Topics
Publishers
Add to bookmarks Add to subscriptions Share
PUBLICATIONS LA REVUE
Newspapers | Community / News / Newspaper / Periodicals / Advertisement / Advertiser 2017-08-29 22:07:12
Page 1 of 3
  • Add to bookmarks Add to subscriptions Share
    Page 1

    ALCOOL AU VOL AN T LA PRÉVEN TION , LA MEILLEURE ARM E PAGE S 3 ET 4 L E MERCREDI 30 AOÛT 201 7 Volu m e 41 No 16 - 50 000 exem plaires Agence immobilière 450 471-5503 ORTHODONTISTE Dr Nathalie BEAULNE 1423, chemin Gascon Terrebonne Bureau #200 450 964-7072 www.orthodontisteterrebonne.ca MÉGA LIQUIDATION DU NEUF À PRIX D’USAGER Fiat 500 Lounge 2017 CONVERTIBLE Plusieurs FIAT À partir de 26␣995 $ démonstrateurs à moins de 0 % FIAT SPIDER 124 / 2017 1-855-781-7944 D’INTÉRÊT 3035, chemin Gascon, Mascouche www.troisdiamantschrysler.com FIAT SPIDER 124 / 2017 15␣000 $ FIAT 124 SPIDER 2017 : UN COUP DE MAÎTRE! *PHOTO À TITRE INDICATIF RÉF. MARC-ANDRÉ GAUTHIER / GUIDE AUTO WEB

  • Add to bookmarks Add to subscriptions Share
    Page 2

    La toute nouvelle Forester 2018 est sécuritaire, fiable et passe partout. Voilà pourquoi les connaisseurs de VUS compact la préfèrent. 2 - Le mercredi30 août2017 - www.letra itd union .com NOUVELLE FORESTER 2018 À l’achat à partir de Transport et préparation inclus, taxes en sus $ * VÉHICULES À ÉMISSIONS QUASI NULLES • TRACTION INTÉGRALE SYMÉTRIQUE • MOTEUR BOXER ® ®1 • SYSTÈME EYESIGHT (EN OPTION) www.subarurepentigny.com Association des JOHN SCOTTI SUBARU DE LAVAL SUBARU SAINTE-AGATHE SUBARU REPENTIGNY SUBARU RIVE-NORD SUBARU SAINTE-JULIE SUBARU GRANBY concessionnaires ANJOU LAVAL SAINTE-AGATHE-DES-MONTS REPENTIGNY BOISBRIAND SAINTE-JULIE GRANBY R epentigny Subaru du Québec SUBARU-MONTRÉAL SUBARU BROSSARD SUBARU SAINT-HYACINTHE SUBARU DES SOURCES JOLIETTE SUBARU LACHUTE SUBARU quebecsubaru.ca MONTRÉAL BROSSARD SAINT-HYACINTHE DORVAL JOLIETTE LACHUTE 575, rue Notre-Dame, Repentigny 450 585-9950 514 891-9950 *À l’achat à partir de 27 835 $ (taxes en sus) pour la Forester 2.5i 2018 (JJ1 X0) à transmission manuelle. Les frais de transport et de préparation (1 725 $), la surcharge sur le climatiseur (100 $) et les droits spécifiques sur les pneus neufs (15 $) sont inclus. L’offre n’est pas applicable au modèle illustré. Financement à l’achat ou à la location également offert. Le concessionnaire peut vendre à prix moindre. Photo à titre indicatif seulement. Les spécifications techniques peuvent changer sans préavis. 1. EyeSight ® est un système d’aide à la conduite susceptible de ne pas fonctionner de manière optimale dans certaines conditions. EyeSight ® n’est pas conçu pour se substituer à la vigilance et à l’attention du conducteur sur la route. Le système pourrait ne pas réagir dans toutes les situations. Il incombe en tout temps au conducteur d’adopter une conduite sécuritaire et prudente. L’efficacité du système dépend de nombreux facteurs, tels que l’entretien du véhicule ainsi que les conditions météorologiques et routières. Enfin, malgré toutes les technologies sophistiquées en place, un conducteur doté d’une bonne vision, qui est attentif à la route sera toujours le meilleur gage de sécurité sur la route. Consultez le Manuel du propriétaire pour les détails de fonctionnement et les limites. Visitez votre concessionnaire Subaru participant pour tous les détails.

  • Add to bookmarks Add to subscriptions Share
    Page 3

    ALCOOL AU VOL AN T Priorité à la prévention L a prévention par la sen sibilisa tion etl’éducation demeure,selon les policier s,la meilleu re façon de lu tter con tre le con tin uelfléau de la con d u ite avec les facultés affaiblies.Ils disen tcommencer à ob - server des cha n gem en ts en cou ra gea n ts dans le com p or tem en t des autom ob ilistes. D O SSIE R D E LA SE M AIN E J ea n -Marc Gilb ert media@ larevu e.qc.ca Siles chiffres des dern ières années fou rn is pa rles services de police de la MRC Les Mou - lin s ne traduisen t pa s ces observa tion s (voir ta blea u ),c’est à lon g term e qu e les im pacts des diverses ca m pa gn es de sen sibilisa tion son ttangibles,affirm e-t-on . «La prévention fon ctionne,mais ilfaut ta - per su r le même clou a vec différen ts m a r- tea u x,illu stre Ben oîtBilodea u ,ca pitaine aux affaires pu bliqu es du Service de police in termunicipa l de Terrebonne/Sainte-Anne-des- Plaines/Bois-des-Filion .Ilfautse ren ou veler.» En collaboration a vec les municipa lité s, les policiers ten den t égalem en t à être présents su r tou tes les plateformes pourmarteler le m essa ge.«O n con tin u e a u ssinos efforts en étant tou jou rs plu s présents da n s les écoles, su rtou tà l’a pproche des ba ls des fin issa n ts», note le ca pita ine MichelGau drea u ,de la po - lice de Mascouche. STATISTIQUES DES DERNIÈRES ANNÉES TY PE D’INFRACTION SERVICE 2014 2015 2016 2017* DE POLICE Con du ite ca pa cités affaiblies Mascouche 90 86 86 39 Terrebonne 324 378 551 79 Con du ite ca pa cités affaiblies Mascouche 1 3 1 0 ca u sa n tdes lésion s Terrebonne 2 3 7 3 Con du ite ca pa cités affaiblies Mascouche 18 4 9 4 ca u sa n tune collision m atérielle Terrebonne 18 18 25 14 Garde/con trôle ca pa cités Mascouche 13 20 16 8 affaiblies Terrebonne 20 18 25 14 Con du ite ca pa cités affaiblies Mascouche 0 0 2 2 pa rla drogue/autre Terrebonne 1 2 8 6 Totaux: Mascouche 122 113 114 53 Terrebonne 365 4 19 616 116 *L’année 2017 n’étaitpa s terminée,les données fou rn ies con cernentla pé riode du 1 er janvier au 31 ju illet. Les données fou rn ies pou rTerrebonne con cernentl’en sem ble des trois villes desservies pa rle corps policier. Sou rce :Service de police de Mascouche etService de police in termunicipa lde Terrebonne/Sainte-Anne-des-Plaines/Bois-des-Filion . PROJETS DOMICILIAIRES SAINT-LIN–LAURENTIDES Lundi à vendredi 9 h à 16 h I Samedi et dimanche 11 h à 16 h PRÉVENTE NOUVEAU PROJET En martelant le message de la prévention, les policiers commencent à constater un changement de comportement en matière d’alcool au volant. Lors de la tenue d’un barrage routier en novembre 2016, aucun automobiliste sur les 250 contrôlés n’a été arrêté. (Photo : archives) RESPO NSABILISATION M.Gau drea u croita u ssiqu e les services de raccompagnement quiexisten t depu is plus de 20 ans,tels qu e Nez rou ge du rant la pé - riode de Noëlet Point Zéro 8,dispon ible à lon gu eu rd’année,augmenten t les opportu - nités de n e pa s con jugueralcooletcon du ite autom obile. Les gen s qu isorten t en grou pe da n s les ba rs se respon sa bilisen tpetità petit,con sta - ten t les agents de la pa ix.«D e plu s en plu s, les grou pes von t se trou ver un conducteu r dé sign é pou r ren trer à la maison »,indiqu e M.Gau drea u . M.Bilodea u n ote le même phénomène su r le territoire desservi pa r la police de Terre - bonne.«O n le rem a rqu e lorsqu ’on faitn os visites nocturnes da n s les ba rs.Lors de la fermeture,plu s de voitu res resten tda n s les sta - tionnements.» CONSÉQUENCES IMPORTANTES Les opé ration s et ba rrages con certé s en tre différen ts corps policiers et a u tres pa rten a i- res comme la Société de l’a ssu rance autom o - bile du Q uébec se fon ten core plu s fréquents. BUREAU DES VENTES MAISON MODÈLE 216, RUE OLIVIA, SAINT-LIN– LAURENTIDES PROJET LE PLATEAU 90 terrains avec services. Infras payées à 100% Livraison à l’automne PROMOTION D’OUVERTURE Nous payons 1000 $ sur la taxe de Bienvenue CLÉS EN MAIN à compter de 173 680 $* +taxes Terrain avec services. C’estd’ailleu rs un des facteu rs qu ipou rraien t expliqu er la ha u sse m a rqu é e du n om bre d’arresta tion s effectu é es à Terrebon n e en tre 2015 et2016,avance M.Bilodea u . Ilajou te é ga lem en t qu e,con trairem en t à ce qu ’on pou rraitpen ser,ce ne son tpa s tou - jou rs des récidivistes qu i se fon t é pin gler, bien au con traire.«Pou rbea u cou p de gen s,il s’agit d’une prem ière offen se. Et sou ven t, elle peu t avoirde lou rdes conséquences su r leu rvie»,avertit-il. Lors d’une prem ière offen se,le perm is de con du ire est a u tom a tiqu em en t su spen du pen da n t90 jou rs.En plu s d’avoiru n ca sierju - diciaire,sile con du cteu rest reconnu cou pa - ble,son perm is est révoqué pourau moins un an etl’amende minimale estde 1 000 $. Pou r ce qu iest du dé ba t a ctu el au sujet d’abaisser la lim ite de 80 à 50 m g d’alcool pa r100 m lde sa n g,les policiers n e sa ven t pa s sicela auraitu n réelim pact. «La majorité du tem ps,les con du cteu rs qu i échouent aux tests n e son t pa s a u tou r des 80 mg.C’est sou ven t su pé rieu rà 100»,con - clutM.Bilodea u . Construction Laurin Villeneuve inc. Saint-Lin–Laurentides Qc info@constructionlaurinvilleneuve.com 450 215-0555 bureau RBQ : 8347-7315-21 SERVICES / SPÉCIALITÉS Entrepreneur général Construction et rénovation TROPHÉE LION D’EXCELLENCE 2013-2014 DÉCERNÉ LORS DU GALA HABITATION 2013-2014 www.constructionlaurinvilleneuve.com www.letra itd union .com - Le mercredi30 août2017 - 3

  • Add to bookmarks Add to subscriptions Share
    Page 4

    D O SSIE R D E LA SE M AIN E La drogue égalem en tdans la mire E n plus de lu tter con tre l’alcoolau volant,les policier s déploien tde plus en plus d’efforts pour freiner la con d u ite avec les facultés affaiblies par la drogue.La su r veillance pourraitd evenir en core plus étroite dans le con texte de la légalisa tion prochaine du cannabis. J ea n -Marc Gilb ert media@ larevu e.qc.ca Siles résulta ts de tests pou va n t être effec - tu é s avec certa ins a ppa reils de dé tection n e son tpa s admissibles comme preu ve en cou r, les té m oign a ges d’experts en reconnais - sa n ce de drogu e,a u ssiappelés agents éva - lu ateu rs,son tpris en com pte. Les services de police de Mascouche etTerrebonne com pten tda n s leu rs rangs au moins un de ces agents form és spé cifiqu em en tpou r dé tectersiun autom obiliste estin toxiqu é pa r la drogu e.Leu rs connaissa n ces son tdon c m i- ses à profit lors d’opé ration s pou rcon trer la con du ite avec les facultés affaiblies. «C’est u n e form a tion très pointue quipermetaux policiers de procé derà une pa n oplie de tests pou rdé term inersiun con du cteu ra les symptômes d’une personne quia con - sommé de la drogu e»,précise le ca pitaine MichelGau drea u ,de la police de Mascouche. «Le processu s est très rigou reu x.En plu s de la thé orie,ils son t a ppelés,du rant la form a - tion ,à in terven iren tem ps réelavec des gen s qu i son t vé rita blem en t intoxiqu é s», ajou te Ben oît Bilodea u ,de la police de Terrebonne/ Sa inte-Anne-des-Plaines/Bois-des-Filion . LÉGALISATION Les corps policiers su ivron t a u ssi de très près tou tes les discu ssion s en tou rantla léga - lisa tion du cannabis.Le gou vern ementfédé - ralsou ha ite qu e la nouvelle législation en tre ERRATUM en vigu eu rdè s le 1 er juillet 2018,malgré les dem a n des de certa in es provin ces,don t le Québec,de repou sserla mise en a pplica tion . «Ilfaut vraiment atten dre de voirce qu ’ily aura dans la loiet la fa çon don t n ou s de - vron s l’a ppliqu er,dit M . Bilodea u .Ilfaudra possiblem en ta ccen tuerles pou voirs donnés aux policiers et a pporterdes amendements au Code criminel,qu estion de bien ba liser son utilisa tion .» Actuellem en t, les sa n ction s pou r la con - du ite avec les facultés affaiblies pa rla drogu e son tles mêmes qu e pou rl’alcoolau volant. Au Québec,de 2008 à 2012,la présence de drogu es licites ou illicites a é té con sta té e da n s le sa n g de 31 % des con du cteu rs dé cé - dé s da n s u n a cciden t de la rou te.Tou jou rs da n s l’en sem ble de la provin ce,le n om bre d’arrestation s pou rdrogu e au volanta bon di à 409 en 2013,pa rra pportà 69 en 2009. RE N TRÉ E D ES CLASSES Pru d en ce ! Alor s qu e d es m illier s d e jeu - nes retou rn en ten cla sse cette sem a ine,le S er vice d e p olice in - ter m u n icipal de Terrebonne/ Sainte-Anne-des-Plaines/Boisdes-Filion ra p p elle à la popula - tion de faire preuve de prudence su r la rou te,particu liè rem en taux abords des zon es scolaires. Drogue et volant ne font pas bon ménage et c’est pourquoi les policiers déploient de plus en plus d’efforts pour enrayer le phénomène. 4 - Le mercredi30 août2017 - www.letra itd union .com Dans la circulaire qui entre en vigueur le 1er septembre 2017, nous annonçons les paquets économiques de 50 feuilles de papier de 21,5 cm x 27,9 cm au prix courant de 5 $ et une offre choc sur les blocs de papier de collimage, les albums de collimage et les cartes en boîte au prix courant de 10 $. Le bon prix courant pour les paquets économiques de 50 feuilles de papier de 21,5 cm x 27,9 cm est de 6 $ et le bon prix courant pour l’offre choc sur les blocs de papier de collimage, les albums de collimage et les cartes en boîte est de 12 $. Nous sommes désolés pour tout désagrément que cela vous occasionnera. 7340525 Nouveau téléphone 450␣964-4444 Nouveau courriel général letraitdunion@larevue.qc.ca 231, rue Sainte-Marie Terrebonne (Québec) J6W 3E4 Petites annonces 1 866 637-5236 www.letraitdunion.com facebook.com/letraitdunion Depu is le lu ndi28 août,c’estd’ailleu rs sou s le thè m e «Prudence da n s les zon es scolaires : ma règle de con du ite» qu e les policiers pro - cè den t à cette ca m pa gn e de prévention et de sen sibilisa tion su rtou tle territoire. Des agents visiteron t plu sieu rs écoles afin de distribu eraux autom obilistes des sign ets ra ppelantl’im portance de respecterle Code de sé cu rité rou tière. Les é lèves recevron t égalem en t des con seils a fin qu’ils circu len t de façon plus sécurita ire su r le chem in de l’école. De plus,les policiers a ssu ren t u n e pré - sen ce active autou rdes écoles lors de leu rs pa trou illes régulières. Ra ppelon s qu e des PUBLIÉ PAR 231, rue Sainte-Marie Terrebonne (Québec) J6W 3E4 PRÉSIDENT-DIRECTEUR GÉNÉRAL Gilles Bordonado FONDATEUR Pierre Vigneault RÉDACTRICE EN CHEF Véronick Talbot JOURNALISTES Mélanie Savage Pénélope Clermont Gilles Fontaine Jean-Marc Gilbert DIRECTEUR DES VENTES Gilles Bordonado En cette période de rentrée des classes, on vous rappelle de faire preuve de prudence sur la route, particulièrement aux abords des zones scolaires. (Photo : archives) a m en des sé vè res son t prévues pourdiverses in fraction s telles qu ’u n excè s de vitesse da n s les zon es de 30 km/h ou le non-respect d’u n sign a ld’arrêtémis pa ru n autobu s. Les pa ren ts,tout comme les é lèves,son t invités à être pa rticu lièrem en tvigilants da n s leu rs dé pla cem en ts et à respecterà la lettre CONSEILLERS PUBLICITAIRES Paul Laverdière Yves Chamberland Daniel Soucy Julie Gordian Jonathan Lessard Annie Perron Vivianne Morin Pierre St-Arneault Luc Laurin Charles Verdun DIRECTEUR DÉVELOPPEMENT Daniel Soucy RÉCEPTION / PETITES ANNONCES Carolle Cyr Jessica Berrry Émilie Bordonado COORDONNATRICES AUX VENTES Lise Bourdages Cinthia Audet-Davidson COMPTABILITÉ Lise Caron la sign a lisa tion rou tière (in terdiction de sta - tionner, zon e de dé ba rca dè re, vitesse ré - du ite,cellu laire au volant).Le Service de po - lice ra ppelle a u ssi à la popu lation qu e la «Prudence da n s les zon es scolaires» ne doit pa s se faire qu ’en pé riode de ren trée sco - laire,mais bien tou tau lon g de l’année.(V T) INFOGRAPHIE Compomax inc. IMPRESSION Transmag DISTRIBUTION Publi-Sac TIRAGE : 50 000 EXEMPLAIRES LE TRAIT D’UNION, journal hebdomadaire, est publié par LA REVUE de Terrebonne inc. 231, rue Ste-Mari e à Terrebonne, province de Québec (Code postal: J6W 3E4) et imprimé par l’imprimerie Transmag. Nos bureaux sont ouverts du lundi au vendredi de 8h30 à 17h. Dépôt légal à la Bibliothèque Nationale du Québec. Distribué gratuitement dans les municipalités de Terrebonne, Lachenaie, Mascouche, La Plaine et dans les dépôts de journaux de la région. Coût de l’abonnement (12 mois): Canada 200$, États-Unis 300$, Étranger 300$. Tous droits réservés. La reproduction des textes d’information et d’annonces publicitaires est inter dite à moins d’une autorisation écrite du directeur.

  • Add to bookmarks Add to subscriptions Share
    Page 5

    MOIS/ANNÉE EN À LA FIN DE VIGUEUR 09 / 05 09 / 05 MARIE-PIERRE CHAMPAGNE www.braultetmartineau.com F ABRIQUÉ ICI Entra -Matic, de porte en porte C’est dans son usine de Mascouche qu ’Entra -Matic faitson petit bonhomme de chemin depuis sa cr é a tion en 1991,par André Thiffault.Au jou rd ’hu ip ropriété de Tu cker Au to-Mation Holding,l’en - trep rise poursuitson dévelop p em en t.Un e exp a n sion est d’ailleu r s annoncée pour novembre. P énélop e Cler m on t jou rn aliste@ larevu e.qc.ca En tra-Matic estun manufacturierde portes cou lissa n tes autom a tisé es.Pa rmises clien ts, on com pte des hô pita u x,des cen tres com - merciaux,des épiceries… Pa s moins de 80 % de sa produ ction va vers les Éta ts-Un is,alors qu e 20 % resten t a u Ca n a da et a u Q u é bec. La cha îne de magasin s A t H om e chez n os voisins du Su d con stitu e un gros clien t.«O n doitfaire 10 portes pou reu x pa rm ois»,illu s - tre Lou ise Cron ier,directrice du bu rea u . Selon cette dern ière,le marché des portes cou lissa n tes a u tom a tisé es est plutôt res - treint.«Ily a une diza ine de com pa gn ies qu i en fabriqu en tda n s le monde.La com pé tition estsu rtou taux États-Un is»,expliqu e la direc - trice,qu iaimeraitbien qu e l’en treprise loca le Offres en vigueur du jeudi 31 août au dimanche 3 septembre 2017. Quantité limitée sur certains articles. Valable sur les produits en inventaire seulement. Ces offres ne peuvent être jumelées à aucune autre promotion. Détails en magasin. †† Brault & Martineau déduira de votre achat un montant équivalant à la TPS et à la TVQ. Détails en magasin. Marques et modèles sélectionnés. Détails en magasin. † Voir conditions en magasin. **Dans un rayon de 200 km. Détails en magasin. *Termes et conditions de la vente pour le programme de fi nancement « Paiements mensuels égaux, sans intérêt » : achat minimum requis de 799 $ avant taxes pour les matelas sauf items sélectionnés. Sous réserve de l’approbation de la Fédération des caisses Desjardins du Québec ( « la Fédération » ). Tous les taux d'intérêt annuels indiqués sont sujets à changement. L’offre « Paiement reporté, aucun paiement ni intérêt avant… » permet de rembourser, par l’entremise d’une carte de crédit émise par la Fédération ( « la carte » ), un achat à paiement reporté qui est sans intérêts pendant la période déterminée lors de l’achat. Si cet achat est non payé en entier à échéance, un taux d’intérêt annuel d’au plus 21,9 % s’y applique et celui-ci est converti au mode de remboursement d’un achat par versements égaux et consécutifs exigible en 12 mensualités égales si le solde converti est inférieur à 1 000 $, en 24 mensualités égales si le solde converti est égal ou supérieur à 1 000 $ et inférieur à 3 000 $, et en 36 mensualités égales si le solde converti est égal ou supérieur à 3 000 $. COÛT ANNUEL COÛT POUR UN CYCLE DE FACTURATION DE 30 JOURS TAUX D’INTÉRÊT ANNUEL EXEMPLES DE FRAIS DE CRÉDIT SOLDE MOYEN QUOTIDIEN 100 $ 100 $ Achat courant 19,90 % 1,64 $ 19,90 $ Achat par versements égaux 19,90 % 1,64 $ 19,90 $ Achat à paiement reporté 21,90 % 1,80 $ 21,90 $ Taux d’intérêt annuel de la carte d’au plus 19,9 %. Le délai de grâce de la carte est de 21 jours sans intérêts, à partir de la mise à la poste du relevé mensuel ou de sa mise en disponibilité en format électronique, pour acquitter le solde total du relevé sans être obligé de payer des frais de crédit, sauf sur les avances d’argent et les chèques. Paiement minimum de la carte constitué de 5 % du total : du solde indiqué sur le relevé de la période précédente, des frais de crédit applicables aux achats et mensualités impayés à l’échéance de cette période, des achats courants, avances d’argent et chèques de la période visée par le relevé et des frais de crédit sur les avances d’argent et les chèques; auquel s’ajoutent : la ou les mensualités de la période visée par le relevé, le montant des achats à paiement reporté exigible à la date du relevé, tout montant en souffrance et toute autre somme prévue par le contrat de la carte. Il n’y a aucuns frais d’adhésion/renouvellement qui s’appliquent selon la carte demandée ou utilisée pour procéder à l’achat. Détails en magasin. RESSORTS ENSACHÉS occu pe u ne plu s grande pa rtdu m arché . «O n est une petite com pa gn ie et au Qué - bec,ily a beaucoup de restriction s su r les plans de la fabrica tion ,de la ven te etde l’in s - ta llation .C’est plus difficile de ga gn er des pa rts de m a rché , mais c’est l’objectif», ajou te-t-elle. DES PRODUITS QUISE DISTINGUENT Com posé e d’u ne vingtaine d’em ployé s, En tra-Matic mise su rdes produ its de qu a lité qu ibé n é ficien td’u ne bonne crédibilité da n s le milieu ,aux dires de Mme Cron ier.Son sys - tè m e a u toporta n t su r «bering» lin éaire et l’étanchéité de ses portes – u n pré requ is da n s le m ilieu hospita lier notamment – lui perm etten tde se distin guer. «La techn ologie é volue beaucoup,en tre autres pou rla dé tection de m ouvements et de présence.Nou s avons des sa lles pou rtes - ter de n ou velles com posa n tes. Nou s som - 90 jours d’essai † MOUSSE SOUTIEN CENTRAL SOUTIEN DE INFUSÉE DE GEL AVEC TECHNOLOGIE CONTOUR POSTUREPEDIC MC SOLIDEDGE® Matelas et sommier JATOBA Sommier rigide de 9 po Sommier rigide de 5 po aussi disponible Livraison gratuite Payez jusqu'à JUSQU’À CE DIMANCHE 17 H versements sans intérêt * sur les matelas Marques et modèles sélectionnés • 1 place. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 13,98 $*/mois ou 699 $ • Grand lit. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .17,98 $*/mois ou 899 $ • Très grand lit. . . . . . . . . . . . . . . 25,98 $*/mois ou 1299 $ mes tou jou rs en dé veloppem en t.Nou s dé - veloppon s d’ailleu rs une “tête” pou ru ne en - treprise qu ifaitdes réfrigé rateu rs etdes con - gé lateu rs.C’est u n bon systè m e.Ce n ’était pa s n otre spé cialité , mais n ou s a llon s pou - voir dé velopper ce créneau»,mentionne la prin cipa le in téressé e. QUATRE TY PES DE PORTES Présentem en t,qu a tre types de portes son t fabriqu é s pa rl’équipe d’En tra-Matic :les portes bipa rtites,les portes ICU,les portes té le - scopiqu es etles portes «a llgla ss» (en verre). «Les “a llgla ss” son t de cla sse su pé rieu re cô té “look ”,dé crit Mme Cron ier.O n peu t en voirà la Ca isse Desjardin s de Terrebonne,su r le bou leva rd des Seign eu rs.Nou s retrou von s nos portes da n s plusieu rs région s,don t à Montréal,à l’Hô telDelta,ou en core à La va l,à la Cité-de-la-Sa n té.» Pou rpou voiren fou rn irà en core plu s d’en - droits, l’en treprise de M a scou che occu pera un nouveau loca l à l’autom n e.C’est da n s cette optiqu e qu e le n om bre d’em ployé s a été revu à la ha u sse récemment.«Comme on veu t a u gm en ter la produ ction ,on va a u ssi en voyer des pièces qu’on fabriqu a it n ou s- mêmes da n s u ne en treprise d’u sinage»,con - clutla directrice,qu ivoitson dé sirde ga gn er des pa rts de m a rcher être com blé dans un avenirra pproché . Entra-Matic est un manufacturier de portes coulissantes automatisées. L’entreprise de Mascouche en produit de 15 à 20 par semaine pour des hôpitaux, des centres commerciaux, des épiceries… (Photo : Pénélope Clermont) ATTENTION ! Cette promotion débute demain ! HEURES D’OUVERTURE : MERCREDI 10 h à 18 h PROFITEZ D’UN CONGÉ DE TAXES ! 98 $* 15/50 mois 799 + NOUS PAYONS LES †† 2 TAXES dans tous nos départements. Valable sur les meubles, accessoires de décoration, matelas, appareils électroniques et ensembles de gros électroménagers de cuisine Marques et modèles sélectionnés $ L’ensemble 2 places MOUSSE MÉMOIRE INFUSÉE DE GEL braultetmartineau.com 90 jours d’essai † RESSORTS ENSACHÉS Matelas et sommier JATOBA Matelas et sommier ENERGIE FIT Ressorts ensachés/Contour de mousse/Mousse Sommier rigide de 9 poinfusée de gel/Sommier rigide de 9 po Sommier rigide de 5,5 Sommier po aussi rigide disponible de 5 po aussi disponible Livraison gratuite Livraison gratuite Service de livraison flexible et gratuit** Plage horaire de 4 heures + MASCOUCHE 450 474-8531 • 210, MONTÉE MASSON (BÂTISSE C), MASCOUCHE J7K 3B5 PASSEZ VOIR NOS EXPERTS- CONSEILS DU SOMMEIL 98 $* 17/50 mois 899 • 1 place. . . . . . . . . 14,98 $*/mois ou 749 $ • Grand lit. . . . . . . . 19,98 $*/mois ou 999 $ • Très grand lit. . . 26,98 $*/mois ou 1349 $ • JEUDI ET VENDREDI 10 h à 21 h • SAMEDI 9 h à 17 h • DIMANCHE 10 h à 17 h • LUNDI FERMÉ (FÊTE DU TRAVAIL) • MARDI 10 h à 18 h LATEX PÉRIMÈTRE DE MOUSSE $ L’ensemble 2 places Plan BM † Garantie confort de 90 jours † Desjardins partenaire officiel de Brault & Martineau Paiement Direct www.letra itd union .com - Le mercredi30 août2017 - 5

  • Add to bookmarks Add to subscriptions Share
    Page 6

    CH IFFRES ET AUTRE S CURIOSITÉ S FESTIVAL DE PE IN TURE À MASCOUCH E Par Gilles Fontaine Hauts en cou leu r eten chiffres Cette année, le Festival de peinture à Mascouche accueillera l’artiste invité Sylvain Coulombe. (Photo : archives) 6 - Le mercredi30 août2017 - www.letra itd union .com >7298175 www.antirouille.com Pou r une 29 e année,Mascouche etle parc du Gra n d -Cotea u s’ou vren taux artis - tes du 1 er au 3 sep tem b re lors du Festiva lde peinture à Mascouche.L’artiste in vité ser a Sylva in Cou lom b e. En con sidé rant que depuis 8 ans,le festiva laccueille en viron 90 artistes a n n u elle - ment,m ais qu e lors des 21 prem ières édition s, 15 0 artistes étaien t présentés, on estim e qu e plu s de 15 4 80 œuvres on tété exposé es à l’occa sion du festiva l. À cela,ilfaut ajou terles exposition s en solo d’artistes prestigieu x (29) et de collec - tion s im portantes,lesqu elles on tra ssem blé plu s de 725 tablea u x de maîtres. Depu is 15 ans, 884 artistes on tposé leu rca n dida tu re da n s la ca tégorie des artistes de la relève etsem i-professionnels.Ils proven a ien tde 220 municipa lités du Québec. Quant aux professionnels,ils son t 354 à avoirdé posé leu rdossierpou rexposerle fru itde leu rtalen t.Ils ven a ien t de 172municipa lités qu é bé coises. Au-delà de 200 artistes mineurs on t égalem en t exposé leu rs œuvres au festiva l,des jeu n es majoritairem en tde la MRC Les Moulin s. Pa s moins de 522 en treprises on t offert au festiva lleu rsou tien fin ancierou en servi- ces.Le record de lon gé vité comme pa rten a ires revien tà la Ca isse Desjardin s Le Manoir,qu iy estdepu is le dé bu t,etau restaurantAu Pou letNou veau . Outre les a ppu is fin anciers eten services,plu s de 4 00 person n es différen tes on tagià titre de bé n é voles pou rle festiva l. Le festiva lse veu t a u ssile meilleu rmoyen pou ren seign eraux plu s jeu n es.Au prin tem ps 2017,une 1 411 e in scription à l’u n des cou rs offerts pa rle festiva létaitreçu e. 5 $ est le coû t d’en trée pou rvoirde magnifiqu es œuvres au Festiva lde pein ture à Mas - cou che (gratuit pou ren fant de moins de 16 ans). 2 $ représenten t le rabais qu e les visi- teu rs auron t s’ils com binent une visite du festiva lavec une visite au Ja rdin M oore de Mas - cou che.

  • Add to bookmarks Add to subscriptions Share
    Page 7

    S .COM .COM .COM .COM .COM 1-855-711-2524 .COM www.letra itd union .com - Le mercredi30 août2017 - 7

  • Add to bookmarks Add to subscriptions Share
    Page 8

    PAR ICI PRIX EN VIGUEUR DU JEUDI 31 AOÛT AU MERCREDI 6 SEPTEMBRE 2017 8 - Le mercredi30 août2017 - www.letra itd union .com Qualité. Fraîcheur. Prix compétitifs. ICI, ON PEUT PARLER AU BOUCHER GROSSES SAUCISSES DE PORC MAISON 1 49$ /100 g HOTDOG HYGRADE RÉGULIÈRE OU BBQ 2 99$ /ch 450 g FILET DE TURBOT DE LA GASPÉSIE 2 19$ /100 g 21 90$ kg PÂTÉ AU POULET MAISON 7 99$ /ch 600 g 1 SAUCISSE GRATUITE À L’ACHAT DE 6 NOUS SERONS FERMÉS LUNDI 4 SEPTEMBRE 2017 POUR LA FÊTE DU TRAVAIL 2 pour 7 $ FROMAGE SAPUTO TRANCHÉ AU CHOIX 160 g à 180g BOISSON DE SOYA NATURA AU CHOIX 6 3 99$ PRINCEVILLE 16 g 4 99$ 2 pour 5 $ FROMAGE À LA CRÈME À TARTINER OKA SAINT PAULIN AU CHOIX 10 g 100 g 2 pour 3 $ FROMAGE TORTILLON JAMBON ST-GUILLAUME BLANC RÉGULIER OU BBQ 100 g 180 g 0 g 3 pour 6 $ 2 pour 4 50$ 1 98$ PÂTES GAROFALO AU CHOIX *SAUF SPÉCIALITÉS* 00 g

  • Add to bookmarks Add to subscriptions Share
    Page 9

    49 ¢ BANANES COSTA-RICA 108 g 3 99$ POMMES PAULA RED P Québec CITRON ! 99 ¢ CÉLERI g P Québec 8 pour 3 99$ PRIX EN VIGUEUR DU JEUDI 31 AOÛT AU MERCREDI 6 SEPTEMBRE 2017 79 ¢ 2 pour 99 ¢ ORANGES AFRIQUE DU SUD g 88 LAITUE ROMAINE 2 pour 4 $ 79 ¢ 99 ¢ MELONS D’EAU JAUNES g 1 P Québec g PIMENTS VERTS 1 g P Québec P Québec DU JARDIN 3 99$ NECTARINES ONTARIO 99 ¢ CONCOMBRES 99 ¢ P Québec POIRES BARTLETT É.U. 18 g g 100110 MASCOUCHE 790, Montée Masson Tél. 450 474-2911 HEURES D’OUVERTURE 8 à 1 CAROTTES NANTAISES 18 g 8h à 18 h Boul. Mascouche Montée Masson Avenue Bourque Chemin Ste Marie P Québec AUBERGINES 18 g CITRONQUECESTBON.COM Fier partenaire SUIVEZ-NOUS SUR P Québec www.letra itd union .com - Le mercredi30 août2017 - 9

  • Add to bookmarks Add to subscriptions Share
    Page 10

    MAÏTH Ë LEMELIN QUE SO N T-IL S D EVENUS ? De Terrebonne à Nuremberg Bea u cou p de choses on tcha n gé en peu de tem p s dans la vie de Maïthë Lemelin .La com é d ienne de Terrebonne a tou t abandonné en 2014 pour rejoin dre son amoureux,qu iévolue comme hockeyeu r profession - nelen Allem a gn e.Déjà mère d’un ga rçon de deux ans,elle donnera nais - sa n ce au deuxième en fantdu cou p le d’une jou rn é e à l’autre. J ea n -Marc Gilb ert media@ larevu e.qc.ca Quand elle a ren con tré Philippe Du pu is à l’é té 2014,elle sa va it qu ’ildeva it retou rn er en A llemagne à la fin du mois de juillet en vu e de la procha in e sa ison de hock ey.Pu is - qu ’u ne relation à dista n ce n ’aurait pu fon c - tionner,elle a don c su ivison in stin cteta dé - cidé d’allerle rejoin dre,même sicette dé cision im pliqu a it de devoirm ettre sa ca rrière de com é dienne en veilleu se,sa n s trop sa voir ce qu il’atten da it de l’autre cô té de l’A tlantiqu e. «Je n’avais aucune attache a ssez forte pou r me reten ir de le su ivre,d’aller simplem en t voirce qu e ça me ferait en deda n s,de lu ite - nirla main da n s son qu otidien bien à lu iqu i m’était 100 % inconnu»,expliqu e la jeu n e femme. Un e sem ain e a prè s son a rrivé e à Ha m - bou rg,elle reportaitson volde retou rà la fin du m ois d’avril,après la sa ison de hock ey. «J’étais ?ga m e?.Oui,ça m e ten ta it.Nou s étion s amoureu x et su rtou t là l’u n pou rl’au - tre»,raconte Mme Lem elin . GRO SSESSE SURPRISE Quelqu es m ois plus tard, elle a ppren d qu ’elle est en ceinte.Un e grossesse non pré - DENTUROLOGISTE JACQUES CHABOT D.D. Dans l’une de ses chroniques «Les carnets de Maïthë», l’adolescente avait amené le lecteur dans les coulisses d’une séance photo. (Photo : archives) Maïthë Lemelin et Philippe Dupuis attendent la naissance de leur deuxième fils d’une journée à l’autre. (Photo : courtoisie) 10 - Le mercredi30 août2017 - www.letra itd union .com Nos services : Mélina Alain d.d. • Fabrication de prothèses dentaires sur implants • Nouvelles prothèses de qualité supérieure • Fabrication de prothèses complètes et partielles • Réparation de prothèses en 1 heure • Ajustement de prothèses dentaires trop grandes • Examen de vos gencives et de vos prothèses • Appareil anti-ronflement • Base molle Estimation gratuite 450 474-4770 www.denturologistechabot.ca Jacques Chabot d.d. Horaire prolongé Depuis 35 ans Édifice Doyle 784, montée Masson, Mascouche vu e,mais su rtou tu ne «bébé-belle-su rprise», comme elle le ditsibien . Après l’achat d’une maison à Terrebonne en m a i,Maïthë Lem elin et Philippe Du pu is se son t mariés en ju illet 2015 et qu a tre jou rs plu s tard,elle donnait n a issa n ce à W illiam, leu r prem ier fils. «Vivre les choses inten sé - ment,c’est pa s m alnotre profil,ça »,lance-telle. Depu is ce tem ps, la famille pa sse n eu f mois pa rannée en Allem a gn e,ettrois mois à Terrebonne.«O n n’estjamais tristes de pa rtir, pa rce qu ’on pa rten sem ble,mais a u ssipa rce qu ’on pa rta ge le même sentiment d’avoir très hâ te de reven ir.Je nous trou ve cha n ceu x de sa voirfaire en sorte d’être bien pa rtou t», dit M m e Lem elin ,qu iha bite m a intenant à Nu rem berg,pu isqu e son époux s’align e dé - sorm a is avec le Thom a s Sa bo Ice Tigers,une autre é qu ipe de la ligu e de hock ey profes - sionneld’A llem a gn e. PASSION POUR L’ÉCRITURE Sielle n ’a plus l’occa sion de se retrou ver su r les platea u x de tou rn a ge a vec sa n ou - velle réalité de maman à plein tem ps,elle trou ve le moyen de con sa crerbea u cou p de tem ps à une autre de ses pa ssion s,l’écritu re. «A vec les a n n é es,mon envie d’écrire m ’ha - bite qu a siau com plet.Sa n s sa voirpou rqu oi, c’est l’écritu re qu i me stabilise. C’est pou r moiun retou r aux sources,à mes histoires qu ison t tou jou rs m a réalité qu e j’aime dé - cortiqu er»,dit celle qu ia dé jà sign é u ne ru - briqu e in titu lé e «Les ca rn ets de M a ïthë» da n s le jou rn alLa Revu e. Avec les réseaux sociaux,elle peu tm ainte - nantjoin dre un pu blic en core plu s large,qu i peu tse reconnaître da n s ses histoires qu ’elle pu blie fréquemment surFa cebook .Elle est a u ssitrès active su r In sta gram,où elle pa r- tage des photos de son qu otidien . LA FAM ILLE S’AGRANDIT En ayantdeu x m aison s très éloign é es l’u ne de l’autre,la famille essa ie de voya gerle plu s légerpossible,ce qu idem a n dera bea u cou p d’orga n isa tion a vec la naissa n ce d’un deu xième ga rçon .Ils n’on tpa s l’in ten tion de cha n gerde train de vie pou rautant,m algré tou t ce qu e ça im pliqu e.«Transporte le sa c à cou ches,les deu x ba ga ges à main,pou sse la pou ssette vide da n s laquelle ton plu s vieu x devraitêtre a ssis pa rce qu e tu ne vou lais pa s cou rir a prè s luiet pa rce qu e tu a s le plus jeune dans le dos,da n s le porte-bé bé ,qu i est dû pou r sa bou teille .O n dira tou jou rs, les traits un peu tirés,qu e ça crée de bea u x sou ven irs.Et c’est vrai»,con clut Maïthë Le - melin .

Page 1 of 3

Please wait