaltage de l’autoroute 25, entre le boulevard des Mille-Îles et la route 337, dans les deux directions. Toujours à Terrebonne, l’autoroute 40 Ouest et les bretelles d’accès seront asphaltées entre les ponts Benjamin-Moreau et Charles-De Gaulle. On effectuera également l’asphaltage de l’autoroute 640 dans les deux directions, entre l’autoroute 25 et le chemin des Anglais, ainsi que de la portion se trouvant entre les autoroutes 25 et 40, en direction Est. Des modifications au système de drainage de l’autoroute 640, dans l’échangeur de la montée des Pionniers, seront également apportées dans ce secteur. À la limite de Bois-des-Filion, on annonce l’aménagement d’une bretelle d’accès entre la rue Henri-Bessemer et l’autoroute 640 Ouest. Pour un montant se situant entre 500 000 $ et 1 M$, on procèdera enfin à l’asphaltage des voies de service et des bretelles de l’autoroute 640 à la hauteur de la route 335. Du côté de Mascouche, l’autoroute 25 Nord, entre l’autoroute 640 et Saint- Roch-de-l’Achigan, sera aussi asphaltée pour une somme se situant entre 1 M$ et 5 M$. Rien pour l’autoroute 19 et l’élargissement de la route 337 Comme anticipé lors de l’annonce des investissements, les projets de parachèvement de l’autoroute 19 et d’élargissement de la route 337 ne figurent pas au calendrier des travaux qui seront réalisés au cours de deux prochaines années. Rappelons qu’en ce qui a trait à l’autoroute 19, le Ministère disait, la semaine dernière, avoir procédé à l’étude des 32 avis contenus dans le rapport du BAPE. Les résultats de l’étude ont été déposés le 5 août 2016 au ministère du Développement durable, de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques. Une analyse additionnelle se poursuit afin de bonifier davantage Ce sont essentiellement des travaux d’asphaltage qui seront réalisés sur les voies moulinoises d’ici 2019. (Photo : Archives) l’offre de transport collectif du secteur, incluant le covoiturage. Cette analyse serait avancée, et ses résultats seront considérés dans l’élaboration du dossier d’opportunité qui sera présenté aux autorités gouvernementales pour approbation. Le projet est également soumis à la procédure d’évaluation et d’examen des impacts sur l’environnement prévue à la Loi sur la qualité de l’environnement. Cette procédure est toujours en cours. Du côté de l’élargissement de la route 337, entre les rues Rodrigue et Philippe- Chartrand, à Terrebonne, le ministère des Transports note qu’étant donné des contraintes techniques liées au sous-sol de certains terrains devant être acquis, le processus d’acquisition doit être repris, ce qui implique la consultation de la Commission de protection du territoire agricole du Québec. L’échéancier de réalisation sera ainsi réévalué. Guillaume Tremblay réélu Le maire de Mascouche, Guillaume Tremblay, a été réélu par ses pairs au sein du conseil d’administration du Caucus des municipalités de la métropole – couronne nord de l’Union des municipalités du Québec (UMQ). Ce nouveau mandat, d’une durée de deux ans, renouvelle donc les fonctions occupées par le maire de Mascouche depuis 2014 au sein de l’UMQ. En plus de ce rôle d’administrateur, rappelons que Guillaume Tremblay est également membre du comité sur la gouvernance et du comité sur le transport de pétrole par oléoduc. «Cela me permet de défendre les dossiers et les intérêts des villes de la couronne nord, mais aussi de prendre part aux décisions qui ont un impact dans la vie des citoyens de Mascouche. Il s’agit d’une opportunité notable pour notre Ville», souligne le maire. L’oléoduc Énergie- Est, la reconnaissance des municipalités comme gouvernements de proximité, le financement des infrastructures et le développement économique des régions sont quelques exemples de sujets traités à l’UMQ. (VT) Massage traditionnel Chinois • Reçu d’assurance Reçu d’assurance / Certificat cadeau • Certificat cadeau Membre de A.C.T.M.D. Massage Tui-Na En plus de l’apport d’une détente générale, ce massage vous régénère. Il renforce la vitalité et le bien-être. Il soulage la fatigue, augmente les mécanismes de défense, aide à prévenir la maladie. «The origin-point therapy» Traitement pour les maux de tête, cou, bras, épaules, dos, jambes, pieds, (migraine, tendinite, nerf sciatique...) Massage des pieds Très répandu en Chine, ce massage est précédé d’un bain de pieds. Il relâche les tensions, améliore la circulation et favorise un meilleur fonctionnement de l’organisme. Il permet de soulager de nombreux maux lié au stress et au surmenage. Prenez rendez-vous Li Liu 514 554-7177 785, Place des Roselins, Mascouche Il y a autant de façon de célébrer la vie qu’il y a d’étoiles dans le ciel. Créer un hommage 100 % personnalisé qui tient compte de vos passions, voilà ce à quoi tous nos professionnels sont pleinement engagés. SA PASSION : LA MUSIQUE IL AIMAIT TELLEMENT RIRE 514 871-2020 1 877 871-2020 12 succursales sur la Rive-Nord de Montréal pour mieux vous servir UNE SEULE FAÇON DE CÉLÉBRER LA VIE LA VÔTRE IL L’AIMAIT TANT VOYAGER LA RENDAIT SI HEUREUSE

  • Add to bookmarks Add to subscriptions Share
    Page 8

    A-8 Le mercredi 15 mars 2017 - LA REVUE - www.larevue.qc.ca ACTUALITÉ Après un exercice exhaustif de réflexion, d’analyse et de consultations, la MRC Les Moulins a dévoilé son Plan de développement de la zone agricole (PDZA), qui favorisera l’optimisation du développement agricole et agroalimentaire sur le territoire. Le secteur ciblé, désigné comme «zone verte», représente près de 55 % de la superficie de la MRC. Pénélope Clermont journaliste@larevue.qc.ca Le plan d’action découlant de la démarche comporte 23 actions regroupées en trois grandes orientations, soit «S’engager», «Acquérir des connaissances» et «Communiquer». «On retrouve dans le plan des actions variées, à réaliser à court ou long terme, qui répondent à des problématiques soulevées par le milieu agricole et agroalimentaire. Ça peut toucher la relève, la transformation de produits ou la façon de mieux intégrer les produits locaux en fonction des besoins de la population», a expliqué Chantal Laliberté, responsable de l’aménagement du territoire à la MRC. Il s’agit d’une obligation pour les MRC de Z O N E A G R I C O L E La MRC dévoile son plan Le Plan de développement de la zone agricole (PDZA) a été dévoilé le 8 mars par Stéphane Berthe, préfet suppléant de la MRC Les Moulins, Guillaume Tremblay, préfet, et Stéphane Sansfaçon, président du Syndicat local de l’UPA. (Photo : Pénélope Clermont) La MRC a souligné la longue implication de Gilles Gouger, Gilbert Mathieu, Daniel L’Espérance et Jean Lavergne au sein du comité consultatif agricole. Ils sont entourés de Guillaume Tremblay, préfet de la MRC Les Moulins, et de Stéphane Berthe, préfet suppléant. (Photo : Pénélope Clermont) posséder un PDZA. Pour le préfet, Guillaume Tremblay, il était important que cette démarche entamée il y a trois ans s’exécute dans un esprit de collaboration. Différents comités composés de représentants du MAMOT, du MAPAQ, de la CMM, du Syndicat local L’Assomption – Les Moulins de l’UPA, du CLDEM, du CDBL, du CO- BAMIL, de la MRC ainsi que des Villes de Terrebonne et Mascouche y ont contribué. «Il est important de souligner l’implication des producteurs de la MRC, a ajouté Stéphane Sansfaçon, président du Syndicat local de l’UPA. À titre d’exemple, 45 sondages ont été complétés et transmis à la MRC, soit un taux de réponse très appréciable (près de 50 %).» De longues implications C’est d’ailleurs au terme de l’assemblée générale annuelle de l’UPA, le 8 mars, que le PDZA a été présenté aux médias. On a aussi souligné l’implication de quatre hommes s’étant investis pendant plus de 15 ans au sein du comité consultatif agricole (CCA), soit les producteurs agricoles Gilbert Mathieu et Gilles Gouger, l’ancien conseiller municipal Daniel L’Espérance, et Jean Lavergne, citoyen qui siège toujours au CCA. La MRC Les Moulins invite la population à une présentation publique du PDZA le 15 mars à 19 h 30, à la salle du conseil de la MRC Les Moulins. Plus d’informations au www.mrclesmoulins.ca. ÉVITEZ LES PERTES DE TEMPS ANALYSES DE SANG À PASSER? Tests sanguins et d’urines Électrocardiogramme (ECG) Holter et MAPA CONFÉRENCES VOYAGE BIENVENUE À TOUS, MEMBRES ET NON-MEMBRES Venez chasser la grisaille de l’hiver et rêver de votre prochain voyage sur terre, sur mer ou en liberté. Des destinations exceptionnelles seront présentées par nos accompagnateurs chevronnés et passionnés. Des conseillers en voyages seront également sur place pour répondre à vos questions et vous aider à planifier votre prochaine aventure. Plus de 60 000 CLIENTS SATISFAITS à ce jour! Un simple coup de fil 450 622-4556 2 CENTRES DE PRÉLÈVEMENTS À TERREBONNE/MASCOUCHE jmadiagnostics.com Samedi 18 mars 10 h 00 | Inde du Nord et Inde du Sud 11 h 30 | Europe centrale (de Budapest à Prague) 13 h 00 | Corse et Sardaigne 14 h 30 | Circuit Saveurs d’Italie 16 h 00 | Circuit vinicole en Toscane IMPERIA HÔTEL ET SUITES TERREBONNE 2935 BOULEVARD DE LA PINIÈRE PLACES LIMITÉES. RÉSERVEZ DÈS MAINTENANT! caaquebec.com/voyages Voyages CAA-Québec détient un permis du Québec. 1 844 VOYAGEZ

  • Add to bookmarks Add to subscriptions Share
    Page 9

    Le mercredi 15 mars 2017 - LA REVUE - www.larevue.qc.ca A-9 1-855-711-2524 FINANCEMENT FACILE LIVRAISON RAPIDE ON VOUS ATTEND !

  • Add to bookmarks Add to subscriptions Share
    Page 10

    A-10 Le mercredi 15 mars 2017 - LA REVUE - www.larevue.qc.ca ACTUALITÉ I N V E S T I S S E M E N T D E 8 , 5 M $ Bientôt de nouveaux locaux sur le boulevard des Seigneurs 2017 Votre Maître Paysagiste, un professionnel qui vous assure la qualité UN JARDIN CONTEMPORAIN AU CŒUR D’UN SITE NATUREL Ce jardin d’inspiration contemporaine fait rêver. Dans son aménagement, les lignes droites prédominent. De longues pierres rectangulaires de dimensions et de couleurs variées, minutieusement disposées, recouvrent la surface de chacune des terrasses et de larges marches terminant leurs courses dans un spa invitant les relient entre elles. Le style épuré se reflète également dans le mobilier, à la fois sobre et élégant. Plantés en bordure de la terrasse de détente, de grands mas - sifs de monardes au rouge étincelant ajoutent une touche de couleur à cet environnement de verdure. Tél.: 450 474-4618 www.andryves.com Yves Charest et André Fournier Paysagiste Andryves enr. L’immeuble, qui devrait ressembler à cette projection, sera situé au 800, boulevard des Seigneurs, à l’intersection de la rue Saint-Sacrement. (Photo : Courtoisie) En attendant de voir comment il pourrait développer l’immeuble lui appartenant sur la rue Chapleau, dans le Vieux-Terrebonne (voir autre texte), le Groupe Magma a jeté son dévolu sur le boulevard des Seigneurs où un complexe d’espaces commerciaux et de bureaux verra le jour dans les prochains mois. Jean-Marc Gilbert media@larevue.qc.ca Le M – Vieux-Terrebonne sera un bâtiment de trois étages, situé au 800, boulevard des Seigneurs, tout juste en face du parc Saint-Sacrement. Les différents espaces à louer et à vendre ont des superficies variant de 2 404 pieds carrés à 8 166 pieds carrés. En plus du bâtiment muni d’un ascenseur, le stationnement extérieur comprendra 55 cases. Un garage sous-terrain de 24 places est également prévu. Il s’agit d’un investissement de 8,5 M$, affirme le président au développement du Groupe Magma, Yan Le Houillier, qui prévoit non seulement une livraison rapide du projet, mais aussi un engouement pour les locaux qui seront en plein cœur du centre-ville de Terrebonne, indique-t-il. «Les travaux commenceront au début de l’été pour se conclure à l’automne. Nous avons déjà plusieurs pourparlers avec des entreprises intéressées à s’établir à cet endroit», affirme M. Le Houillier, qui ne peut pas, pour l’instant, dévoiler le nom des commerces qui s’y installeront. La prothèse qui vous fait rayonner. CROQUEZ À BELLES DENTS Mes 20 ans d’expérience dans la fabrication de prothèses dentaires vous permettront d’avoir le sourire dont vous avez toujours rêvé. Prenez rendez-vous, pour une consultation GRATUITE, il me fera plaisir de bien vous conseiller. Denis Brisson d.d. François Brisson d.d. 396, montée Masson, Mascouche 450 325-1421 | www.denturologistesbrisson.com • Prothèses complètes • Prothèses partielles • Prothèses sur implants • Réparation de prothèses • Regarnissage • Protecteurs buccaux 4715, rue d’Angora bureau 303 450 471-9598

Page 1 of 8

Please wait