Topics
Publishers
Add to bookmarks Add to subscriptions Share
PUBLICATIONS LA REVUE
Newspapers | Community / News / Newspaper / Periodicals / Advertisement / Advertiser 2017-10-31 22:32:07
Page 1 of 3
  • Add to bookmarks Add to subscriptions Share
    Page 1

    QU’AD VIE N T-IL D E VOTRE BULLETIN DE VOTE ? PAGE S 3 ET 4 L E MERCRED I 1 ER NOVEMBRE 201 7 Volu m e 41 No 25 - 50 000 exem plaires LOCATION DE SKIS POUR ENFANTS 79 99$ / ANNÉE 20, montée Masson, Mascouche 450 474-6168 www.troisdiamantschrysler.com 3035, chemin Gascon, Mascouche 1-855-781-7944 NOUS SOM M ES PRÊT ! Plus de 200 véh ic ules à l’int érieur

  • Add to bookmarks Add to subscriptions Share
    Page 2

    D LE TOUT NOUVEAU COMPASS 2017 à partir de 24 900 $ chez TROIS DIAMANTS CHEROKEE NORTH 2017 INCLUANT␣: Ensemble de remorquage, 4x4, caméra de recul, ensemble temps froids, etc. à partir de 32 995 $* 9 RAM 2017 RABAIS DE 25 % SUR LE P.D.S.F 8 GRAND CARAVAN 2017 RABAIS DE 30 % SUR LE P.D.S.F MÉGA LIQUIDATION RAM 1500 CREW CAB SXT, SLT, 4X4* Plus de 70 RAM en inventaire à l’intérieur pour livraison immédiate PLUSIEURS DÉMONSTRATEURS À LIQUIDER À PLUS DE 25% de remise au comptant MÉGA LIQUIDATION À PARTIR DE 5000 $ JUSQU’À DE RABAIS 0 % CHRYSLER PACIFICA LX DODGE JOURNEY SE 0 % DISPONIBLE à à 19 995 $* à DISPONIBLE partir de 22 595 $* partir 35 995 $* partir de de PLUSIEURS DÉMONSTRATEURS PRÊTS À LIVRER À DES PRIX IMBATTABLES *Le taux peut varier selon le modèle. Financement disponible sur approbation de crédit. Taxes et imm atriculation en sus sur tous les prix. Photos à titre indicatif seulement. Certaines conditions s’appliquent ; voyez votre concessionnaire pour les détails complets sur toutes les offres + Véhicules sélectionnés et en inventaire, non disponibles au 0%. Location, kilométrage annuel de 18 000 km, kilométrage excédentaire à 0.16$. Dépôt de sécurité requ is. VOUS REBÂTISSEZ VOTRE HISTORIQUE DE CRÉDIT ? TAUX NON PRÉFÉRENTIELS 500$ DE RABAIS ADDITIONNEL À PARTIR DE SEULEMENT 4,99 % SUR APPROBATION DE CRÉDIT OFFRE DE FINANCEMENT À LA LOYAUTÉ SUR MODÈLES SÉLECTIONNÉS BONI AU COMPTANT PREND FIN LE 31 OCTOBRE On vous 2 - Le mercredi1 er novembre 2017 - www.letra itd union .com www.troisdiamantschrysler.com ATTEND ! Une seule adresse 3035, chemin Gascon N o Mascouche 1 1-855-781-7944 Direction La Plaine A N S L A N D U A E R I È

  • Add to bookmarks Add to subscriptions Share
    Page 3

    Dans les cou lisses d’une soiré e électora le L e 5 novembre au soir,la majorité des personnes qu is’in té r essen t à la politiqu e municipale atten d ron tavec impatien ce les ré su ltats tra n sm is p a r les d ifférents m é d ias pour savoir qu iform era le p ro - cha in con seilmunicipalde leu r ville.Pen d a n tce tem p s,des cen taines de personnes s’activen tdans les bureaux de scr u tin pour faire con - naître l’issu e du vote le plus ra p idementp ossible. J ea n -Marc Gilb ert media@ larevu e.qc.ca Siles districts électoraux son t dé fin is en viron u n an avant le scrutin,c’est da n s le mois précédent le jou rdu vote qu e tou t se précipite.A u ssitô tla pé riode m ise en ca n dida tu re term inée (le 6 octobre cette a n n é e), les noms de tou s les ca n dida ts son t en voyé s pou r l’im pression des bu lletins.Les imprimeurs choisis son t de n a tu re con fiden tielle pou rqu e soitprotégée l’in tégrité du proces - su s. VOTE PAR ANTICIPATION Le Trait d’Un ion a vou lu sa voirce qu ’ilad - ven a it des bu lletins de vote une fois ceu x-ci dé posé s da n s l’u rne,après l’a ccom plisse - ment de votre devoirde citoyen .Les présiden ts d’élection de Terrebon n e et de M a s - cou che,Me Denis Bou ffard et M e Ra yn a ld Martel,qu ison t é ga lem en t les greffiers des deu x m unicipa lités,on ta ccepté de répondre à nos qu estion s. D’abord,ceu x qu iavaien tdé jà faitu n choix on t pu voterpa ranticipa tion le 29 octobre. Les u rn es con ten a n t ces votes doiven t ê tre transportées en lieu sû rju squ’au jou rofficiel de scrutin .«Le con ten u estsé cu risé etles urnes son t a pporté es au bu rea u du présiden t d’élection »,expliqu e Ra yn a ld Martel,qu ivit sa prem ière expé rien ce com m e présiden t d’élection à Mascouche,mais a dé jà occu pé ce poste ailleu rs pa rle pa ssé . Ilcom pte su r l’aide précieu se de la secré - ta ire d’élection ,Ju lie La u rin,qu itravaille de - pu is 25 ans da n s le monde municipa l,don t 15 à Mascouche. R ES T A U R A N T DÉPOUILLEM EN T Le dé pou illem en t du vote pa ranticipa tion n’estréalisé qu e le soirdu scrutin officiel.Les bu rea u x de vote ferm en t a lors à 20 h,mais les municipa lités obtiennent pa rfois l’autorisa tion d’amorcer le dé pou illem en t du vote pa r a n ticipa tion plu s tôt,ce qu i expliqu e pou rqu oiles prem iers chiffres son t dé voilés très rapidem en t.À 20 h,les portes des bu - rea u x se ferm en t et les urnes s’ou vren t.Les scrutateu rs de cha cu n e des tables com ptabilisen t les votes,et les relevé s de dé pou ille - ment son t rem plis.Un représentant de cha - qu e ca n dida tpeu ta ssisterau tou t. «N ou s avons des gen s à la sa isie qu im et - ten t à jou ren tem ps réelles résulta ts su r le site W eb de la Ville. Les citoyen s peu ven t a u ssiven ira ssisteren personne au dé voile - ment des résulta ts à la bibliothè qu e de La - chen a ie (su rle chem in Sa int-Cha rles)»,men - tionne Den is Bou ffard.Le même exercice se dé rou lera à Mascouche,à la sa lle du con seil, voisine de l’hô telde ville. Un e fois les bu lletins com pté s,ils son t mis da n s des en veloppes scellées et redéposés da n s l’u rne.Le tou testcon servé pen da n tau moins un an,après quoiles bu lletins sont dé tru its pa rdes firm es spé cialisé es en dé chiqu etage,expliqu en tMM.Bou ffard etMartel. P ÉRIODE DE RECOM PTAGE Après le scrutin ,les ca n dida ts disposen tde qu a tre jou rs pou reffectuerune dem a n de de dé pou illem en t judiciaire (souvent nommé «recom pta ge»), soit jusqu’au 9 novembre cette année.«C’estun ju ge qu idé cide s’ily a un motifva lable pou reffectu erun recom p - tage»,mentionne Den is Bou ffard,qu is’estlivré à cet exercice en 2013.Robert Brisebois et Claire M essier,tou s deu x ca n dida ts da n s MitoSumo D O SSIE R D E LA SE M AIN E Denis Bouffard en est à son huitième scrutin municipal à titre de président d’élection. L’élection de 2017 est toutefois de loin sa plus intense, avec pas moins de 61 candidats en lice à Terrebonne. On aperçoit derrière lui la carte des différents districts. (Photo : Jean-Marc Gilbert) le qu a rtier14,avaien tobten u exa ctem en tle même nombre de votes a u term e du pre - mier dé n om brem en t. Après le dé pou ille - mentju diciaire deva n tu n ju ge etles avocats des ca n dida ts,c’est Mme M essierqu il’avait em porté pa ru ne seu le voix.Sil’égalité avait Sushi bar / Grillades / Salon privé / Pour emporter / Livraison 5 $ PROMOTION 5 $ Raynald Martel a lui aussi de l’expérience comme président de scrutin, mais il compte également beaucoup sur l’aide de son bras droit, Julie Laurin, qui travaille à Mascouche depuis 15 ans. Ils tiennent un modèle d’un bulletin de vote pour le poste de maire et posent devant la carte des districts électoraux. (Photo : Jean-Marc Gilbert) de rabais sur un repas de 50$ avant taxes Salle à manger seulement du dimanche au jeudi de 16 h à 21 h. Valide jusqu’au 30 novembre 2017 en mentionnant cette offre. Ne peut être jumelé à une autre promotion. persisté ,ily aurait eu tirage au sort pou rdé - terminerle va inqueur. L’a sserm en ta tion des é lu s est la dernière étape du processu s électoral.Elle doit avoir lieu da n s les 30 jou rs su iva n t le scrutin (sa u f en ca s de dé pou illem en tju diciaire). Apportez votre vin CERTIFICATS-CADEAUX DISPONIBLES 450 961-1001 www.mitosumo.com 1274, boul. des Seigneurs, Terrebonne J6W 4Z1 www.letra itd union .com - Le mercredi1 er novembre 2017 - 3

  • Add to bookmarks Add to subscriptions Share
    Page 4

    Tr è s gra n d e logistiqu e Une quantité énorme de pré - paration se ca che d errière la ten u e d ’un scrutin municipal com m e celuiqu iaura lieu d a n s qu elqu es jou rs.En plus de déter - miner les en d roits où les gen s se ren d ron tpour voter et de dessiner les plans de ces sa lles,ilfaut a u ssi form er p lu sieu r s cen taines de personnes em b a u ché es sp é cifiqu em en tpour cette jou rn é e. D O SSIE R D E LA SE M AIN E J ea n -Marc Gilb ert media@ larevu e.qc.ca JEAN-LUC BRIEN agent immobilier affilié, Prêt hypothécaire 514.603.3664 HYPOTHÈQUEMENT VÔTRE 4 - Le mercredi1 er novembre 2017 - www.letra itd union .com * FATIGUÉ DE PAYER TROP CHER * Les taux d’intérêt sont à leur plus bas , profitez de l’augmentation de la valeur de votre maison pour financer ou consolider vos dettes. De cette façon vous vous retrouverez avec un seul paiement, ce qui peut être pour certains, beaucoup plus simple. Pourquoi avoir plusieurs paiements par mois et payer 8%-10% voir même du 15% sur des cartes de crédit, prêts personnels ou des marges de crédit, quand on peut avoir des taux aussi bas que 2% sur son prêt hypothécaire. Vous avez des RÉNOVATIONS ou même des INVESTISSEMENTS à faire, refinancer votre propriété pourrait être une bonne idée pour vous. Renégocier votre hypothèque avant l’échéance serait peut-être avantageux, même si vous avez une pénalité. Il est possible que le taux très bas présentement offert vous soit profitable, de plus en renégociant votre hypothèque maintenant, vous vous assurez d’un taux avantageux pour les prochaine s années. Jean-Luc Brien, pour beaucoup plus que le meilleur taux. 1 an 2.64% Nouveau téléphone 450␣964-4444 TAUX ACTUELS 3 ans 2.74% Nouveau courriel général letraitdunion@larevue.qc.ca 5 ans 2.74% 231, rue Sainte-Marie Terrebonne (Québec) J6W 3E4 Petites annonces 1 866 637-5236 www.letraitdunion.com facebook.com/letraitdunion Une très grande planification est nécessaire pour les élections municipales avant que les électeurs puissent aller faire leur choix dans l’isoloir, le jour du vote. En com ptantcelles qu ion ttravaillé lors du vote pa ranticipa tion ,au moins 500 person - nes on tété recrutées pou ragirà titre de personnelélectoralà Terrebonne.À Mascouche, elles son t un peu plu s de 300.Les respon sa - bles du recrutem en t privilégien t celles qu i possè den t dé jà une expérien ce en la ma - tière. Un e ba n qu e de su bstitu ts esta u ssiform ée en ca s de dé sistem en t de dern ière m inute ou d’em pê chem en t. PUBLIÉ PAR 231, rue Sainte-Marie Terrebonne (Québec) J6W 3E4 PRÉSIDENT-DIRECTEUR GÉNÉRAL Gilles Bordonado FONDATEUR Pierre Vigneault ORTHODONTISTE Dr Nathalie BEAULNE 1423, chemin Gascon Terrebonne Bureau #200 450 964-7072 www.orthodontisteterrebonne.ca RÉDACTRICE EN CHEF Véronick Talbot JOURNALISTES Mélanie Savage Pénélope Clermont Gilles Fontaine Jean-Marc Gilbert DIRECTEUR DES VENTES Gilles Bordonado Ilfaut ensuite qu e tou tes ces person n es soien t form é es.La form a tion se tien t le plu s prè s possible du jou r du vote pou r les n o - tion s a pprises soien ten core fraîches à la mé - moire du personnelem ba u ché . QUELQUES CHIFFRES Après révision des listes électorales,on dé - nombre un tota lde 83 868 électeu rs à Terre - bonne et de 35 554 à Mascouche.Tou tefois, comme prévu pa rla loi,plu s de bu lletin s on t été im prim és.«Siqu elqu ’u n ren verse un ca fé su r un livret,pa r exem ple,ces bu lletins ne peu ven t pa s ê tre u tilisé s», illu stre Ra yn a ld Martel,présiden td’élection à Mascouche. À Terrebonne,on com pte pa s m oins de 184 section s de vote qu i seron t ré pa rties da n s 16 bu rea u x. Du cô té de Mascouche,on retrou vera sept en droits on t é té dé sign é s pou r perm ettre aux électeu rs des 93 section s d’exercer leu r droitde vote. CONSEILLERS PUBLICITAIRES Paul Laverdière Yves Chamberland Daniel Soucy Julie Gordian Jonathan Lessard Annie Perron Vivianne Morin Pierre St-Arneault Luc Laurin Charles Verdun DIRECTEUR DÉVELOPPEMENT Daniel Soucy RÉCEPTION / PETITES ANNONCES Carolle Cyr Jessica Berrry Émilie Bordonado COORDONNATRICES AUX VENTES Lise Bourdages Cinthia Audet-Davidson COMPTABILITÉ Lise Caron FO RTE PARTICIPATION SO UHAITÉE Les deu x présiden ts d’élection espè ren t mainten a n t qu e les gen s se dé placeron t en très grand nombre pou rallervoteretqu e les nombreu x m essa ges pu blicita ires du Direc - teu rgé n é raldes élection s du Q uébec porte - ron tleu rs fru its. En 2013,le ta u x de pa rticipa tion a été de 37 % à Terrebon n e et de 53,8 % à M a scou - che.Ilfaut dire qu e l’élection de Mascouche se dé rou lait da n s u n con texte pa rticu lier, avec la fin de l’ère Richa rd Marcotte. L’horaire ainsiqu e les coordonnées du bu - rea u de vote qu ivou s est a ssign é son t in s - crits su r un carton de ra ppelqu e vou s de - vriez en prin cipe avoirreçu pa rla poste.Le tou t est a u ssi dispon ible su r les sites des deu x villes,da n s la section concernant les élection s.À Terrebonne,une réceptionniste sera même de garde à l’hô telde ville siles électeu rs ne sa ven tpa s où se ren dre pou rallervoter. INFOGRAPHIE Compomax inc. IMPRESSION Transmag DISTRIBUTION Publi-Sac TIRAGE : 50 000 EXEMPLAIRES LE TRAIT D’UNION, journal hebdomadaire, est publié par LA REVUE de Terrebonne inc. 231, rue Ste-Mari e à Terrebonne, province de Québec (Code postal: J6W 3E4) et imprimé par l’imprimerie Transmag. Nos bureaux sont ouverts du lundi au vendredi de 8h30 à 17h. Dépôt légal à la Bibliothèque Nationale du Québec. Distribué gratuitement dans les municipalités de Terrebonne, Lachenaie, Mascouche, La Plaine et dans les dépôts de journaux de la région. Coût de l’abonnement (12 mois): Canada 200$, États-Unis 300$, Étranger 300$. Tous droits réservés. La reproduction des textes d’information et d’annonces publicitaires est inter dite à moins d’une autorisation écrite du directeur.

  • Add to bookmarks Add to subscriptions Share
    Page 5

    MOIS/ANNÉE EN À LA FIN DE VIGUEUR 09 / 05 09 / 05 MARIE-PIERRE CHAMPAGNE www.braultetmartineau.com F ABRIQUÉ ICI Recher che etdévelop p em en t, une priorité pour Fabelta Œ uvrantdans les systèmes de fen estra tion ,Fabelta estimplantée à Terrebonne depuis 1990. L’en trep r ise d e S ylvie et M ichel D esr oches se sp é cialise depuis plus de cinq ans dans la fabrica tion de systèmes de fen estra tion su r mesure età ha u tren d em en ténergétiqu e pour les ré sidences ha u td e gamme. G illes Fontaine presse@ larevu e.qc.ca «Ily a plu s de cinq ans,nous avons pris un virage et avons choiside resserrernotre cré - neau.Pu isqu ’ilestplu s précis,nous pou von s dé velopperde n ouveaux produ its.D’ailleu rs, la recherche etle dé veloppem en tfon tpa rtie de n os priorité s.Nou s ten ton s de m ettre su r le marché un nouveau produ it tou s les deu x ans»,expliqu e JenniferLortie,directrice des ven tes résiden tielles. CHEM INEM ENT D’UNE CRÉATION On porte rarem en tà l’atten tion des gen s le processu s de dé veloppem en t d’u n nouveau produ it.Pou rta n t,ils’agit d’u n e é ta pe é videmment essentielle qu irequ iert l’im plica - tion de plu sieu rs personnes,comme pou rle système Pu RE (ren dem en ténergé tiqu e)qu ’a con çu etdé veloppe Fa belta. «Avant même de concevoir ce nouveau produ it, nous avons voulu iden tifier plus précisé m en tnotre marché ,sa voirà qu in ous vou lion s n ous adresseretavec qu in ous vou - lion s collaborer»,dé voile Mme Lortie. «U n e fois n otre idé e précisé e,nous som - mes allés sonderles ingénieu rs. Nou s leu r avons demandé ce qu’ils pré féraien t, ce qu ’ils sou ha ita ien t a voir comme améliora - tion . Pour nous,les a rchitectes son t les maillon s qu i nous relien t à la clien tè le. C’étaitdon c im portantd’avoirleu ravis.» L’ÉQ UIPE SE M ET AU TRAVAIL Après avoir tout compilé, le tra va il d’équipe a dé bu té .«Tou s les dé pa rtem en ts de l’en treprise é ta ien t représentés et impliqu é s au sein d’u n com ité de dé veloppem en t de produ its.Dan s ce com ité ,ily a des repré - sen ta n ts de l’u sine,des ven tes, les ingé - nieu rs,l’in form atiqu e,l’exploitation etle dé - veloppem en tdes affaires;c’estun réeltravail d’équipe.À pa rtirdes prem ières esqu isses,le Le laboratoire de test met à rude épreuve les systèmes de fenestration développés par Fabelta. On y teste la durabilité et l’efficacité avant de les proposer à la clientèle. (Photo : courtoisie) com ité se ren con tre au fu ret à mesure qu e le prototype é volu e»,dé ta ille la directrice des ven tes résiden tielles. C’estlorsqu e ce com ité estsa tisfaitdu pro - du it qu e ce dern ierest présenté au marché et u n e deu xième séance de «grou pe té - moin» est orga n isé e pou r con firm er qu e le produ it est bien fin al.O r,architectes et fou r- nisseu rs son t sollicités pour compléter la pha se de con ception . «En qu a trième étape vien t en fin la fabrica - tion .Pa rcon tre,teston s d’abord le processu s de fabrica tion .Nou s réalison s tou tle proces - su s etle répéton s plu sieu rs fois.Nou s exa m i- nons tou tes les étapes,ca lcu lon s le tem ps de produ ction et m odifion s la chaîne de pro - du ction en conséquence.Nou s répéton s les opé ration s ju squ’à ce que nous atteign ion s nos objectifs.Le produ itestmainten a n tprêt à être fabriqu é .» Après tou tes ces é ta pes de con ception et de fabrica tion où tou t est ré a lisé à Terre - bonne,iln ’estpa s su rpren a n tde sa voirqu ’u - ne période d’au moins deux ans peut être n é cessa ire pou r dé velopper un nouveau produ it. Offres en vigueur du jeudi 2 novembre au dimanche 5 novembre 2017. Quantité limitée sur certains articles. Valable sur les produits en inventaire seulement. Ces offres ne peuvent être jumelées à aucune autre promotion. Détails en magasin. † Voir conditions en magasin. **Dans un rayon de 200 km. Détails en magasin. *Termes et conditions de la vente pour le programme de fi nancement «Paiements mensuels égaux, sans intérêt» : achat minimum requis de 799$ avant taxes pour les matelas sauf items sélectionnés. Sous réserve de l’approbation de la Fédération des caisses Desjardins du Québec ( « la Fédération » ). Tous les taux d'intérêt annuels indiqués sont sujets à changement. L’offre « Paiement reporté, aucun paiement ni intérêt avant… » permet de rembourser, par l’entremise d’une carte de crédit émise par la Fédération ( « la carte » ), un achat à paiement reporté qui est sans intérêts pendant la période déterminée lors de l’achat. Si cet achat est non payé en entier à échéance, un taux d’intérêt annuel d’au plus 21,9 % s’y applique et celui-ci est converti au mode de remboursement d’un achat par versements égaux et consécutifs exigible en 12 mensualités égales si le solde converti est inférieur à 1 000 $, en 24 mensualités égales si le solde converti est égal ou supérieur à 1 000 $ et inférieur à 3 000 $, et en 36 mensualités égales si le solde converti est égal ou supérieur à 3 000 $. Taux d’intérêt annuel de la carte d’au plus 19,9 %. Le délai de grâce de la carte est de 21 jours sans intérêts, COÛT ANNUEL COÛT POUR UN CYCLE DE FACTURATION DE 30 JOURS TAUX D’INTÉRÊT ANNUEL EXEMPLES DE FRAIS DE CRÉDIT SOLDE MOYEN QUOTIDIEN 100 $ 100 $ Achat courant 19,90 % 1,64 $ 19,90 $ Achat par versements égaux 19,90 % 1,64 $ 19,90 $ Achat à paiement reporté 21,90 % 1,80 $ 21,90 $ à partir de la mise à la poste du relevé mensuel ou de sa mise en disponibilité en format électronique, pour acquitter le solde total du relevé sans être obligé de payer des frais de crédit, sauf sur les avances d’argent et les chèques. Paiement minimum de la carte constitué de 5 % du total : du solde indiqué sur le relevé de la période précédente, des frais de crédit applicables aux achats et mensualités impayés à l’échéance de cette période, des achats courants, avances d’argent et chèques de la période visée par le relevé et des frais de crédit sur les avances d’argent et les chèques ; auquel s’ajoutent : la ou les mensualités de la période visée par le relevé, le montant des achats à paiement reporté exigible à la date du relevé, tout montant en souffrance et toute autre somme prévue par le contrat de la carte. Il n’y a aucuns frais d’adhésion/renouvellement qui s’appliquent selon la carte demandée ou utilisée pour procéder à l’achat. Détails en magasin. POUR RECEVOIR EN GRAND, on vous fait faire de PASSEZ VOIR NOS GRANDES EXPERTS- CONSEILS économies MOUSSE GEL COOL TWIST® Payez en versements 90 jours d’essai † MOUSSES DE SOUTIEN RESSORTS CONTINUS AVEC RENFORT MOELLEUSES 36 DE COIN ATTENTION ! Cette promotion débute demain ! 86 $* 13 /36 mois 499 Matelas et sommier GRANADA Sommiers rigides de 9 ou 5 po disponibles Livraison gratuite • 1 place 13,03 $*/mois ou 469 $ • Grand lit 16,64 $*/mois ou 599 $ • Très grand lit 24,97 $*/mois ou 899 $ $ L’ensemble 2 places MOUSSE MÉMOIRE INFUSÉE DE GEL braultetmartineau.com 90 jours d’essai † HEURES D’OUVERTURE : LUNDI AU MERCREDI 10 h à 18 h • JEUDI ET VENDREDI 10 h à 21 h • SAMEDI 9 h à 17 h • DIMANCHE 10 h à 17 h RESSORTS ENSACHÉS sans intérêt * jusqu’en novembre 2020 sur les matelas MASCOUCHE 450 474-8531 • 210, MONTÉE MASSON (BÂTISSE C), MASCOUCHE J7K 3B5 LATEX PÉRIMÈTRE DE MOUSSE + Service Matelas et sommier ENERGIE FIT Sommiers rigides de 9 ou 5,5 po disponibles Livraison gratuite • 1 place 19,42 $*/mois ou 699 $ • Grand lit 23,58 $*/mois ou 849 $ • Très grand lit 33,31 $*/mois ou 1199 $ 22 19$* /36 mois 799 DU SOMMEIL $ L’ensemble 2 places de livraison flexible et gratuit ** Plage horaire de 4 heures Desjardins partenaire officiel de Brault & Martineau Paiement Direct www.letra itd union .com - Le mercredi1 er novembre 2017 - 5

  • Add to bookmarks Add to subscriptions Share
    Page 6

    DERNIERS CONDOS DISPONIBLES ! EN TREPREN EUR D’ICI CAF É MON D E Les cou leu rs ca fé de MichelBoisvert L a ca rrière de MichelBoisvertestnée d’un cou p de cœ u r.Un e visite dans un ca fé montréalais lu ia donné en vie d’ou vrir son propre ca - fé.Sison rê ve a pris une autre form e au fild es 22 années qu ise son t écoulées,l’en trep ren eu r se ditcom b lé de pouvoir tou jou rs évoluer dans le domaine qu ile p a ssionne. Offrez-vous les avantages de devenir propriétaire pour votre retraite. Le propriétaire de Café Monde, Michel Boisvert, et sa conjointe, Natacha Bélanger. (Photo : Pénélope Clermont) 6 - Le mercredi1 er novembre 2017 - www.letra itd union .com COMPLEXE RÉSIDENTIEL D’EXCEPTION POUR RETRAITÉS 4800, rue d’Angora, Terrebonne 450 729-2020 | ResidenceFlorea.com P énélop e Cler m on t jou rn aliste@ larevu e.qc.ca «M on “trip”, c’était d’avoir u n “coffee shop”.J’avais même mon loca lda n s le Vieu x- Terrebonne,mais ça n ’a pas abouti.[…]Le marché de la restauration estcom plexe ettu ne com ptes pa s tes heu res pou robten irdes miettes.Mon bu tn ’estpa s de faire cen theu - res pa r sem a ine.Cha cu n son créneau»,re - late-t-il. Comme ilven a it de dé velopper plu sieu rs con tacts da n s le dom a in e du ca fé,l’en trepre - neurs’est tou t de m ême lancé da n s la distribu tion de ca fé auprès de resta u rateu rs lo - ca u x.En 1995 estdon c n é Ca fé Monde. «À l’époque,je faisa is ça da n s m a cha m bre et dans mon sous-sol. Aujou rd’hu i, nous avons deu x en trepô ts.Depu is une qu in zaine d’années,nous avons a u ssiune bou tiqu e ou - verte au pu blic»,résume le prin cipa lin téres - sé ,qu ia vu son marché s’élargir au fildes ans. SO N BÉBÉ :SA BOUTIQUE En gros,ilim porte du ca fé qu iest cu it pa r u n e en treprise pa rten a ire et ille distribu e en su ite,qu e ce soit aux resta u rateu rs (90 % de ses activité s),aux en treprises ou aux pa r- ticu liers,qu iviennent choisirleu rs ca fés ou thé s su r place.Des m achin es et a ccessoires son td’ailleu rs a ccessibles en bou tiqu e. «La bou tiqu e,c’est mon bé bé .O n sert des ca fés in dividu els.Je fais des lattes,des ca p - pu ccin os.Sa n s préten tion ,je su is ren du as - sez bon là-deda n s!» se réjou it le ba rista ,qu i dispose d’en viron 35 sortes de ca fé sur place. Ouvert uniqu em en t la semaine, Ca fé Monde pou rrait é ven tu ellem en t ven dre son ca fé le sa m edia u ssi.«Rien ne sertde m e lan - cerpa rtou t»,affirm e cepen da n t M.Boisvert, préférant su ivre le cou rant et les besoin s de sa clien tè le.Un e étape à la fois,comme ille faitdepu is le dé bu t. DE PLOM BIER À ENTREPRENEUR Naturellem en tfon ceu retdé terminé,selon sa con join te,Natacha Bé langer,qu iest a u ssi très im pliqu é e da n s Ca fé Monde,M.Boisvert est fierd’avoirm is su rpied une en treprise à pa rtir de rien .«Je n ’avais aucun contact et personne da n s m a famille,à pa rt m a grandmère,n’était en affaires»,note l’homme qu i était plom bier avant d’en trepren dre cette aventure. Déjà amateu r de ca fé,ila pu pa rfaire ses connaissa n ces à force de ba ign erda n s le do - maine.Ilestainsien mesure de con seillerses clien ts su r les produ its à se procu rer.Chose certaine :«N otre ca fé est100 % arabica !con - clut le pa ssionné d’espressos, pa rticu lière - ment du crem oso.C’est le “block bu ster” du ca fé!»

  • Add to bookmarks Add to subscriptions Share
    Page 7

    S .COM .COM .COM .COM .COM 1-855-711-2524 ON VOUS ATTEND ! .COM www.letra itd union .com - Le mercredi1 er novembre 2017 - 7

  • Add to bookmarks Add to subscriptions Share
    Page 8

    PAR ICI PRIX EN VIGUEUR DUJEUDI 2 NOVEMBRE AU MERCREDI 8 NOVEMBRE 2017 Qualité. Fraîcheur. Prix compétitifs. ICI, ON PEUT PARLER AU BOUCHER 4 99$ 2/ 6 $ 8 - Le mercredi1 er novembre 2017 - www.letra itd union .com VIANDE À PÂTÉ (50% PORC, 40% BŒUF, 10% VEAU) 2 99$ /lb 6 59$ /kg CUISSE DE POULET DE GRAIN FRAÎCHE 1 99$ /lb 4 39$ /kg BAVETTE DE BŒUF NATURE OU MARINÉE 9 99$ /lb 22 02$ /kg SAUCE À SPAGHETTI MAISON 99 ¢ /100 g LA CLOCHE CENDRÉE DU VIEUX ST-FRANÇOIS ch 150 g FROMAGE P DOUCEUR Québec DE CHÈVRE ch 100 g 4 99$ 4 99$ CHEDDAR VALLÉE VERTE ch 00 g 1 98$ 4 99$ 2/ 5 50$ CRETONS AU PORC BRIE PRÉSIDENT ch 10 g JAMBON CUIT AU ROMARIN TRANCHÉE 100 g 10 g PÂTES VALFLEURY AU CHOIX 50 g 99 ¢ 2/ 5 $ VIAU 100 g 0 g GOUDA BERGERON, CLASSIQUE, SIX POURCENT, LOUIS CYR ch 10 g 00 g MOUTARDE DE DIJON DUBON FORTE OU À L’ANCIENNE ch 5 P Québec P Québec

  • Add to bookmarks Add to subscriptions Share
    Page 9

    79 ¢ ZUCCHINIS VERTS MEXIQUE 1 g 3/ 4 $ MANGUES ROUGES BRÉSIL g 1 CITRON ! 2/ 4 $ MÛRES MEXIQUE ch 10 g PRIX EN VIGUEUR DU JEUDI 2 NOVEMBRE AU MERCREDI 8 NOVEMBRE 2017 69 ¢ 69 ¢ 99 ¢ COURGES D’HIVER ASSORTIES 15 g 99 ¢ BÉBÉS ÉPINARDS É.U. ch P Québec 15 g 2/ 99 ¢ PATATES GRELOTS POMMES EMPIRE, MCINTOSH, SPARTAN BLANCHES OU CORTLAND 2/ 5 $ 3 99$ FRAMBOISES É.U. ET MEXIQUE POIREAUX 10 g 99 ¢ 3/ 2 50$ P Québec 1 g 5 P Québec P Québec ÉCHALOTES VERTES MEXIQUE MASCOUCHE 790, Montée Masson Tél. 450 474-2911 POIRES ROCHA PORTUGAL 1 g HEURES D’OUVERTURE h 1 h ch h 1 h Boul. Mascouche Chemin Ste Marie Avenue Bourque Montée Masson AVOCATS MEXIQUE g CITRONQUECESTBON.COM Fier partenaire SUIVEZ-NOUS SUR www.letra itd union .com - Le mercredi1 er novembre 2017 - 9

  • Add to bookmarks Add to subscriptions Share
    Page 10

    10 QUE STION S À ...ANN-MARIE PICARD D IRE CTRICE GÉ N É RAL E DU CRE VAL E 10 - Le mercredi1 er novembre 2017 - www.letra itd union .com >7396097 Le selon Propos recueillis par Pé n é lop e Clerm on t Quel est le rôle du Comité régional pour la valorisation de l’éducation (CREVALE)? Le CREVALE a comme mission de m obiliser la communauté lanaudoise a fin de l’a - menerà poserdes gestes con certés qu ison t favorables à la persé vé rance scolaire et à la ré u ssite é du ca tive du plus grand nombre, jeu n es etadultes. Quelles sont les clés de la réussite scolaire et de la persévérance? Le plaisiretla fierté d’a ppren dre,avoirdes bu ts,n otre motiva tion in tern e et su rtou t,le fait de croire que nous sommes capables d’a ppren dre.Ajou ton s à cela le fait de vivre des su ccè s,et la voie de la persé vé rance est plu s dou ce. Quel est le plus grand mythe sur les jeunes et le décrochage scolaire? Que les dé crocheu rs son t des jeu n es qu i on t des trou bles de com portem en t,don c majorita irem en t des ga rçon s. Il se trou ve qu e le dé crocha ge scolaire est bea u cou p plu s com plexe qu e cela;ily a bien ceu x qu e l’on dit inadaptés (40 % des dé crocheu rs), mais égalem en t les discrets (40 % – difficu l- té s scolaires,mais motivé s),les dé sen ga gé s (10 % – dé m otivé s)et les sou s-perform a n ts (10 % – difficu ltés scolaires etdé m otivé s). Quels sont les enjeux sur le plan de la réussite scolaire et de la persévérance dans Lanaudière, plus précisément dans Les Moulins? Le prin cipa len jeu reste la vu lnérabilité de certa ins jeu n es :ceu x viva n t en milieu dé fa - vorisé , en difficu lté d’adaptation ou d’ap - pren tissa ge,ceu x etcelles qu ison ten situ a - tion de reta rd ou en core ceu x et celles issu s de l’im migration ou des communautés au - tochton es.La M RC Les M ou lin s n’y fait pa s exception ,pu isqu ’en tre a u tres, il y a u n e ha u sse marqu é e des jeu n es im migrants su r le territoire.Ilfaut donc poursu ivre l’en ga - gem en t du plu s grand nombre d’acteu rs à l’égard de la valorisa tion de l’éducation , mais é ga lem en t inten sifier nos interven - tion s en vers ces jeu n es vu lnérables. RABAIS L'ÂGE! Pour nos 40 ans % * On économise l’équivalent de son âge sur la monture ! GALERIES DE TERREBONNE - 450 492-7949 Décrivez-nous votre parcours scolaire et professionnel. Je su is une élève modèle!(rire)Sa n s farce, j’aitou jou rs aimé l’école etc’étaitfacile pou r moide ré u ssir;je n’aipa s de m érite.J’aiaus - si ren con tré,au cours de m a scolarité , de gra n ds pé da gogu es qu ion t su m e trans - m ettre leu r pa ssion pou r leu r matière.J’ai su ivi un parcou rs con ven tionnel– du primaire à l’u niversité –,motivé e pa rm es pa s - sion s plu tôt que ma raison . Ba chelière en anthropologie,j’aibifu rqu é vers les commu - nica tion s et travaillé com m e con seillère en communica tion pen da n t plu sieu rs années, notamment da n s le milieu cu ltu rel.C’est ce qu im ’a con du ite au CREVA LE où j’aioccu pé le poste d’agente de communica tion .Mon expé rien ce professionnelle m ’a amenée à faire une maîtrise en gestion et dé veloppe - ment des orga n isa tion s qu e j’aiterm inée alors qu e je dé bu ta is au poste de directrice du CREVA LE. Quel moment avez-vous trouvé le plus difficile au cours de votre scolarité et comment avez-vous fait pour persévérer? Je n’aipa s vé cu de grandes difficu ltés etle fait de vou loirré u ssirm ’a aidé e à traverser les petites.Ilfautdire qu e chez moi,iln ’a ja - mais été qu estion de n e pa s étudier.L’heu re obliga toire d’études qu otidienne étaita u ssi normale qu e de m angertrois repa s pa rjou r. J’étais une en fantprivilégiée. Quel est le projet que vous avez développé depuis que vous êtes directrice du CREVALE qui vous rend le plus fière? L’équipe du CREVA LE.Nou s avons ré u ssià form eru ne équipe de person n es en ga gé es et fières de travailler à la mission du CRE - VA LE.A u ssi,la collaboration a vec Bridges - ton e Ca n a da in c.– Usine de Joliette qu iin - vestira 10 000 $ pa rannée pen da n tcinq ans da n s la mission du CREVA LE. Qu’est-ce qui a le plus évolué sur le plan de la réussite scolaire et de la persévérance au cours des dernières années? Ce qu ia le plu s évolué est la respon sa bilité pa rtagée portée pa ru ne majorité d’orga - nisa tion s lanaudoises.Quand j’aicommencé au CREVA LE,en 2004,on n e pa rlait pa s de 74 ans = 74 % de rabais Winston McQuade Examens de la vue sur place ou apportez votre prescription greiche-scaff.com www.greiche-scaff.com Ann-Marie Picard, directrice générale du CREVALE. (Photo : courtoisie) persé vé rance scolaire,mais de dé crocha ge. C’étaitl’affaire de l’école.La région ven a itde pren dre con scien ce qu e le problème était criantetqu ’ilfallaitle pren dre de face.Quelqu e 10 années plu s ta rd,la ré u ssite des jeu - nes et leu rpersé vé rance fon t pa rtie des ac - tion s etdé cision s de plu sieu rs orga n isa tion s etda n s divers milieu x. Que faites-vous avec vos enfants pour favoriser leur réussite? Iln ’est pa s facile d’être pa ren t.O n veu t le meilleu r pou r cha cu n de n os en fants,sa n s n é cessa irem en t a voir les ou tils n i les clés pou rles a ccom pa gn er tou t a u lon g de leu r vie.Comme maman,j’aiessa yé de leu rmon - trer comment c’était a gréable d’a ppren dre, su rtou t en jou a n t a vec eu x.J’étais fière de leu rs ré u ssites et j’essa ya is de les a m en er à pren dre con scien ce de leu rs talen ts etforces. J’aia u ssilu bea u cou p,avec et sa n s eu x.J’ai essa yé de leu rprésenterdes choix différen ts lorsqu e je sen ta is qu ’ils s’éloign a ien t de la lecture :BD,livre des records,gu ide de l’auto, etc.C’étaitplu s facile pou rm on aîné.Avec le plu s jeu n e,ilm ’a fallu persé vé rer.Ilaura son DEC à la fin de l’année.C’est une belle réus - site pou rlui… et un peu aussipou rsa m a - man. Quel message voudriez-vous transmettre à un jeune qui songe à décrocher? Ce n ’est pa s ta n t de livrerun m essa ge qu e d’écouter celuiou celle qu iveu t dé crocher, ca rle dé crocha ge estun processu s com plexe etmultifactoriel.Cha qu e jeu n e n’estpa s tou - ché de la même façon.C’est pou rqu oi,selon moi,ilest important de compren dre pou r- qu oiu n telveu t dé crocher pou r en su ite le gu ider vers des solution s qu i luicon vien - nent. Tess McQuade Minimum 40 % de rabais * Sur présentation d’une pièce d’identité, obtenez un rabais sur une monture sélectionnée selon votre âge à l’achat d’une paire de lunettes complète (verres et monture). Certaines restrictions s’appliquent. Détails et sélection en succursale. Offre valide pour une durée limitée. Non monnayable. Ne peut s’ajouter à tout autre rabais ou promotion. Montures à titre indicatif. Michel Laurendeau, opticien.

Page 1 of 3

Please wait