Topics
Publishers
Add to bookmarks Add to subscriptions Share
PUBLICATIONS LA REVUE
Newspapers | Community / News / Newspaper / Periodicals / Advertisement / Advertiser 2017-05-09 21:02:17
Page 1 of 4
  • Add to bookmarks Add to subscriptions Share
    Page 1

    PERSONNES ASSISTÉES SOCIALES UN E SE M AIN E POUR LA DIGNITÉ PAGE S 3 ET 4 L E M E RCRE D I 10 M AI 201 7 Volu m e 41 No 4 - 50 000 exem plaires Agence immobilière 450 471-5503 ORTHODONTISTE Dr Nathalie BEAULNE 1423, chemin Gascon Terrebonne Bureau #200 450 964-7072 www.orthodontisteterrebonne.ca ✃✃ S alle de montre , comptoir pièces OUVERT LE SAMEDI 3318, rue Jacob Jordan, Terrebonne Qc Canada J6X 4J6 Tél: 450968-1000 www.cloturesfrontenac.com Maille • Lattes • Aluminium • Cèdre • Verre trempé • PVC ✃ ON PAYE LES TAXES SUR LES LATTES PAYEZ et EMPORTEZ Sur présentation de ce coupon TPS TPQ ✃

  • Add to bookmarks Add to subscriptions Share
    Page 2

    D www.troisdiamantschrysler.com Une seule adresse 3035, chemin Gascon Mascouche 1-855-781-7944 Direction La Plaine A N S N o 1 On S’ÉLÈVE pour mieux vous servir! L A N U A I È D E R 41 595 $* ou LOCATION 0 % 50 mois 399 $* / mois 18 000 km/année - 4 131 $ comptant 0,16$ du kilomètre supplémentaire Taxes en sus 2017 JEEP GRAND CHEROKEE LAREDO 27 922 $* ou LOCATION 159 $* à 3 99 % 60 mois Bi-mensuel 18 000 km/année - 2 851 $ comptant 0,16$ du kilomètre supplémentaire Taxes en sus 2017 Jeep Cherokee Sport 4x2 2 - Le mercredi10 mai2017 - www.letra itd union .com 20 % sur le prix de détail suggéré 18 000 km/année - 3 387 $* comptant 0,16$ du kilomètre supplémentaire + le boss paye l’équivalent Taxes en sus des taxes! Sur les modèles FIAT 2017 CHRYSLER PACIFICA LX de rabais 2015 sélectionnés en inventaire *Le taux peut varier selon le modèle. Financement disponible sur approbation de crédit. Taxes et imm atriculation en sus sur tous les prix. Photos à titre indicatif seulement. Certaines conditions s’appliquent ; voyez votre concessionnaire pour les détails complets sur toutes les offres + Véhicules sélectionnés et en inventaire, non disponibles au 0%. Dépôt de sécurité requ is. Nos promotions Démonstrateur À prix imbattable! 22 625 $* ou LOCATION 119 $* à 0 % 38 mois Bi-mensuel 18 000km/année 1 273 $ comptant 0,16$ du kilomètre supplémentaire Taxes en sus 2017 DODGE GRAND CARAVAN SE 35 995 $* ou LOCATION 349 $* à 0 % 50 mois 22 052 $* ou LOCATION 139 $* à 0 % 38 mois Bi-mensuel 18 000 km/année - 2 490 $ comptant 0,16$ du kilomètre supplémentaire Taxes en sus 2017 DODGE JOURNEY SE MÉGA LIQUIDATION FIAT EN INVENTAIRE VOUS REBÂTISSEZ VOTRE HISTORIQUE DE CRÉDIT ? TAUX NON PRÉFÉRENTIELS À PARTIR DE SEULEMENT 4,99 % SUR APPROBATION DE CRÉDIT ON S’ÉLÈVE POUR MIEUX VOUS SERVIR!

  • Add to bookmarks Add to subscriptions Share
    Page 3

    D O SSIE R D E LA SE M AIN E Envers etcon tre… les préjugés «Tu peux jaser avec qu elqu ’u n tou te une soiré e,etqu a n d ilte de - mande ce qu e tu fais dans la vie etqu e tu ré p on d s qu e tu es a ssis - tée sociale,ilvire de bord.Tu perds ta cr é d ibilité,tu devien s in inté - r essa n te.Pa s tou jou rs,mais c’esta rrivé sou ven t»,témoign e Christin e Marcoux,de l’Action populaire des Moulin s.Voilà d’où vien tl’impor - tance de la Semaine de la dign ité des personnes a ssistées sociales. P énélop e Cler m on t jou rn aliste@ larevu e.qc.ca Depu is lundi,se tien t pa rtou t a u Q u é bec cette sem a ine favorisa n t la dign ité des person n es a ssisté es sociales.Su rle territoire lo - ca l,l’A ction Popu laire des Moulin s se mobilise pou r m ettre en lumière la contribu tion de ces person n es qu i viven t de l’exclusion su r le marché de l’em ploi.Et sil’on se qu es - tionne à sa voirs’ilest tou jou rs pertin ent de lu tterpou rcette ca u se,les in terven a n ts affirmentsa n s hé sitation :«Plus qu e jamais!» «Su rtou t lorsqu ’on a borde la question de la dign ité , mentionne Vincent Drolet- Marcou x, sta giaire en techn iqu e de travail socialà l’A ction Popu laire des M ou lin s.Le Québec est un en droit où les droits son t re - connus,mais ilreste des grou pes plu s vu lné - rables,don t fon t pa rtie les person n es a ssis - tées sociales.» La Sem a ine de la dign ité cible pa rticu lière - mentle marché de l’em ploi,u n secteu roù la reconnaissa n ce est plu s difficile.«La dign ité pa sse pa rle travail.C’est la prem ière qu es - tion qu e l’on pose aux gen s qu e l’on ren con - tre.On met su r un piédestalla perform a n ce et la ré u ssite professionnelle», ajou te M . Drolet-Marcou x. «M a is ê tre dign e n ’a pas ra pport a vec le fait qu e tu a s u n travailou non»,nuance Christine Marcou x qu i,con trairem en t à lors - qu ’elle était plu s jeu n e,n’hé site plu s à affirmer qu’elle est sa n s em ploi lorsqu ’on lu i pose la question .«A va n t, j’avais hon te. Je sen ta is qu e je deva is m e justifier,m ais plus mainten a n t.J’aifait u n e thé rapie!»,lance-telle en riant.Cela dit, la situ a tion est loin d’être drôle. MYTHES VERSUS RÉALITÉS Selon l’A ction Popu laire des M ou lin s,les assisté s sociaux fon t face à plusieu rs préju - gé s.«O n ne veu t pa s travailler,on aime vivre de l’aide sociale,on n ’est pa s in telligen t,on est pa resseu x, on est ju ste des fraudeurs», cite en exem ple Mme Marcou x. Or,la réalité est tou te a u tre. Un bé n é ficiaire de l’aide sociale sa n s con trainte tem - AU-DELÀ DES PRÉJUGÉS,VOICIDES FAITS* - Le seu ilde la pa u vreté est établià moins de 17 011 $/a n ,ce qu itou che 842 000 person n es au Québec. - Pa rm ices person n es :38 % on t des reven u s de travail,35 % son t retraité s,15 % on t une con trainte recon n u e à l’em ploiet seu lem en t 8 % des person n es en situ a tion de pa u vreté tou chen tl’aide sociale etn’on tpa s de con trainte recon n u e à l’em ploi. - Les prin cipa u x obsta cles ren con trés :m anque d’em ploi,m anque de qu a lifica tion ou d’expé rien ce,discrim ination à l’em ba u che,con dition de travailin stable,situ ation personnelle (sa n té,dé cou ra gem en t,etc.). *Sou rce :Dépliantde l’A ction popu laire des Moulin s, don tles données proviennent du Ministère de l’Em ploietde la Solida rité sociale,2013. Sans emploi, les personnes assistées sociales sentent souvent qu’elles manquent de crédibilité aux yeux de la société, d’autant plus que les préjugés à leur égard sont nombreux. poraire à l’em ploireçoit628 $ pa rm ois.Avec con trainte tem poraire,on pa rle de 761 $.Du cô té du programme de solida rité sociale, pou rles person n es avec des con traintes permanentes à l’em ploi,u n adulte reçoit 954 $ pa rm ois.Com bien son t les loyers,dé jà? Et l’épicerie? «O n ne vitpa s de l’aide sociale.On su rvit!»,dé clare la Terrebonnienn. Con trairem en t à la croya n ce popu laire,il n’estpa s facile de se «sortir» de l’aide sociale. «O n respon sa bilise bea u cou p la personne a ssisté e sociale,mais ily a plus de facteu rs qu ’on pen se.C’est bea u cou p plu s com plexe qu e cela.[…]Les em plois dispon ibles son t sou ven t précaires,les horaires son t pa rtiels et les con dition s de travailson t a ffreu ses», regrette M .Drolet-Marcou x. Travailler 15 heu res pa r sem a ine au salaire m inimum ne cha n ge pa s u ne vie. «Q u a n taux fraudes ra pportées su rla place pu bliqu e,elles ne constitu en t qu e 2 à 3 % des ca s,soit la même proportion qu e da n s les a u tres orga n ism es pu blics qu i versen t des fon ds.Est-ce qu e ça va u t la pein e de gé - néraliser?»,qu estionne-t-il. NOM BREUSES ACTIVITÉS POUR LA DIGNITÉ Ce son t tou s ces a spects qu e la Semaine de la dign ité des person n es a ssisté es socia - les ten d à dé m ystifier auprès de la popu la - tion .Dan s la MRC,l’A ction Popu laire a n o - ta m m en t distribu é des dé pliants au term i- nus Terrebonne.Un e lectu re de poè m es et de textes su rla réalité des a ssisté s sociaux a eu lieu mardi.Un e manifestation su rle règle - ment à venir de la loi70 est a u ssipré vu e mercredi,alors qu e jeu di,on diffu sera la pro - jection des film s «30 secon des pou rcha n ger le m on de» et «Procha in es sorties :ba rrées». En fin ,ce ven dredi,u ne marche da n s le Vieu x- Terrebonne est orga n isé e pou rclore la pro - grammation . «A rrê ter les pré jugés règlerait dé jà une pa rtie du problème»,in diqu e Mme Marcou x lorsqu ’on lu idem a n de ce qu ’elle a tten d de cette sem a ine d’activité s. «Seu le u n e personne qu ia été bé n é ficiaire de l’aide sociale peu t com pren dre la pression qu ’on a su rles épaules»,con clut-elle. BIENVENUE À TOUS ! LES JOURNÉES RETOUR À LA TERRE DE COMPOST STE-ANNE SERONT DE RETOUR QUAND : Samedis 13 et 20 mai 2017 HEURE : 7 h à 15 h ENDROIT : Intersection de la Montée Gibson et la Montée Gagnon, Sainte-Anne-des-Plaines Nous vous invitons à vous procurer notre excellent compost au prix de : 4 $ le sac de 15kg - 6 sacs pour 20 $ 50 $ la verge cube (remorque automobile) www.letra itd union .com - Le mercredi10 mai2017 - 3

  • Add to bookmarks Add to subscriptions Share
    Page 4

    Christin e Marcoux, une dign e a ssistée sociale Christin e Marcoux est tra va illante,mais en ra ison de limitation s physiqu es,elle ne peutpas tra va iller.Elle estdonc bénéficiaire du programme d’aide de solid arité sociale.Est-ce qu e cela en faitu ne personne moins in té r essa n te? Moins dign e? Mme Marcoux estpour - tantbénévole pour l’Action populaire des Moulin s.Elle s’impliqu e dans sa communauté eta un ré elimpactdans son milieu . D O SSIE R D E LA SE M AIN E 4 - Le mercredi10 mai2017 - www.letra itd union .com La Terrebonnienne aurait plu sieu rs raison s de se plaindre de sa con dition , mais elle n’est pa s u n e «plaign a rde» da n s la vie,ditelle.«Ça en faitle pa rfaitexem ple d’u ne personne dign e», ajou te Vincent Drolet-Marcou x,sta giaire en techn iqu e de travailsocial à l’A ction popu laire des Moulin s. «J’aiga gn é m on argen t dè s l’âge de 9 ans, en ga rda n tdes en fants,raconte-t-elle.En se - con da ire 5,j’aitravaillé chez Rossy. Je tra - va illais tou jou rs debou t. C’est là que mon dos a commencé à s’égrainer.Je su is tom bé e su rle chô m a ge.» À 20 a n s,elle a é té diagnostiqu é e d’u ne maladie des os.Sept ans plu s tô t,elle avait su biune opé ration pou ru ne dou ble scoliose qu in ’a pa s ré u ssi.«Je su is a u ssiagoraphobe. J’aipeu rdes fou les,etça vien tavec une peu r de tou tce qu iestnouveau»,spé cifie-t-elle. Nouveau téléphone 450␣964-4444 P énélop e Cler m on t jou rn aliste@ larevu e.qc.ca AVIS PUBLIC Avis est par les présentes donné que le conseil de la MRC Les Moulins, lors d’une séance ordinaire tenue à Terrebonne 11 avril 2017, a adopté le règlement n° 143 intitulé « Règlement concernant les règles de fonctionnement du transport adapté de la MRC Les Moulins et remplaçant le règlement #131 de la MRC les Moulins.» Les personnes intéressées à consulter ce règlement peuvent s’adresser au bureau des greffiers des villes de Mascouche et Terrebonne ou au bureau de la MRC Les Moulins situé au 710, boulevard des Seigneurs, Terrebonne. Le présent règlement entre en vigueur conformément à la Loi. Donné à Terrebonne, Québec ce 10 mai 2017 Daniel Pilon Directeur général et Secrétaire-trésorier Nouveau courriel général letraitdunion@larevue.qc.ca 231, rue Sainte-Marie Terrebonne (Québec) J6W 3E4 Petites annonces 1 866 637-5236 www.letraitdunion.com facebook.com/letraitdunion PORTRAIT DE VIE Chaque mois, comme elle est inapte à l’em ploide façon perm anente,elle reçoitdu gou vern em en t 954 $ pa r le biais du pro - gramme d’aide de solida rité sociale. Au - jou rd’hu i,elle demeure da n s u n HLM à Terre - bonne,mais lorsqu e sa fille était plu s jeu n e, ils étaien tda n s u n 3 1/2 à Montréal.Elle dormait da n s le sa lon ,alors qu e sa fille,Audrey, avaitla cha m bre. «À en ten dre les a u tres,ça n ’avait pa s de bon sen s,je viva is da n s u n ta u dis.Mais c’est ce qu im e perm etta it de vivre.Ça n e me dé - rangeait pa s.Je pou va is m a n ger et m a fille [avaitu ne vie comme les autres en fants]»,re - late la mère de famille qu iest heu reu se d’a - voirpu offrirdes con dition s de ré u ssite à Au - drey. «Elle est a llée à Armand-Corbeil,da n s le programme intern a tion a l.A u lieu de faire trois versem en ts,j’en a ifait dou ze! J’aimais l’école.J’étais sû re qu e m a fille allaitré u ssir», exprim e-t-elle avec le sou rire.Audrey réalise aujou rd’hu iu ne techn iqu e en soins préhos - pitaliers. UNE PRESSION SO CIALE DANS LES MOULINS Mme Marcou x se con sidè re comme une personne dign e.Bien sû r,la réalité des autres est pa rfois en dé ca lage avec sa réalité d’as - sisté e sociale, pa rticu lièrem en t da n s Les Moulin s,comme l’illu stre M . Drolet-Mar - cou x :«La MRC est recon n u e comme une ré - gion “riche”.Ily a don c u ne pression su pplé - mentaire à la pauvreté .Le cellu laire intelligen t et la grosse té lé deviennent la norme. Les nouveaux qu a rtiers regorgen tde grosses maison s.» «Toi,tu restes da n s ton a ppa rtem en t et tu rêves,lance Mme Marcou x.Je n e peu x pa s pa rlerdes rénovation s qu e j’aifaites ou des nouveaux meubles qu e j’aiachetés.Je m’arrange avec ce qu im ’a été donné.Ça n e me dé range pas vraiment,mais il me semble qu e j’aurais le droitde pou voirm e pa yeru ne cou pe de cheveu x.» U n «extra» quidevien t difficile lorsqu ’on est une personne a ssisté e sociale. PUBLIÉ PAR 231, rue Sainte-Marie Terrebonne (Québec) J6W 3E4 PRÉSIDENT-DIRECTEUR GÉNÉRAL Gilles Bordonado FONDATEUR Pierre Vigneault RÉDACTRICE EN CHEF Véronick Talbot JOURNALISTES Mélanie Savage Pénélope Clermont Gilles Fontaine Jean-Marc Gilbert Karine Limoges PHOTOGRAPHE Armand Ohayon (G4 Média) 514 219-0269 DIRECTEUR DES VENTES Gilles Bordonado Christine Marcoux, membre du conseil d’administration de l’Action populaire des Moulins, et Vincent Drolet-Marcoux, stagiaire en technique de travail social. (Photo : Pénélope Clermont) VIVRE SO US LA MENACE La Terrebonnienne s’a ccom m ode bien de la vie qu ’elle mène.«Je n’en aipa s hon te.Ma maladie et [les difficu lté s] m’on t perm is de connaître l’orga n ism e l’A ction popu laire des Moulin s et de m e faire un réseau social»,dé - voile-t-elle. Cecidit,elle admet qu ’elle pou rrait l’avoir plu s facile pa rfois.Aux prises avec des dettes im portantes, elle a le sen timent de vivre sou s la m en a ce con sta n te. «Le gou vern e - ment ne nous lâche pa s.J’aireçu une lettre en novembre me disa n t qu e comme ma fille n’ha bite plu s avec moi,m on alloca tion allait être cou pé e,mais ce n ’est pa s vrai.Ma fille ha bite tou jou rs avec moi.Le gouvernement en voie ces lettres en m a sse pou rcou per,critiqu e-t-elle.Sije n’avais pa s vu cette lettre et qu e je n e l’avais pa s con testé e,on m ’aurait cou pé e.» CONSEILLERS PUBLICITAIRES Paul Laverdière Yves Chamberland Daniel Soucy Julie Gordian Jonathan Lessard Annie Perron Vivianne Morin Pierre St-Arneault Luc Laurin Charles Verdun DIRECTEUR DÉVELOPPEMENT Daniel Soucy Elle aborde pa railleu rs la réform e du pro - gramme d’aide sociale etla loi70 qu idevrait être a dopté e sou s peu . Le gouvernement sou ha ite en effet implanter un programme d’in tégration obliga toire à l’em ploidestin é à tou tn ouveau dem a n deu rd’aide sociale.Sila mesure sem ble positive,elle com porte des nuances con treven a n t à la Cha rte des droits et liberté s de la personne, selon M . Drolet-Marcou x. «Le problème réside da n s le fait qu e les personnes ne sont pas consulté es, affirm e-t-il.Siune personne ha bite à Montréal et qu ’ily a u n poste de libre da n s u n Tim Horton s à Trois-Rivières,elle devra s’y résou - dre,mais ce n’estpa s a cceptable.Elle devrait qu itterson réseau social,sa famille… » D’a ccord pou rle travail,m ais à qu elprix? Etla dign ité da n s tou tcela? RÉCEPTION / PETITES ANNONCES Carolle Cyr Jessica Berrry Émilie Bordonado COORDONNATRICES AUX VENTES Lise Bourdages Cinthia Audet-Davidson COMPTABILITÉ Lise Caron INFOGRAPHIE Compomax inc. IMPRESSION Transmag DISTRIBUTION Publi-Sac TIRAGE : 50 000 EXEMPLAIRES LE TRAIT D’UNION, journal hebdomadaire, est publié par LA REVUE de Terrebonne inc. 231, rue Ste-Mari e à Terrebonne, province de Québec (Code postal: J6W 3E4) et imprimé par l’imprimerie Transmag. Nos bureaux sont ouverts du lundi au vendredi de 8h30 à 17h. Dépôt légal à la Bibliothèque Nationale du Québec. Distribué gratuitement dans les municipalités de Terrebonne, Lachenaie, Mascouche, La Plaine et dans les dépôts de journaux de la région. Coût de l’abonnement (12 mois): Canada 200$, États-Unis 300$, Étranger 300$. Tous droits réservés. La reproduction des textes d’information et d’annonces publicitaires est inter dite à moins d’une autorisation écrite du directeur.

  • Add to bookmarks Add to subscriptions Share
    Page 5

    n pour faire nomie sur la ction de produits départements ! * 9 $ e re Payez jusqu’à Mobilier de cuisine Table de 90 x 150 cm (35,5 x 59 po) Livraison gratuite Laveuse de 4 pi³ C.E.I. Option D ep Water Wash/Agitateur à double action/Panier en porcelaine Barbecue de 40 0 BTU Surface totale de cui son de 6 4 po 2 /Système de cui son Flav-R- Wave ® en acier inoxydable 4 brûleurs tubulaires en acier inoxydable Livraison gratuite 59165_BMA_12_01.in d 1 Mobilier de salon inclinable Mobilier de salon motorisé au si disponible Voir prix en magasin Livraison gratuite • Causeuse inclinable .24,97 $*/mois ou 8 9 $ • Fauteuil inclinable . 16,64 $*/mois ou 5 9 $ 9 69 $* 27 /36 mois 349 75 $* /36 mois 999 Sécheuse de 7 pi³ 12 progra mes/4 réglages de température/Séchage automatique Livraison, rama sag et service gratuits Marques et modèle sélectio nés 13 $ MÉGA SOLDE MÉGA SOLDE L’ensemble $ 86 $* /36 mois 499 20 MÉGA SOLDE $ Comprend : 1 tabl et 4 chaises 81 $* /36 mois 749 Réfrigérateur de 18 pi³ Portes réversibles/2 bacs à fruits et légumes à humidité contrôlée/Bac à charcuterie Livraison, rama sag et service gratuits MÉGA SOLDE $ MOIS/ANNÉE EN À LA FIN DE VIGUEUR 09 / 05 09 / 05 MARIE-PIERRE CHAMPAGNE 90 jours Matelas et sommier GRANADA Mou s en gel C ol Twist/So mie rigide 9 po So mie rigide 5 po au si disponible Livraison gratuite Téléviseur inte ligent 4K de 5 po 4K/120 Hz/Wi-Fi Livraison gratuite d’e sai † Literie au si disponible Téléviseur de 40 po 1080p/CMR 60/Mode jeu Livraison gratuite www.braultetmartineau.com Marques et modèle sélectio nés 1 24 97$* /36 mois 899 27 13 08 $* /36 mois 399 75 $* /36 mois 999 86 $* /36 mois 499 MÉGA SOLDE $† † ÉcoFrais inclus Plan BM † Service de livraison flexibl et gratuit * Plage horaire de 4 heures *Détails complets en page 12 MÉGA SOLDE $ MÉGA SOLDE L’ensemble 2 places $† † ÉcoFrais inclus MÉGA SOLDE Sofa inclinable • Grand lit . 16,64 $*/mois ou 5 9 $ • Très grand lit .24,97 $*/mois ou 8 9 $ 40 po 5 po Paiement Direct Un e collision à ha u te vitesse faitd eux blessé s gra ves D eu x jeu n es adultes on tété griè vem en tblessé s dans une collision à haute vitesse en tre d eu x vé hicu les,le 3 mai,su r l’autorou - te 640 à Terrebonne. Les deux conducteurs, qui circulaient à haute vitesse, pourraient être accusés de conduite dangereuse. Selon la Sû reté du Q uébec,les deu x vé hicu les im pliqu é s da n s l’acciden tfilaien tà une vitesse su pé rieu re à la lim ite perm ise a va n t la collision su rven u e vers 23 h 30,en tre les sorties pou rle bou leva rd des En treprises et l’avenue Urba n ova .À la su ite de l’im pact,les voitu res on t effectu é des tonneaux surplu - sieu rs mètres. Quatre jeu n es de 18 et 19 ans,origin aires de Terrebon n e et qu ise connaissa ien t,pre - naien t place à bord des vé hicu les. Deu x d’en tre eu x,le con du cteu r d’u ne voitu re et une pa ssa gè re de l’autre on tété transportés à l’hô pitalpou rsoign erdes blessu res graves, qu in e m ettraien t tou tefois pa s leu rs vies en da n ger,selon les policiers. Des recon stitu tionnistes en scè n e d’acciden t a ppelés su rplace on t pa ssé une bonne pa rtie de la nuitpou rétudierla scè n e etten - ter de com pren dre la sé qu en ce des é vé n e - ments. ACCUSATIONS À VENIR? Les deu x jeu n es qu iétaien t au volant des vé hicu les impliqu é s pou rraien t faire face à des accusation s en matière de con du ite da n - gereu se.Iln’est tou tefois pa s qu estion de con du ite a vec les faculté s a ffaiblies da n s cette affaire. Q uant à savoirsiles deu x a u tom obilistes cou rsa ien t,les policiers n e son t pa s en m e - su re de le dé terminerpou rle moment.«Cela fait pa rtie des é léments quiseron t é tu diés pa rn os en qu ê teu rs»,répond la sergen te In - grid A sselin ,de la Sû reté du Q uébec.(JM G ) ERRATUM Correction : dans la circulaire Michaels débutant le 5 mai à la page 1, le prix courant sur le ruban adhésif décorateur Deco Pen de The Happy Planner est erroné. Le bon prix courant est de 9,99 $. Également à cette page, le prix courant sur le tapis de découpe Cricut est erroné. Le bon prix courant est de 15 $ à 45 $. Finalement, les dates pour le Camp de la créativité à la page 5 comportent une erreur. Les bonnes dates pour le Canada sont du 3 juillet au 18 août 2017. Nous sommes désolés pour tout désagrément que cela vous occasionnera. >7229523 Offres en vigueur du lundi 1 er mai au mercredi 10 mai 2017. Quantité limitée sur certains articles. Valable sur les produits en inventaire seulement. Ces offres ne peuvent être jumelées à aucune autre promotion. Détails en magasin. **Marques et modèles sélectionnés. Détails en magasin. † Voir conditions en magasin. ***Dans un rayon de 200 km. Détails en magasin. *Termes et conditions de la vente pour le programme de fi nancement « Paiements mensuels égaux, sans intérêt » : achat minimum requis de 799 $ avant taxes pour les matelas sauf items sélectionnés. Sous réserve de l’approbation de la Fédération des caisses Desjardins du Québec (« la Fédération »). Tous les taux d'intérêt annuels indiqués sont sujets à changement. L’offre « Paiement reporté, aucun paiement ni intérêt avant... » permet de rembourser, par l’entremise d’une carte de crédit émise par la Fédération (« la carte »), un achat à paiement reporté qui est sans intérêts pendant la période déterminée lors de l’achat. Si cet achat est non payé en entier à échéance, un taux d’intérêt annuel d’au plus 21,9 % s’y applique et celui-ci est converti au mode de remboursement d’un achat par versements égaux et consécutifs exigible en 12 mensualités égales si le solde converti est inférieur à 1 000 $, en 24 mensualités égales si le solde converti est égal ou supérieur à 1 000 $ et inférieur à 3 000 $, et en 36 mensualités égales si le solde converti est égal ou supérieur à 3 000 $. COÛT ANNUEL COÛT POUR UN CYCLE DE FACTURATION DE 30 JOURS TAUX D’INTÉRÊT ANNUEL EXEMPLES DE FRAIS DE CRÉDIT SOLDE MOYEN QUOTIDIEN 100 $ 100 $ Achat courant 19,90 % 1,64 $ 19,90 $ Achat par versements égaux 19,90 % 1,64 $ 19,90 $ Achat à paiement reporté 21,90 % 1,80 $ 21,90 $ Taux d’intérêt annuel de la carte d’au plus 19,9 %. Le délai de grâce de la carte est de 21 jours sans intérêts, à partir de la mise à la poste du relevé mensuel ou de sa mise en disponibilité en format électronique, pour acquitter le solde total du relevé sans être obligé de payer des frais de crédit, sauf sur les avances d’argent et les chèques. Paiement minimum de la carte constitué de 5 % du total : du solde indiqué sur le relevé de la période précédente, des frais de crédit applicables aux achats et mensualités impayés à l’échéance de cette période, des achats courants, avances d’argent et chèques de la période visée par le relevé et des frais de crédit sur les avances d’argent et les chèques; auquel s’ajoutent : la ou les mensualités de la période visée par le relevé, le montant des achats à paiement reporté exigible à la date du relevé, tout montant en souffrance et toute autre somme prévue par le contrat de la carte. Il n’y a aucuns frais d’adhésion/renouvellement qui s’appliquent selon la carte demandée ou utilisée pour procéder à l’achat. Détails en magasin. 90 jours d’essai † Literie aussi disponible Payez en 36 Matelas et sommier URBAIN Mousse haute densité/Sommier rigide de 9 po Sommier rigide de 5 po aussi disponible Livraison gratuite 08 $* 11/36 mois 399 versements sans intérêt * jusqu’en avril 2020 sur les matelas DU PRINTEMPS Profitez-en pour faire de mégaéconomies sur la plus grande sélection de produits dans tous nos départements ! ** Marques et modèles sélectionnés MÉGA SOLDE $ L’ensemble 2 places • 1 place 10,81 $*/mois ou 389 $ • Grand lit 13,86 $*/mois ou 499 $ braultetmartineau.com 90 jours d’essai † Literie aussi disponible LES PLUS GRANDES MARQUES DE MATELAS Matelas et sommier MANILLE Ressorts ensachés/Mousse latex infusée de gel bio Contour de mousse/Sommier rigide de 9 po Sommier rigide de 6 po aussi disponible Livraison gratuite Plan BM † Service de livraison flexible et gratuit*** Plage horaire de 4 heures 64 $* 16/36 mois 599 Consultez notre CIRCULAIRE sur HEURES D’OUVERTURE : LUNDI AU MERCREDI 10 h à 18 h • JEUDI ET VENDREDI 10 h à 21 h • SAMEDI 9 h à 17 h • DIMANCHE 10 h à 17 h MASCOUCHE 450 474-8531 • 210, MONTÉE MASSON (BÂTISSE C), MASCOUCHE J7K 3B5 braultetmartineau.com MÉGA SOLDE $ L’ensemble 2 places • 1 place 15,25 $*/mois ou 549 $ • Grand lit 19,42 $*/mois ou 699 $ • Très grand lit 24,97 $*/mois ou 899 $ versements sans intérêt * sur les meubles * , matelas * , a ce soires de décoration * , électroménagers * et a pareils électroniques * DU PRINTEMPS Profitez-en pour faire de mégaéconomie sur la plus grande sélection de produits dans tous nos départements ! * $ 449 $ • 1 place . 13,58 $*/mois ou 489 $ Desjardins partenaire officiel de Brault & Martineau www.letra itd union .com - Le mercredi10 mai2017 - 5

  • Add to bookmarks Add to subscriptions Share
    Page 6

    6 - Le mercredi10 mai2017 - www.letra itd union .com Nous fabriquons du sourire Nos services : Estimation gratuite 450 474-4770 www.denturologistechabot.ca DENTUROLOGISTE JACQUES CHABOT D.D. Depuis 35 ans • Fabrication de prothèses dentaires sur implants • Nouvelles prothèses de qualité supérieure • Fabrication de prothèses complètes et partielles • Réparation de prothèses en 1 heure • Ajustement de prothèses dentaires trop grandes • Examen de vos gencives et de vos prothèses • Appareil anti-ronflement • Base molle QUE SO N T-IL S D EVENUS ? Les beaux projets de Karine Sainte-Marie Origin aire de Terrebonne,Karine Sainte-Marie s’est en tre autres faitconnaître à l’émission «L a Voix III» en 2015 .Mais avantcette exp é r ien ce,l’artiste é tait déjà trè s a ctive dans son domaine :elle cha n te et é cr it d ep u is qu ’elle est tou te jeu n e. Deux a n s a p r è s sa gra n d e exp é rien ce té lévisu elle, elle a rrive à p eine d’une lon gu e aventure de 15 mois su r mer. G illes Fontaine presse@ larevu e.qc.ca Avant même son passage à la popu laire émission ,K arin e donnaitdes cou rs de cha n t, elle se produ isa itda n s des é vé n em en ts pou r des en treprises,des m ariages et tou tes sortes d’autres occa sion s.Pou r elle,«La Voix» pou va it lu idonnerun cou p de pou ce a dditionnelpou r la poursuite de ses a ffaires. «O u i,ça a été un excellen ttrem plin ,mais pa s une fin alité »,dit-elle avec bea u cou p de m a - tu rité. Après un prem ieralbum plu tôtpop,«A n o - ther Day» qu i,à ses dires,ne la représente pa s autant qu ’elle le sou ha iterait,elle se dit néanmoins heureu se et cha n ceu se d’avoir eu cette grande expérien ce.Sa m u siqu e et ses textes on tpa rcon tre évolué depu is. APRÈS «LA VOIX » Peu de tem ps après «La Voix»,Karine a été a pproché e pou rpa rticiperà un grand spec - ta cle alliant cheva u x et cha n son s.«Ça a été une soirée ré u ssie.J’aidû écrire etmonterun specta cle.J’avais ca rte bla n che a vec les orga n isa teu rs de «Ca va land».Je peu x dire qu e ce projetm’a sé rieu sem en tdonné le goû tde la produ ction d’é vé n em en ts créatifs.» Après «Ca va land»,Karin e s’estabsentée du Québec pou ru ne sé rie de specta cles su r un ba tea u de croisière.«C’estarrivé a ssez drôle - ment.Un am im’a recommandé à l’en tre - prise britanniqu e Belin da King Crea tive Pro - du ction .Dan s cette pé riode,je ne sa va is pa s vers qu oime tou rn er.Dison s qu e j’étais en Édifice Doyle 784, montée Masson, Mascouche Pendant plus d’un an et demi, la Terrebonnienne d’origine a chanté en spectacles tout en voguant sur la mer. (Photo : Courtoisie) grand questionnement.Ainsi, j’aien voyé une vidé o,j’aiobten u u n e en trevu e et peu de tem ps après,je pa rta is pou rl’A ngleterre en vu e des répétition s.» Ils’agissa it de specta cles de cha n son s et de da n se. Les a rtistes é ta ien t plus d’une vingtaine su rscè n e et pen da n t plu s d’u n an et dem i,K arine donnait des specta cles tou t en vogu a n tsu rla mer. LA TÊTE REM PLIE DE PROJETS La Terrebonnienne d’origin e est reven u e a vec u n e grande expérien ce, certes, mais a u ssi avec,en ba ga ges,plu sieu rs cha n son s in spiré es de sa dern ière a n n é e et dem ie. «Pa rtou t où je su is allée,j’aiété in spirée.En fait,j’aiécrit ce qu e m on cœ u rressen ta it,ce qu ’il rega rda it. Je pa rle de m on a ven tu re, d’amour,de m oi.J’aidon c tou t pou r pro - du ire u n a lbu m en 2018.Le son sera pop folk,comme un retou r a u x sou rces,à une musica lité qu e j’aime.» Ses écrits n’étaien t pa s qu e des cha n son s. «Pen da n t tou t le pé riple,j’ainoté mes états d’âme dans un jou rn a lde bord in time.J’aimerais bien le transform eren un livre.C’est un autre de m es projets.» NE PLUS ATTENDRE À 32 ans,Karin e Sa inte-Marie n’a plu s d’at - ten te et fon ce pou r ré a liser les projets qu ’elle a en tê te.«D epu is qu e je su is tou te jeu n e,j’écris.J’aime ça ,je m’y sen s bien .Je n’aiplu s à me prou verqu oiqu e ce soit.» Dan s qu elqu e tem ps,elle qu ittera tem po - rairem en t le Q u é bec pou r pa rticiper à u n atelier d’écritu re à Na shville.Elle s’alim ente de ses expé rien ces,lesqu elles lu iou vren t le chem in presqu e à cha qu e occa sion .«Il ne fa u t pa s pen ser qu ’u n simple pa ssa ge à “La Voix” est ga rant de su ccè s.Ilfaut fon cer, travailler,créer,sa n s a tten dre chez soiqu e les choses a rriven t.Je su is tom bé e plu sieu rs fois,mais cha qu e fois,je m e su is relevé e et j’aipou rsu ivimon chem in.» Bien qu ’elle soit de retou rde son pé riple Avant même son passage à la populaire émission «La Voix», Karine donnait des cours de chant, elle se produisait dans des événements pour des entreprises, des mariages et toutes sortes d’autres occasions. (Photo : Archives) su r la mer seulem en t depu is peu , Karine Sa inte-Marie a bea u cou p d’énergie.Elle a la tê te rem plie de projets,mais elle sa it qu ’elle doit avancerpa rétape.«Ça ne me servirait à rien de tou t faire en même temps.Un e chose à la fois,mais tou jou rs en a va n ça n t», nous ra ppelle-t-elle a va n t de devoirm ettre un terme à l’en trevu e pou ru n prem ierdé m o de son procha in album. Ilest difficile de n e pa s être im pressionné pa rla viva cité de l’artiste.Elle aime ce qu ’elle fait et elle le dé m on tre clairem en t.Pou rsu i- vre l’énergiqu e K arine Sa inte-Marie,allez lu i ren dre visite su r sa pa ge Fa cebook .Un e fa - çon de voir en images l’aventure qu ’elle vien ttou tju ste de vivre.

  • Add to bookmarks Add to subscriptions Share
    Page 7

    S LA VENTE ÉTIQUETTE JAUNE EN MAI ! C’EST L’INCONTOURNABLE DE L’ANNÉE. .COM .COM .COM .COM .COM FINANCEMENT FACILE - LIVRAISON RAPIDE OBTENEZ TOUJOURS PLUS POUR VOTRE ÉCHANGE ! 1-855-711-2524 ON VOUS ATTEND ! www.letra itd union .com - Le mercredi10 mai2017 - 7

  • Add to bookmarks Add to subscriptions Share
    Page 8

    PAR ICI PRIX EN VIGUEUR DU JEUDI 11 MAI AU MERCREDI 17 MAI 2017 Qualité. Fraîcheur. Prix compétitifs. ICI, ON PEUT PARLER AU BOUCHER POITRINE DE POULET DE GRAIN DÉSOSSÉE FRAICHE 6 99$ /lb 15 41$ kg SOUVLAKI MARINÉ PORC, POULET OU BŒUF À PARTIR DE 99 ¢ /un 4 99$ 6 99$ Camembert Le Roitelet Régulier ou léger ch 20 g Bella Vitano Merlot ou Espresso ch 10 g 4 49$ 4 99$ 4 99$ 2 pour Moarella de Buone Bella Casara ch 12 g Muraglia Huile d’olives extra vierge ch 20 Fromage à griller St-Vallier ou Fleur Saint-Michel ch 1 g 6 $+tx Moût de Pomme R.W Knudsen 70 55g/un 3 99$ 6 99$ 8 - Le mercredi10 mai2017 - www.letra itd union .com CUBES À BROCHETTES DE BOEUF NATURE OU MARINÉ 5 99$ /lb 13 21$ kg CREVETTES NORDIQUES FRAÎCHES DU QUÉBEC 3 29$ /100g Crème balsamique Giusti Au choix ch 10 BONNE FÊTE ch 47 1 49$ Salade maison grecque 100 g 14.90$/kg tout Cru! Choucroute ou Kimchi 2 pour 6 $ Fontaine Santé Trempette aux épinards, Tartinade au tofu et Tzatziki 20-2 g

  • Add to bookmarks Add to subscriptions Share
    Page 9

    3 99$ Melon d’eau entier É-U c 2/ 4 $ Tomates cerises et raisins coie CITRON ! 2/ 4 $ Produit du Québec Cantaloups É-U uo 2 pour 6 $ 6 pour 99 ¢ 2 pour 5 $ Cœurs de romaine É-U pqt d pr 2 pour 5 $ Limes Mexique gr : 20 2 pour 4 $ Mûres Mexique 170 g 1 29$ Ananas Golden Costa-Rica gr : 8 3 pour 1 50$ Anis É-U gr : 18-24 1 99$ Pommes Royal Gala É-U 2.84 $ / kg gr : 88-100 99 ¢ Échalotes vertes Mexique Choux de Bruxelles Mexique 4.9$/kg pr Bébés épinards É-U pqt pr PRIX EN VIGUEUR DU JEUDI 11 MAI AU MERCREDI 17 MAI 2017 MASCOUCHE Mote Masso T - HEURES D’OUVERTURE udi u drdi 8 h à 21 h di t dich 8h à 18 h Boul. Mascouche Montée Masson Avenue Bourque Chemin Ste Marie CITRONQUECESTBON.COM ie ateaie SUIVEZ-NOUS SUR www.letra itd union .com - Le mercredi10 mai2017 - 9

  • Add to bookmarks Add to subscriptions Share
    Page 10

    10 QUE STION S À ...CH RISTIN E H UARD Christin e Hu ard estdirectrice,éducation etpa trim oine pou rl’Île-des-Moulin s,gé rée pa rla Société de dé veloppem en tcu ltu relde Terrebonne (SO D ECT). En quoi consiste votre travail? Mon titre représente bien ce qu e je fais pa r le biais des trois volets qu e com porte l’Île-des-Moulin s.La cu ltu re, avec l’anima - tion ,les activité s et les é vé n em en ts qu ’on y retrou ve;l’éducation ,avec tou te l’offre d’ac - tivité s éducatives qu ’on propose aux écoles et a u x grou pes; et en fin ,le pa trimoine, pa rce qu e l’île demeure un site pa trim onial. Je m e vois comme une chefd’orchestre da n s tou t ça .Mon rôle est de m ettre en commun les idé es de l’équipe et de les con - crétiser,ta n t su r le plan opérationnelqu e créatif. Depuis quand faites-vous partie de l’équipe de l’Île-des-Moulins? Je su is a rrivé e en 2008,un mois a va n t la Fê te n a tion a le, à titre de coordonnatrice d’é vé n em en ts. Auparavant, j’étais pigiste pou r des é vé n em en ts à M on tréal,don t le dé filé de la Fê te nation a le,le Festiva lJu ste pou rrire et le Festiva ldes film s du m onde. J’occu pe m on poste a ctu el depu is m a rs 2008. Pouvez-vous nous raconter l’his - toire de l’Île-des-Moulins? L’Île-des-Moulin s a plu sieu rs histoires.Un e prem ière qu i s’in scrit da n s le dé veloppe - ment socialet é con om iqu e de Terrebonne et da n s tou t ce qu e le lieu a représenté pa r le pa ssé .Un e autre qu ise situ e da n s le pré - sen t a vec son ca ractère muséal,son sta tu t de pa rc u rba in et à travers tou s les é vé n e - ments qu is’y dé rou len t.Le site a été créé en 1723 pa r le cu ré Lou is Lepa ge de Sa inte- Claire et a été cla ssé comme un site historiqu e en 1973. Pouvez-vous nous nommer un des trésors méconnus du site? Selon m oi,l’Île-des-Moulin s est u n trésor méconnu à l’exté rieu r de La n a u dière. Je vien s de Montréal,je su is arrivé e su rla Rive- Nord en 2008 et je ne connaissa is pa s l’en - droit.Ilest bien ca ché .Sinon,su r l’île,je dirais le sou ba ssem en t du Moulin Neu f.C’est le plu s bea u lieu à dé cou vrir. Quel est votre événement coup de cœur parmi toute la programma - tion de l’île? Le Festiva l vins et histoire! Je le trou ve bea u .Ilest ra ssem bleu r et u n iqu e.Je su is fière de cet é vé n em en t et je su is fière de l’équipe qu iy travaille.Su rle plan des activité s,ma préférée est le circu it thé â tral«Les morts nous on tcon té». Au sujet de cette activité, quel est le lieu le plus hanté de l’île et se - riez-vous capable d’y passer une nuit? On dit qu e c’est le bu rea u seign eu rial,où je travaille. Je pou rrais y dorm ir, ou i. Je pen se qu e tou t le monde de l’équipe a une histoire à raconter à propos d’u n phéno - mène don t ila été té m oin,mais moi,je su is la sceptiqu e du grou pe.J’aiplu s peu rde la folie des hommes qu e des fantômes qu iha - biten tnos lieu x. Si vous pouviez être un des person - nages ayant marqué l’Île-des-Mou - lins, lequel voudriez-vous être? Madame Masson!Rien de m oins.(rires) Nou s seu lem en t,elle a bâ tides m onuments, mais elle é ta it u n e femme active dans son milieu . Je la trou ve m odern e. (Gen e- viève-Sophie Ra ym on d-M a sson ,dé cé dé e en 1883,a été la dern ière seign eu resse de Terrebonne,don t le «châ tea u » con stitu e a u - jou rd’hu ile Collège Sa int-Sa crem en t) À quelle période du site historique auriez-vous aimé vivre? Je n e su is pa s u n e n osta lgiqu e. J’aime l’époque da n s laquelle on vit,m ais je pen se qu e je replon gerais da n s les tou t dé bu ts de l’île,en 1723,avec le cu ré Lepa ge. Christine Huard est directrice, éducation et patrimoine pour l’Île-des-Moulins. (Photo : Courtoisie) Quelle est votre saison préférée sur l’Île-des-Moulins? Ce serait facile de dire l’été pa rce qu e c’est à ce momentqu e l’île estla plu s viva n te avec tou t le m on de qu i pa rticipe aux activité s, mais j’adore le printem ps. Quand l’île re - pren d vie avec les bou rgeon s et les en fants en visite.Les programmes scolaires son ttrès forts à cette pé riode de l’année. Savons-nous combien de personnes visitent le lieu annuellement? C’estdifficile à com ptabiliser,m ais nous es - timons qu’ily a plu s de 100 000 person n es qu ipa ssen t pa rl’île du rant l’année.Ça reste le lieu tou ristiqu e le plu s im portant à Terre - bonne,même s’ily a d’autres bea u x en droits. Propos recueillis par Pénélope Clermont 10 - Le mercredi10 mai2017 - www.letra itd union .com Dans toutes les régions du Québec, des milliers de bénévoles travaillent quotidiennement dans l’ombre avec un seul objectif : aider les gens autour d’eux. Le prix Hommage bénévolat-Québec, qui en est cette année à sa 20 e édition, se révèle une occasion de mettre en lumière l’engagement extraordinaire de personnes et d’organismes qui méritent notre respect et notre admiration. Par leur générosité, leur bienveillance et leur don de soi, les lauréates et lauréats démontrent qu’il est possible de faire une différence en améliorant la qualité de vie de concitoyennes et de concitoyens souvent vulnérables. Au nom du gouvernement du Québec, je tiens à les remercier toutes et tous. Par leurs actions, ils sont des modèles formidablement inspirants. François Blais Ministre de l’Emploi et de la Solidarité sociale Ministre responsable de la région de la Capitale-Nationale Les lauréats de la région de Lanaudière CATÉGORIE JEUNE BÉNÉVOLE Prix Claude-Masson M me Mylaine Paquette Mascouche En collaboration avec : CATÉGORIE BÉNÉVOLE M. Jean Claude Savoie Mandeville

Page 1 of 4

Please wait