Topics
Publishers
Add to bookmarks Add to subscriptions Share
PUBLICATIONS LA REVUE
Newspapers | Community / News / Newspaper / Periodicals / Advertisement / Advertiser 2017-07-25 23:24:24
Page 1 of 5
  • Add to bookmarks Add to subscriptions Share
    Page 1

    La evue JOURNAL DE COEUR ET D’ACTION T E R R E B O N N E - L e m e r c r e d i 2 6 j u i l l e t 2 0 1 7 - 5 78 e a n n é e . n o 1 01 FIER JOURNAL INDÉPENDANT MEMBRE D’HEBDOS QUÉBEC Photo: Benoit Demers FESTIVAL VINS ET HISTOIRE DE TERREBONNE Arômes et patrimoine à découvrir Page A-3 Benjamin Pimentel pardonne VIA FACEBOOK Page A-4 LA SURETÉ LES PIONNIERS DU QUÉBEC La débarquent sureté du à Québec Mascouche sort Page B-1 A-7 La Des sureté footballeurs du Québec d’ici sort L’ARTILLERIE GAGNENT LOURDE L’OR Page A-23 A-7 Venez essayer le tout nouveau Cherokee et Grand Cherokee Jeep Compass 2017 15 % % DE RABAIS SUR LE PDSF ** 1-855-781-7944 3035, chemin Gascon, Mascouche www.troisdiamantschrysler.com

  • Add to bookmarks Add to subscriptions Share
    Page 2

    A-2 Le mercredi 26 juillet 2017 - LA REVUE - www.larevue.qc.ca

  • Add to bookmarks Add to subscriptions Share
    Page 3

    ACTUALITÉ Le mercredi 26 juillet 2017 - LA REVUE - www.larevue.qc.ca A-3 Près d’une cinquantaine d’exposants offrant pas moins de 1 000 produits seront réunis dans le décor enchanteur de l’Île-des-Moulins, les 12 et 13 août, pour la 21 e édition du Festival vins et histoire de Terrebonne. L’objectif : combler les fins connaisseurs et séduire les nouveaux initiés. Produit par la Société de développement culturel de Terrebonne (SODECT), ce festival devenu un incontournable dans le monde vinicole misera une fois de plus sur la variété des produits, ce qui lui permet de continuer à se démarquer «tant au niveau local que dans la grande région de Montréal», note Céline Durand, membre du conseil d’administration de la SODECT. Ce sera l’occasion idéale de découvrir ou redécouvrir des vins de France, d’Australie, d’Espagne, d’Italie, de certains pays d’Afrique et du Canada. Les festivaliers trouveront aussi des créations québécoises dans la section vins et produits du terroir, qui sera aménagée sur le site, et pourront même acheter des bouteilles d’une dizaine d’agences québécoises qui y seront représentées. Les amateurs de spiritueux pourront aussi trouver leur compte, grâce à un bar 2 1 E É D I T I O N D U F E S T I V A L V I N S E T H I S T O I R E D E T E R R E B O N N E Des vins, de l’histoire, mais surtout du plaisir Jean-Marc Gilbert media@larevue.qc.ca Les nombreux partenaires du Festival vins et histoire de Terrebonne espèrent que vous serez nombreux à venir lever votre verre et festoyer les 12 et 13 août prochains. (Photo : Jean-Marc Gilbert) dédié entièrement au whisky. «Ce festival est vraiment l’événement fort et phare de la SODECT, lors duquel les compétences de chacun sont mises à profit», souligne Louise Martin, directrice générale de la SODECT. «Comme le bon vin, ce festival prend de la valeur au fil des années», a renchéri le maire de Terrebonne, Stéphane Berthe, qui sera aussi président d’honneur de cette 21 e édition, comme le veut la tradition. La nourriture sera aussi à l’honneur avec 10 kiosques du côté de la table ainsi que la présence de vendeurs d’huîtres et d’olives ambulants et le camion de cuisine de la rue de Jerry Ferrer, notamment, le tout dans le décor champêtre qu’offre l’Île-des-Moulins. (Photo : Jean-Marc Gilbert) Triporteur Venez voir nos nouveaux modèles Plus de 150 modèles en magasin et sur Rodi.com PROMOTION $ $ 299 749 PRIX RÉGULIER : .99 .99 INCLINABLE ÉLECTRIQUE 4 COULEURS AU CHOIX Valide jusqu’au 30 juillet 2017 TERREBONNE (Lachenaie) 553 des Migrateurs 450-581-7634 Approfondir ses connaissances Ceux qui souhaitent en apprendre plus sur le vin auront l’occasion de le faire en venant écouter les propos de la sommelière Nadia Fournier et de l’historien Laurent Turcot qui présenteront la conférence Vins et histoire, le samedi, à 13 h. Le lendemain, à 14 h, le festival accueillera le maître sommelier et fondateur de l’Association canadienne des sommeliers professionnels, Jacques Orhon. De plus, François Vallée, historien et responsable du développement historique à la SODECT, entretiendra les festivaliers sur l’historique des débits de boisson. D’ailleurs, comme c’est le cas depuis 2013, un important volet historique est mis de l’avant lors de ce festival. «Les visiteurs seront plongés dans l’ambiance d’antan et de vieux métiers de service», indique M. Vallée. Crieurs de journaux, cireurs de chaussures, vendeurs d’huîtres et d’olives ambulants seront présents sur le site. Un parcours historique sera aussi offert aux festivaliers. Vendredi cocktails Chaque année, le festival tente de se renouveler en proposant des nouveautés, note Christine Huard, directrice culture, éducation et patrimoine à la SO- Meilleur taux 2 % * Taux variable Certaines conditions s’appliquent Gilles Dupuis c.h.a. Courtier immobilier hypothécaire Cell: 514 757-2265 dupuisgilles@videotron.ca 2296, chemin Gascon, Terrebonne 475, mtée Masson, Mascouche Julie Kovacs Audioprothésiste PROTHÈSES AUDITIVES • Technologie numérique • Piles • Réparation • Jour • Soir • Domicile 1093, St-Louis, Terrebonne 450 492-7257 3240, 1 ere Avenue, Rawdon 450 834-2304 DECT. Cette année, une soirée cocktails sera organisée vendredi, de 17 h à 21 h, dans la ruelle située entre le restaurant Chez Fabien et un bâtiment municipal, sur la rue Saint-Pierre. Émilie Loiselle et Maximiliano Vallée Valletta sont les créateurs de cocktails invités pour cette soirée où un maximum de 200 personnes pourra savourer des cocktails au son de la musique du DJ Speakeasy Electro Swing. Billetterie en ligne Plus de détails sur la programmation du festival, les tarifs des différents forfaits en prévente jusqu’au 11 août ainsi que la billetterie en ligne sont disponibles au www.iledesmoulins.com, dans la section Événements. Un service de navette gratuit sera offert entre le terminus d’autobus et le Vieux- Terrebonne, de 12 h et 20 h 30 le samedi et de 11 h et 18 h 30 le dimanche. Vous voulez acheter ou vendre. APPELEZ-MOI REMAX DES MILLES- Î LES INC CHANTAL AUGER COURTIER IMMOBILIER www.chantalauger.com 5171, boul. Laurier B ureau 202 Terrebonne J7M 1W2 ORTHODONTISTE Dr Nathalie BEAULNE 1423, chemin Gascon Terrebonne Bureau #200 450 964-7072 www.orthodontisteterrebonne.ca Bur : 450 471-5503 Cell : 514 730-2221 Gilles Renaud Notaire, LL.L. D.D.N Tél.: 450 477-8658 450 968-1440 Téléc.: 450 968-1755 grenaud@notarius.net

  • Add to bookmarks Add to subscriptions Share
    Page 4

    A-4 Le mercredi 26 juillet 2017 - LA REVUE - www.larevue.qc.ca ACTUALITÉ Les réseaux sociaux peuvent être témoins de démarches positives. À la suite d’un accident de la route, duquel il est sorti avec des blessures importantes, Benjamin Pimentel a publié un message sur la page Facebook Communauté des Lachenois de Terrebonne, le 9 juin, afin de rassurer la dame qui l’avait heurté un mois plus tôt. Pénélope Clermont journaliste@larevue.qc.ca «Je veux juste dire à la personne qui m’a frappé que je suis correct. Je me remets de mes blessures et je ne lui en veux pas (des accidents, ça arrive à tout le monde), a-t-il écrit. J’ai entendu [de la part des] policiers qu’elle était en état de choc et ça se comprend. Je veux qu’elle s’en remette et qu’elle [prenne] sa vie en main.» L’accident est survenu au soir du 9 mai, à l’angle de la montée Masson et de la rue Langlois, à Terrebonne. Au volant de son “scooter”, M. Pimentel suivait un véhicule et il s’est soudainement fait frapper sur le côté gauche par une autre voiture. «J’ai été projeté dans les airs comme une guenille, j’ai vu le bleu du ciel et je pense avoir perdu connaissance», relate l’homme qui venait alors de subir une fracture du plateau tibial. «Ce que je me souviens, c’est d’être couché sur mon côté droit et de frapper sur la chaîne de trottoir avec mon point Pardonner via Facebook tellement ça faisait mal. Tu deviens un animal», se remémore-t-il. Après avoir été opéré à deux reprises, le Terrebonnien est sorti de l’hôpital le 2 juin. Pardonner pour mieux récupérer Ne pouvant toujours pas pratiquer son métier d’acupuncteur, car il est incapable de se tenir debout sans l’aide de béquilles ou d’une marchette — cela pourrait prendre encore six mois avant qu’il puisse mettre du poids sur sa jambe gauche —, M. Pimentel aurait toutes les raisons pour entretenir de la rancœur envers la dame qui l’a heurté, d’autant que selon le rapport de police, elle aurait commis une faute, laisse-t-il savoir. «Mais je n’ai pas de temps pour ça!, s’exclame-t-il, sans ressentiment caché. Pour mieux récupérer de mes blessures, j’ai décidé de pardonner. Moi, je suis pris en charge, mais je ne sais pas si elle, elle vit avec un choc nerveux, seule, chez elle. Je ne veux pas qu’elle s’en fasse avec ça.» Depuis l’annonce qu’il a publiée sur Facebook et qui a été partagée presque 400 fois, l’homme n’a pas eu de nouvelles de la dame en question, mais il demeure ouvert à la rencontrer. «Pour voir où elle est rendue avec ça», justifie-t-il. Autrement, il continue sa réhabilitation et tente de tirer du positif de son accident. «Je ne prenais pas de temps pour moi avant. Maintenant, j’ai du temps en masse!, rigole-t-il. Je passais aussi toujours deuxième. Je réalise que je donnais trop et que je ne suis pas habitué à recevoir.» «Moi, je suis pris en charge, mais je ne sais pas si elle, elle vit avec un choc nerveux, seule chez elle. Je ne veux pas qu’elle s’en fasse avec ça», affirme-t-il en parlant de la dame qui l’a frappé avec son véhicule, le soir du 9 mai. (Photo : Courtoisie) Les 23 et 24 juin, des actes de vandalisme ont été commis à la Coopérative de solidarité Le Cheznous du Communautaire (Cheznous). Des caméras de surveillance HD ont capté tous les gestes et, surtout, tous les visages des auteurs des dommages. Gilles Fontaine presse@larevue.qc.ca Nos rubriques Opinion du lecteur .......................A-5 Un brin d’histoire ...........................B-4 Pellicule et popcorn ...................B-10 Horoscope .....................................B-11 A C T E S D E V A N D A L I S M E A U C H E Z - N O U S D U C O M M U N A U T A I R E Une leçon de vie réparatrice Fait particulier, l’organisme a décidé de publier sur sa page Facebook quelquesunes des images de ces deux incidents plutôt que de les rapporter au service de police. Un message invitant les auteurs des dommages leur demandant de prendre arrangement avec l’organisme a aussi été diffusé. «Avant de rendre les images publiques, je me suis assurée auprès du service de police que nous étions “légal”. La seule indication que nous avons eue a été de camoufler les visages. Ce que nous avons fait», nous a dit Mélissa Moffette, coordonnatrice au Chez-nous. Donner une deuxième chance «Le premier objectif, ajoute-t-elle, était de permettre à quelqu’un d’avoir une deuxième chance de réparer les fautes. On savait bien que c’était la Fête nationale et on ne voulait pas nécessairement que des gestes faits lors d’une beuverie nuisent à l’avenir de ces personnes. Sans banaliser les gestes, nous voulions que ces gens-là sachent qu’on ne peut faire n’importe quoi sans conséquence.» Quelques jours après la publication, un groupe de jeunes et leurs parents se sont présentées au Chez-nous. «Je crois que les jeunes ont pris conscience de ce qu’ils ont fait. Ils ont tous fait des travaux en compensation en plus de réparer certains dommages. Les parents nous ont remerciés d’avoir permis à leurs jeunes d’avoir une deuxième chance.» En attente du 2e groupe Il reste encore un évènement à «régler». «Nous procédons de la même façon. Nous invitons les auteurs des dommages à venir nous rencontrer pour qu’on prenne des arrangements. Ce n’est que le 15 ou 16 août que nous remettrons les images au service de police», a indiqué Mme Moffette. La Coopérative solidaire Le Chez-nous du Communautaire a publié sur son mur Facebook des images claires de vandales, les invitant à prendre arrangement pour réparer leurs torts par des travaux compensatoires. (Photo : Courtoisie) Téléphone 450 964-4444 Télécopieur 450 471-1023 Internet www.larevue.qc.ca courriel larevue@larevue.qc.ca PRÉSIDENT-DIRECTEUR GÉNÉRAL Gilles Bordonado FONDATEUR Aimé Despatis INSPIRATRICE Marie-France Despatis RÉDACTRICE EN CHEF Véronick Talbot JOURNALISTES Mélanie Savage Pénélope Clermont Gilles Fontaine Jean-Marc Gilbert JOURNALISTES-PIGISTES Raymond Berthiaume Karine Audet Pierre-Luc Chenel Stéphane Lapierre Karine Limoges CHRONIQUEURS Robert Gareau Claude Martel La version E-PAPER est DIRECTEUR DES VENTES GillesBordonado DIRECTEUR DÉVELOPPEMENT Daniel Soucy COORDONNATRICES AUX VENTES Lise Bourdages Cinthia Davidson-Audet REFLET ÉCONOMIQUE Mireille Cyr CONSEILLERS PUBLICITAIRES Paul Laverdière Yves Chamberland Daniel Soucy Julie Gordian Jonathan Lessard Annie Perron Vivianne Morin Pierre St-Arneault Luc Laurin Charles Verdun GUIDE DES ADRESSES Mireille Cyr RÉCEPTION / PETITES ANNONCES / ARCHIVES Carole Cyr Jessica Berry Émilie Bordonado COMPTABILITÉ Lise Caron INFOGRAPHIE / MONTAGE Compo-Max Inc. DISTRIBUTION Publi-Sac Laurentides 1 888 999-2272 TIRAGE 56 000 LA REVUE, journal hebdomadaire, est publiée par LAREVUE de Terrebonne inc. 231, rue Ste-Marie à Terrebonne, province de Québec (Code postal: J6W 3E4) et imprimé par l’imprimerie Transmag. Nos bureaux sont ouverts du lundi au vendredi de 8h30 à 17h. Dépôt légal à la Bibliothèque Nationale du Québec. Distribué gratuitement dans les municipalités de Terrebonne, Lachenaie, Mascouche, La Plaine, Saint-François (Laval), Bois-des-Filion et dans les dépôts de journaux de la région. Coût de l’abonnement (12 mois): Canada 165$, États-Unis 300$, Étranger 300$. Tous droits réservés. La reproduction des textes d’information et d’annonces publicitaires est interdite à moins d’une autorisation écrite du directeur. Envoi de publication canadienne #0556971.

  • Add to bookmarks Add to subscriptions Share
    Page 5

    Le Vieux-Terrebonne est un secteur magnifique où les gens aiment venir passer quelques heures. On y partage des moments relaxants, avec toute la famille. Quelques résidents de condos sur le boulevard des Braves, qui se croient maîtres du monde, doivent savoir que le Vieux-Terrebonne est un site de cohabitation naturel, entre l’urbanité et la nature. Depuis peu, les propriétaires de ces condos ont décidé que la nature ne devait pas faire partie de leur environnement. Ils ont choisi de bannir certains arbrisseaux matures, et d’installer des cages pour attraper des bêtes qui cohabitent depuis toujours à cet endroit. Il n’appartient pas à une poignée de gens de décider d’aseptiser la ville par leurs interventions drastiques. Ce qui attire les gens, dans le Vieux-Terrebonne, c’est justement la multidiversité des lieux et des animaux, qui représente un soupçon de nature en pleine ville. Pourquoi vouloir tout régenter? Inquiétons-nous plutôt des humains qui font des feux dans leur cour, quand c’est OPINION DU LECTEUR Vivre et laisser vivre tout à fait interdit dans cette ville. Et préoccupons-nous des déchets laissés par des insouciants tels des mégots de cigarette qui jonchent les rues et les trottoirs, ou encore les papiers jetés là plutôt que dans les bacs de recyclage à cet effet. Posons-nous quelques questions. Devrions-nous installer des cages pour capturer les fautifs? Est-ce que les animaux détruisent autant que l’humain? Quand est-ce qu’on voit les résidents de ces condos s’asseoir dans le parc réservé, derrière leurs habitations, pour profiter de la nature et de ses bienfaits? Devonsnous éliminer la nature, les bêtes, les oiseaux pour faire de ce site un endroit froid et stérile? À mon avis, nous devons laisser vivre cette belle nature florissante et variée, et ne pas interférer ni détruire la vie et sa beauté. Chaque oiseau ou bête ou insecte sont là pour une raison : poursuivre le cycle de la vie… Alors, vivre et laisser vivre! France Misérany Terrebonne PEINTURES DES SEIGNEURS PORTICO Série #230, blanc et couleurs • Latex 100% acrylique • Cuisine et salle de bains • Formulé pour les murs, les portes et les moulures Le mercredi 26 juillet 2017 - LA REVUE - www.larevue.qc.ca A-5 «POUR UN SERVICE TOUT EN COULEURS U » 20 juin au 18 septembre 2016 43 95$ 27 95$ LATEX PLUS Série #170 • Apprêt scellant • Spécialement formulé pour sceller le gypse neuf Une nouvelle, une opinion à nous transmettre redaction@larevue.qc.ca ADHÉRO PLUS Série #290, blanc et couleurs • Apprêt 100% acrylique • Super adhérent • Intérieur et extérieur • Adhéro plus ÉPOXY PLUS Résine époxy acrylique • Formtule pour les portes et moulures 37 95$ 47 95$ • Intérieur et extérieur www.peinturesdesseigneurs.com 450 964-4444 550, boul. des Seigneurs, Terrebonne 450 492-0880 Nous sommes là durant vos vacances! Urgences, nouveaux patients bienvenue! Rampe de balcon ✃ ON PAYE LES TPS TAXES TPQ SUR LES LATTES PAYEZ et EMPORTEZ Sur présentation de ce coupon ✃ 450 961-DENT (3368) www.clinidentaire.com 1487 Grande-Allée, Terrebonne QC J6W 6J2 SALLE DE MONTRE LUN – VEND : 8 h à 16 h 30 SAMEDI : 8 h à 13 h VENEZ NOUS VISITER!

  • Add to bookmarks Add to subscriptions Share
    Page 6

    A-6 Le mercredi 26 juillet 2017 - LA REVUE - www.larevue.qc.ca ACTUALITÉ À l’instar de 34 autres régions du Québec, la MRC Les Moulins bénéficiera maintenant d’un fonds local de solidarité (FLS), un outil supplémentaire pour venir en aide aux petites et moyennes entreprises, grâce à un investissement de 30 M$ du Fonds de solidarité FTQ et de Québec. Jean-Marc Gilbert media@larevue.qc.ca Lise Thériault, ministre responsable des PME, de l’Allègement règlementaire et du développement économique régional, était à Terrebonne, le 17 juillet, pour officialiser l’annonce faite lors du dévoilement du budget, au printemps dernier. La MRC aura son fonds local de solidarité Les 35 nouveaux FLS s’ajouteront aux 73 déjà existants ailleurs au Québec, permettant ainsi à toutes les régions de la province d’avoir accès à un nouveau levier qui permettra de créer ou maintenir des emplois de qualité. «Lorsque je suis arrivée en poste, j’ai dit aux différents intervenants de me proposer des projets pour soutenir le développement économique régional. Ils sont revenus me voir peu de temps après avec une proposition», raconte Mme Thériault, également ministre responsable de la région de Lanaudière. Le président de la Fédération québécoise des municipalités, Richard Lehoux, ainsi que le président et chef de la direction du Fonds de solidarité FTQ, Gaétan Morin, étaient présents à la conférence de presse. «Depuis leur création, il y a 25 ans, les FLS ont soutenu 4 046 projets Le maire de Terrebonne, Stéphane Berthe; le président de la Fédération québécoise des municipalités, Richard Lehoux; la vice-première ministre, Lise Thériault; le président et chef de la direction du Fonds de solidarité FTQ, Gaétan Morin, ainsi que le préfet de la MRC Les Moulins et maire de Mascouche, Guillaume Tremblay. (Photo : Jean-Marc Gilbert) d’entreprises, représentant des investissements d’une valeur totale de 122 M$. Ce sont ainsi plus de 35 000 emplois qui ont été créés ou maintenus», a mentionné M. Morin. Impact local Concrètement, c’est une enveloppe totale de 1 M$ qui sera à la disposition de la MRC pour soutenir les entreprises : un crédit de 750 000 $ des Fonds locaux de solidarité FTQ, 100 000 $ de la part du gouvernement, et 50 000 $ de la part de la MRC. De plus, le FLS sera géré conjointement avec le Fonds local d’investissements (FLI), un autre type de prêt pouvant atteindre 100 000 $. «L’aide s’adresse aux PME de 25 employés et moins; celles-ci représentent environ 80 % de nos entreprises», se réjouit Stéphane Berthe, maire de Terrebonne. «Ce levier financier additionnel permettra de mieux appuyer nos entrepreneurs dans le démarrage, l’acquisition et l’expansion de leur PME. Nous avons beaucoup de terrains disponibles pour du développement économique», a ajouté Guillaume Tremblay, préfet de la MRC et maire de Mascouche, en faisant notamment référence au CentrOparc. Les élus locaux n’ont pas voulu se prononcer, pour l’instant, sur les projets qui pourraient éventuellement bénéficier de ce nouveau financement. LOCATION de CONTENEURS Résidentiel Commercial Industriel Conteneur de 1 à 40 verges 3305, rue Marconi, Mascouche 450 966-0600 www.rebutsbaril.com

  • Add to bookmarks Add to subscriptions Share
    Page 7

    www.braultetmartineau.com MOIS/ANNÉE EN À LA FIN DE VIGUEUR 09 / 05 09 / 05 MARIE-PIERRE CHAMPAGNE Paiement Direct ACTUALITÉ Le mercredi 26 juillet 2017 - LA REVUE - www.larevue.qc.ca A-7 B I L A N D U B L O C Q U É B É C O I S À O T T A W A Les intérêts du Québec d’abord L’arrivée controversée de Martine Ouellet à la tête du Bloc Québécois n’a pas empêché la députation bloquiste d’intervenir activement dans de nombreux dossiers. Les députés de Terrebonne et de Montcalm, Michel Boudrias et Luc Thériault, dressent un bilan plus que positif de la dernière session parlementaire de leur parti. Gilles Fontaine presse@larevue.qc.ca Si le dénominateur commun des actions des députés du Bloc est l’intérêt du Québec, les domaines d’intervention demeurent très variés. La défense et les questions constitutionnelles ont notamment occupé Michel Boudrias et les questions environnementales, pour ne nommer que celles-là, ont fait intervenir Luc Thériault plusieurs fois. «Dès la rentrée, nous nous sommes mis au travail pour convaincre le gouvernement de se désister de la contestation de la Loi 99 (Loi sur l’exercice des droits fondamentaux et des prérogatives du peuple québécois et de l’État du Québec) adoptée en 2000 par l’Assemblée nationale», a mentionné Michel Boudrias. D’ailleurs, il a déposé, en juin, une pétition contenant plus de 10 000 signatures appuyant la démarche. D’autres actions seront à venir de la part du député de Terrebonne au retour en Chambre. «En défense, je dois avouer que le climat entre les intervenants et le ministre est excellent. Il est important d’avoir une bonne communication, puisqu’après tout, lorsque l’on parle de mission à l’étranger, on parle de 20 à 25 % de militaires québécois.» Le fait français dans l’armée et le poids du Québec dans la stratégie navale du pays ont été et demeureront des champs de bataille pour Michel Boudrias. «C’est peut-être de 10 à 12 G$ de retombées économiques que le Québec perd en n’ayant pas une juste part de la stratégie fédérale navale. Il faut s’y attarder.» Non aux demandes du Québec De son côté, Luc Thériault accuse le gouvernement Trudeau de fermer la porte à tout ce qui est demandé par la belle province. «Quand vient le temps de défendre le Québec, Justin Trudeau n’a qu’un mot : non. Le plus fédéraliste des premiers ministres, Philippe Couillard, demande des ajustements constitutionnels, c’est non. Le ministre de la Culture du Québec demande que la ministre Mélanie Joly annule une décision du CRTC, qui pénalise notre industrie culturelle, encore non. Le Québec voulait qu’Ottawa nomme des juges pour accélérer le processus judiciaire, la réponse est encore non». Le BQ vigilant De plus, Luc Thériault rappelle que le La présence de Luc Thériault s’est fait sentir dans les questions environnementales, la libération de Raïf Badawi et le domaine du bois d’œuvre. (Photo : Courtoisie) BQ s’est toujours montré vigilant, notamment lorsque le gouvernement voulait soustraire la loi de protection du consommateur aux banques. De façon plus personnelle et à titre de porte-parole en matière d’Affaires étrangères, Luc Thériault a poursuivi le travail pour mener à la libération de Raïf Badawi, dont sa famille est maintenant installée au Québec. Il a également été particulièrement actif dans le dossier de l’aérodrome de Mascouche-Terrebonne. La défense et les questions constitutionnelles ont notamment occupé Michel Boudrias. (Photo : Courtoisie) Prochain défi L’élection partielle à venir dans la circonscription Lac-Saint-Jean, laissée vacante par l’ex-ministre conservateur Denis Lebel sera sans aucun doute une étape importante à franchir pour le BQ. «L’important, c’est de progresser», soutient Michel Boudrias. «Si on réussit à réactiver ce qu’il y a de souverainiste dans Lac-Saint- Jean et que nous progressons, ce sera, à mon sens, une bonne indication pour 2019», conclut le député de Terrebonne. Offres en vigueur du lundi 24 juillet au dimanche 30 juillet 2017. Quantité limitée sur certains articles. Valable sur les produits en inventaire seulement. Ces offres ne peuvent être jumelées à aucune autre promotion. Détails en magasin. Marques et modèles sélectionnés. Détails en magasin. † Voir conditions en magasin. **Dans un rayon de 200 km. Détails en magasin. *Termes et conditions de la vente pour le programme de fi nancement « Paiements mensuels égaux, sans intérêt » : achat minimum requis de 799 $ avant taxes pour les matelas sauf items sélectionnés. Sous réserve de l’approbation de la Fédération des caisses Desjardins du Québec ( « la Fédération » ). Tous les taux d'intérêt annuels indiqués sont sujets à changement. L’offre « Paiement reporté, aucun paiement ni intérêt avant… » permet de rembourser, par l’entremise d’une carte de crédit émise par la Fédération ( « la carte » ), un achat à paiement reporté qui est sans intérêts pendant la période déterminée lors de l’achat. Si cet achat est non payé en entier à échéance, un taux d’intérêt annuel d’au plus 21,9 % s’y applique et celui-ci est converti au mode de remboursement d’un achat par COÛT ANNUEL COÛT POUR UN CYCLE DE FACTURATION DE 30 JOURS TAUX D’INTÉRÊT ANNUEL EXEMPLES DE FRAIS DE CRÉDIT SOLDE MOYEN QUOTIDIEN 100 $ 100 $ Achat courant 19,90 % 1,64 $ 19,90 $ Achat par versements égaux 19,90 % 1,64 $ 19,90 $ Achat à paiement reporté 21,90 % 1,80 $ 21,90 $ versements égaux et consécutifs exigible en 12 mensualités égales si le solde converti est inférieur à 1 000 $, en 24 mensualités égales si le solde converti est égal ou supérieur à 1 000 $ et inférieur à 3 000 $, et en 36 mensualités égales si le solde converti est égal ou supérieur à 3 000 $. Taux d’intérêt annuel de la carte d’au plus 19,9 %. Le délai de grâce de la carte est de 21 jours sans intérêts, à partir de la mise à la poste du relevé mensuel ou de sa mise en disponibilité en format électronique, pour acquitter le solde total du relevé sans être obligé de payer des frais de crédit, sauf sur les avances d’argent et les chèques. Paiement minimum de la carte constitué de 5 % du total : du solde indiqué sur le relevé de la période précédente, des frais de crédit applicables aux achats et mensualités impayés à l’échéance de cette période, des achats courants, avances d’argent et chèques de la période visée par le relevé et des frais de crédit sur les avances d’argent et les chèques; auquel s’ajoutent : la ou les mensualités de la période visée par le relevé, le montant des achats à paiement reporté exigible à la date du relevé, tout montant en souffrance et toute autre somme prévue par le contrat de la carte. Il n’y a aucuns frais d’adhésion/renouvellement qui s’appliquent selon la carte demandée ou utilisée pour procéder à l’achat. Détails en magasin. NOUVELLE COLLECTION Matelas et sommier ZENITH Ressorts interactifs/Matelas avec dessus à mousse intégrée/Sommier rigide de 9 po Sommier rigide de 5,5 po aussi disponible Livraison gratuite • 1 place. . . . . . . . .15,25 $*/mois ou 549 $ OBTENEZ 100 $ EN CARTES D’ESSENCE • Grand lit. . . . . . . 19,42 $*/mois ou 699 $ OBTENEZ 150 $ EN CARTES D’ESSENCE • Très grand lit. . . .27,75 $*/mois ou 999 $ OBTENEZ 200 $ EN CARTES D’ESSENCE Payez en 64 $* 16 Plan BM † + + de Garantie confort 90 jours † À l’achat de cet ensemble obtenez 100$ EN CARTES D’ESSENCE 599 $ L’ens. 2 places Obtenez jusqu’à 500 $ EN CARTES D’ESSENCE dans tous nos départements. Valable sur les meubles, accessoires de décoration, matelas, appareils électroniques et ensembles de gros électroménagers de cuisine Marques et modèles sélectionnés /36 mois 90 jours Service de livraison flexible et gratuit !** Plage horaire de 4 heures braultetmartineau.com d’essai † HEURES D’OUVERTURE : LUNDI AU MERCREDI 10 h à 18 h • JEUDI ET VENDREDI 10 h à 21 h • SAMEDI 9 h à 17 h • DIMANCHE 10 h à 17 h MASCOUCHE 450 474-8531 • 210, MONTÉE MASSON (BÂTISSE C), MASCOUCHE J7K 3B5 EXPERTS- CONSEILS Payez en PASSEZ VOIR NOS DU SOMMEIL RESSORTS OUVERTS FIBRES BOUNTIFILL versements sans intérêt* jusqu’en juillet 2020 sur les matelas Desjardins partenaire officiel de Brault & Martineau

  • Add to bookmarks Add to subscriptions Share
    Page 8

    A-8 Le mercredi 26 juillet 2017 - LA REVUE - www.larevue.qc.ca Profitant du dépôt récent d’une pétition de plus de 400 noms, dont une centaine de commerçants du chemin Gascon, l’Alliance démocratique de Terrebonne (ADT) demande de ne pas précipiter la réalisation des travaux qui prévoient l’aménagement de trottoirs et piste cyclable entre les autoroutes 25 et 640 en plus d’un terre-plein sur une partie du tronçon. ÉLECTIONS MUNICIPALES Chemin Gascon : l’ADT prône la prudence Jean-Marc Gilbert media@larevue.qc.ca Lors d’une récente conférence de presse, le chef du parti, Marc-André Plante, a proposé de suspendre le processus pour plusieurs raisons. D’abord, il suggère que les commerçants soient réellement consultés. «C’est insultant de dire qu’il y a eu consultation. C’était une séance d’information», dénonce-t-il, rappelant que la majorité de la facture des travaux sera absorbée par ces commerçants. L’instigatrice de la pétition, Jeannette Meunier, était présente à cette conférence. «Il faut écouter les gens qui ont pris le temps de [partager leur opinion]. C’est impossible de faire l’unanimité, mais on pourrait travailler ensemble pour plaire à la majorité», affirme Caroline Desbiens, candidate dans le quartier 8. Étude actualisée de circulation M. Plante estime que le réaménagement d’une artère comme le chemin Gascon, où 60 000 véhicules circulent tous les jours, doit tenir compte du développement à venir. Si des projets domiciliaires qui sont dans l’air pour ce secteur se concrétisent, dit-il, les déplacements pourraient se complexifier davantage. C’est pourquoi, le 28 juillet, les conseillers Serge Gagnon et Réal Leclerc demanderont à la Commission sur la planification et la gestion des infrastructures urbaines (CPGU) qu’une nouvelle étude de circulation soit réalisée. L’axe Gascon/Angora mérite une attention particulière, croit l’ADT. Le fort achalandage entraîne déjà un flot de circulation dans les rues résidentielles voisines, indique Simon Paquin, candidat du quartier 9. «Pour éviter la congestion, les gens se faufilent et la circulation devient dense en plein milieu d’un quartier résidentiel, près des écoles Le Castelet et de la Sablière.» Pour ceux qui croient qu’une telle étude ne fera qu’allonger le processus, M. Plante répond que «les gens attendent déjà depuis 20 ans. Ils seraient prêts à attendre neuf mois de plus pour avoir un bon projet, à un prix raisonnable». Rappelons que lors de la séance du conseil municipal du 10 juillet, le point concernant l’octroi d’un contrat de construction de trottoirs et de piste cyclable à une entreprise ayant soumissionné pour ces travaux, à un prix supérieur à l’estimation des experts mandatés par la Ville a été retiré de l’ordre du jour à la dernière minute. Pour le congé estival,le s bure aux se ron t fe rm é s d u 24 juille t au 4 aoû t. Nous se ron s de re tour le lun di7 aoû t plus e n form e que jam ais. Jeannette Meunier, commerçante propriétaire ainsi que les candidats aux prochaines élections Caroline Desbiens, Marc-André Plante et Simon Paquin demandent à la Ville de mieux prévoir le réaménagement du chemin Gascon. (Photo : Jean-Marc Gilbert) Des mesures pour l’environnement La candidate indépendante du quartier 1 (La Plaine) Hélène Michaud réclame la mise en place de mesures plus strictes pour protéger l’environnement. La problématique de débris de voitures affectant les propriétaires des rues des Bouvreuils et des Bernaches, suivie de la pétition de citoyens qui s’opposent à ce que le terrain d’une sablière devienne un dépôt à neige puis de l’incendie qui a ravagé un commerce de pièces d’autos usagées sur le boulevard Laurier l’amène à se poser de sérieuses questions. «Quels sont les protocoles en place? Il faut regarder en arrière pour mieux faire dans le futur», dit la candidate, consultante en environnement depuis plus de 10 ans. Matières dangereuses Elle demande que Terrebonne innove en allant encore plus loin que les règlements provinciaux. «Il faut demander aux commerces qui entreposent des matières dangereuses de s’engager à respecter certaines normes environnementales», suggère celle qui souhaite représenter les résidents du quartier 1 pour les quatre prochaines années. «Il y a beaucoup d’agriculteurs à La Plaine et ces derniers ont besoin de terres impeccables. Il faut un plus grand contrôle», ajoute Mme Michaud. Elle souhaite aussi que les citoyens H É L È N E M I C H A U D Hélène Michaud, candidate indépendante dans le secteur La Plaine. (Photo: Courtoisie) soient inclus dans le processus de réflexion. La candidate croit que plus d’initiatives environnementales doivent découler de la MRC Les Moulins, soulignant l’instauration simultanée, à Terrebonne et à Mascouche, des collectes de matières organiques (bacs bruns), prévue en 2018. «Il est temps de penser à notre environnement de proximité, car il semble être compromis à La Plaine», conclut la candidate. (Texte: Jean-Marc Gilbert) Nous avons LA SOLUTION POUR VOUS FINANCEMENT DISPONIBLE * *Certaines conditions s’appliquent Consultation GRATUITE Suivez-nous sur GHISLAINE BONIN Denturologiste 901, boul. des Seigneurs, Terrebonne www.ghislainebonin.com PAMELA BERTRAND D enturologiste 450 471-7113

  • Add to bookmarks Add to subscriptions Share
    Page 9

    Le mercredi 26 juillet 2017 - LA REVUE - www.larevue.qc.ca A-9 .COM LIVRAISON RAPIDE POUR VOS VACANCES ! NE MANQUEZ PAS NOTRE VENTE FIN DE MOIS ! ON VOUS ATTEND! .COM .COM .COM .COM .COM 1-855-711-2524

  • Add to bookmarks Add to subscriptions Share
    Page 10

    A-10 Le mercredi 26 juillet 2017 - LA REVUE - www.larevue.qc.ca FAITS ET MÉFAITS C O L L A B O R A T I O N D ’ É R I C K F R I G O N Système de collusion à Saint-Jérôme expliqué F R A U D E F I S C A L E Près de 200 000 $ d’amendes pour un Terrebonnien En février dernier, le Mascouchois Érick Frigon a plaidé coupable devant le conseil de discipline de l’Ordre des ingénieurs du Québec d’avoir toléré, alors qu’il était directeur de l’ingénierie à la Ville de Saint-Jérôme, un système de collusion, lequel système aurait profité à quatre firmes entre 2008 et 2010. Des amendes totalisant 30 000 $ lui ont été imposées. Son témoignage a permis de mettre en lumière l’existence de ce système. D’ailleurs, un mois après les aveux de M. Frigon, la Ville de Saint-Jérôme a mis sur pied le Bureau de l’intégrité professionnelle et administrative (BIPA) pour faire la lutte à toutes collusions et corruptions, un modèle utilisé par la Ville de Montréal et les autres municipalités. Érick Frigon avait quitté son emploi à la Ville de Saint-Jérôme en 2014. C’est Jacques Duchesneau qui a été nommé à la tête du BIPA. (Texte: Gilles Fontaine) Jean-Robert Merisier, un Terrebonnien de 42 ans, a récemment été condamné par Revenu Québec à payer des amendes de 195 752 $ pour des infractions aux lois fiscales. Le 7 juin, M. Merisier a plaidé coupable aux accusations portées contre lui, reconnaissant ainsi «avoir obtenu des remboursements de TVQ et de TPS tout en sachant qu’il n’y avait pas droit», indique Revenu Québec, dans un communiqué de presse. Plus précisément, on reproche à M. Merisier d’avoir demandé de faux remboursements de taxes pour des entreprises fictives qui n’exerçaient en réalité aucune activité commerciale, c’est-à-dire des «coquilles vides». Les faits reprochés au Terrebonnien sont survenus entre le 1er novembre 2008 et le 31 décembre 2011, alors qu’il détenait la majorité des parts de l’entreprise Groupe Optima Solution, poursuit Revenu Québec. Si le montant total des amendes à payer ne correspond pas nécessairement aux sommes réclamées en trop, il donne néanmoins «une idée de grandeur», indique Revenu Québec. (Texte : Jean-Marc Gilbert) La Sûreté du Québec a entièrement actualisé son site Web afin d’offrir une expérience améliorée au profit des utilisateurs. Il comprend notamment plusieurs nouveautés qui faciliteront le repérage de l’information, tels un moteur de recherche plus efficace, une architecture de l’information simplifiée et une mise à l’avant-plan des sections les plus consultées. La SQ dévoile son nouveau site Web Avec ce nouveau site Web, la Sûreté du Québec souhaite donner une plus grande visibilité au travail de ses policiers, tant en gendarmerie qu’en enquêtes. Les nombreuses images et vidéos permettent désormais de saisir en un coup d’œil la mission et la vision de l’organisation. Le nouveau site met également de l’avant le contenu dynamique des actualités (nouvelles, communiqués, personnes recherchées ou disparues) ainsi que les médias sociaux de l’organisation. «L’ancien site de la Sûreté du Québec, mis en ligne en 2008, ne reflétait plus l’organisation policière et ne répondait plus aux besoins des citoyens, indique-t-on du côté du corps policier. La refonte du site s’inscrit dans la volonté de l’organisation de toujours mieux servir la population. Grâce à un contenu qui s’adapte à tous les types d’appareils, les citoyens ont accès en tout temps et en tout lieu à l’information de l’organisation.» La Sûreté du Québec profite de l’occasion pour lancer quatre nouveaux comptes Twitter régionaux, qui diffuseront les actualités locales des districts Nord, Sud, Est et Ouest. Pour en savoir plus: sq.gouv.qc.ca, h t t p s : / / t w i t t e r . c o m / S u r e t e S u d , h t t p s : / / t w i t t e r . c o m / S u r e t e N o r d , https://twitter.com/SureteOuest et https://twitter.com/SureteEst. (VT) LE COMPLEXE PROMO - ÉLECTROS Obtenez une cuisinière, une laveuse, une sécheuse, un lave-vaisselle et un réfrigérateur à la signature d’un nouveau bail. * FAITES VITE ! 950, boul. Lucille-Teasdale, Terrebonne 450 914-2182 • www.LeTeasdale.ca Nos partenaires de confiance.

Page 1 of 5

Please wait