Topics
Publishers
Add to bookmarks Add to subscriptions Share
PUBLICATIONS LA REVUE
Newspapers | Community / News / Newspaper / Periodicals / Advertisement / Advertiser 2017-07-12 12:07:47
Page 1 of 6
  • Add to bookmarks Add to subscriptions Share
    Page 1

    La evue JOURNAL DE COEUR ET D’ACTION T E R R E B O N N E -- LL e m e rr cc rr e d i i 1 2 j j u i i l l l e t t 2 0 1 7 -- 5 78 e e a n n é e . . n o o 19 0 FIER JOURNAL INDÉPENDANT MEMBRE D’HEBDOS QUÉBEC UNE QUARANTAINE D’AÎNÉS ÉVACUÉS Une résidence s’envole en fumée Page A-3 Ils dansent leur vie dans FOOTLOOSE Page B-1 LA LA GROGNE SURETÉ S’INTENSIFIE DU QUÉBEC La sureté le chemin du Québec Gascon sort Page A-7 A-8 Photo : Jon Bradley Des La sureté hockeyeurs du Québec aux portes sort L’ARTILLERIE DE LA LNH LOURDE Page A-31 A-7 CET ÉTÉ, VENEZ RELAXER SUR NOTRE magnifique terrasse! GRATUIT RÉSERVATIONS 450 492-5225 • 2525 1460, ch. Gascon • Terrebonne • www.mangiamoterrebonne.com

  • Add to bookmarks Add to subscriptions Share
    Page 2

    A-2 Le mercredi 12 juillet 2017 - LA REVUE - www.larevue.qc.ca PRIX EMPLOYÉS ILS SONT DE RETOUR VOUS PAYEZ CE QUE NOUS PAYONS * OBTENEZ L’ESCAPE TITANIUM 2017 4RM RAJUSTEMENTS DE PRIX TOTAUX 4 035 $ ** LES MEMBRES DE COSTCO ADMISSIBLES OBTIENNENT UN RABAIS ADDITIONNEL ALLANT JUSQU’À + 1 000 $^ SUR LES VÉHICULES FORD 2017 NEUFS SÉLECTIONNÉS ALLISON, Employée de Ford CARACTÉRISTIQUES : - SYNC ® 3 - HAYON MAINS LIBRES À COMMANDE ÉLECTRIQUE ACTIVÉ PAR LE PIED ◊ - MOTEUR ECOBOOST ® 2,0 L Les détaillants peuvent louer à prix moindre. Ces offres s’adressent à des particuliers admissibles uniquement, sur approbation du crédit par Crédit Ford. Ces offres excluent le plein de carburant, de s frais maximums de RDPRM de 47 $ pour les véhicules loués plus des frais de services externes de 4 $, les droits spécifiques sur les pneus neufs, la TPS et la TVQ. Pour obtenir tous les détails, consultez votre détaillant Terrebonne Ford. * L’offre Prix empl oyés (le « Prix Employés ») est en vigueur du 1 er juillet au 2 octobre 2017 (la « période du programme ») et s’applique à l’achat ou à la location de la plupart de s véhicules Ford 2017 et 2018 neufs (à l’exception des modèles suivants : modèle châssis-cabine, châ ssis nu, fourgon tronqué, F-150 Raptor, F-650, F-750, Mustang Shelby® GT 350/350R, Ford GT et Focus RS). Le Prix Employés s’applique au programme « A » ha bituellement offert aux employés de Ford Canada, mais exclut le boni négocié avec les TCA. Le véhicu le neuf doit être commandé à l’usine ou livré chez votre détaillant Ford participant durant la période du programme. Cette offre peut être combiné e à la plupart des autres offres de Ford Canada faites aux consommateurs et qui sont en vigueur au m oment soit de la commande à l’usine, soit de la livraison, mais non des deux. ** Offre valide jusqu’au 2 octobre 2017. Les rajustements de prix totaux de 4 035 $ à l’achat ou à la l ocation d’un nouveau Ford Escape Titanium 2017 à traction intégrale sont la combinaison du rajusteme nt Prix employés de 3 035 $ et de l’allocation de livraison de 1 000 $. Le Prix employés ne s’applique pas aux véhicules ayant droit à l’assistance-compétitivité des prix, à la réduction de prix aux gouvernements, au programme de prim es pour parcs commerciaux, aux primes pour la location quotidienne, ni aux programmes de fidélité Plans A/X/Z/D/F. ^ Cette offre est en vigueur du 1 er juillet au 2 octobre 2017 uniquement (« la période de l’offre ») et s’adresse aux résidents canadien s membres en règle de Costco, en date du 30 juin 2017, ou avant. Recevez 500 $ à l’achat ou à la location des véhicules Ford Fiesta, Focus, C-MAX et 1 000 $ à l’acha t ou à la location de tous les autres véhicules Ford (à l’exception des F-150 Raptor, Mustang Shelby ® GT350 et GT350R, F-150 XL 4x2 à cabine simple, à fourgon tronqué/châssis-cabine, F-650 et F-750) (chacun étant un « véhicule admissible »). Une seule offre est applicable à l’achat ou à la location d’un (1) véhicule admissible par membre admissible de Costco, jusqu’à concurrence de deux (2) véhicules par numéro de membre de Costco seulement. Cette offre est transférable aux personnes vivant dans le même foyer qu’un membre admissible de Costco. Les taxes s’appliquent avant la déduction de l’offre. Pour les commandes à l’usine, un client admissible peut se prévaloir des primes/offres promotionnelles de Ford en vigueur soit au moment de la commande à l’ usine, soit au moment de la livraison, mais non des deux. Les offres des détaillants ne peuvent être combinées à l’assistance-compétitivité des prix, à la réduction de prix aux gouvernements, aux primes pour la location quotidienne, au programme d’encoura gement aux modifications commerciales ou au programme de primes aux parcs commerciaux. Le conducteur doit effectuer certaines manoeuvres. Vous devez avoir la clé d’accès intelligente sur vous. ®: utilisée en vertu d’une licence accordée par Price Costco International, Inc. © 2017 Ford du Canada Limitée. Tous droits réservés. ✓ Heures de service ALLONGÉES et de SOIR Sur rendez-vous… Lundi : 7␣h␣30 à 18␣h Mardi, mercredi : 7 h 30 à 20␣h Jeudi : 7 h 30 à 18 h Vendredi : 7␣h␣30 à 14␣h␣30

  • Add to bookmarks Add to subscriptions Share
    Page 3

    ACTUALITÉ Le mercredi 12 juillet 2017 - LA REVUE - www.larevue.qc.ca A-3 Une femme de 94 ans a perdu la vie à la suite d’un violent incendie survenu dans une résidence pour personnes âgées de Terrebonne, dans la nuit de samedi au dimanche 9 juillet. Chargée de l’enquête du brasier considéré comme suspect, la Sûreté du Québec (SQ) a annoncé l’arrestation d’un homme de 44 ans, lundi après-midi. Ce dernier avait depuis été libéré, mais on le considère comme une personne d’intérêt dans le dossier. L’enquête est toujours en cours pour déterminer l’implication de l’homme dans le drame qui a provoqué la mort d’une personne. La cause exacte du brasier était toujours inconnue en début de semaine. «Certains éléments nous portent à croire qu’il s’agit d’un incendie d’origine suspecte», a indiqué Claude Denis, porte-parole de la SQ, sans vouloir en dire plus pour ne pas nuire à l’enquête. Un poste de commandement mobile a été établi sur les lieux, lundi après-midi. On cherchait à obtenir de l’information de la part du public concernant un homme de race blanche aux cheveux foncés et portant une chemise à carreaux, qui se serait trouvé à proximité des lieux de l’incendie entre I N C E N D I E D ’ U N E R É S I D E N C E P O U R A Î N É S Une nonagénaire périt, l’enquête se poursuit Pénélope Clermont et Jean-Marc Gilbert journaliste@larevue.qc.ca minuit et 2 h du matin, dans la nuit du 9 juillet. Toute personne qui aurait été témoin des événements ou qui aurait aperçu cet homme peut communiquer avec la Centrale de l’information criminelle de la SQ au 1 800 659-4264. Rappel des faits C’est vers 1 h 30, le 9 juillet, que les policiers du Service de police intermunicipal de Terrebonne/Sainte-Anne-des-Plaines/Boisdes-Filion se sont rendus à la Résidence Oasis pour constater qu’un incendie faisait rage dans le bâtiment de trois étages, situé sur la rue Saint-Louis, près du Vieux-Terrebonne. Dès lors, ils ont commencé à procéder à l’évacuation des 43 résidents, qui ont ensuite été pris en charge par les services ambulanciers, a indiqué la police de Terrebonne, dans un communiqué de presse. Pendant ce temps, les pompiers s’affairaient à combattre le brasier. Au total, l’intervention a nécessité 70 pompiers de Terrebonne, Blainville, Repentigny, Sainte- Anne-des-Plaines et Sainte-Thérèse pour venir à bout des flammes, peu avant 7 h. La résidence a subi de très lourds dommages. Nombreuses hospitalisations Une entreprise ravagée par les flammes U n incendie a causé la perte totale du bâtiment des Asphaltes J Dumont le 7 juillet. Personne parmi la quarantaine d’employés sur place n’a été blessé. Le Service de sécurité incendie de Terrebonne a été appelé pour le début d’un incendie à 14 h 40, sur la rue Thomas- Edison dans le quartier industriel de Terrebonne-Ouest. Une soixantaine de pompiers a été dépêchée sur place. Les effectifs de Terrebonne ont pu compter sur l’appui des pompiers de Repentigny, Blainville, Sainte-Thérèse et Sainte-Anne-des-Plaines pour combattre l’imposant brasier. «On pouvait apercevoir l’embout de fumée depuis Montréal et Laval», rapporte Éric Harnois, chef de division du Service de sécurité incendie de Terrebonne. Le bâtiment de 150 pieds sur 150 pieds comportant deux étages était rempli de matières combustibles : goudron, colle, peinture et huile. C’est pourquoi le Centre de contrôle environnemental du Québec et le ministère du Développement durable, de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques ont été informés de la situation. L’incendie, qui a été maîtrisé à 21 h 10 le soir même, a nécessité la présence d’une équipe spécialisée dans le nettoyage de ce type de produits. Selon M. Harnois, il ne s’agirait pas d’un incendie suspect, mais les enquêteurs poursuivent leurs recherches pour en déterminer la cause. (PC) Les services d’urgences sont rapidement parvenus à évacuer les résidents dans la nuit de l’incendie. Un travail efficace qui a été salué par le maire suppléant de Terrebonne, Paul Asselin, tout comme le député de Terrebonne, Mathieu Traversy. (Photo : Pénélope Clermont) En ce qui a trait aux victimes, treize personnes, dont une employée de la résidence privée, ont été transportées à l’hôpital Pierre-Le Gardeur. La plupart ont été traitées pour une intoxication au monoxyde de carbone. Si plusieurs d’entre elles ont reçu leur congé dimanche, en début d’après-midi, les autres l’ont obtenu dans la journée de lundi. Deux résidents, dans un état plus grave, ont été transférés dans un hôpital de Montréal pour recevoir des soins appropriés à leur condition. Ils y demeureront pour un certain temps, spécifie le Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) de Lanaudière, sans donner plus de détails quant aux brûlures qui les affligent. On ne craint cependant pas pour leur vie. Quant à la dame de 94 ans, grièvement brûlée, elle a malheureusement succombé à ses blessures dimanche matin. Les gicleurs en cause? Dimanche après-midi, dans un point de presse tenu conjointement par le CISSS de Lanaudière et la ministre responsable des Aînés, Francine Charbonneau, cette dernière a indiqué que l’enquête allait permettre de déterminer si le système de gicleurs a bien fonctionné. Des travaux de réaménagements étaient en cours à l’intérieur de la résidence privée et il semblerait, selon des informations obtenues, quedes tests d’eau étaient prévus afin de vérifier le bon fonctionnement de gicleurs dans les jours à venir. La SQ n’a pas voulu donner plus de détails sur ce point. Dans les heures suivant l’incendie, des démarches de relocalisation ont été entreprises pour trouver un nouveau milieu de vie aux victimes. Lundi midi, le CISSS de Lanaudière nous informait qu’on leur avait toutes trouvé un domicile situé à moins de dix kilomètres de l’Oasis. Si ce n’est pas déjà fait, elles pourront s’installer dans leur nouvelle demeure au cours des prochains jours, le temps de tout coordonner. Notons que certains résidents de l’Oasis ont trouvé un refuge temporaire dans leur famille respective. Par ailleurs, une ligne téléphonique, disponible 24 h sur 24, a été mise à la disposition des victimes et de leur famille en cas de besoin d’assistance. Les services de soins à domicile ont aussi été intensifiés, selon les besoins de chacun, a conclu le CISSS de Lanaudière. Gicleurs : statuts des résidences privées Québec Lanaudière Les Moulins Giclées 706 32 6 Partiellement giclées 197 9 0 Non giclées 938 65 13 Total des résidences 1841 106 19 * En 2015, le gouvernement du Québec obligeait tous les centres d’hébergement privés de la province à s’équiper d’un système de gicleurs d’ici 2020. Les statistiques présentées ici ont été fournies par le Regroupement québécois des résidences pour aînés, et datent du 1 er février 2017. Plus de 150 modèles en magasin et sur Rodi.com PROMOTION $ $ 299 749 PRIX RÉGULIER : .99 .99 INCLINABLE ÉLECTRIQUE 4 COULEURS AU CHOIX Valide jusqu’au 30 juillet 2017 TERREBONNE (Lachenaie) 553 des Migrateurs 450-581-7634 5171, boul. Laurier B ureau 202 Terrebonne J7M 1W2 Martin & Pelland Peintres et plâtriers Peinture résidentielle Gilles Renaud Notaire, LL.L. D.D.N 514 622-5189 514 817-2702 Tél.: 450 477-8658 450 968-1440 Téléc.: 450 968-1755 grenaud@notarius.net Meilleur taux 2 % * Taux variable Certaines conditions s’appliquent Gilles Dupuis c.h.a. Courtier immobilier hypothécaire Cell: 514 757-2265 dupuisgilles@videotron.ca 2296, chemin Gascon, Terrebonne 475, mtée Masson, Mascouche Julie Kovacs Audioprothésiste PROTHÈSES AUDITIVES • Technologie numérique • Piles • Réparation • Jour • Soir • Domicile 1093, St-Louis, Terrebonne 450 492-7257 3240, 1 ere Avenue, Rawdon 450 834-2304 Vous voulez acheter ou vendre. APPELEZ-MOI REMAX DES MILLES- Î LES INC CHANTAL AUGER COURTIER IMMOBILIER www.chantalauger.com ORTHODONTISTE Dr Nathalie BEAULNE 1423, chemin Gascon Terrebonne Bureau #200 450 964-7072 www.orthodontisteterrebonne.ca Bur : 450 471-5503 Cell : 514 730-2221

  • Add to bookmarks Add to subscriptions Share
    Page 4

    A-4 Le mercredi 12 juillet 2017 - LA REVUE - www.larevue.qc.ca ACTUALITÉ Une dizaine d’enquêteurs du Bureau des enquêtes indépendantes (BEI) ont été appelés à se rendre à Terrebonne, le 7 juillet, pour enquêter sur un événement au cours duquel un homme de 41 ans a subi des blessures graves lors d’une opération policière. Les policiers de Terrebonne auraient répondu à un appel concernant un homme désorienté, vers 16 h 30. Selon nos informations, l’événement s’est déroulé sur le boulevard des Seigneurs, ce que le BEI ne peut toutefois confirmer. Le Service de police de Terrebonne/Sainte-Annedes-Plaines/Bois-des-Filion s’abstient également de tout commentaire, nous dirigeant vers le BEI. En arrivant sur place, les policiers auraient tenté de négocier avec l’homme qui s’était barricadé dans sa salle de U N H O M M E B L E S S É À L A S U I T E D ’ U N E O P É R A T I O N P O L I C I È R E Une enquête indépendante déclenchée à Terrebonne Jean-Marc Gilbert media@larevue.qc.ca bain, mentionne le BEI, dans un communiqué publié le 7 juillet, en milieu de soirée. Les agents auraient alors entendu un bruit fort et sont donc entrés dans la salle de bain. L’homme avait sauté de la fenêtre du deuxième étage pour tomber sur une surface en béton. L’individu a été transporté à l’hôpital. On ne craint pas pour sa vie, poursuit le BEI, qui aura comme mission de valider cette chronologie de l’événement, notamment en interrogeant des témoins potentiels. Rapport Mentionnons que les services de deux techniciens en identité judiciaire de la Sûreté du Québec ont été fournis aux enquêteurs du BEI pour les soutenir dans cette enquête. Esther Tremblay, responsable des communications au BEI indique qu’une fois que l’enquête sera terminée, ce qui peut prendre plusieurs mois, un rapport sera soumis au Directeur des poursuites criminelles et pénales (DPCP) qui déterminera si des accusations doivent être portées dans ce dossier. Puisque l’homme a subi de graves blessures au cours d’une intervention des policiers de Terrebonne, c’est le Bureau des enquêtes indépendantes qui prend le dossier en charge. Ayant démarré ses activités le 27 juin 2016, le Bureau des enquêtes indépendantes a pour mission de faire enquête, à la demande du ministre de la Sécurité publique, dans tous les cas où une personne autre qu’un policier en service décède ou subit des blessures graves lors d’une intervention policière. O P É R A T I O N H O N O R E R À L A V A L Claude DeGuise admet sa culpabilité Arrêté en 2013 aux côtés de l’ancien maire de Laval, Gilles Vaillancourt, de l’entrepreneur Tony Accurso et d’une trentaine d’autres personnes, dans le cadre de l’Opération Honorer menée par l’Unité permanente anticorruption (UPAC), le Terrebonnien Claude DeGuise était de retour en cour le 11 juillet pour connaître sa sentence. Rappelons que l’ancien directeur du Service d’ingénierie de la Ville de Laval avait plaidé coupable, le 4 juillet, à des accusations de complot en vue de commettre une fraude envers le gouvernement, de fraude de plus de 5 000 $ et de corruption dans les affaires municipales. En échange de son plaidoyer de culpabilité, les accusations de complot en vue de commettre une fraude, d’abus de confiance et de gangstérisme ont été abandonnées par la poursuite. Au moment de mettre sous presse, tout semblait indiquer qu’une suggestion commune de 30 mois d’emprisonnement serait soumise au tribunal. (GF) ORTHODONTISTES Dr Maurice ST-PIERRE Dre Judith LIMOGES 3015, boul. de la Pinière (face à la 640), Terrebonne www.OrthoTerrebonne.com 450 477-0808 Quatre blessés mineurs dans un accident de la route Un accident entre deux véhicules a fait quatre blessés mineurs à l’angle de la voie de desserte de la 640 Ouest et du chemin des Anglais, le 9 juillet à 14 h 35. Selon les informations fournies par la Ville de Mascouche, l’accident impliquait un véhicule de marque Mercedes argent et une Dodge RAM blanche. «Il s’agirait d’un conducteur qui a effectué un virage à La Sûreté du Québec (SQ) invite la population à redoubler de prudence concernant un stratagème de fraude qui vise actuellement des entreprises de différents secteurs. À ce jour, trois cas et une tentative de fraude ont été rapportés à la SQ, totalisant une perte de plus de 8 M$. Par un premier contact téléphonique, le fraudeur s’identifie comme un employé d’une institution financière et demande à l’interlocuteur de mettre à jour les données de la compagnie du système informatique qui donne accès aux opérations bancaires en ligne. De cette façon, la compagnie aura de meilleurs services financiers, soutient-on. Pour faire la mise à jour, l’entreprise ciblée doit télécharger le logiciel que le fraudeur lui fournit, par courriel, ou encore droite interdit», dit-on. Le Service de police de Mascouche a été le premier arrivé sur les lieux avant que trois transports par ambulance soient nécessaires pour prendre en charge les blessés mineurs. Sur les réseaux sociaux, des citoyens rapportaient de nombreux incidents à cette intersection. Or, la police de Mascouche soutient que «le secteur n’est pas reconnu comme étant problématique». (PC) Prenez garde à ce stratagème de fraude se diriger vers un site Web précisé par le fraudeur. Une fois le logiciel téléchargé ou le site Web entré dans les favoris de l’ordinateur, le ou les suspects ont accès aux données bancaires, et des transactions sont alors faites. Le ou les fraudeurs mentionnent à l’employé qu’il ne pourra pas avoir accès en ligne aux comptes de la compagnie, car la mise à jour informatique peut prendre quelques jours. Par la suite, aucune nouvelle n’est donnée et, dans certains cas, les entreprises subissent des pertes financières importantes. Toute information au sujet de ce stratagème peut être signalée de façon confidentielle à la Centrale de l’information criminelle au 1 800 659-4264. Consultez le site du Centre antifraude du Canada pour vous protéger contre ces types de fraudes. (VT) Téléphone 450 964-4444 Télécopieur 450 471-1023 Internet www.larevue.qc.ca courriel larevue@larevue.qc.ca PRÉSIDENT-DIRECTEUR GÉNÉRAL Gilles Bordonado FONDATEUR Aimé Despatis INSPIRATRICE Marie-France Despatis RÉDACTRICE EN CHEF Véronick Talbot JOURNALISTES Mélanie Savage Pénélope Clermont Gilles Fontaine Jean-Marc Gilbert JOURNALISTES-PIGISTES Raymond Berthiaume Karine Audet Pierre-Luc Chenel Stéphane Lapierre Karine Limoges CHRONIQUEURS Robert Gareau Claude Martel La version E-PAPER est DIRECTEUR DES VENTES GillesBordonado DIRECTEUR DÉVELOPPEMENT Daniel Soucy COORDONNATRICES AUX VENTES Lise Bourdages Cinthia Davidson-Audet REFLET ÉCONOMIQUE Mireille Cyr CONSEILLERS PUBLICITAIRES Paul Laverdière Yves Chamberland Daniel Soucy Julie Gordian Jonathan Lessard Annie Perron Vivianne Morin Pierre St-Arneault Luc Laurin Charles Verdun GUIDE DES ADRESSES Mireille Cyr RÉCEPTION / PETITES ANNONCES / ARCHIVES Carole Cyr Jessica Berry Émilie Bordonado COMPTABILITÉ Lise Caron INFOGRAPHIE / MONTAGE Compo-Max Inc. DISTRIBUTION Publi-Sac Laurentides 1 888 999-2272 TIRAGE 56 000 LA REVUE, journal hebdomadaire, est publiée par LAREVUE de Terrebonne inc. 231, rue Ste-Marie à Terrebonne, province de Québec (Code postal: J6W 3E4) et imprimé par l’imprimerie Transmag. Nos bureaux sont ouverts du lundi au vendredi de 8h30 à 17h. Dépôt légal à la Bibliothèque Nationale du Québec. Distribué gratuitement dans les municipalités de Terrebonne, Lachenaie, Mascouche, La Plaine, Saint-François (Laval), Bois-des-Filion et dans les dépôts de journaux de la région. Coût de l’abonnement (12 mois): Canada 165$, États-Unis 300$, Étranger 300$. Tous droits réservés. La reproduction des textes d’information et d’annonces publicitaires est interdite à moins d’une autorisation écrite du directeur. Envoi de publication canadienne #0556971.

  • Add to bookmarks Add to subscriptions Share
    Page 5

    gbordonado@larevue.qc.ca Derrière chaque drame et chaque fait divers se cachent souvent des histoires de courage. Un courage qui prend diverses formes. Il peut s’agir de la victime ou des victimes qui doivent refaire leur vie malgré la désespérance de leur situation, de témoins qui confient ce qu’ils ont vu au détriment d’un anonymat sans tracas, ou des policiers, des pompiers, des ambulanciers ou de simples citoyens qui ont fait preuve de vaillance et de compassion en portant secours aux malheureuses victimes. La Revue publie souvent des histoires de courage, de gens qui font face à des défis hors du commun, qu’il s’agisse de la maladie ou de difficultés diverses dans leur vie personnelle ou professionnelle. Ces personnes mènent des combats singuliers et inspirants. La nature humaine est ainsi faite. Dans la plupart des cas, dans l’adversité, l’humain se bat pour passer au travers de ces situations. Le meilleur de ces gens se révèle. Plusieurs d’entre eux, qui ont vaincu ces problèmes graves, sont invités à témoigner. Invariablement, nombreux sont ceux qui disent ne pas comprendre d’où l’énergie leur est venue pour venir à bout de ces difficultés. Libre opinion GILLES BORDONADO Courage Les récents événements à la Résidence L’Oasis sont terribles et s’inscrivent dans cette logique. Voir ainsi des gens âgés et vulnérables être atteints dans ce qu’ils ont plus de personnel est dramatique. On a tendance à l’oublier, mais ce ne fut pas le seul cas du genre dans l’histoire du Vieux-Terrebonne. En effet, le quartier a été ravagé par un sinistre en 1922 et, plus récemment, il y a eu le terrible incendie de l’ex-Hôpital St-Louis, sur le boulevard des Braves, le 31 décembre 1971, qui avait entraîné huit personnes dans la mort. Heureusement, l’action des premiers répondants à L’Oasis, qu’il s’agisse des employés, des voisins et, bien sûr, des policiers, des pompiers et des ambulanciers, a été exemplaire, semble-t-il. Leur travail a été applaudi avec raison, car le bilan aurait pu être bien plus lourd, bien que le décès d’une des résidantes soit en soi une terrible nouvelle. Souhaitons que la mobilisation autour des victimes face à cette épreuve sans précédent dans l’histoire récente de la région se poursuive et que les victimes puissent retrouver rapidement une certaine quiétude, elles qui ont mené une vie active et qui méritent une retraite pleine et heureuse. Nous leur souhaitons tout le courage possible. Elles en auront bien besoin. PEINTURES DES SEIGNEURS Le mercredi 12 juillet 2017 - LA REVUE - www.larevue.qc.ca A-5 Iso-Stain Teinture semi-transparente à base d’eau. Série 875-0. Rehausse la beauté naturelle du bois 39 95$ Woodmate Teinture semi-transparente à base de solvant Série 1075, couleur Pour les terrasses de bois extérieures 57 95$ «POUR UN SERVICE TOUT EN COULEURS U » Woodmate Teinture hybride semi-transparente à base d’eau Série 1070, clair et couleurs Pour les surfaces de bois verticales extérieures 57 95$ Iso-Stain Teinture opaque à base d’eau Série 850, blanc et couleur Donne une couleur uniforme au bois 41 95$ www.peinturesdesseigneurs.com 550, boul. des Seigneurs, Terrebonne 450 492-0880 OUVERT 7/7 Semaine 6 h 30 à 18 h Fin de semaine 7 h à 17 h Grand CHOIX de PRODUITS PAYSAGERS Nous sommes là durant vos vacances! Urgences, nouveaux patients bienvenue! 450 961-DENT (3368) www.clinidentaire.com 1487 Grande-Allée, Terrebonne QC J6W 6J2 Semences gazon • Kentucky Blue • Germination rapide • Mélange à gazon • Ombre intense • Entretien minimum • Avec trèfle blanc • Réparateur 7-10 jours • Cèdre noir, rouge, doré, brun • Noire • Jardin • Top soil • Compost • Mixte Paillis - sac Terre Pierres de rivière 11 choix • De rivière • Ardoise • À patio naturelle • Construction • Décoratives • Rocaille • À muret (8 couleurs différentes) Petites pierres DÉCO 27 CHOIX Engrais • Mouton • Vache • Poule • Compost de crevettes • De tourbe • Mix 3 (fumier, tourbe, terreau) • Peat Moss • Pour pelouse Dalles à patio • Bordures patio, trottoir, garage Sable • Compaction • Béton • Lavé • Sable à parc Pierre de construction Poussière : • 0- 3 ⁄ 4 , 1 ⁄ 4 net, 1 ⁄ 2 net, 3 ⁄ 4 net Paillis - vrac • Cèdre noir, brun, rouge, naturel • Conifère • Fibre terrain de jeu TERRE TAMISÉE DE QUALITÉ EN VRAC Vendue à la verge cube • Terre à jardin • Top soil • Compost Livraison 7 jours • Petites et grosse quantités • Camion avec séparateur - 1 livraison pour 2 produits différents (selon le volume total) • Gros camions 1895, CH. ST-HENRI, MASCOUCHE

  • Add to bookmarks Add to subscriptions Share
    Page 6

    A-6 Le mercredi 12 juillet 2017 - LA REVUE - www.larevue.qc.ca ACTUALITÉ P R O J E T D E D É V E L O P P E M E N T D U C E N T R O P A R C À M A S C O U C H E Cette fois est la bonne pour Montoni Le 4 juillet, la Ville tenait une séance extraordinaire de son conseil pour, entre autres, dévoiler l’identité du proposant retenu relativement au développement industriel du CentrOparc. Comme pressenti, parmi les trois propositions reçues, c’est l’offre de Montoni Développement Mascouche (Groupe Montoni) qui a été retenue. Très peu de détails additionnels ont été dévoilés au terme de la séance. Gilles Fontaine presse@larevue.qc.ca «Ce que je peux vous dire, c’est qu’on prévoit plus de 60 M$ en création immobilière industrielle et 350 nouveaux emplois», a pu préciser le maire Guillaume Tremblay. Vérification diligente «Tant que le proposant retenu n’a pas complété sa vérification diligente, nous ne pourrons donner d’autres détails», a-til ajouté lorsque questionné par La Revue. Montoni a maintenant 90 jours pour la compléter. Le premier magistrat a aussi invoqué la Loi sur l’accès à l’information, empêchant la Ville de Mascouche de divulguer des renseignements si cela risque d’entraver la négociation ou la conclusion du contrat. Le même argument a été donné quant aux modalités et termes du protocole de développement et d’infrastructure à être appliquées. La vérification diligente est en principe composée d’une série de contrôles que doit faire un entrepreneur en vue de son investissement. Plus cher, plus grand et conforme Le 4 juillet, la Ville de Mascouche tenait une séance extraordinaire de son conseil pour, entre autres, dévoiler l’identité du proposant retenu relativement au développement industriel du CentrOparc. (Photo : Gilles Fontaine) Lors de la tentative de vendre les terrains du CentrOparc par soumission publique plus tôt cette année, la proposition du Groupe Montoni, alors seul soumissionnaire, avait été refusée pour non-conformité. Selon ce que l’on a pu savoir, la soumission rejetée contenait des conditions et restrictions définies par le Groupe Montoni qui ne pouvaient être acceptables pour la Ville de Mascouche. Ces conditions ne seront pas divulguées puisque le contrat n’a jamais été octroyé, indique-t-on. C’est à la suite d’un appel de propositions et en vertu de l’offre de l’investisseur retenu que la superficie vendue a doublé relativement à la première soumission. Quant au prix, alors qu’un prix plancher de 3,75 $ était initialement prévu, l’actuel prix de vente (4 $/pi²) démontre l’attrait qu’a le CentrOparc pour les investisseurs, selon Guillaume Tremblay. Des pénalités seraient incluses dans l’entente de principe si le Goupe Montoni ne respecte pas certains délais de développement. Ainsi, le prix pourrait augmenter. Rappelons que la superficie concernée par le protocole d’entente est de 1 550 000 pi ², comparativement à 800 000 pi 2 lors du premier appel d’offres public, pour une somme totale de plus de 6,2 M$. Notons qu’il a été impossible de connaître l’échéancier du projet. Fin prochaine de la construction du poste de police Signe que l’inauguration du nouveau poste de police approche, le conseil a par ailleurs adopté une résolution octroyant un contrat relatif à la fourniture, la livraison et l’installation de mobilier prévu pour le nouveau poste de police à Équipements de bureaux, pour la somme de 302 725,11 $ au terme d’une soumission par appel d’offres public. L’estimation de la Ville était de 322 000 $ et sept soumissionnaires ont répondu à l’invitation. A ffin e r Re galb e r Anti-ce llulite Anti-ce llulite Tonifie r Traitement de lipomassage Re çu d ’assurance d isponib le «VENUS LEGACY » À l’achat d’une cure d e 8 à 10 traite m e nts visage e t corps, O BTEN EZ 2 D E CES TRAITEM EN TS GRATU ITS !!! (V AL EU R 430$) S ilh oue tte Q ualité d e pe au Fe rm e té 60 $/ch.* (prix ré g. 71$) AV ANT APRÈS AV ANT APRÈS Nous REMPLAÇONS vos thermos embués 15 % de rabais ESTIMATION GRATUITE • Nutrisaveurs • Facial • Oxygénothérapie • Microd erm abrasion • Électrolyse • Épilation d é finitive à la lum ière p ulsé e • Lase r fractionnel 1 540 (pores de peau dilaté s, rid ules, vergetures) Valid e p our un tem p s lim ité .*D é tails en clinique NOS SERVICES 450 824-3334 1725, chem in G ascon, Terrebonne www.soinsjuvenat.com • Ph otorajeunissem ent (tâches pigm entaires, coup eroses, etc.) • Venus Legacy ESSAIGRATUIT • Poud re solaire colorescience • Injection de Botox et de Juvéderm • Sé rum fortifiant p our cils et sourcils E yenvy • Prod uits Portes et fenêtres Vitraux sur mesure Thermos embués Distributeur autorisé Vitres et miroirs Douches de verre Moustiquaires 450 968-2882 2681, chemin Gascon Mascouche vitreriegascon.com RBQ : 8293-0736-10

  • Add to bookmarks Add to subscriptions Share
    Page 7

    ACTUALITÉ Le mercredi 12 juillet 2017 - LA REVUE - www.larevue.qc.ca A-7 Le 10 juillet, lors de la séance régulière du conseil de la Ville de Mascouche, des citoyens résidant sur la rue Molière ont dénoncé une situation qui semble perdurer depuis quelques années, soit l’existence d’une maison de chambre en zone résidentielle. Pour ces résidents, cette situation contrevient au règlement 1103 sur le zonage, lequel ne permettrait que des habitations unifamiliales dans ce secteur (zone RA 302). Interventions policières fréquentes Entre autres faits constatés par ces citoyens, les nombreuses interventions des services d’urgence (policiers et ambulanciers), dont certaines arrestations très musclées effectuées à l’extérieur au vu et au su de tous, impliquant plusieurs policiers et voitures de patrouilles. Ils auraient été témoins d’au moins six interventions depuis 24 mois. Une première plainte officielle aurait été déposée à la Ville l’été dernier. Des inspecteurs se sont présentés sur les lieux sans succès, puisque les occupants ne répondent pas. La Revue a joint la propriétaire de l’immeuble visé, Jocelyne Narbonne. «J’y demeure avec trois autres personnes», a-telle avoué. Mme Narbonne admet par contre être plus souvent chez son «chum». Elle a ajouté se rendre à sa propriété régulièrement. Celle-ci n’a pas donné suite à la visite de l’inspecteur, croyant que «c’était à cause du gazon.» Après une première visite de l’inspecteur, la Ville étudiera les moyens d’action à prendre pour rétablir la situation et faire respecter la règlementation de zonage. M A I S O N D E C H A M B R E E N Z O N E R É S I D E N T I E L L E À M A S C O U C H E Des citoyens demandent l’intervention de la Ville Gilles Fontaine presse@larevue.qc.ca Tirage au sort Fait rarissime, un contrat public a été octroyé à un entrepreneur à la suite d’un tirage au sort effectué pendant la séance. Non, il ne s’agit pas d’une nouvelle façon de faire, mais plutôt d’une procédure prévue lorsqu’il y a égalité entre plusieurs «plus bas» soumissionnaires. Il s’agissait du contrat pour le scellement de fissures sur diverses rues pour l’année 2017. C’est finalement l’entreprise Scellements JF inc. qui a vu son nom «sortir du chapeau». Le montant du contrat est d’un peu plus de 37 000 $. Quatre soumissions avaient été reçues à la Ville. En vrac Québec aurait donné son aval pour l’entente de principe intervenue entre la Ville et le Centre aquatique de Mascouche inc. «Tout devrait être adopté à la fin août. Pour l’instant, nous sommes à [remplir] les demandes du ministère et les obligations législatives», a affirmé Francis Villeneuve, directeur des communications. Les termes contenus dans l’entente seront ainsi connus lorsque celle-ci aura été adoptée. Enfin, c’est en principe à la fin du mois d’août ou au début septembre que le mandat pour l’étude complète de la circulation devrait être donné. Rappelons qu’aucun développement ne sera autorisé par la Ville avant cette étude, dont on ignore les détails de l’échéancier. XTL Transport vous invite à sa porte ouverte à: Terrebonne, le mercredi 12 juillet 2017 de 9 h à 16 h • CHAUFFEURS CLASSE 1 POUR USA AVEC 4 MOIS D’EXP + CFTR BASÉS À VAUDREUIL • CHAUFFEUR CLASSE 1 POUR LOCAL / RÉGIONAL BASÉ À BOUCHERVILLE Adresse: 1155, Yves Blais, Terrebonne, J6V 0A9 Des Mascouchois se disent préoccupés par la présence d’une maison de chambre dans leur voisinage. Ils ont dénoncé cette situation à la séance régulière du conseil, le 10 juillet. Réouverture de l’avenue Urbanova C ’est le 17 juillet que le tronçon qui était complètement fermé à la circulation depuis le 26 juin, sur l’avenue Urbanova, devrait être accessible de nouveau. La Ville de Terrebonne entreprend en effet des travaux routiers, entraînant la fermeture complète de l’avenue Urbanova entre le boulevard De La Pinière/Sortie 32 de l’autoroute 640 et l’intersection du carrefour giratoire Pierre-Dansereau/Carmel. Cela occasionne également la fermeture d’une section de la piste cyclable TransTerrebonne pour la même période. Plusieurs travaux sont en cours ou le seront dans les prochaines semaines et les prochains mois sur tout le territoire de Terrebonne, comme à Mascouche. Un texte faisant état de la situation paraîtra dans la prochaine édition de La Revue. (PC) Une nouvelle, une opinion à nous transmettre redaction@larevue.qc.ca 450 964-4444 Venez voir nos nouveaux modèles • Jean-Luc au 1-866 985-7293 • Kamilia Baroudi au 514 636-1499 ext 5143 Venez nous rencontrer... Vous trouverez chez XTL la place qui vous convient! GRAND SOLDE Fin de saison 1/2 PRIX sur toute la marchandise Printemps-Été Rabais allant jusqu’à 70% Rampe de balcon ✃ ON PAYE LES TPS TAXES TPQ SUR LES LATTES PAYEZ et EMPORTEZ Sur présentation de ce coupon ✃ Triporteur >7299283 et plusieurs autres... Dernière semaine! avant nos vacances d’été Fermé pour vacances du 23 juillet au 13 août 554. boul. Laval (Angle du Souvenir) 450 663-3942 www.boutiquepalmy.com SALLE DE MONTRE LUN – VEND : 8 h à 16 h 30 SAMEDI : 8 h à 13 h VENEZ NOUS VISITER!

  • Add to bookmarks Add to subscriptions Share
    Page 8

    A-8 Le mercredi 12 juillet 2017 - LA REVUE - www.larevue.qc.ca ACTUALITÉ C H E M I N G A S C O N Plus de 100 commerçants réclament la suspension des travaux La grogne persistante des commerçants du chemin Gascon au sujet du réaménagement de cette artère a marqué la séance du conseil municipal de Terrebonne du 10 juillet. Une pétition signée par 434 personnes, dont 107 commerçants, et réclamant la suspension des travaux le temps de tenir une réelle consultation, a été déposée au cours de la séance. Jean-Marc Gilbert media@larevue.qc.ca Avant la rencontre, le point 6.5, qui prévoyait l’adoption partielle d’une soumission pour les travaux de construction sur cette artère routière, a été retiré de l’ordre du jour à la satisfaction des pétitionnaires. C’est que le montant de 3 684 991 $ du seul soumissionnaire (Pavage des Moulins) excédait de plus de 30 % l’estimé de 2 735 772,64 $ préparé par la firme Comeau experts-conseils. Une nouvelle proposition formulée par le soumissionnaire pour l’exécution partielle des travaux n’a pas fait l’unanimité des membres du conseil, d’où le retrait du dit point. « Il y avait division pendant la rencontre plénière, avant la séance. C’est un dossier très important tant pour les commerçants que pour les citoyens. Il est donc important de prendre le temps de les écouter », d’expliquer le maire suppléant Paul Asselin, au terme de la séance. Ce dernier présidait l’assemblée en l’absence du maire Stéphane Berthe, actuellement en vacances. Pétition Jeannette Meunier de l’entreprise G.E.D.N, qui possède notamment le bâtiment situé au 1421 chemin Gascon, s’est présentée au micro lors de la période de questions pour déposer la pétition. « Nous [les signataires] demandons une suspension temporaire des procédures d’aménagements du chemin Gascon tant qu’une véritable consultation et prise en compte des commerçants et citoyens ne sera pas faite », peut-on lire dans le texte. On y juge aussi que « les citoyens et les commerçants furent mis devant le fait accompli » et que le réaménagement proposé entre les autoroutes 25 et 640 ne convient pas. Vers un règlement à La Plaine? D’autres interventions au micro touchaient le dossier des propriétaires des rues des Bernaches et des Bouvreuils, dans le secteur de La Plaine, dont les terrains cachent des débris de voitures. Les avocats des deux parties se sont rencontrés le 7 juillet et ont convenu que « des expertises plus poussées » allaient être menées cet été avant de songer à discuter d’un possible règlement à La pétition réclamant la suspension des travaux d’aménagement du Chemin Gascon a été signée plus 434 personnes, dont 107 commerçants de l’artère. (Photo : Pénélope Clermont) l’amiable », a résumé Paul Asselin, lorsqu’interpellé à ce sujet par Ève Duhamel, candidate indépendante dans le quartier 3 et Alain Brisebois, l’un des porte-paroles du regroupement des propriétaires. Le maire suppléant n’est pas allé plus loin dans les explications, étant donné la judiciarisation du dossier. La vigie de la vérificatrice débute Par ailleurs, notons que le mandat de la vérificatrice générale qui est d’assurer « une vigie des opérations significatives de la Ville en matière de gestion contractuelle, de transactions immobilières et d’opérations de zonage » a débuté le 11 juillet. Ce mandat découle d’une recommandation du ministre des Affaires municipales du Québec datant d’avril dernier. Le conseil a autorisé le plan de mission de la vérificatrice générale Claire Caron et le versement d’un montant de 180 000 $ pour mener à bien ce mandat. Mme Caron déposera un premier rapport trois mois après le début du mandat et un rapport final en décembre.

  • Add to bookmarks Add to subscriptions Share
    Page 9

    Le mercredi 12 juillet 2017 - LA REVUE - www.larevue.qc.ca A-9 .COM LIVRAISON RAPIDE POUR VOS VACANCES ! ON VOUS ATTEND! .COM .COM .COM .COM .COM 1-855-711-2524

  • Add to bookmarks Add to subscriptions Share
    Page 10

    A-10 Le mercredi 12 juillet 2017 - LA REVUE - www.larevue.qc.ca DÉCOUVREZ VOTRE NOUVEAU SITE WEB! Navigation intuitive Adapté pour mobile Cartes interactives Calendrier d’événements bonifié Moteur de recherche performant

Page 1 of 6

Please wait