Topics
Publishers
Add to bookmarks Add to subscriptions Share
PUBLICATIONS LA REVUE
Newspapers | Community / News / Newspaper / Periodicals / Advertisement / Advertiser 2017-06-14 07:51:12
Page 1 of 8
  • Add to bookmarks Add to subscriptions Share
    Page 1

    La evue JOURNAL DE COEUR ET D’ACTION T E R R E B O N N E -- LL e m er rc cr r e di i 1 4 j j ui i n 2 0 1 7 -- 57 8 e e a n n é e. . n o o 15 0 FIER JOURNAL INDÉPENDANT MEMBRE D’HEBDOS QUÉBEC RELAIS POUR LA VIE L’héroïsme à l’état pur Pages A-23 à A-28 CULTURE EN PLEIN AIR pour un été qui fait «pop» Page B-1 LA Le propriétaire SURETÉ du DU Golf QUÉBEC Le Boisé SORT La sureté DE SON du Québec MUTISME sort Page A-7 La PREMIER sureté du Québec DÉPART sort L’ARTILLERIE LOURDE pour les Mercredis de Terrebonne Page A-47 A-7 CET ÉTÉ, VENEZ RELAXER SUR NOTRE magnifique terrasse! GRATUIT RÉSERVATIONS 450 492-5225 • 2525 1460, ch. Gascon • Terrebonne • www.mangiamoterrebonne.com

  • Add to bookmarks Add to subscriptions Share
    Page 2

    A-2 Le mercredi 14 juin 2017 - LA REVUE - www.larevue.qc.ca GRANDE VENTE DE LIQUIDATION 100 000 $ SAMEDI ET DIMANCHE D’INVENTAIRE JUSQU’À 80 À LIQUIDER % *sur marchandise sélectionnée 17 ET 18 JUIN DE 9 H À 16 H d’escompte PAVÉS À PARTIR DE 1 99$ *SUR MARCHANDISE SÉLECTIONNÉE JUSQU’À ÉPUISEMENT DES STOCKS 15 % de la vente des produits en liquidation sera remis à la Maison des Jeunes de Mascouche Le plus grand centre de produits d’am énagem ent extérieurde la région Un incontournable ! 1342, Av. de la Gare, Mascouche J7K 2Z2 Suivez-nous 450 474-7283 pavescompte.com PAVÉS • BRIQUES • PIERRES

  • Add to bookmarks Add to subscriptions Share
    Page 3

    ACTUALITÉ Le mercredi 14 juin 2017 - LA REVUE - www.larevue.qc.ca A-3 C’est à la suite d’échanges corsés que le conseil municipal de Terrebonne a finalement résilié le contrat de travail de l’ancien directeur général Luc Papillon, lors de la séance du 12 juin. Il s’agit d’un point qui avait été rayé de l’ordre du jour à plus d’une reprise au cours des derniers mois. Le conseiller Réal Leclerc s’est opposé à la résolution, au nom des conseillers de l’Alliance démocratique de Terrebonne (ADT), et a demandé le vote. La résolution a finalement été adoptée à la majorité, à 9 contre 5. Quelques huées se sont alors fait entendre dans l’auditorium de l’école Des Rives. «Nous estimons que l’adoption d’une telle entente n’est pas dans l’intérêt des citoyens de Terrebonne. Bien que le contrat de travail de M. Papillon indique D I R E C T I O N G É N É R A L E D E L A V I L L E D E T E R R E B O N N E Le contrat de Luc Papillon résilié Jean-Marc Gilbert media@larevue.qc.ca notre obligation de payer 24 mois de salaire (plus de 350 000 $) pour y mettre un terme, le contexte actuel devrait nous inviter à patienter un peu plus longtemps [avant de prendre une décision]», a dit M. Leclerc, faisant référence à l’enquête de l’Unité permanente anticorruption (UPAC). Il déplore aussi ne pas avoir encore reçu «un avis juridique indépendant au dossier en question», et dénonce que le maire «refuse que la direction générale et la vérificatrice générale s’expriment sur le dossier pour permettre d’avoir un avis complet et suffisant pour éclairer le conseil municipal.» Le ton a alors monté entre le maire Stéphane Berthe et le conseiller Leclerc. Ce dernier, à l’instar des conseillers de l’ADT, dit avoir la confirmation que l’enquête de l’UPAC est terminée. M. Berthe a rétorqué s’être fait confirmer qu’elle ne l’était pas. «Vous rapportez des propos mensongers», a tonné le premier magistrat, une affirmation que les conseillers membres de l’ADT ne digèrent pas. À cet effet, le porte-parole de l’UPAC, Mathieu I N O N D A T I O N S Programme d’aide financière aux sinistrés À l’instar de plusieurs rivières du Québec, les niveaux d’eau du territoire ont été supérieurs à la normale à la suite des crues printanières. Or, les citoyens touchés seront heureux d’apprendre qu’un programme d’aide financière a été mis en place par le gouvernement. Si aucune évacuation n’a été nécessaire à Terrebonne, une dizaine de résidences ont été affectées par la situation. Les locataires et propriétaires sont donc invités à consulter le programme d’aide financière, au http://bit.ly/2sjKc0O, puis à transmettre leur demande à la Direction de l’incendie de la Ville de Terrebonne à incendie.terrebonne@ville.terrebonne.qc.ca ou en composant le 450 471-8265, poste 1543. Toutes les demandes doivent d’abord être gérées par la Direction de l’incendie. À pied d’œuvre… pour vous! France Bisson Spécialiste en soin des pieds, beauté des pieds Pour de beaux pieds cet été pieds cet été 50 $ Soins des pieds complets 514␣992-5921 Reçu d’assurance | Certificat-cadeau disponible | Membre de A.N.Q. Si vous avez été affectés par des inondations, la Ville vous recommande de prendre connaissance des informations proposées dans le feuillet explicatif d’Urgence Québec afin de s’assurer de la santé de votre environnement et la pérennité de vos installations : http://bit.ly/2s6yTqA. Finalement, la Direction de l’entretien du territoire a commencé à procéder à la récupération des poches de sable que vous ne désirez pas conserver. Si ce n’est pas déjà fait, placez-les en tas ou sur une palette sur un coin avant de votre terrain. La Municipalité se chargera de les récupérer. Il n’est pas nécessaire d’appeler. En ce qui a trait à la soixantaine de citoyens de Mascouche touchés par les inondations, ils peuvent se référer directement au programme d’aide : http://bit.ly/2sjKc0O. (PC) Julie Kovacs Audioprothésiste Après des mois de tergiversations de la part du conseil municipal, une résolution adoptée à 9 contre 5 vient mettre un terme au contrat de travail liant l’ancien directeur général Luc Papillon et la Ville de Terrebonne. (Photo: Archives) Delisle, a effectivement confirmé à La Revue que l’enquête est toujours en cours. Notons que l’entente comporte une clause qui prévoit que la Ville pourra récupérer toute somme versée à M. Papillon si ce dernier devait être reconnu coupable de quoi que ce soit en lien avec l’enquête de l’UPAC, dont les conclusions sont toujours inconnues. Gascon et ancien site de Brady Des sujets qui font la manchette depuis déjà des mois ont ponctué la période de questions. Des commerçants déçus de ne pas avoir été consultés comme ils s’y attendaient au sujet du réaménagement du chemin Gascon ont encore demandé des explications au maire Berthe. «Nous ne ferons pas de consultation pour une bande cyclable et des trottoirs. Mais je ne lésinerai pas sur la sécurité», a dit le maire. Notons que le projet s’accompagnera d’une diminution importante du nombre d’entrées et de sorties de stationnements de commerces, ce qui est loin de faire l’unanimité. La famille Mancini, de M.G. Céramique, établi sur le chemin Gascon depuis plus de 35 ans, dénonce cette situation. Non seulement le commerce perdra son entrée charretière, mais en plus, les clients devront y accéder en passant par la rue Aubry. Pour ce qui est du terre-plein central prévu au projet, c’est une demande du ministère des Transports, indique M. Berthe, précisant qu’il s’agit d’une route provinciale. Alain Brisebois, porte-parole du Regroupement des propriétaires des rues des Bernaches et des Bouvreuils, dont les terrains renfermeraient encore aujourd’hui plusieurs débris de voitures, a pressé le maire d’organiser une rencontre pour discuter d’une possibilité de règlement à l’amiable. Il s’est fait répondre qu’il faudrait que les avocats se retirent du dossier pour pouvoir amorcer des négociations de gré à gré. Finalement, certains citoyens sont intervenus au micro pour déplorer le ton acrimonieux qui règne depuis quelques assemblées du conseil municipal. Ceuxci espèrent que les représentants de tous les partis parviendront à s’entendre et à travailler ensemble dans l’intérêt de la ville et des citoyens. Linda Bédard INFIRMIÈRE Vous voulez acheter ou vendre. APPELEZ-MOI • Prélèvements sanguin s PROTHÈSES AUDITIVES • Vaccins santé-voyage 50 $ • Technologie numérique • Piles • Réparation • Ostéopathie • Jour • Soir • Domicile REMAX DES MILLES- Î LES INC Infirmière membre de L’OIIQ CHANTAL AUGER Bur : 450 471-5503 450 326-1133 ou 514 702-2853 1093, St-Louis, Terrebonne 450 492-7257 COURTIER IMMOBILIER Cell : 514 730-2221 NOUVELLE ADRESSE 3240, 1 ere Avenue, Rawdon 450 834-2304 www.chantalauger.com 3395, de la Pinière, suite 100 Terrebonne Meilleur taux 2 % * Taux variable ORTHODONTISTE Certaines conditions s’appliquent Gilles Renaud Notaire, LL.L. D.D.N Dr Nathalie Gilles Dupuis BEAULNE c.h.a. 5171, boul. Laurier Tél.: 450 477-8658 Courtier immobilier hypothécaire B ureau 202 450 968-1440 Cell: 514 757-2265 1423, chemin Gascon dupuisgilles@videotron.ca Terrebonne Téléc.: 450 968-1755 Terrebonne Bureau #200 J7M 1W2 grenaud@notarius.net 2296, chemin Gascon, Terrebonne 450 964-7072 475, mtée Masson, Mascouche www.orthodontisteterrebonne.ca

  • Add to bookmarks Add to subscriptions Share
    Page 4

    A-4 Le mercredi 14 juin 2017 - LA REVUE - www.larevue.qc.ca ACTUALITÉ Le propriétaire du Golf Le Boisé sort de son mutisme Plus de 14 mois après la fermeture du Golf Le Boisé, le propriétaire Eric Vandal s’avance pour la première fois sur le possible avenir réservé au site par le biais d’une lettre publique acheminée à La Revue, le 9 juin. Jean-Marc Gilbert media@larevue.qc.ca M. Vandal affirme travailler à trouver une «alternative crédible» dans l’intérêt des résidents du secteur, écrit-il dans la lettre disponible sur notre site Web (http://bit.ly/2rsiKtN). Il ajoute que «la reconstruction d’un golf public est totalement irréaliste» et précise que la conservation d’un zonage récréatif «permettrait, entre autres, l’ouverture d’un parc aquatique, d’un camping ou d’une piste de karting, [mais que] ces avenues augmenteraient considérablement la circulation dans le quartier et seraient une source de bruit et de désagrément pour le voisinage.» «Parachèvement du quartier» M. Vandal en a aussi profité pour faire connaître son désir de poursuivre le développement résidentiel, ce que plusieurs résidents du quartier redoutent. Selon M. Vandal, «un projet de parachèvement du quartier» aurait plusieurs impacts bénéfiques. «Par exemple, le prolongement de l’actuel quartier résidentiel sur le site du golf génèrerait de nouveaux revenus annuels de 9 M$ en taxes municipales pour Terrebonne», calcule-t-il. M. Vandal affirme par ailleurs que «selon une firme renommée en la matière», la valeur de revente du terrain est de 55 M$. «Cela équivaudrait à un coût d’environ 1600 $ pour chacun des 36 000 contribuables de Terrebonne, si le terrain faisait l’objet d’un avis d’expropriation tel que souhaité par Jacques Demers et son comité de sauvegarde». Précisons qu’il nous a été impossible de vérifier ces chiffres, d’autant plus que le nom de la firme dont il est question ne nous a pas été fourni. Le rôle d’évaluation foncière en vigueur pour les exercices financiers 2017, 2018 et 2019 fixe toutefois la valeur du terrain dans son état actuel à 1 554 800 $ et celle du bâtiment à 2 668 400 $, pour une valeur totale de l’immeuble de 4 223 200 $. La valeur au rôle d’évaluation antérieur se fixait à 4 761 400 $. Eric Vandal termine sa lettre en disant vouloir s’asseoir de bonne foi avec les membres du conseil qui seront élus en novembre «afin d’évaluer les options pour l’avenir du site». Il a refusé d’émettre d’autres commentaires pour l’instant. «Pas de développement résidentiel», promet le maire Appelé à réagir à cette lettre ouverte, le maire de Terrebonne Stéphane Berthe a réaffirmé ce qu’il répète depuis des mois. «Tant que je serai maire, il n’y aura pas de construction résidentielle sur les terrains du Golf Le Boisé». Le conseil municipal, qui a imposé une réserve foncière sur le lot, interdisant toute construction sur le site pendant deux ans, n’a aucune intention de proposer un changement de zonage qui permettrait de la construction résidentielle. «Les citoyens doivent faire partie de la réflexion entourant l’avenir du terrain». En tant qu’ancien porte-parole du comité de sauvegarde, Jacques Demers, qui est d’ailleurs cité dans cette lettre, qualifie la sortie de M. Vandal de «malhabile». Il déplore les «idées farfelues» évoquées dans la lettre, telle que l’ouverture d’un Selon Eric Vandal, «un projet de parachèvement du quartier» aurait plusieurs impacts bénéfiques. Une option toutefois crainte par les résidents du secteur et écartée par l’administration en place. camping ou d’une piste de karting, et croit qu’il s’agit davantage d’une tentative de «chantage». Inauguration du tronçon est de la TransTerrebonne C’est depuis la halte Desjardins, au coin des rues Charles-Aubert et Saint-Charles, qu’a été inaugurée le 10 juin la portion est du tronçon cyclable de la TransTerrebonne, un investissement de 6,5 M$. Gilles Fontaine presse@larevue.qc.ca Ce projet s’inscrit dans le cadre de la Trame verte et bleue du Grand Montréal. Outre les différents partenaires, plusieurs cyclistes étaient présents pour souligner cette inauguration. En plus d’un investissement de 4,5 M$ réparti entre le ministère des Affaires municipales et de l’Occupation du territoire, la Communauté métropolitaine de Montréal (CMM) et la Ville de Terrebonne, ce projet a également bénéficié d’un soutien de 920 000 $ du ministère des Transports dans le cadre du volet Développement des transports actifs du programme Véloce II. Un soutien de 713 949 $ a aussi été attribué par Hydro-Québec au moyen du Programme de mise en valeur intégrée, ainsi qu’une somme de 460 000 $ de Sentier transcanadien (Le Grand Sentier). Partie d’un tout «C’est avec des projets d’envergure comme celui-ci que la vision du Plan métropolitain d’aménagement et de développement se concrétise. Ce projet met en valeur nos zones naturelles et permet une meilleure qualité de vie pour les citoyens. Cette piste cyclable constitue un équipement attrayant pour les citoyens et les touristes et permet la liaison entre deux grands secteurs du Grand Montréal», a indiqué Stéphane Boyer, membre du conseil et président de la commission de l’environnement de la CMM. Ce nouveau tronçon s’intègre également au Grand Sentier entre Gatineau et Montréal, en plus de relier le parc linéaire Le P’tit Train ORTHODONTISTES Dr Maurice ST-PIERRE Dre Judith LIMOGES 3015, boul. de la Pinière (face à la 640), Terrebonne www.OrthoTerrebonne.com 450 477-0808 Plusieurs cyclistes se sont joints à cette inauguration majeure, ici entourés de Stéphane Boyer, de la CMM; Stéphane Berthe, maire de Terrebonne; Richard Senécal, du Grand Sentier; Louis Veci, d’Hydro-Québec; et Pierre-Luc Bellerose, représentant le gouvernement du Québec, ont dévoilé la plaque inaugurant le tronçon est de la TransTerrebonne. du Nord et l’est de la ville de Montréal. C’est d’ailleurs pour cette raison que Le Grand Sentier contribue à l’initiative. «En s’arrimant au Grand Sentier, la TransTerrebonne fait partie d’un des plus longs réseaux de sentiers récréatifs au monde. Une fois entièrement raccordé, le Grand Sentier s’étendra sur plus de 24 500 km, rejoignant les océans Atlantique, Pacifique et Arctique. La Ville de Terrebonne a de quoi être fière», de dire Richard Senécal, directeur général du Conseil québécois du Sentier transcanadien. Paysage et histoire «Nous sommes heureux d’inaugurer officiellement un projet que nous chérissons depuis longtemps et qui avait été annoncé en 2013. Nous avons la chance immense d’être bordés d’est en ouest par la rivière des Mille-Îles et cet accès à l’eau, si précieux, se devait d’être mis en valeur. Il importe de saluer l’importante et précieuse contribution de tous les partenaires, qui nous permettent de réaliser un tel legs pour les générations futures», de conclure le maire Stéphane Berthe. Ce tronçon, unidirectionnel de chaque côté du chemin Saint-Charles, offrira une vue panoramique sur la rivière des Mille-Îles en plus de mettre en valeur l’aspect historique du secteur. Pour de plus amples renseignements, consultez le site Web de la CMM, au www.cmm.qc.ca, ou le site de la Ville de Terrebonne, au www.ville.terrebonne.qc.ca. Téléphone 450 964-4444 Télécopieur 450 471-1023 Internet www.larevue.qc.ca courriel larevue@larevue.qc.ca PRÉSIDENT-DIRECTEUR GÉNÉRAL Gilles Bordonado FONDATEUR Aimé Despatis INSPIRATRICE Marie-France Despatis RÉDACTRICE EN CHEF Véronick Talbot JOURNALISTES Mélanie Savage Pénélope Clermont Gilles Fontaine Jean-Marc Gilbert JOURNALISTES-PIGISTES Raymond Berthiaume Karine Audet Pierre-Luc Chenel Stéphane Lapierre Karine Limoges CHRONIQUEURS Robert Gareau Claude Martel PHOTOGRAPHES Armand Ohayon 514 219-0269 (G4 Media) Benoit Demers La version E-PAPER est DIRECTEUR DES VENTES Gilles Bordonado DIRECTEUR DÉVELOPPEMENT Daniel Soucy COORDONNATRICES AUX VENTES Lise Bourdages Cinthia Davidson-Audet REFLET ÉCONOMIQUE Mireille Cyr CONSEILLERS PUBLICITAIRES Paul Laverdière Yves Chamberland Daniel Soucy Julie Gordian Jonathan Lessard Annie Perron Vivianne Morin Pierre St-Arneault Luc Laurin Charles Verdun GUIDE DES ADRESSES Mireille Cyr RÉCEPTION / PETITES ANNONCES / ARCHIVES Carole Cyr Jessica Berry Émilie Bordonado COMPTABILITÉ Lise Caron INFOGRAPHIE / TYPOGAPHIE / MONTAGE Compo-Max Inc. DISTRIBUTION Publi-Sac Laurentides 1 888 999-2272 TIRAGE 56 000 LA REVUE, journal hebdomadaire, est publiée par LAREVUE de Terrebonne inc. 231, rue Ste-Marie à Terrebonne, province de Québec (Code postal: J6W 3E4) et imprimé par l’imprimerie Transmag. Nos bureaux sont ouverts du lundi au vendredi de 8h30 à 17h. Dépôt légal à la Bibliothèque Nationale du Québec. Distribué gratuitement dans les municipalités de Terrebonne, Lachenaie, Mascouche, La Plaine, Saint-François (Laval), Bois-des-Filion et dans les dépôts de journaux de la région. Coût de l’abonnement (12 mois): Canada 165$, États-Unis 300$, Étranger 300$. Tous droits réservés. La reproduction des textes d’information et d’annonces publicitaires est interdite à moins d’une autorisation écrite du directeur. Envoi de publication canadienne #0556971.

  • Add to bookmarks Add to subscriptions Share
    Page 5

    Le mercredi 14 juin 2017 - LA REVUE - www.larevue.qc.ca A-5 gbordonado@larevue.qc.ca Libre opinion GILLES BORDONADO Indépendant J’aurais aimé vous parler de monsieur François Collin, l’homme, mais malheureusement, le candidat indépendant à la mairie de Mascouche n’est pas disposé à me rencontrer pour l’instant, et c’est son privilège. Il préfère, dit-il, attendre que l’équipe du maire Tremblay dévoile son programme. Je trouve l’excuse banale. C’est la première fois qu’un candidat décline l’une de mes invitations. Pas qu’il soit essentiel de me rencontrer, je ne suis que le petit éditeur des deux journaux du coin, mais j’avais, et c’est vrai, le réel désir de discuter de ses motivations. Peut-être qu’il ne me fait pas confiance, comme certains opposants au maire Tremblay. C’est son choix. Comme il n’a pas voulu corriger l’un de ses écrits sur son site Web, je profite de ma tribune pour rectifier son utilisation biaisée d’une de mes chroniques. Pour moi, la revitalisation du Vieux- Mascouche aura un impact très intéressant pour notre ville. Le candidat indépendant laisse entendre que je n’ai fait qu’un constat : QUE de la congestion routière. Ce qui est complètement faux. Il a déformé mes propos pour les tourner à son avantage et il le sait très bien. Ceci est regrettable quand on dit vouloir faire de la politique autrement. J’ai lu son site Web d’un bout à l’autre et j’y ai trouvé un candidat en opposition totale avec l’administration actuelle, beaucoup dans la mouvance d’ex-pilotes de l’aéroport et d’ex-candidats indépendants aux élections de 2013. On voit l’avocat en lui. Certains écrits mettent le doigt sur des sujets délicats pour l’administration sortante, mais dans d’autres cas, je le trouve hors circuit. C’est le cas de son désir de stopper les travaux déjà entamés au Domaine seigneurial de Mascouche. Si une petite partie du site n’appartient pas à la Ville, est-ce une raison pour jeter le bébé avec l’eau du bain? Contrairement à lui, comme personne impliquée bénévolement à la Fondation du Manoir, je suis persuadé que ça se règlera. Je ne partage pas son pessimisme. S’il ne veut plus dépenser au Manoir, il désire cependant que la Ville achète et aménage l’ex-golf de Mascouche en parc. Cette mesure exigera une expropriation et coûtera la peau des fesses aux contribuables, bien plus cher, en fait, que le projet du Manoir. J’espère que monsieur Collin, qui semble discuter avec des gens près du futur aéroport, aura l’indépendance dont il dit jouir, puisqu’il annonce vouloir s’entendre avec les promoteurs de ce projet. Espérons que sa campagne intimiste passera à l’étape supérieure, qu’il rencontrera les citoyens dans les événements et qu’il parlera aux médias. Les citoyens ont besoin d’un maire présent et actif, non pas d’un candidat pour l’instant timide et rédigeant des écrits cachés dans un site Web et sur Facebook… JUMELÉES AVEC GARAGE PROMO DE LANCEMENT POUR UN TEMPS LIMITÉ UN PROJET CLÉ EN MAIN incluant l’aménagement paysager, le gazon et l’asphalte. Constructions de qualité situées dans un projet intégré bordé d’espaces verts et vous donnant accès à une piscine communautaire privée. 514.898.0300 I 450.964.3400 constructionslacourse.com À PARTIR DE 288 900 $ +TX. OBTENEZ 7 500 $ APPLICABLES SUR LES FRAIS DE NOTAIRE, LES LUMINAIRES ET CERTAINES OPTIONS* *Détails au bureau des ventes NOUVEAU PROJET SEIGNEURIE DU LAC LONG À MASCOUCHE NOUS BÂTISSONS BUREAU DES VENTES 1430, RUE DES FONTAINES, MASCOUCHE QC OUVERT 7/7 Grand CHOIX de PRODUITS PAYSAGERS Semences gazon • Kentucky Blue • Germination rapide • Mélange à gazon • Ombre intense • Entretien minimum • Avec trèfle blanc • Réparateur 7-10 jours • Cèdre noir, rouge, doré, brun • Noire • Jardin • Top soil • Compost • Mixte Paillis - sac Terre Pierres de rivière 11 choix • De rivière • Ardoise • À patio naturelle • Construction • Décoratives • Rocaille • À muret (8 couleurs différentes) Semaine 6 h 30 à 18 h Fin de semaine 7 h à 17 h Petites pierres DÉCO 27 CHOIX Engrais • Mouton • Vache • Poule • Compost de crevettes • De tourbe • Mix 3 (fumier, tourbe, terreau) • Peat Moss • Pour pelouse Dalles à patio • Bordures patio, trottoir, garage Sable • Compaction • Béton • Lavé • Sable à parc Pierre de construction Poussière : • 0- 3 ⁄ 4 , 1 ⁄ 4 net, 1 ⁄ 2 net, 3 ⁄ 4 net Paillis - vrac • Cèdre noir, brun, rouge, naturel • Conifère • Fibre terrain de jeu TERRE TAMISÉE DE QUALITÉ EN VRAC Vendue à la verge cube • Terre à jardin • Top soil • Compost Livraison 7 jours • Petites et grosse quantités • Camion avec séparateur - 1 livraison pour 2 produits différents (selon le volume total) • Gros camions 1895, CH. ST-HENRI, MASCOUCHE Rampe de balcon ✃ ON PAYE LES TPS TAXES TPQ SUR LES LATTES PAYEZ et EMPORTEZ Sur présentation de ce coupon SALLE DE MONTRE LUN – VEND : 8 h à 16 h 30 SAMEDI : 8 h à 13 h ✃ VENEZ NOUS VISITER!

  • Add to bookmarks Add to subscriptions Share
    Page 6

    A-6 Le mercredi 14 juin 2017 - LA REVUE - www.larevue.qc.ca ACTUALITÉ Le 1er juin a marqué le début de la transformation du transport collectif dans la grande région métropolitaine, alors que deux nouvelles entités, l’Autorité régionale de transport métropolitain (ARTM) et le Réseau de transport métropolitain (RTM), prennent la relève de l’AMT et des organismes de transport des couronnes nord et sud du territoire, dont Urbis dans la MRC Les Moulins. Gilles Fontaine presse@larevue.qc.ca Cette nouvelle gouvernance découle de la Loi modifiant principalement l’organisation et la gouvernance du transport collectif dans la région métropolitaine de Montréal, adoptée par l’Assemblée nationale du Québec en mai 2016. Bureau de coordination Outre les deux nouvelles instances, la couronne nord exercera un certain contrôle en ayant un bureau de coordination dans la région. Le conseil d’administration du RTM sera composé de quatre élus de la couronne nord, quatre autres de la couronne sud, quatre élus de la région métropolitaine (incluant Laval et Longueuil) ainsi que sept personnes indépendantes. T R A N S P O R T C O L L E C T I F Urbis disparaît au profit du RTM CROQUEZ À BELLES DENTS Votre sourire est le reflet de votre personnalité. C’est aussi ma passion depuis 20 ans ! Prenez rendez-vous, pour une consultation GRATUITE • Prothèses complètes • Prothèses partielles • Prothèses sur implants • Réparation de prothèses • Regarnissage • Protecteurs buccaux 4715, rue d’Angora bureau 303 450 471-9598 Nous REMPLAÇONS vos thermos embués 15 % de rabais ESTIMATION GRATUITE Stéphane Berthe qui a été président d’Urbis sera l’un des quatre élus responsables qui seront la «voix» du transport collectif de la couronne nord auprès du RTM. (Photo : Gilles Fontaine) Au niveau régional, chacun des bureaux de coordination sera responsable de la gestion opérationnelle du transport collectif, du transport adapté, du train et des voies express sur l’autoroute. L’endroit exact de ce bureau dans notre région n’a pas encore été établi. Bien que des responsabilités se soient ajoutées aux régions, jusqu’en 2018-2019, les municipalités ne verront pas leurs factures augmenter, ce qui est moins certain à partir 2020. Aucune conséquence sur le service Martin & Pelland Peintres et plâtriers Peinture résidentielle 514 622-5189 514 817-2702 Miam ! «SNOKONE» Petite machine portative Sirop disponible Grâce à l’implantation d’un bureau de coordination sur la couronne nord, les usagers ne verront pas de différences sur le service selon Stéphane Berthe, maire de Terrebonne et ex-président d’Urbis, qui sera d’ailleurs l’un des quatre représentants élus de la couronne nord sur le conseil d’administration du RTM. «Sans cela, ça aurait été un fonctionnaire dans son bureau qui aurait géré le transport collectif chez nous.» Quant au tarif, il y aura une grande refonte. «Il y a actuellement plus de 400 titres de transport dans la grande région de Montréal. La fusion permettra donc de simplifier cette tarification. Ces nouveaux tarifs seront définis par zone, mais rien n’est encore définitif. Les usagers peuvent s’attendre à une variation des titres, à tout le moins à compter de 2020. Est-ouest Avec cette fusion, il sera plus facile de mettre sur pied un réseau de transport est-ouest, le prochain défi en transport collectif. «De plus en plus, les gens demeurent et travaillent en banlieue. Le transport collectif actuel est davantage vers Montréal. La réalité s’est transformée et nous devons nous y ajuster», précise M. Berthe. Pour ce qui est de l’ARTM, cette entité aura le mandat de planifier les grandes orientations du transport collectif. La mairesse de Repentigny, Chantal Deschamps, y siégera. Du plaisir à LOUER ! Portes et fenêtres Vitraux sur mesure Thermos embués Vitres et miroirs Douches de verre Moustiquaires Se loue pour la JOURNÉE ou pour la FIN de SEMAINE ! Distributeur autorisé 450 968-2882 2681, chemin Gascon Mascouche vitreriegascon.com RBQ : 8293-0736-10 TERREBONNE 1720 Chemin Gascon (450) 471-2364

  • Add to bookmarks Add to subscriptions Share
    Page 7

    ACTUALITÉ Le mercredi 14 juin 2017 - LA REVUE - www.larevue.qc.ca A-7 L’hôtel de ville de Mascouche retrouvera graduellement son apparence d’antan, alors que la firme L’Archevêque & Rivest ltée s’est vu octroyer par le conseil municipal le contrat du remplacement et/ou de la restauration de la fenestration du bâtiment par des fenêtres en bois. C’est l’option qu’ont choisie les élus lors de la séance régulière du 12 juin. Une dizaine de personnes ont assisté à la rencontre. Gilles Fontaine presse@larevue.qc.ca Il en coûtera 565 677 $ pour cette phase de travaux. «Dans le cadre du projet de restauration du noyau villageois, il est important qu’on revienne à l’allure historique de l’hôtel de ville. La prochaine étape serait idéalement le toit galvanisé de l’immeuble», a espéré le maire Guillaume Tremblay, sans que ce projet ne soit toutefois concret pour le moment. La Ville refuse pour le moment d’imposer un droit de réserve sur le terrain de l’ancien Club de Golf de Mascouche. (Photo : Archives) C O N S E I L M U N I C I P A L D E M A S C O U C H E L’hôtel de ville se fera «antique» Pas de développement pour le golf Lors de la période de questions, un citoyen a suggéré d’imposer un droit de réserve sur le terrain de l’ancien Club de Golf de Mascouche, à l’instar de ce qui s’est fait du côté de Terrebonne pour l’ancien Golf Le Boisé, pour ainsi donner le temps à l’administration municipale de réfléchir au sort du site. «Il y a 4 ans, a répondu Guillaume Tremblay, nous avons proposé le projet de revitalisation du Manoir seigneurial. C’est le projet que nous portons actuellement, et il serait insensé de porter cet autre important dossier en même temps que celui du Manoir.» Prévision budgétaire pour des terrains de baseball Le règlement 1100, décrétant la préparation de plans et devis et la construction d’un aqueduc vers le secteur du Lac Samson, a de nouveau été amendé par l’adoption du règlement 1100-5. Cette dernière modification ajoute deux propriétés au bassin de taxation, ce qui aura pour effet de diminuer le coût moyen des travaux pour les résidents du secteur. Une première prévision budgétaire pour la construction et la mise à niveau de deux terrains de baseball, aux parcs Gilles-Forest 2 et des Saules, a été présentée au conseil. Or, il en coûterait 1,3 M$ pour cette mise en niveau. À noter que cette prévision budgétaire a été demandée pour des fins de préparation s’ajustent vos souliers et espadrilles Nos orthèses s’ajustent à tous Exclusif! Unique dans la région Résistante Performante Petite UNE SOLUTION POUR TOUS! Vos pieds pourraient être responsables de vos douleurs de chevilles, de genoux, de hanches ou encore de dos. Prenez rendez-vous pour : • Évaluation de la posture par imagerie • Pieds plats • Oignon • Douleur aux talons Confortable Efficace Mince Aucune référence médicale requise. Couvert par la plupart des assurances Dre Tania André, podiatre 450 474-4486 402, montée Masson, local1, Mascouche www.podiatremascouche.ca L’ancien Club de Golf de Mascouche, les fossés, le Manoir seigneurial, les terrains de baseball et les fenêtres de l’hôtel de ville ont entre autres été des sujets discutés au dernier conseil municipal. (Photo : Gilles Fontaine) du règlement d’emprunt seulement. Mascouche s’attaque aux fossés La Ville de Mascouche présentera, au cours des prochains jours, la nouvelle politique municipale concernant l’aménagement et l’entretien des ponceaux, fossés et exutoires. De plus, la première étape devant mener à l’adoption du règlement a été franchie par le dépôt d’un avis de motion (règlement 1229). Le règlement devrait en principe être présenté pour adoption à la prochaine PAILLIS DE CÈDRE ROUGE Ballot de 2.5 verge 3 95 $ 13 Rég.: 145 $ Jusqu’à épuisement - VASTE CHOIX DE POTS FLEURIES - BALCONNIÈRES DE FRAISES - BALCONNIÈRES FLEURIES MINI carrière • Terre Fafard • Compost Caosol • Terre à jardin • Pierres concassées Venez CHERCHER ou faites LIVRER séance du conseil. Par ailleurs, dès 2017 et pour les cinq prochaines années, il en coûtera moins cher à la Ville de Mascouche pour l’enfouissement et la valorisation des matières résiduelles, soit 43,69 $ la tonne comparativement à un montant de 45,44 $ la tonne. C’est l’entreprise de Terrebonne Complexe Enviro Connexions ltée qui s’est vu octroyer le contrat. À noter que la prochaine séance régulière du conseil se tiendra le mardi 27 juin à 19 h. SPÉCIAUX DE LA SEMAINE URNES SUR PIED Victorien – Pot noir 29 95 $ Rég.: 49 95$ Jusqu’à épuisement FLEURS ANNUELLES En caissette 5/ 13 75$ Rég.: 3 50$ / ch. H eures d’ouverture Lundi au vendredi 8 h à 18 h Samedi et Dimanche 8 h à 17 h www .pepiniereduquebec .com 1560, chemin Gascon, Terrebonne • 450 471-6860

  • Add to bookmarks Add to subscriptions Share
    Page 8

    A-8 Le mercredi 14 juin 2017 - LA REVUE - www.larevue.qc.ca Le juge Daniel W. Payette a rendu sa décision, le 25 mai, dans la cause au civil qui opposait l’exdéputée fédérale Manon Perreault à Danielle Bédard, une employée qu’elle avait congédiée en 2012. Alors que Bédard réclamait 50 000 $ pour dommages moraux et atteinte à la réputation, le juge a tranché et condamné Manon Perreault à lui verser 17 500 $. FAITS ET MÉFAITS A T T E I N T E À L A R É P U T A T I O N L’ex-députée Manon Perreault condamnée à verser 17 500 $ Karine Limoges activites@larevue.qc.ca Danielle Bédard a obtenu en partie gain de cause dans sa poursuite judiciaire au civil qui l’opposait à l’ex-députée de Montcalm Manon Perreault. (Photos : Archives) En fait, le Tribunal s’est entendu pour lui accorder 7 500 $ à titre de dommages moraux et 10 000 $ pour dommages-intérêts punitifs. Dans le jugement, on peut lire que «le Tribunal conclut que [Manon] Perreault porte intentionnellement atteinte à la réputation de [Danielle] Bédard lorsqu’elle l’accuse de vol, ce qui déclenche une enquête policière, ainsi que lorsqu’elle maintient cette accusation au cours des procédures judiciaires». Rappelons que Danielle Bédard avait entamé des procédures au civil pour atteinte à la réputation en raison d’une fausse accusation de vol et de l’enquête policière qui en a découlé, de son maintien de ces accusations à l’occasion de procédures judiciaires criminelles en marge de l’accusation de méfait public (chef sur lequel Manon Perreault a été condamnée en 2015), et de la médiatisation de cette accusation. «Le Tribunal conclut que [Manon] Perreault commet une faute lorsqu’elle amène les policiers de la Ville de Mascouche à ouvrir une enquête pour vol contre [Danielle] Bédard. La preuve prépondérante établit qu’elle le fait de façon intentionnelle, par négligence ou insouciance téméraire», peut-on encore lire dans l’analyse de la cause. Toutefois, dans sa décision sur la sanction à imposer à Manon Perreault, le juge Payette a pris en considération les dommages somme toute «limités» subis par Danielle Bédard et le fait que la défenderesse «ne possède pas un patrimoine significatif». Rappelons par ailleurs que Mme Perreault avait déposé une contre-poursuite de 20 000 $ envers la demanderesse, demande reconventionnelle qui a été rejetée par le juge puisqu’elle s’avère infondée. «Non seulement ne présente-t-elle aucune preuve des dommages, mais l’action de [Danielle] Bédard contre elle ne s’avère ni frivole, ni téméraire», conclut le juge Payette. LOCATION de CONTENEURS Rabais de 900 $* Financement disponible À PARTIR DE 42 $ */mois *Sur acceptations de crédit *Certaines conditions s’appliquent Rabais de 650$ avec subvention Rénoclimat et 250$ de rabais du fabricant GARANTIE 12 ans sur pièces et 12 ans main-d’oeuvre GRATUITE RBQ : 5663-8836-01 ** Pour une durée limitée 3255, rue Marconi, Mascouche J7K 3N6 450 966-1714 | www.uni-confort.net SUR RENDEZ-VOUS ! Résidentiel Commercial Industriel Conteneur de 1 à 40 verges 3305, rue Marconi, Mascouche 450 966-0600 www.rebutsbaril.com

  • Add to bookmarks Add to subscriptions Share
    Page 9

    Le mercredi 14 juin 2017 - LA REVUE - www.larevue.qc.ca A-9 EN JUIN, GRANDE PROMOTION DE DÉMONSTRATEURS ET DE VÉHICULES DE COURTOISIE .COM .COM .COM .COM .COM FINANCEMENT FACILE - LIVRAISON RAPIDE OBTENEZ TOUJOURS PLUS POUR VOTRE ÉCHANGE ! 1-855-711-2524 ON VOUS ATTEND !

  • Add to bookmarks Add to subscriptions Share
    Page 10

    A-10 Le mercredi 14 juin 2017 - LA REVUE - www.larevue.qc.ca FAITS ET MÉFAITS Pneus de voitures crevés et presbytère vandalisé De très mauvaises surprises attendaient les paroissiens qui fréquentent l’église Saint-Louis-de-France, le 11 juin, à la fin de la messe dominicale. Des pneus d’une dizaine de voitures ont été crevés par un ou des malfaiteurs, qui ont également lacéré un moustiquaire du presbytère. Des fenêtres de l’école Saint-Louis ont également été fracassées au cours de la même journée. Une dizaine de personnes ont porté plainte en voyant qu’un ou des pneus de leur voiture avaient été tailladés avec un objet pointu non identifié, rapporte la police de Terrebonne. Diane Garceau, adjointe administrative de la Paroisse Saint-Louis-de-France, dont deux des pneus de sa voiture ont été crevés, indique que le ou les malfaiteurs ont également peint un graffiti dans le secteur ciblé. «C’est quelqu’un qui a eu une bulle au cerveau, mais on ne se sent pas visé personnellement. Ça a été fait au hasard», croit Mme Garceau. Elle indique que le presbytère et l’église ne sont pas équipés de caméras de surveillance qui permettraient d’identifier un ou des suspects. Les policiers demandent à toute personne qui aurait été témoin des méfaits ou qui détiendrait de l’information sur ceux-ci de communiquer avec eux en composant directement le 9-1-1. L’Escouade Quiétude de retour dans les parcs Pour un dixième été, quatre policiers en civil patrouilleront dans les parcs et endroits publics de Terrebonne, Sainte-Anne-des-Plaines et Bois-des-Filion dans le cadre du projet Quiétude. Ce projet a pour but de prévenir la consommation et le trafic de drogue ainsi que de veiller au respect des règlements municipaux et du Code criminel. Les agents seront présents du 18 juin au 30 septembre, selon un horaire constitué de relèves de jour et de soir. En 2016, les agents affectés à ce projet avaient visité 3 047 parcs et procédé à 154 arrestations, soit un peu moins que l’année précédente (3 499 parcs visités et 206 arrestations). Toutefois, la valeur totale des saisies avait pratiquement doublé, passant de 10 900 $ à 21 456 $. Le Service de police intermunicipal de Terrebonne/Sainte-Anne-des-Plaines/Bois-des-Filion invite la population à dénoncer toute activité illicite reliée aux stupéfiants, de façon confidentielle, au 450 471-4121 ou par courriel par le biais du site Web de la Ville de Terrebonne, ou encore en utilisant l’application mobile du corps de police. (JMG)

Page 1 of 8

Please wait