Topics
Publishers
Add to bookmarks Add to subscriptions Share
PUBLICATIONS LA REVUE
Newspapers | Community / News / Newspaper / Periodicals / Advertisement / Advertiser 2017-09-08 10:52:29
Page 1 of 8
  • Add to bookmarks Add to subscriptions Share
    Page 1

    La evue JOURNAL DE COEUR ET D’ACTION T E R R E B O N N E - L e m e r c r e d i 6 s e p t e m b r e 2 0 1 7 - 5 78 e a n n é e . n o 1 06 FIER JOURNAL INDÉPENDANT MEMBRE D’HEBDOS QUÉBEC TERREBONNE PRISÉE PAR LES ÉQUIPES DE PRODUCTION Les tournages doublent en trois ans Page A-3 CUISINE : 4 ERREURS À ÉVITER UNE MAISON comme vous la souhaitez RENTRÉE RETARDÉE pour 280 élèves LA De SURETÉ l’assemblée DU du QUÉBEC conseil La sureté AU TRIBUNAL du Québec sort AUTOMNE 2017 Page A-6 Page A-7 Cahier spécial de 20 pages MOULES GRATUIT volonté * DU DIMANCHE AU JEUDI * En salle à manger de Terrebonne seulement. Ne peut être jumelé à d'autres promotions et pour un temps limité. RÉSERVATIONS 450 492-5225 • 2525 1460, ch. Gascon • Terrebonne • www.mangiamoterrebonne.com

  • Add to bookmarks Add to subscriptions Share
    Page 2

    D A-2 Le mercredi 6 septembre 2017 - LA REVUE - www.larevue.qc.ca www.troisdiamantschrysler.com Une seule adresse 3035, chemin Gascon Mascouche 1-855-781-7944 Direction La Plaine A N S N o 1 L A N D U A E R I È OBTENEZ JUSQU’À de RABAIS SUR LE PDSF DES MODÈLES RAM 1500 ST ET SXT 2017 OU OBTENEZ JUSQU’À 14 500 $ EN RABAIS totaux SUR D’AUTRES MODÈLES RAM 1500 2017 RABAIS MAXIMAL APPLICABLE SUR LES MODÈLES RAM 1500 LARAMIE LIMITED 4X4 À CABINE D’ÉQUIPE 2017 PLUS DE 90 RAM EN INVENTAIRE POUR LIVRAISON IMMÉDIATE Nos promotions Démonstrateur À prix imbattable! VOUS REBÂTISSEZ VOTRE HISTORIQUE DE CRÉDIT ? TAUX NON PRÉFÉRENTIELS À PARTIR DE SEULEMENT 4,99 % SUR APPROBATION DE CRÉDIT ON S’ÉLÈVE POUR MIEUX VOUS SERVIR!

  • Add to bookmarks Add to subscriptions Share
    Page 3

    ACTUALITÉ Le mercredi 6 septembre 2017 - LA REVUE - www.larevue.qc.ca A-3 T O U R N A G E S Terrebonne attire de plus en plus de productions Encore une fois cette année, Terrebonne a été le théâtre de nombreux tournages, alors que plusieurs équipes de production ont choisi de profiter du décor de la région pour leurs projets cinématographiques et télévisuels. «En trois ans, le nombre de tournages a littéralement doublé sur le territoire», se réjouit-on du côté de l’administration municipale. Véronick Talbot redaction@larevue.qc.ca Isabelle Blais et Fabien Cloutier sont les têtes d’affiche de la nouvelle série Faits Divers. Ainsi, depuis le début de l’année 2017, ce sont 19 plateaux de tournage qui se sont installés dans la municipalité. C’est la nouvelle télésérie de Radio-Canada Faits divers, qui met notamment en vedette Isabelle Blais et Fabien Cloutier, et dont l’intrigue se déroule véritablement dans la MRC Les Moulins, qui a tourné le plus de jours. L’équipe a également fait un saut du côté de Mascouche, qui n’a accueilli que cette production jusqu’à présent cette année. Prenant l’affiche sur les ondes d’ICI Radio- Canada le lundi 11 septembre à 20 h, Faits divers se veut une série policière «aux accents d’humour noir», indique-t-on du côté de la production. L’intrigue se déroule sur la Rive-Nord, où une chef enquêteuse est affectée à un dossier de double meurtre, qui s’avère être en réalité le début d’une longue saga meurtrière. La section des crimes majeurs de Montréal débarquera d’ailleurs en renfort pour élucider cette enquête complexe. Écrite par Joanne Arseneau, réalisée par Stéphane Lapointe et produite par Sophie Deschênes, la série vous transportera dans un univers où «policiers et bandits jouent au jeu du chat et de la souris». Retombées économiques Habituées de Terrebonne, les séries Unité 9 (sur la page couverture) et Mémoires vives ont également tourné quelques scènes dans la municipalité au cours des derniers mois. Même Hollywood est débarqué en ville pour capter des scènes d’un film à grand déploiement dont le nom sera dévoilé prochainement. La petite séduction et son invité François Pérusse avaient fait un arrêt remarqué dans le Vieux-Terrebonne pour le tournage de l’émission diffusée le 21 juin sur les ondes d’ICI Radio- Canada. (Photo : archives) C’est sans compter La petite séduction, qui a fait du Vieux-Terrebonne la vedette de son émission du 21 juin, en collaboration avec de nombreux organismes et citoyens, ainsi que Sucré Salé, Félipé au Québec et Un souper presque parfait, qui ont également fait un arrêt à Terrebonne. L’an dernier, la municipalité avait accueilli 22 plateaux de tournage. Bien qu’on ne puisse pas les chiffrer de façon concrète, les retombées sont importantes, assure-t-on. «Cette effervescence se répercute sur notre milieu économique, puisque chaque fois qu’un tournage a lieu dans la région, ce sont des dizaines de personnes et parfois même plus d’une centaine qui consomment ici et qui font affaire avec des commerçants locaux», indique la Ville de Terrebonne lorsque questionnée sur le sujet. Selon l’administration, la ville gagne en popularité auprès des productions télévisuelles et cinématographiques en raison de la combinaison de trois importants facteurs, soit la proximité avec Montréal, la configuration physique du territoire qui offre une grande diversité de lieux, ainsi que la collaboration de la Municipalité, qui se veut «très facilitante». Les productions intéressées peuvent contacter le Service du développement économique au 450 961-2001 pour coordonner leur tournage. Les habitués du Vieux-Terrebonne auront remarqué des monuments manquants du 7 au 25 août. En effet, les deux canons qui reposent dans la partie sud du parc Masson, près du boulevard des Braves, se sont refait une beauté. Pénélope Clermont journaliste@larevue.qc.ca 5171, boul. Laurier B ureau 202 Terrebonne J7M 1W2 Gilles Renaud Notaire, LL.L. D.D.N Tél.: 450 477-8658 450 968-1440 Téléc.: 450 968-1755 grenaud@notarius.net Les canons remis à neuf «Notre histoire constitue notre richesse. Nous devons la préserver et en faire la promotion auprès de la population de même que des visiteurs», justifie le maire de Terrebonne, Stéphane Berthe, soulignant que les travaux ont servi à «protéger notre patrimoine». La cure de rajeunissement consistait à repeindre les canons, dont la surface s’était usée avec le temps. Il aura ainsi fallu deux semaines au garage François Thouin, situé à Saint-Anne-des-Plaines, pour procéder à la restauration qui n’avait pas été faite depuis 10 ans, indique le service des parcs de la Ville de Terrebonne. Quant au coût de l’opération, il a été de 3 900 $ pour les travaux et de 1 800 $ pour le déplacement des canons, aller-retour. Un pan de notre histoire Ces deux canons datant de la Seconde Guerre mondiale reposent depuis 1960 Meilleur taux 2.14 % * Taux variable Certaines conditions s’appliquent Gilles Dupuis c.h.a. Courtier immobilier hypothécaire Cell: 514 757-2265 dupuisgilles@videotron.ca 2296, chemin Gascon, Terrebonne 475, mtée Masson, Mascouche de part et d’autre du monument historique dressé en mémoire des citoyens de Terrebonne tués, de même que de ceux revenus sains et saufs de la Première Guerre. Pointés en direction de la ville, ils devaient la défendre de tout envahisseur. C’est dans le cadre des festivités de la Saint-Jean-Baptiste de 1922 que le monument à leurs côtés a été dévoilé. Au fil des décennies et des guerres, des plaques ont été ajoutées, affichant les noms des combattants de la Seconde Guerre mondiale (1939-1945) ainsi que celle de Corée (1950-1953). Il a fallu deux semaines au garage François Thouin pour procéder à la restauration qui n’avait pas été faite depuis 10 ans. Vous voulez acheter ou vendre. APPELEZ-MOI REMAX DES MILLES- Î LES INC CHANTAL AUGER COURTIER IMMOBILIER www.chantalauger.com Bur : 450 471-5503 Cell : 514 730-2221 Infirmière membre de L’OIIQ Linda Bédard INFIRMIÈRE • Prélèvements sanguin s • Vaccins santé-voyage • Ostéopathie 450 326-1133 ou 514 702-2853 NOUVELLE ADRESSE 3395, de la Pinière, suite 100 Terrebonne Julie Kovacs Audioprothésiste PROTHÈSES AUDITIVES • Technologie numérique • Piles • Réparation • Jour • Soir • Domicile 1093, St-Louis, Terrebonne 450 492-7257 3240, 1 ere Avenue, Rawdon 450 834-2304 Tél: 450968-1000 Venez nous visiter! 3318, rue Jacob Jordan, Terrebonne Québec Canada J6X 4J6 • Ornemental • Rampe • Verre trempé • Cèdre rouge • Mailles • Lattes www.cloturesfrontenac.com ORTHODONTISTE Dr Nathalie BEAULNE 1423, chemin Gascon Terrebonne Bureau #200 450 964-7072 www.orthodontisteterrebonne.ca

  • Add to bookmarks Add to subscriptions Share
    Page 4

    A-4 Le mercredi 6 septembre 2017 - LA REVUE - www.larevue.qc.ca ACTUALITÉ Rentrée scolaire retardée à l’école des Pionniers Les élèves de la nouvelle école primaire du secteur Lachenaie, l’école des Pionniers, ont eu droit à deux jours supplémentaires de vacances d’été. La rentrée scolaire a en effet dû être retardée en raison de travaux qui n’avaient pu être finalisés à temps. Pénélope Clermont journaliste@larevue.qc.ca Au moment d’écrire ces lignes, les élèves du primaire avaient bel et bien entamé leur année scolaire, mais au lieu de le faire à compter du 29 août, ils ont dû patienter jusqu’au 31 août. Du côté de la Commission scolaire des Affluents (CSA), on indique que des travaux n’avaient pu être terminés à temps. Il restait aussi une partie de la cour d’école à finir. «La grève de la construction nous a fait manquer huit ou neuf jours ouvrables, alors que nous avions déjà des délais serrés. La pluie du début de l’été a aussi fait monter la nappe phréatique, qui a rendu plus compliqué le projet de géothermie», justifie Éric Ladouceur, coordonnateur aux communications de la CSA. Toujours sans gymnase Si les activités régulières des élèves ont maintenant lieu, l’école ne possède toutefois que les fondations de son gymnase, dont la construction est sous la responsabilité de la Ville de Terrebonne, Les activités régulières des élèves ont lieu, mais l’école des Pionniers est toujours sans gymnase. (Photo : Pénélope Clermont) puisque l’établissement desservira l’ensemble de la population. Selon la Ville, le délai de livraison, qui est toujours en analyse, s’explique par un ensemble de facteurs, dont la «quantité impressionnante d’eau qui s’est accumulée sur le chantier lors des travaux», la grève dans le secteur de la construction et finalement, «la complexité engendrée par la combinaison de trois chantiers qui entraînent des délais entre eux». On ignore pour l’instant la date de fin des travaux. Du côté de la CSA, on souligne que les cours d’éducation physique se dérouleront dans la salle polyvalente ou à l’extérieur lorsque les conditions météorologiques le permettront. Agrandissement à venir Au moment d’entamer la construction de cette école comprenant 3 classes de préscolaire et 18 classes du primaire, la CSA attendait toujours une autorisation du gouvernement pour en élaborer une avec 6 classes de préscolaire et 26 classes du primaire, en prévision d’une forte demande. L’autorisation ayant récemment été accordée, des travaux d’agrandissement seront réalisés à l’école des Pionniers dès le printemps pour prendre fin à temps pour la rentrée de 2018. «Les travaux n’auront pas de conséquences sur les élèves», assure M. Ladouceur, précisant que la nouvelle partie formera un «L» autour de la cour d’école. Actuellement, l’école primaire des Pionniers compte 280 élèves pour une capacité totale de près de 450 enfants. «Avec le secteur en développement, on prévoit la remplir rapidement», conclut M. Ladouceur. Les enseignants demandent du soutien concret Alors que la rentrée scolaire bat son plein dans les écoles de la MRC Les Moulins, le Syndicat des enseignantes et enseignants de la région des Moulins (SERM) en profite pour lancer un message au gouvernement : l’heure est venue de passer de la parole aux actes. Pénélope Clermont journaliste@larevue.qc.ca «En juin dernier, le ministre Proulx a présenté sa Politique de la réussite éducative. Maintenant, nous attendons des résultats concrets. […] Le gouvernement doit agir rapidement», introduit Jean-Louis Bray, président du SERM. Bien sûr, les enseignants saluent les mesures visant à bonifier les ressources professionnelles et éducatives implantées au printemps, mais ils en demandent plus. «Nous applaudissons l’ajout de personnel, qui est toujours une bonne nouvelle. Notre bémol vient du fait qu’on donne l’impression qu’il s’agit d’un investissement, mais c’est plutôt du rattrapage. C’est encore insuffisant pour pallier les dégâts des coupes ORTHODONTISTES Dr Maurice ST-PIERRE Dre Judith LIMOGES 3015, boul. de la Pinière (face à la 640), Terrebonne www.OrthoTerrebonne.com 450 477-0808 des dernières années qui ont eu un impact visible sur la réussite éducative des cohortes qui font leur entrée au secondaire», commente Karine Nantel, vice-présidente du SERM. Insuffisance de services Un sondage CROP commandé par la Centrale des syndicats du Québec révèle que plus de 88 % du personnel de l’éducation affirment être témoins au quotidien d’une insuffisance de services aux élèves en difficulté, alors que 86,5 % constatent que des élèves de leur école ou de leur centre sont en attente des services professionnels ou de soutien auxquels ils ont droit. «Le gouvernement doit soutenir par des moyens concrets les élèves et le personnel. Un réinvestissement massif en éducation L’ajout de professionnels et d’enseignants en soutien aux élèves en difficulté est impératif, selon le SERM. est nécessaire», mentionne M. Bray avant que Mme Nantel ne conclue : «Il faut engager des professionnels, qui ont quitté massivement le réseau public dans les dernières années parce que les conditions de travail n’étaient pas alléchantes. Les enseignants sont à bout de souffle. Ça prend du jus de bras!» Téléphone 450 964-4444 Télécopieur 450 471-1023 Internet www.larevue.qc.ca courriel larevue@larevue.qc.ca PRÉSIDENT-DIRECTEUR GÉNÉRAL Gilles Bordonado FONDATEUR Aimé Despatis INSPIRATRICE Marie-France Despatis RÉDACTRICE EN CHEF Véronick Talbot JOURNALISTES Mélanie Savage Pénélope Clermont Gilles Fontaine Jean-Marc Gilbert JOURNALISTES-PIGISTES Raymond Berthiaume Karine Audet Pierre-Luc Chenel Stéphane Lapierre Karine Limoges CHRONIQUEURS Robert Gareau Claude Martel La version E-PAPER est DIRECTEUR DES VENTES GillesBordonado DIRECTEUR DÉVELOPPEMENT Daniel Soucy COORDONNATRICES AUX VENTES Lise Bourdages Cinthia Davidson-Audet REFLET ÉCONOMIQUE Luc Laurin CONSEILLERS PUBLICITAIRES Paul Laverdière Yves Chamberland Daniel Soucy Julie Gordian Jonathan Lessard Annie Perron Vivianne Morin Pierre St-Arneault Luc Laurin Charles Verdun GUIDE DES ADRESSES Julie Gordian RÉCEPTION / PETITES ANNONCES / ARCHIVES Carole Cyr Jessica Berry Émilie Bordonado COMPTABILITÉ Lise Caron INFOGRAPHIE / MONTAGE Compo-Max Inc. DISTRIBUTION Publi-Sac Laurentides 1 888 999-2272 TIRAGE 56 000 LA REVUE, journal hebdomadaire, est publiée par LAREVUE de Terrebonne inc. 231, rue Ste-Marie à Terrebonne, province de Québec (Code postal: J6W 3E4) et imprimé par l’imprimerie Transmag. Nos bureaux sont ouverts du lundi au vendredi de 8h30 à 17h. Dépôt légal à la Bibliothèque Nationale du Québec. Distribué gratuitement dans les municipalités de Terrebonne, Lachenaie, Mascouche, La Plaine, Saint-François (Laval), Bois-des-Filion et dans les dépôts de journaux de la région. Coût de l’abonnement (12 mois): Canada 165$, États-Unis 300$, Étranger 300$. Tous droits réservés. La reproduction des textes d’information et d’annonces publicitaires est interdite à moins d’une autorisation écrite du directeur. Envoi de publication canadienne #0556971.

  • Add to bookmarks Add to subscriptions Share
    Page 5

    Les travaux du projet Place Le Figaro, présenté par Gestion SSKF, en collaboration avec DKA Architecte, ont commencé sur le site de l’ancien Théâtre du Vieux- Terrebonne. ACTUALITÉ La Place Le Figaro prête en juillet 2018 Annoncé en décembre, cet investissement de 5 M$ reçoit un bel accueil : «Nous sommes déjà en négociation pour les espaces commerciaux au rez-de-chaussée, alors qu’une partie des bureaux pour professionnels au premier étage et des appartements au deuxième sont déjà réservés», de confier Stéphane Cousineau, de Gestion SSKF. Près de 22 000 pi 2 sont offerts, 7 500 pi 2 par étage, auxquels s’ajoute le stationnement souterrain. La structure apparaîtra dès l’automne et le tout est livrable le 1 er juillet 2018. Sur le côté de l’édifice, un corridor piétonnier mènera de la rue Saint-Pierre à la Maison Bélisle, sise sur Saint-François-Xavier. Une placette publique sera aménagée derrière la maison patrimoniale. En décembre, le maire Stéphane Berthe avait vanté l’aménagement du site, la mixité des usages et le mariage au patrimoine du Vieux-Terrebonne. Conçu avec des matériaux écoresponsables, le projet mise sur un éclairage intelligent à haute économie d’énergie et l’aménagement d’une terrasse sur le toit avec jardins communautaires. La Place Le Figaro, située sur le site de l’ancien Théâtre du Vieux- Terrebonne, sera prête en juillet 2018. (Photo : Gilles Bordonado) Un appel de candidatures public avait été lancé en décembre 2014, invitant des promoteurs de proposer à la Ville un concept à l’image du site. Une vingtaine de critères, dont le déploiement d’une architecture contemporaine, une autonomie en matière de stationnement et une optimisation de matériaux écoresponsables, étaient mis de l’avant. Un comité d’évaluation composé de citoyens, de spécialistes, d’élus et de fonctionnaires municipaux a reçu et analysé les deux propositions reçues. Gestion SSKF, une entreprise familiale, est dirigée par Stéphane Cousineau et ses fils Steve et Kevin. Sa femme, France Gauvin, décédée il y a quelques mois, y a aussi travaillé. Un petit espace y sera réservé pour lui rendre hommage. Quant au nom du projet, il vient d’un cinéma-théâtre qui était situé à cet endroit autrefois. Pour en savoir plus : www.placelefigaro.ca ou 450 471-5557. (GB) JUMELÉES AVEC GARAGE PROMO DE LANCEMENT POUR UN TEMPS LIMITÉ UN PROJET CLÉ EN MAIN incluant l’aménagement paysager, le gazon et l’asphalte. Constructions de qualité situées dans un projet intégré bordé d’espaces verts et vous donnant accès à une piscine communautaire privée. 514.898.0300 I 450.964.3400 constructionslacourse.com Le mercredi 6 septembre 2017 - LA REVUE - www.larevue.qc.ca A-5 À PARTIR DE 288 900 $ +TX. OBTENEZ 7 500 $ APPLICABLES SUR LES FRAIS DE NOTAIRE, LES LUMINAIRES ET CERTAINES OPTIONS* *Détails au bureau des ventes NOUVEAU PROJET SEIGNEURIE DU LAC LONG À MASCOUCHE NOUS BÂTISSONS BUREAU DES VENTES 1430, RUE DES FONTAINES, MASCOUCHE QC “Danse L’École avec Aisance” À La Plaine (à 2 minutes du IGA) DIMANCHES, JOURS ET SOIRS DE LA SEMAINE Danse en ligne (jour, soir) Professeure diplômée Danse sociale Niveau Bronze, argent et or Coût 6 $ « Latino » Salsa, Bachata, Merengue, Cha Cha tropicale Coût 6 $ DANSE SOCIALE EN GROUPE débutants et avancés Cha cha - triple swing - rumba - mambo - samba - fox trot - tango - merengue - valse lente ✓ Latino (Salsa, Bachata, Merengue, cha cha tropicale) ✓ Danse en ligne (jour ou soir) ✓ Danse country (ligne ou couple) ✓ Rock, swing, grande valse, etc. ✓ Inscription gratuite par téléphone ou internet ✓ Bienvenue aux gens seuls ✓ Chorégraphie pour les mariages 450 477-8588 Cell.: 514 918-3571 adonaldson@live.ca

  • Add to bookmarks Add to subscriptions Share
    Page 6

    A-6 Le mercredi 6 septembre 2017 - LA REVUE - www.larevue.qc.ca ACTUALITÉ Le 1 er septembre s’achevait la période d’approbation citoyenne de l’entente de principe intervenue entre la Ville de Mascouche et le Centre aquatique de Mascouche inc. (CAMI), organisme sans but lucratif chargé de la construction et de l’exploitation de la piscine municipale. Seulement 29 citoyens se sont prononcés contre le projet. Rappelons que 3 505 signatures au registre étaient nécessaires pour le bloquer. Gilles Fontaine presse@larevue.qc.ca E N T E N T E D E P R I N C I P E P O U R L A F U T U R E P I S C I N E M U N I C I P A L E Le procédé passe le test Interrogé en soirée, le maire Guillaume Tremblay s’est dit très satisfait du résultat de cette période d’approbation. «C’est certain que nous sommes heureux, a-t-il mentionné. Nous sommes heureux de savoir que la population est derrière nous. Ça nous dit que nous sommes vraiment connectés sur notre population et ses besoins. Ça confirme également que les Mascouchois sont d’accord avec notre façon de procéder, soit de signer une entente avec un OBNL pour la construction, l’exploitation et la gestion de la future piscine municipale. Le projet peut maintenant se poursuivre.» Documents publics DENTUROLOGISTE JACQUES CHABOT D.D. C’est non loin de l’intersection des chemins Sainte-Marie et Pincourt que sera construite la piscine municipale de Mascouche. (Photo : Gilles Fontaine) Nos services : Mélina Alain d.d. • Fabrication de prothèses dentaires sur implants • Nouvelles prothèses de qualité supérieure • Fabrication de prothèses complètes et partielles • Réparation de prothèses en 1 heure • Ajustement de prothèses dentaires trop grandes • Examen de vos gencives et de vos prothèses • Appareil anti-ronflement • Base molle Estimation gratuite 450 474-4770 www.denturologistechabot.ca Jacques Chabot d.d. Horaire prolongé Depuis 35 ans Édifice Doyle 784, montée Masson, Mascouche Le maire Tremblay dit avoir été transparent en publiant sur le site Internet de la Ville le document intégral à être signé et en publiant dans de nombreux journaux, y compris le Journal de Montréal, toutes les informations pour que la population puisse se prononcer. «Je peux vous assurer que nous suivrons ce dossier de près. La Ville siègera au conseil d’administration et il y aura un comité de liaison de formé pour que l’intérêt de la population mascouchoise soit toujours priorisé», a indiqué Guillaume Tremblay. Deux représentants de la Ville siègeront au comité, alors qu’un représentant de Mascouche siègera au conseil d’administration du CAMI. Rappelons que l’entente de principe sera d’une durée de 25 ans, avec deux périodes de renouvellement de 10 ans au choix de la Municipalité. Le complexe aquatique reviendra de plein droit à la Ville après l’entente. Contrat de service L’engagement financier de la Ville pour les services du CAMI sera de près de 30 M$ après 25 ans (41,9 M$ après 35 ans et 53,7 M$ après 45 ans), en plus de la cession du terrain et de la construction d’une voie d’accès au complexe. La Ville devra également contribuer au Fonds de réparations majeures à raison de 50 000 $ par année à compter de l’ouverture. Le CAMI fera de même trois ans après cette ouverture. Il est défini comme réparations majeures le remplacement d’une partie de l’immeuble ou d’installations arrivées à la fin de leur vie utile. De son côté, le CAMI s’est engagé à remettre les profits à un organisme de lutte au décrochage scolaire. Rétrocession Au terme du contrat de service, l’immeuble et les installations ainsi que le contenu du Fonds de réparations majeures seront cédés à la Ville. L’ouverture du complexe aquatique est prévue avant la fin de l’année 2018. Vous pouvez consulter l’entente de principe intégrale à être signée en vous rendant sur le site de la Ville de Mascouche au www.ville.mascouche.qc.ca.

  • Add to bookmarks Add to subscriptions Share
    Page 7

    ACTUALITÉ Le mercredi 6 septembre 2017 - LA REVUE - www.larevue.qc.ca A-7 Le 31 août, le candidat indépendant à la mairie de Mascouche, François Collin, a perdu une première bataille «politique», alors que la Cour supérieure a mis fin à sa demande en déclaration d’inhabilité de l’actuel premier magistrat, Guillaume Tremblay. Gilles Fontaine presse@larevue.qc.ca En juillet, M. Collin a déposé à la Cour supérieure une procédure demandant de déclarer Guillaume Tremblay inhabile à exercer les fonctions de maire en raison d’affirmations et de gestes se rapportant à trois séries d’événements, soit le dossier de l’aéroport, les capsules «On jase avec le maire» et le dossier de la piscine municipale, le tout en vertu de l’article 306 de la Loi sur les élections et les référendums dans les municipalités. G U I L L A U M E T R E M B L A Y A G A I N D E C A U S E S U R F R A N Ç O I S C O L L I N A C T I V I T É S A U C E N T R E E S S A L A M Les responsables font le point Après avoir reçu des appels de citoyens de Mascouche se questionnant sur la nature des activités tenues au Centre communautaire Essalam, les responsables réitèrent que l’endroit n’est pas un lieu de culte. «Vous savez, le Centre est ouvert, donc il est normal d’y voir des gens, a réagi Ines Cherbib, responsable des communications. Comme nous l’avons déjà expliqué il y a plusieurs mois, nous y tenons plusieurs activités à caractère social, éducatif et récréatif. Ça a toujours été notre but. Il y a des activités tous les week-ends et plusieurs soirs par semaine, après notre travail.» Elle ajoute : «C’est notre lieu de rencontre. Pour nous, le Centre, c’est une occasion de nous réunir, de nous retrouver. Or, les membres organisent une diversité d’activités, comme lorsque nous avons reçu Gabriel Nadeau-Dubois dans le cadre de la tournée Faut qu’on se parle». Le 9 septembre, de 10 h à 16 h, le Centre communautaire Essalam tiendra d’ailleurs une fête à laquelle toute la population est invitée, en l’honneur de l’Aïd idh’aa, au 3034, chemin Sainte-Marie, près de l’hôtel de ville de Mascouche. Au menu, des jeux gonflables, un match de soccer et une projection pour enfants. «Ce sera une autre occasion de se rapprocher les uns des autres», conclut Mme Cherbib. Notons qu’en ce qui a trait aux procédures judiciaires qui opposent la Ville de Mascouche et le Centre communautaire Essalam, on devrait connaître le dénouement vers le 20 novembre. Rappelons que l’organisme a contesté la décision de la Municipalité d’annuler le certificat d’autorisation émis pour l’usage du Centre communautaire Essalam. (GF/VT) Débat politique en cour François Collin a saisi les tribunaux contre Guillaume Tremblay pour faire déclarer ce dernier inhabile d’exercer les fonctions de maire de Mascouche. Avantage moral Dans le dossier de l’aéroport, les prétentions du demandeur portent sur les agissements du maire de Mascouche qui «l’avantageai[ent] ou servai[ent] ses intérêts, à savoir le respect de ses promesses électorales, le détournement du mécontentement des citoyens vers l’administration précédente et l’exonération de sa responsabilité tout au long» de ce dossier. Quant aux capsules «On jase avec le maire», le demandeur affirme que cela contrevient au Code d’éthique et de déontologie des élus de la Ville de Mascouche en ce que les capsules «véhiculent des informations de nature politique ou partisane» et qu’en communiquant ainsi, Guillaume Tremblay «détourne partiellement des informations à des fins partisanes». Dans sa demande, le demandeur reproche également au maire que l’un des responsables de l’organisme à but non lucratif qui sera chargé de la construction et de l’exploitation de la piscine municipale ait été membre du comité consultatif d’urbanisme de la Ville de Mascouche. De plus, selon ses prétentions, il accuse le maire Tremblay d’avoir dissimulé aux citoyens le refus du ministère des Affaires municipales et de l’Occupation du territoire d’approuver l’entente de principe. Requête en rejet En réponse à cette demande, Guillaume Tremblay a déposé à la Cour une requête en rejet de la demande. Dans sa requête, ce dernier prétend que toutes les décisions relatives à l’aéroport ont été prises par le conseil municipal et que des procédures sont toujours judiciarisées. Guillaume Tremblay se défend également de répondre aux citoyens en tant que maire de Mascouche dans ses capsules et réfute les allégations d’activités partisanes. Quant à la piscine, le premier magistrat affirme que toutes les décisions ont été prises par le conseil et que ce conseil a apporté les correctifs nécessaires en soumettant le contrat à intervenir avec l’OBNL à l’approbation préalable des Mascouchois habiles à voter (voir autre texte) et en respectant les règles d’appels d’offres publics. Collin devra payer les frais judiciaires Le tribunal saisi du dossier a rendu un jugement sur le banc en accueillant la requête en rejet, jugeant la demande de M. Collin sans fondement juridique. François Collin devra payer les frais judiciaires. Ces frais n’incluent toutefois pas les honoraires professionnels qui s’élèveraient, selon nos sources, à près de 20 000 $. «Ce n’est pas jour de fête, a lancé Guillaume Tremblay. Je respecte le droit de tous de ne pas être d’accord et d’avoir des divergences d’opinions, mais de là à utiliser un appareil judiciaire déjà très encombré, je suis moins d’accord, surtout que le demandeur m’a déjà reproché de dépenser l’argent des Mascouchois par des procédures judiciaires.» François Collin a souhaité réserver ses commentaires, puisqu’il envisage de porter la décision devant la Cour d’appel. ANTIROUILLE VOUS VOULEZ PROTÉGER VOTRE INVESTISSEMENT DE LA BONNE FAÇON : À UN COÛT MINIME MEILLEURE VALEUR DE REVENTE Le traitement antirouille à l’huile et à la graisse est sans aucun doute la meilleure façon de protéger votre voiture ou camion contre les rigueurs de notre climat. LSS Mini-Beetle 2017-18 2895 $ (Non taxable) mobilité Plus de 150 modèles en magasin et sur Rodi.com PROMOTION $ $ 299 749 PRIX RÉGULIER : .99 .99 INCLINABLE ÉLECTRIQUE 4 COULEURS AU CHOIX Valide jusqu’au 30 juillet 2017 TERREBONNE (Lachenaie) 553 des Migrateurs 450-581-7634 Le traitement est effectué en deux étapes : • Pour le DESSOUS DU VÉHICULE, une graisse est appliquée à la grandeur afin de protéger le châssis, le plancher, les fausses ailes ainsi que tout ce qui se trouve dessous. Cette graisse ne coule pas et ne sèche pas. De loin supérieure à l’huile pour le dessous. LE SPÉCIALISTE D’ATTACHES DE REMORQUES • Pour la CARROSSERIE ainsi que toutes les parties fermées, nous utilisons de l’huile afin d’atteindre tous les plis et les endroits les plus inaccessibles. CE TRAITEMENT EST BON POUR DEUX ANS Nous utilisons que des produits neufs inodores SPÉCIALEMENT CONÇUS pour le traitement antirouille de votre véhicule neuf ou usagé. TRAVAIL PROPRE ET BIEN FAIT ! Prenez rendez-vous dès maintenant 450 478-2249 10,200, boul. LAURIER,Terrebonne (SECTEUR LA PLAINE) WWW.RADIATEURLAPLAINE.COM

  • Add to bookmarks Add to subscriptions Share
    Page 8

    A-8 Le mercredi 6 septembre 2017 - LA REVUE - www.larevue.qc.ca FAITS ET MÉFAITS Un homme périt dans un incendie Un incendie d’origine accidentelle qui a éclaté dans le garage d’une résidence de Terrebonne, le 1 er septembre, a coûté la vie à Paul-André Lacasse, un homme de 66 ans. Peu après midi, les policiers et les pompiers ont été appelés à se rendre sur la rue J.G. Aubry, dans le secteur La Plaine, où habitait la victime. Arrivés sur les lieux, les agents ont constaté un embrasement généralisé dans le garage attaché à la maison. Rapidement après le début de leur intervention, les pompiers ont repéré le corps d’un homme à l’intérieur du garage, mais il était trop tard pour lui sauver la vie. Le décès a été constaté sur place, affirment les policiers. Des enquêteurs ainsi qu’un technicien en scène de crime, de même qu’un technicien en scène d’incendie de la Sûreté du Québec ont été demandés sur place pour analyser la scène. Les autorités ont été en mesure de déterminer qu’il s’agit d’un incendie accidentel, sans toutefois identifier la cause REPORTAGE PUBLICITAIRE Votre prothèse bouge? Pensez implants! Vous éprouvez de la difficulté à masti - quer? Vos gencives ne tolèrent plus les crudités? Votre prothèse bouge et vous blesse fréquemment? Vous êtes probable - ment prêt à vous tourner vers une pro - thèse sur implants. Les implants ne sont ni plus ni moins que des racines dentaires artificielles sur lesquelles est fixée votre prothèse dentaire. Vous retrouvez ainsi une mastication efficace et confortable. Installée par un chirurgien en implantolo - gie, le coût d’une prothèse dentaire sur implants est déductible d’impôt, donc plus abordable qu’il ne semble à première 901, boul. des Seigneurs, Terrebonne www.ghislainebonin.com 450 471-7113 avant après La denturologiste Ghislaine Bonin vous aidera à faire une différence dans votre vie en vous per - mettant de retrouver votre sourire. (Photo : Courtoisie) vue. C’est un investissement dans votre qualité de vie. C’est d’abord et avant tout l’expertise de l’équipe «chirurgien den - taire-denturologiste» qui doit guider vo - tre choix de façon à garantir votre santé. Suivez-nous sur La victime n’a pas été en mesure de sortir du garage, qui a été complètement ravagé par les flammes (Photo : Jean-Marc Gilbert) Moins de deux heures après l’incendie mortel survenu à La Plaine, le 1er septembre (voir autre texte), les pompiers de Terrebonne ont été déployés sur les lieux d’un autre incendie, cette fois sur la rue Varin, dans le secteur Lachenaie. Il était environ 13 h 45 lorsque l’appel a été fait au 9-1-1. À l’arrivée des premiers pompiers, les flammes faisaient exacte du brasier. Selon nos informations, l’homme effectuait des travaux dans son garage lorsque le feu a éclaté. (JMG) Une résidence détruite par les flammes rage sur l’ensemble de la façade et commençaient à s’attaquer au toit. Une vingtaine de sapeurs de Terrebonne, de Blainville et de Repentigny ont lutté contre l’incendie d’origine électrique. La résidence est pratiquement une perte totale, selon les pompiers. Les dommages sont évalués à plus de 200 000 $. Les résidents, qui n’étaient pas sur place lorsque l’incendie est survenu, ont été pris en charge par la Croix-Rouge. (JMG) Marc-André Plante est : • Natif de Terrebonne, père de deux enfants et engagé dans quelques associations sportives locales. ‘‘ MON ÉQUIPE ET MOI VOUS PROPOSONS DES IDÉES À L’AVANT- GARDE POUR NOTRE VILLE. • En voie d’obtenir une maîtrise de l’École nationale de l’administration publique (ENAP) en management municipal. • Directeur général depuis 2008 du Carrefour action municipale et famille, réseau municipal ayant pour mandat d’appuyer le développement des politiques familiales municipales au Québec. • Membre du Conseil de la famille et de l’enfance, instance gouvernementale, jusqu’en 2011. • Coauteur de trois livres sur les enjeux municipaux en lien avec la famille et le vieillissement de la population. expérimentée pour vous servir. J’aime cette ville avoir l’honneur de diriger notre administration municipale avec vous! » Marc-André Plante, Candidat à la mairie Alliance démocratique Terrebonne : Équipe Plante pour du changement Consultez notre programme au www.duchangement.ca Suivez-nous sur Facebook 5 NOVEMBRE payé et autorisé Silvain Picard, Agent officiel

  • Add to bookmarks Add to subscriptions Share
    Page 9

    Le mercredi 6 septembre 2017 - LA REVUE - www.larevue.qc.ca A-9 .COM .COM .COM .COM .COM .COM 1-855-711-2524

  • Add to bookmarks Add to subscriptions Share
    Page 10

    A-10 Le mercredi 6 septembre 2017 - LA REVUE - www.larevue.qc.ca ÉLECTIONS MUNICIPALES ÉVITEZ LES PERTES DE TEMPS ANALYSES DE SANG À PASSER? Tests sanguins et d’urines Électrocardiogramme (ECG) Holter et MAPA Plus de 60 000 CLIENTS SATISFAITS à ce jour! Un simple coup de fil 450 622-4556 2 CENTRES DE PRÉLÈVEMENTS À TERREBONNE/MASCOUCHE jmadiagnostics.com S É C U R I T É D A N S L E S R U E S «Des améliorations significatives», promet Générations Terrebonne En cette période de rentrée scolaire, Générations Terrebonne et son chef, Stéphane Berthe, promettent d’apporter des améliorations significatives au chapitre de la sécurité routière s’ils sont portés au pouvoir lors du scrutin du 5 novembre. Dans l’ordre habituel : Carole Robitaille, Paul Asselin, Josianne Laquerre et le chef de Générations Terrebonne, Stéphane Berthe. La sécurité des enfants, surtout aux abords des rues, des parcs et des écoles, est une priorité, insiste la formation politique. «Bien que plusieurs moyens soient mis de l’avant chaque année, il y a encore place à amélioration. Nous nous engageons donc à bonifier les moyens d’atténuation de la vitesse autour des écoles, notamment en installant des panneaux pédagogiques lumineux indiquant la vitesse à laquelle roulent les automobilistes, ce qui les incite à ralentir», détaille la candidate du quartier 4, Josianne Laquerre. «Nous prévoyons aussi installer à des endroits stratégiques un nouveau concept de panneaux illustrant des enfants et indiquant aux automobilistes de ralentir. Il a été démontré que ces panneaux réduisent la vitesse des conducteurs de plus de 10 km dans des municipalités où ils ont été utilisés», ajoute la candidate dans le quartier 5, Carole Robitaille. Création d’un nouveau poste Par ailleurs, afin d’améliorer le service aux citoyens, Générations Terrebonne projette la création d’un poste dédié à la réception et à l’analyse des demandes en matière de circulation. «Les nombreuses requêtes touchant la vitesse ou l’ajout d’un panneau arrêt, par exemple, seraient dorénavant dirigées vers un membre du service de police spécialisé en sécurité routière, comme c’est le cas dans plusieurs municipalités», explique le candidat dans le quartier 7, Paul Asselin, également président du comité de circulation à la Ville de Terrebonne. «Afin d’augmenter la sécurité et de faire ralentir les automobilistes, nous allons aussi procéder à une profonde réflexion sur les limites de vitesse, particulièrement sur les rues collectrices de quartier, afin qu’elles soient adaptées à la configuration et à l’aménagement des voies de circulation», conclut pour sa part le chef du parti, Stéphane Berthe. (VT) 1 JOURNÉE SEULEMENT DIMANCHE 10 SEPTEMBRE RESTAURANT Chez JOB • Sous-marin • Poutine • Hamburger • Hot-dog Et plus encore! Pour le 3 e anniversaire du restaurant Chez Job, le propriétaire offre 5 à toute sa clientèle 0 % DE RABAIS SUR TOUS LES REPAS 1652, chemin Gascon, Terrebonne (anciennement Belle Province) 450␣416-3316 416-3316

Page 1 of 8

Please wait